Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de nad

Envie de tout mettre à la poubelle

par nad  il y a 2 ans
Bonjour à tous,
j'ai besoin de votre aide. Alors que j'arrive à la fin de mon histoire je n'arrive simplement plus à écrire. D'une part j'ai eu l'impression d'ennuyer les lecteurs avec mes problèmes. Certains, qui lisaient régulièrement ont même totalement arrêté de le faire, ce qui signifie ennui pour moi. D'autre part mon écriture me parait de plus en plus mauvaise au fur et à mesure que je me rapproche de la fin. Sans doute est-ce du au fait qu'inconsciemment je veuille m'en débarrasser vu que, forcément, les événements récents sont pour moi les plus douloureux.
L'autre problème est ma légitimité. Je veux dire, au fond, je ne suis pas intéressante. Ai-je le droit de me plaindre alors que tant d'autres personnes ont peut-être souffert plus que moi et ne disent rien ?
Même de vous envoyer ce message m'est pénible. J'ai comme une petite voix qui me dit sans cesse "toujours entrain de chouiner".
Quelqu'un aurait un conseil pour moi ?
Merci beaucoup pour votre aide
Image de profil de Anaëlle Cesbron
Anaëlle Cesbron
HELLO !

Je voulais commenter un truc qui a déjà été dis du coup : est-ce pertinent ?
Je m'en fiche, j'ai envie de l'écrire :

- Écris pour toi !

Si tu attends des retours pour te sentir en droit d'écrire : c'est dommage. Tu passe à côté du simple plaisir d'écrire pour écrire. Peut-être que la solution serait d'écrire sans rien publier, ni sur Scribay ni nul part ailleurs, pour savoir si ce que tu écris te tiens suffisamment à coeur pour que tu n'ai pas besoin de récompenses en terme de like, commentaires ou annotations.

Je ne sais pas ce que tu écris, ni ce que tu vis, mais je te soutient et t'envois du love.
Image de profil de Anaëlle Cesbron
Anaëlle Cesbron
Mmh ! Moi j'ai la reflexion inverse. Je trouve ça assez dingue de publier ses ecrits et de demander aux autres de lire. Genre : je suis qui pour mériter qu'on me lise ?
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
- Ecris pour toi, avant d'écrire pour les autres.
- Ménage toi des temps de pauses pour vivre tout simplement et ressentir l'instant présent ^^
- Hésite pas à recommencer, encore, encore et encore ! On n'écrit jamais un livre d'un premier jet.
- Persévère car tu connais ce que tous les artistes connaissent. Rebondis ^^
Image de profil de Stan Mercier
Stan Mercier
- Ecris pour toi avant d'écrire pour les autres ! Penses-tu que Proust a noirci toutes ses pages de "la recherche du temps perdu" pour ses lecteurs ? il a vendu 9 exemplaires du 1er tome quand il a autoédité !!!
- si tu estime que ce que tu écris est mauvais, cesse de l'écrire un temps pour que ta pensée se décante et reprend-le !
- la légitimité n'existe pas ! continue d'écrire ! je ne te connais pas mais j'irai te lire ! j'essaierai car mes journées n'ont que 72h !!!
Image de profil de Anaëlle Cesbron
Anaëlle Cesbron
D'où qu'il a des journées de 72h celui-là ? Je me suis faite avoir.
Image de profil de Elska Gatsby ~
Elska Gatsby ~
On se sent souvent coupable de parler de nos petits soucis. Imagine à quel point les petits cons dans mon genre ont pu avoir honte de se plaindre de ce qu'ils pensent ne pas aller en eux alors qu'absolument aucun élément extérieur ne vient nuire à leur bonheur... Je vais pas dire que c'est bien d'avoir une histoire pour pleurer, mais tu sais, faut pas en avoir honte. Le tout c'est de pas te laisser entraîner dans une spirale morbide ou tu t'enfermes toi-même en aggravant tes sentiments à force de penser à eux ; en gros, ruminer...

Écris-ce que tu veux tant que ça t'aide, si c'est ton seul but, il n'y a aucun problème. J'espère que nous sommes tous intéressants d'une façon ou d'une autre. J'espère... lol.
Image de profil de GoM
GoM
Ne lâches rien, des tas de grandes célébrités écrivent leurs mémoires tires larmes, sans pour autant être intéressantes.
J'ai eu le même problème. Ce croire banal et moyen. Or, on a tous un truc.
Pourquoi ne pas changer le temps ou le ton de ton histoire. Ou même utiliser un changement de mode d'expression, passer à la pièce de théâtre ou à la poésie.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tiens, je vois cette discussion pour la première fois, je voudrais rajouter ma pierre à l'édifice pour 2/3 trucs.

Déjà, comme le dit Navezof, être bloqué en quand on avance dans un récit, et à fortiori quand on approche de la fin est effectivement très courant. Ca a un lien avec le stress de "bien" finir selon moi. On se demande si on va réussir à retomber sur nos pattes. On voit notre bébé prêt à nous échapper pour la première fois. Et bien sûr on n'est pas satisfait, alors on se dit qu'on peut pas finir (ça et plein d'autres choses). Effectivement, prendre un peu de recul aide.

Ensuite : es-tu légitime ? Bon, je connais pas ton histoire, mais je pense que tu vas te retrouver dans cette petite anecdote personnelle : un jour, je discutais avec deux amies, et l'une d'elle commence à parler de sa situation familiale. Elle s'interrompt assez vite, et nous présente ses excuses parce que bon, elle a pas à s'étaler comme ça alors que mon autre amie et moi avons vécu des choses cent fois pires.
S'en suit une petite discussion à bâtons rompus où on arrive à la conclusion que chacune d'entre-nous s'auto censurait, persuadée que ses "histoires" n'étaient rien comparées à la souffrance des deux autres. Grande leçon pour moi ce jour là : de 1) si tu as vécu quelque chose de difficile, alors OUI ta souffrance est légitime, quelle que soit celle endurée par les autres, de 2) j'ai creusé, et il s'agit d'un phénomène psychologique, liée à la gestion par le cerveau des traumatismes. Eh oui.

Ta légimité n'a rien à voir avec le fait que tu sois intéressante ou non, par contre. Mais la question est un peu creuse, car je ne vois pas ce que ça veut dire "être intéressant". On est forcément toujours intéressant pour certains, et pas pour d'autres, donc tu es intéressante. Mais après, cette sensation vient peut-être du fait que tu as du mal à te confronter à ton texte. C'est un texte, je suppose, qui parle de choses qui te font souffrir, très intimes. Et c'est probablement très dur de les faire sortir. Alors réflexe de défense "nan mais c'est pas intéressant". Personnellement, j'ai connu le même souci, et je n'ai reussi à m'en sortir qu'en transformant suffisamment la langue et l'action pour le rendre cryptique. Et même comme ça, ça me saute aux yeux et ça me mord, parfois, mais je changement de forme me permet de gérer la douleur du fond. Peut-être une idée pour toi ?

Quant au fait d'aller vite pour ne pas avoir mal. C'est, encore une fois, très humain. Là je n'ai trouvé que le temps, comme remède. Attendre, se poser, se recentrer, puis quand on est prêt, retourner sur le passage et vraiment PRENDRE LE TEMPS de mettre précisément mes sentiments sur le papier. C'est dur. je sais pas si je devrais me poser en donneuse de conseils, d'ailleurs, parce que plus souvent qu'à mon tour, je ne suis pas les miens, mais en tous cas si cela peut t'aider, je le laisse là.
Image de profil de Elska Gatsby ~
Elska Gatsby ~
Il n'y a pas de petit soucis qui ne soit pas légitime car nous sommes parfois beaucoup plus nombreux à le ressentir que ce que nous pensons ! :)
Image de profil de Navezof
Navezof
Le fait d’être bloqué vers la fin d'un récit est un phénomène très courant (moi-même suis actuellement bloqué sur mon propre récit) mais ce résout généralement avec le temps. Laisse reposer le tout un moment, quitte à passer sur un autre texte, puis prend un moment pour ré-essayer, voir si ça passe mieux.

Tu sembles avoir peur d'ennuyer les lecteurs, en soit c'est louable de vouloir intéresser les gens, mais ça ne devrait pas te bloquer. A certains moment il faut accepter d'écrire quelque chose de moins bien, et avancer. Quitte à y revenir plus tard. Statistiquement parlant, il y aura forcément des passages moins bon que d'autres, et il y aura forcément des gens moins intéressé que d'autres.

Surtout dans cette communauté, qui est encore minuscule par rapport à un wattpad ou autre. En plus, la plupart des lecteur sont aussi auteur qui préfèrent probablement passer leur temps à écrire qu'à lire les autres. Il y a aussi ceux qui aiment découvrirent de nouveaux auteurs, de nouveaux écrit. Ils passent sur les premiers chapitres, puis s'arrête pour passer à un autre auteur. Quelque soit la qualité du texte.

Pour la baisse de qualité, et bien ça peut également arriver. La lassitude, l'envie d'en finir, la fatigue sont autant de facteur qui peuvent faire baisser la qualité d'une œuvre. Là, je reprendrais mon conseil un peu plus haut : mais le tout de côté, laisse ton texte reposer, et reviens y plus tard. Aussi, c'est à ça que sert Scribay, à t'aider pour trouver les défauts dans ton texte :)

Toutes tes interrogations me semblent des interrogations normal que tout auteur c'est posé à un moment à un autre, par contre, ton autre problème de légitimité m'inquiète un peu plus.

"au fond, je ne suis pas intéressante", damn, c'est vachement triste comme façon de te voir. Surtout que, si j'en crois ton autobiographie, que j'ai lue d'une traite, c'est loin d'être le cas.

"Ai-je le droit de me plaindre alors que tant d'autres personnes ont peut-être souffert plus que moi et ne disent rien", et donc tu veux te taire et rejoindre la masse des gens qui souffrent en silence ? Par Odin, Ares et le reste là-haut, ça serait un peu idiot ! Tu as eu l'occasion et le courage de commencer à t'exprimer, alors pourquoi ne pas continuer ? Des gens pourrait se trouver dans des situation similaire et s'aider de tes expériences pour s'en sortir, ou se rendre compte de certaines choses. Et puis, si quelqu'un trouve que tu chouine trop, et bien il ne lira pas et puis basta. Personne ne viendra te menacer pour que tu arrête d'écrire un texte.

En conclusion, oui, tu es tout aussi légitime que les quelques sept milliards d'autre humains qui ont quelque chose à dire, et tu devrais continuer à écrire.

Cheers !
Image de profil de Morgazie
Morgazie
Bah je ne sais pas où est passée nad, elle n'a peut-être pas lu ta réponse, mais moi qui tombe dessus, je l'adore ! <3
0