Abysses lumineuses

de Image de profil de TalyannTalyann

Avec le soutien de  LilaKingsley, Yanyan, CeciEstUnPseudo 
Apprécié par 5 lecteurs

Sous l'eau

La pression diminue, l'air se raréfie

Pourtant, mes yeux s'émerveillent devant un réel monde marin

Où les couleurs fluctuent en fonction de la lumière presque iréelle

Tanguante au dessus de ma tête

Les différentes espèces se côtoient dans un espace multidimensionnel

Où les règles me sont étrangères, tout comme certaines espèces

J'observe avec émoi ce joli balai

La surface est encore proche

Tout comme cet habitat,

pas si différent de moi

Le fond

Je touche le fond

Mes pieds peinent à rester collés à cette paroie rocheuse et sableuse

Pourtant je marche, tel sur la Lune, où ce qu'on m'en a raconté

Par petit pas d'abord, puis énormes - mais silencieux - bonds

J'évolue au ralenti, le temps semble s'étirer

Les plus petits êtres me frôlent et les algues marines semblent vouloir s'accrocher à mes jambes

J'ai de nouveau une terre et un ciel

Je suis chez moi

Creuvasse

Je descend encore, plus profond

Dans une faille aussi noire que l'espace

La pression est si forte que tout mon corps est pris de tremblements

Mes oreilles sifflent et ma vue se trouble

Pourtant je respire encore, par accoup, lentement, très lentement

Un mince filet d'air s'insinuant dans mes poumons

Un mince filet d'oxygène transporté dans l'eau

La faune et la flore semblent avoir disparues

Je suis dans le Néant

Et le Temps s'est arrêté

Autre-monde

Je descends toujours, même si je n'en ai pas la moindre sensation

Alors une lumière apparait, puis d'autres

Des centaines d'autres

Et ils me regardent de leur yeux, leurs corps tout transparents et lumineux

Eclairant juste leurs silhouettes étranges

fascinantes créatures tout droit sorties d'un rêve,

ou d'un lointain souvenir...

Les êtres qui hantent ces lieux me sont étrangers

Je ne suis pas chez moi, Où-suis-je ?

Dans cette obscurité pesante et dans ces eaux glaciales,

La vie a trouvé son chemin, où-est-ce le commencement ?

Réchauffée, je sens mon coeur battre

Du néant naît la Lumière

Et c'est cette lumière et cette sagesse étrangère que j'emporte avec moi,

une partie changée à jamais

Le monde à l'envers

Je descends toujours

Soudain, tout se Renverse

Le monde des abysses se termine

Et laisse place de nouveau à la chaleur et la lumière

A la vie que je connais

Il n'y a plus d'eau, plus d'espèces étranges

Je déboule sans transition dans un boulevard bruyant et plein de "vie"

Le monde m'apparait gris, le Soleil ne me réchauffe plus comme avant

Mais en moi brille une Lumière nouvelle,

qui jamais plus ne s'éteindra.

FIN

PoésieEaufonds marinsrêverieDéfi
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Glou glou

Lancé par Yanyan

Je pense qu'on a tous en nous cette fascination et cette angoisse des fonds marins, certains tellement profonds que le noir total y règne, et qu'aucun humain ne peut y aller (pour le moment). Et pourtant, malgré la pression considérable et l'obscurité totale, des êtres vivants trouvent le moyen de vivre dans les abysses. Et chaque année, de nouvelles espèces sont découvertes. On estime environ qu'on ne connaît qu'un tiers des espèces qui y vivent. Un monde plein de mystères...

Le défi est le suivant : vous devez écrire sur les profondeurs de l'océan. Le style et la forme sont libres, ça peut être autant un poème qu'un récit fictif, une expérience personnelle ou votre propre ressenti.

Commentaires & Discussions

Abysses lumineusesChapitre7 messages | 1 an

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0