Chapitre 5 : Prologue (suite)

4 minutes de lecture

Chapitre 5 : Prologue (suite)


C) : (Gaétan) (1/2)

Le garçon fait très attention de ne pas se faire remarquer lorsqu’il sort de la ruelle en longeant les remparts du château, pour ensuite emprunter le petit portillon qui mène à l’arrière de l’immense bâtisse fortifiée.

Il l’ouvre facilement avec la clé qu’il a cachée sous une pierre et c’est avec d’infinies précautions, qu’il entre et qu’il referme derrière lui, cachant une nouvelle fois la clé mais à l’intérieur cette fois.

Il traverse les jardins maraîchers à pas de loup, profitant de la tombée de la nuit pour ne pas se faire repérer par les hommes d’armes qui patrouillent sur les remparts ou encore ceux menant les rondes à l’intérieur des murs.

La porte de l’appentis où les maîtres jardiniers au service de son père rangent leurs outils est presque à portée de main, quand une ombre lui saute dessus en poussant un cri de guerre qui l’effraie suffisamment pour que son cœur batte à tout rompre.

- Youhouhou !!!!!
- Ahrrr !!!!!

Le garçon comprend vite qui est son « agresseur » et ricane de sa propre frayeur.

- Putain !! Perceval ?? Mais qu’est-ce que tu fais là ??
- Je t’attendais pardi !!
- Comment as-tu su que j’étais sorti ?
- J’ai fait cracher le morceau à Conrad, en tous les cas si notre père apprend tes fugues dans le village tu vas en prendre pour ton grade.
- C’n’est pas toi qui iras le lui dire ?
- Non bien sûr !! Mais sois plus discret quand même, sinon il finira bien par l’apprendre de quelqu’un qui te reconnaîtra forcément un de ces quatre matins.

Le garçon expose alors son visage à la lumière et sourit à son jeune frère devant la tête d’ahuri que fait celui-ci en s’apercevant de son déguisement.

- Ce serait étonnant tu ne crois pas ?
- Wouaouhhh !! Tu es méconnaissable !! Comment tu fais ?
- C’est juste quelques onguents qui colorent la peau et les cheveux, un simple bain suffit à tout enlever.
- Qu’est-ce que tu fais tout le temps à traîner dans le village Gaétan ? Tu sais bien que nous n’en avons pas la permission ?
- J’ai quelques amis en dehors de ces murs avec qui j’aime me retrouver, les garçons du château sont trop affables avec moi et aussi trop imbus de leurs petites personnes pour que je me plaise en leur compagnie, tu comprends ?

Perceval bien qu’il soit d’une "double lune" plus jeune que son frère n’en est pas moins déjà très perspicace.

- C’est normal aussi puisque c’est toi qui seras un jour leur seigneur.
- J’n’aime pas les faux culs !! D’ailleurs en parlant de ça, il est où Conrad ?

Perceval affolé tout d’un coup.

- Tu ne vas pas le battre ? C’est moi qui l’ai obligé à parler et il savait pouvoir me faire confiance.
- Comme si c’était mon habitude de le rouer de coups !! Je vais juste lui passer un savon pour ne pas avoir respecté notre secret.

Perceval les larmes aux yeux.

- Fais pas ça « Tan », c’est de ma faute.

Le jeune homme regarde son petit frère et se dit que c’est bizarre qu’il défende ainsi son serviteur, même si celui-ci est plus un confident et un ami qu’autre chose pour lui.

Il n’avait jamais fait attention que c’était un peu la même chose pour Perceval et qu’il y avait également beaucoup d’affection entre lui et Conrad.

- Bon !! C’est d’accord, je ne lui dirai rien. Mais c’est bien parce que c’est toi et tu ne recommences plus à le forcer à te révéler nos secrets, promis ?
- Oui « Tan », promis !!
- Bien !! Alors rentrons, il est grand temps que j’enlève mon déguisement avant le repas du soir.
- Maistre Dogon sera là ce soir, il m’a promis de me faire des tours de magie et père lui a fait des gros yeux en lui disant qu’il devait garder toutes ses forces pour protéger le domaine, plutôt que de les gaspiller en enfantillage.

Gaétan curieux en souriant.

- Et qu’a répondu Maistre Dogon ?
- Il a tiré la langue à notre père qui a éclaté de rire ! Hi ! Hi !
- Ça ne m’étonne pas !! Dogon et père sont des amis d’enfance rappelle-toi et il est un des rares avec sire Willibert à ne pas avoir peur de lui.
- Dis-moi « Tan » ? Toi aussi tu auras un magicien à ton service quand tu seras le seigneur du domaine ?

Gaétan redevient sérieux car c’est une chose qui lui sera nécessaire mais pour laquelle il n’a pas la garantie d’en trouver un jour.

La magie devenant de plus en plus rare à cause principalement de l’inquisition qui supprime dès la naissance les bébés en ayant les prédominances physiques les plus fortes, ceci dans le seul but de protéger l’église et la curie de l’hégémonie des anciens « hauts mages » dont la puissance était telle, qu’ils auraient pu les faire disparaître complètement s’ils n’avaient pas été trahis par plusieurs des leurs.

- Pour l’instant nous avons Maistre Dogon et j’espère qu’il sera toujours là lorsque je serais le seigneur.
- (Perceval) Son prédécesseur a vécu très vieux et d’ailleurs nous ne sommes même pas certains qu’il soit mort, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas pareil pour lui.
- Maistre Dogon le dit lui-même qu’il est beaucoup moins puissant que son ancien maître d’apprentissage, qui l’était déjà immensément moins que le sien et il dit aussi que les domaines ne vont bientôt plus pouvoir bénéficier de la protection des magiciens.
- Pourquoi donc « Tan » ? Qui nous protégera s’ils ne sont plus là ?

Gaétan se voulant réconfortant.

- Nous devrons sans doute le faire par nous-mêmes et c’est pour ça qu’avec Conrad nous allons faire notre apprentissage des armes.
- Wouah !!! Tu en as déjà parlé à notre père ?
- Non !! Pas encore, mais tu sais bien que même lui ne peut rien faire le jour du choix si un maître d’armes me désigne.
- Il va être en colère contre toi, tu sais bien qu’il préfère que tu restes avec notre précepteur pour suivre avec lui des études de scribe et d’érudit.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0