32- MAGIE

6 minutes de lecture

Les vivats de la foule saluent notre victoire, mais je n’y accorde aucune attention. Nous, les survivants, déambulons dans les vestiges de ce carnage cherchant les rares blessés. Mes coéquipiers semblent penser que ceux-ci peuvent encore être sauvés. C’est terrible de marcher au milieu de ce charnier tandis que des milliers d’inconscients exultent. Après avoir accompli cette horrible tâche, nous nous installons dans nos boîtes respectives et MAGIE déclare l’épreuve terminée sous les clameurs du public. La porte de nos containers se referme enfin, nous coupant de ce délire sonore. Nous sommes en piteux état et épuisés. Certains me lancent des regards curieux ou interrogatifs mais je n’ai ni l’envie, ni la force d’ajouter quoique ce soit. Ainsi, alors que chacun semble s'être réfugié dans son monde intérieur, nous sommes transportés dans les entrailles du DC.

Quand la porte s’ouvre à nouveau, un long couloir lumineux s’offre à nos yeux. Je suis les autres qui s’y engagent mais deux gaillards en uniforme me barrent vite la route pour me séparer du reste du groupe qui s’éloigne après un ultime échange de regards. Ils savent tous, comme moi, que nous nous voyons probablement pour la dernière fois. Résigné, je n’oppose aucune résistance.

Nous parcourons quelques mètres et une porte coulisse sur notre droite.

J’entre dans la pièce. Tout est si éclairé qu’on ne distingue presque pas le mobilier. Il n’y a pas grand-chose à voir, ceci-dit. Une table et deux chaises se faisant face. Sur l’une d’elle, contrastant avec le reste, une jeune femme longiligne toute de noir vêtue. Son visage diaphane, encadré de cheveux noirs, arbore un sourire ambigu tandis que ses yeux bleu azur restent glacials. D’un geste, elle m’invite à m’asseoir.

Je me laisse tomber sur la chaise, affichant un air blasé.

Marre de tous ces simagrées ! Qu’on en finisse et vite !

  • Bonjour Noway, je te souhaite la bienvenue dans …
  • Allons droit au but ! Vous êtes qui ? Et qu’est ce que vous me voulez ? la coupé-je brutalement.

À peine décontenancée, elle garde un sourire de façade.

  • Comme vous voudrez. Mon nom est Aetna, je fais partie de l’unité spéciale d’intervention de MAGIE. Ici, je la représente, me répond-t-elle d’une voix neutre.
  • Elle peut pas se représenter toute seule ? sifflé-je, excédé.
  • Si. Cependant, elle a décidé qu'il en serait autrement. MAGIE est la Loi. Elle n’a pas à justifier ses choix, surtout à vous.

Pour toute réponse, je souris amèrement.

  • Et donc, que veut MAGIE ?

Me tuer ? m’utiliser ? les deux ?

  • J’y viens. Avant je voudrais que tu regardes quelque chose.

J’acquiesce en soupirant.

Elle se tourne vers le mur derrière elle pendant que les lumières se tamisent, révélant un écran.

Cinq personnes sont installées autour d’une table, tandis que des images de la première épreuve , défilent dans leur dos. Au centre, un homme interpelle les autres.

  • Eh bien, messieurs, quelle première journée ! MAGIE nous a fait une belle entrée en matière, avec l’introduction-surprise d’un neuvième combattant. Je vous propose d’en découvrir plus à son sujet avec un petit reportage, je reviendrai ensuite vers vous pour avoir vos avis d’experts.

S’en suivent alors quelques minutes à mon sujet. Je n’aperçois que brièvement ma photo, Aetna effectuant une avance rapide.

Dans la discussion qui se déroule, le premier protagoniste, enthousiaste, déclare que l’idée inédite de MAGIE est géniale et que cela a donné un coup de boost au DC, institution que tout le monde connait par cœur. Des témoignages de Bullites surexcités viennent aussitôt confirmer ses dires. Après celui-ci, un autre intervenant souligne l’engouement des spectateurs pour ce rebondissement sans précédent où en plus, on a vu des membres d’équipes normalement adversaires, faire front ensemble.

  • C’était magnifique ! En plus, cette année, chaque équipe compte des combattants d’un très bon niveau. D'autre part, comme l’a annoncé MAGIE, par souci d’équité, trois autres nouveaux combattants vont faire leur apparition lors de la prochaine épreuve. On est vraiment gâtés ! conclut-il, l'air ravi.

Elle ne va pas me tuer. Enfin, pas tout de suite… pas avant que j’ai joué le rôle qu’elle a écrit pour moi dans son lugubre scénario.

Aetna coupe le reportage. Les lumières se rallument. Elle me sourit.

  • Comme tu le vois, tu as fait une entrée remarquée… orchestrée par MAGIE.
  • Vous en avez pas marre de tourner autour du pot ? soupiré-je
  • MAGIE sait tout de toi, Noway, continue-t-elle comme si de rien était.

Je lève les yeux et bâille ostensiblement.

  • Je suis fatigué, j’ai mal partout, j’ai besoin de soins… Si MAGIE veut que je joue au combattant, ce serait bien que je puisse me retaper un peu, rétorqué-je, ironique.
  • Noway, le Sauvage voyageur émergeant du désert… Noway, l’homme de compagnie qui fit vaciller Alka, la grande stratège, Noway la légende… porteur des rêves de liberté du peuple du Dehors…
  • Noway dont la vie s’achèvera dans quelques jours dans le DC… C’est bon, vous fatiguez pas ! riposté-je, bravache.

En vérité, je n’en mène pas large. Cette IA est partout. Son omniscience fait froid dans le dos.

Que sait-elle au juste de ma vie hors des bulles ? Comment peut-elle en avoir connaissance ?

  • En effet, reprend-t-elle imperturbable. Ta vie s’achèvera bientôt, quand et comme MAGIE l’aura décidé. D’ici là, ta vie lui appartient ! Tu devras respecter les règles du DC : Finies les alliances avec les autres équipes et obéissance totale à ton stratège.
  • Sinon quoi ? demandé-je, circonspect.

Elle a forcément un atout dans sa manche…

Sans mot dire, elle se penche vers moi enme fixant d'un air matois.

  • Vous savez qui est le stratège qui aura la lourde responsabilité de vous offrir une mort acceptable, n'est-ce pas ?

Je reste de marbre pourtant, intérieurement, je suis effondré et furieux. Bien sûr que MAGIE va se servir d'Alka pour faire pression sur moi, n'est-ce pas pour cela que les Bullites sont fabriqués, être utile au Système-Bulle.

  • Alka Prime, la jeune femme si sensible à vos arguments… persifle-t-elle, en me déshabillant du regard.
  • Vous voulez toucher, maîtresse ? la provoqué-je d’un ton acide, en écartant les restes de ma chemise, la gratifiant de mon regard « spécial », celui devant lequelle Maya se liquéfiait de plaisir, celui qui disait pourtant que je ne supportais plus d’être traité comme un jouet.

Surprise par ma réplique, mais manifestement moins sensible à mes charmes, elle sursaute et reprend son expression… sans expression. Malgré tout, je continue de la fixer d’un regard meurtrier jusqu'à ce que son assurance semble vaciller et qu'elle baisse les yeux.

Maigre victoire… mais victoire, quand même.

  • Finissons-en, déclare-t-elle à mes mains.
  • Excellente idée !
  • Voilà les conditions : tu te tiendras à carreau et obéiras à Alka sans tenter de la convertir à tes idéaux criminels.
  • Quoi ? Qu’y-a-t-il de criminel à rêver d'une humanité solidaire et prônant le respect de la vie ? Qu’y a-t-il de criminel à aspirer à ce que chacun puisse avoir une existence digne et ne soit pas considéré comme…
  • Assez ! Encore une fois, l’ordre établi par MAGIE est la meilleure option pour la survie de l’humanité ! Et, cela pour des raisons qui échappent complètement à ton esprit étriqué !
  • Mais…
  • Silence ! Nous savons qu’Alka est sensible à tes propos concernant la remise en question de ce système, C’est ce qui a provoqué sa crise quand elle était privée d’Optimem. Sais-tu ce qui arrive aux individus qui présentent une récidive ? On les recycle car ils ne sont plus d'aucune utilité.

Je fixe un point indéfini sur le mur en proie à une haine incommensurable. . Si je croise son regard, je vais lui sauter à la gorge.

  • Tu obéiras sans discuter sinon MAGIE le saura : Le moindre signe de connivence entre vous ou le moindre signe de fissuration de sa part signera son arrêt de mort. Toi qui sacralises chaque vie humaine, tu as désormais la sienne entre tes mains. C’est compris ?

J’opine sombrement.

Sale IA vicieuse et perverse !

  • Ceci est une première incitation, n’oblige pas MAGIE à être plus... convaincante, rajoute-t-elle.
  • Comment ça ?
  • Prie pour ne jamais le savoir, puis se tournant vers la porte qui s’ouvre, tu peux disposer. Les flèches te conduiront à ton centre médical.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0