Gudingen

de Image de profil de LordLord

Apprécié par 4 lecteurs
Image de couverture de Gudingen

Elle m'entraîne sur six étages pour me montrer son appartement.

La clef teinte

La porte croasse

Le parquet grince

Et mon cœur ventricule.

Elle me glisse rapidement dans la salle blanche au sol verglacé.

Et me voila suspendu à l'obscurité et à l'attente.

Totalement séquestré.


Tous les jours, elle m'offre l'identique parade.

Le soleil pointe l'horizon.

Ses pieds ventousent le sol.

La porte s'ouvre.

L'élastique de sa culotte se détend.

Et Sa nudité me dévisage.

Elle me frôle.

Enjambe la baignoire.

Tourne le bouton chaud et le bouton froid.

Les canalisations pleurent

Et je souri.

J'en ressors perlé de sueur et de convoitise.


Imaginez-vous un instant à ma place.

Moi "Gudingen"

Un simple rideau de douche d'une firme suédoise.

Avec pour quotidien, le même carrousel de sensation.

Cette tortionnaire exhibitionniste ne sait pas avec qui elle joue.

Elle me froisse à m'ignorer tous les matins,

A me presser et m'éloigner contre sa silhouette

A me vaporiser son parfum scabreux d'eucalyptus et d'après-shampoing physalis.

A me toucher du bout des doigts.

Je suis trop froid pour vous mademoiselle?

Mais sachez que les fibres plastiques de mon corps sont en ébullition face à vous.

J'en goutte sur le tapis de la salle d'eau.


"Perla" cette bourgeasse de serviette en coton d’Égypte me nargue avec véracité.

" Si tu savais comme sa peau est douce et chaude quand je me frotte à elle.

Le galbe de ses deux pommeaux, le léger relief de ses capuchons de shampoing, sa croupe brisée par l'emprunte du flexible de

la douche et son sexe sans parabène."


Il y a de quoi se sentir martyr face à cette méchanceté gratuite: La passion de Gudingen

Crucifié sur la tringle de rideau.


Mais ce qu'elles ignorent, ces deux frotte-sécheuses, c'est que depuis trois nuits je conspire ma petite rébellion.

Demain, à l'instant où j'entendrais le matelas, le parquet et ma belle baigneuse grincer par le réveil,

Au moment où elle se glissera nue à mes côtés,

Je roulerais sur mon support, je me décrocherais

Et l'engloutirais de tout mon désir polyester.

Poésie
Tous droits réservés
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

GudingenChapitre2 messages | 4 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0