Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Lady_Silence

Comment faire parvenir des sentiments aux lecteurs ?

par Lady_Silence  il y a 11 mois

Bonjour à tous.

Je débute seulement sur ce site et je me demandais si vous ne pourriez pas m'aider sur un problème me touchant depuis déjà bien trop longtemps : comment faire parvenir des sentiments aux lecteurs ?

Je sais qu'il y a possibilité de s'inspirer de ses propres expériences mais je ne distingue pas parfaitement les sentiments entre eux, parfois je les mélange ou je les confonds - je pense. Les recherches sur Internet ne sont pas super fructueuses non plus. Les émotions sont compliquées à décrire et à faire ressentir avec des mots, mais peut-être y arrivez-vous malgré tout ?

Je vous remercie d'avance.

Image de profil de Alisée Vila
Alisée Vila
Chaque personne va vivre une situation à sa façon. C'est difficile de mettre des émotions, j'en sais quelque chose.

Personnellement j'essaie de me mettre à la place de mon personnage en me demandant comment je réagirais face à telle ou telle situation, mais ce n'est pas toujours facile. Et j'essaie de rester réaliste là encore ce n'est pas facile.

J'espère avoir pu d'aider un peu même si je ne suis pas là mieux placée pour donner des conseils d'écriture.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
c'est ce qui est genial dans l'ecriture, en fait on fait encore plus que des acteurs ou des commediens, on prend la peau de quelqu'un d'autre et on vit des choses qu'on invente pour lui! on s'echappe du monde et on va dans le monde qu'on veut, le bon comme le mauvais, sans rien risquer. ensuite on doit essayer d'écrire ce qu'on a ressenti dans la peau de l'autre...trop cool..
Image de profil de philippemoi
philippemoi
C'est l'un des plus grand défi de la litterature. Mais il est peut etre légèrement déplacé dans les reponses. Le veritable defi est de faire naitre des sentiments chez le lecteur. Sentiments envers les personnages,envers la vie, envers ce que contient le texte etc.
Image de profil de austylonoir
austylonoir
À travers la poste.

(Non je suis pas fier de celle-là).
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
C'est à mon avis un des aspects les plus importants de l'écriture romanesque. J'avoue avoir beaucoup de mal avec ça. Une solution trouvée ci et là est la suivante : ne pas écrire l'adjectif qui désigne le sentiment que tu veux faire passer, mais le faire ressentir de façon détournée, en décrivant par exemple un geste, un tic, une expression, ou une action révélatrice. N'écris pas "Robert a peur" mais "Robert tremble comme une feuille". A mon avis, c'est un bon moyen de transmettre une émotion au lecteur.
Image de profil de Théo S.
Théo S.
Oui, je suis d'accord.
Image de profil de Astrée Argol
Astrée Argol
Bonjour Lady_Silence. Beaucoup de choses ont été dites dans les réponses à ta (très bonne) question et je partage notamment l'approche de Gobbolino qui préfère évoquer les sensations sans forcément nommer le sentiment associé. Nous sommes nous-mêmes dans la vie, souvent incapable d'identifier immédiatement ce qu'on éprouve. En revanche, les sensations physiques sont bien concrètes donc plus faciles à mettre en mots. Sinon, concernant l'empathie mentionnée plusieurs fois dans cette discussion, j'essaie pour ma part de comprendre mes personnages en me disant qu'ils ont forcément une bonne raison d'agir comme ils le font. Cela me permet ensuite de m'attacher à eux, sans jugement ni caricature. Je rejoins aussi hersen là-dessus.
Voilà, à bientôt.
Image de profil de hersen
hersen
Il faut fouiller dans tes personnages.
Être auteur, c'est inventer des personnages et avoir de l'empathie envers eux. C'est les comprendre dans ce qu'ils peuvent avoir de plus profond et tu pioches là. Dedans.
Tu es dans une jungle et c'est à toi d'extirper non pas les différents sentiments que tes personnages vont éprouver, mais ce qui fait l'essence de ces sentiments.
Image de profil de .
.
Personnellement, je dirais qu'il faut y mettre la forme, les beaux et bons mots, le style qui va avec. Tu peux avoir la meilleure histoire du monde, si tu es un mauvais conteur tu ne transmettras pas d'émotion, ton lecteur va décrocher. Il faut réfléchir à : quelle est l'émotion que tu veux transmettre et comment tu veux la transmettre ? Avec des phrases plus longues qui vont essouffler ton lecteur ? Avec des phrases courtes et hachées ? Un mix des deux ?
Après, il faut user de ton style à toi, qu'est-ce qui fait que ta prose n'appartient qu'à toi et qu'on la reconnait ?
(bon, bien sûr, si tu es un super écrivain sans rien à raconter, ça ne marche pas non plus, c'est un tout, les deux se complètent)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Astrée Argol
hersen
.
Merci pour vos conseils ^^. Je vais donc essayer de, en plus de tout ce qui a déjà été dit, me mettre dans la peau des différents personnages. Quant à la forme, mon style d'écriture me fait mettre des détails sur ce qu'ils ressentent et surtout, beaucoup de questions. Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien faire questionner mes personnages sur ce qu'ils ressentent.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
En fait, c'est une question à ne SURTOUT PAS se poser !
Donc c'est bien que tu la poses ;)

Il ne faut jamais écrire en pensant aux lecteurs. Ecrit pour toi, met y du sens, ton sens. Fait en sorte que ton histoire te passionne et que tu adore l'écrire. C(cédille)a se ressentira dans ton récit et alors pourquoi pas, d'autres personnes se passionneront pour ton histoire. Il n'y a pas de secret pour faire parvenir des sentiments aux lecteurs il faut qu'il soit plonger dans l'histoire au point d'avoir de l'empathie pour les personnages.
En gros c'est bien beau de faire ressentir/décrire des émotions mais si l'histoire n'est pas top, ça ne marchera pas.
Si toutefois tu arrive un jour à décrire/transmettre très bien les émotions sans pour autant réussir à trouver une histoire géniale, je te conseille de faire poète ;)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
En fait, j'écris déjà des poèmes sur ce que je ressens ou quand j'ai des idées -> c'était le détail qui ne servait à rien ^^.
Je comprends ce que tu veux dire. Beaucoup m'ont dit de me laisser transporter par les mots et que cela venait tout seul par la suite. Je crois que je réfléchis trop, j'ai tellement envie de mettre de détail que mon cerveau explose au bout de 30 secondes de réflexion sur quelque chose d'inutile.
Merci pour ce conseil et, autre détail inutile, j'adore l'image de profil avec ton pseudo x).
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Oui c'est de la procrastination camouflée il faut y faire attention !
Merci, on me le dit souvent ;)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Je vais être vigilante.
De rien x)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je pense que déjà, il est important de séparer, pour les sentiments, les notions de dire et de ressentir. Tu peux tout à fait dire un sentiment :"elle était triste", mais je pense que ce que tu veux ici, c'est faire ressentir. Donc au lieu de dire le sentiment, tu vais décrire ses effets, les réactions de ton personnage etc, afin que ton lecteur puisse se mettre à sa place : "elle sentir une boule se former dans sa gorge, entravant ses paroles et sa respiration. A peine avait-elle réalisé cela qu'elle prit conscience que de grosses larmes voulaient le long de ses joues. Elle aurait voulu disparaître, s'excuser, expliquer qu'en temps normal, elle ne se repandait pas ainsi, et en même temps, la seule pensée cohérente qui flottait encore à sa surface la tempête qui agitait l'intérieur de son crâne était qu'elle les voulait dehors. Tous. En dépit des convenances et de la politesse. Refermer la porte sur eux et s'abandonner à son chagrin".
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci, beaucoup m'ont dit qu'on peut faire ressentir une émotion sans utiliser son nom, comme tu viens de le faire. Je pense que c'est à cela que je dois parvenir. Je vais m'y attaquer.
Image de profil de Marylou
Marylou
Il y a un proverbe qui dit : "Les gens heureux n'ont pas d'histoire." Je pense que ce proverbe est vrai ; pour éprouver des sentiments, à mon avis il faut avoir souffert. C'est avec la douleur qu'on exprime le mieux ce que l'on ressent, que ça soit physique ou moral. Après, avec les mots, il suffit de se laisser aller à ce que l'on ressent ou ce que l'on a ressenti. Avec un peu d'entrainement on y arrive...C'est ma première discussion, j'espère que je suis claire !
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci et ne t'inquiète pas, je comprends ce que tu veux dire.
Il est vrai que, dans la douleur, on exprime tout ce que l'on ressent en vrac mais ce sont souvent des sentiments négatifs qui en ressortent. Je pense que je me bloque, que je ne laisse pas mes sentiments s'exprimer librement, comme si je les retenais. Je vais donc prendre la résolution de leur laisser plus d'espace.
Image de profil de GoM
GoM
Le lecteur doit être en adéquation avec l'auteur, on peut parfois communier, être dans la précision et touchée la cible. Je me souviens avoir stoppé un livre ou une série parce que l'auteur avait trahi le sentiment qu'il avait mis en moi.
C'est donc bien compliqué, en transmettant on peut envoyer le message trop fort ou pas assez.
J'adore cette complexité. Il faut doser ses mots. Pour cela j'ai aussi enrichie mon chant lexical, j'ai fouillé parfois le dictionnaire et les synonymes pour taper au plus juste sur "le sentiment". Pour bien le transmettre il faut le connaître et savoir le définir en mots.
La tristesse est semblable à la mélancolie, et pourtant l'une est lié au présent alors que la mélancolie se rapporte à un autre présent (qui n'existera pas) ou au passé. La mélancolie peut être une triste joie, un sentiment parfois chaud mais amer. La subtilité du mot employé peut en dire beaucoup et en évoqué beaucoup au lecteur.
Mets le doigt sur ce que tu veux définir, être en colère (le mot devient banal presque vide de son sens), comme ce gars est sympa (mot un peu creux) qu'est ce qui est sympa chez lui, qu'est ce qui défini ce "charme" qui nous le rend sympathique ? Une dégaine, un physique, ses actes, une chose profonde qu'on ressent en lui ?
Pour faire vivre un sentiment, je m'interroge sur le sentiment. Pour rendre compréhensible un amour, une haine, ou autre, il faut parvenir à convaincre le lecteur (et soi-même) que il y a des justifications à cela.
Petit exemple de scénario de film d'action : un homme se fait enlevé son fils s'est terrible, un père ne peut voir son enfant pleuré !!! il part à la trousse des méchants !
Maintenant rajoute juste la culpabilité - un père qui n'a pas été là au bon moment au bon endroit, la peur - que vont ils faire à son fils, que lui on t il déjà fait ?, la mélancolie - lui, ce fils qui n'était qu'un petit bébé qui faisait des risettes et qui à toujours eut peur des inconnus, ce doit être terrible. Le père part à la trousse des méchants.
Un sentiment engendre d'autres sentiments comme une confusion, on peut ressentir à la fois de la haine et de l'amour pour quelqu'un.
Choisi le sentiment - et soit sûr de bien le connaître - de bien l'apprécier à sa juste valeur - pour savoir bien l'utiliser et l'expliquer.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci de ton aide ^^.
Je comprends ce que tu veux dire. Je m'interroge maintenant sur le fait de la justification : un sentiment est-il toujours justifié ? Par exemple, l'amour. Certains ne savent pas pourquoi ils aiment une personne en particulier et pas une autre. Parfois, on ne comprend pas ce que l'on ressent ni pourquoi.
En tout cas, je vais partir à la recherche des sentiments, essayer d'en savoir plus sur eux et les relier à quelques mots.
Vraiment merci.
Image de profil de GoM
GoM
Oui l'amour est dure à justifier, mais on est capable de faire ressentir ce que la personne aime. Une voix chaude et douce, une petite manie, un rire, un regard, etc, on n'aime pas par hasard. Une personne peut ne pas savoir pourquoi elle aime mais elle aime toujours plein de petits détails.
Mais parfois c'est de l'intérêt physique autrement dit ça ne va pas chercher loin. Mais pour des gens qui se connaissent et tombent amoureux souvent y a des justificatifs non dits ou non compris par l'amoureux lui-même.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci pour ces lumières, je comprends mieux.
J'ai toujours eu un problème avec les sentiments et tous ces conseils m'aident à me rapprocher d'eux, à les connaître.
Image de profil de GoM
GoM
Je te conseille le combo dictionnaire + dictionnaire des synonymes. Une bonne définition et un lexique étendu offre une bonne base.
Le sentiment est enfoui en nous j'ai vu pleins de bons conseils pour les écrire. Après cherche dans ta mémoire ou joue toi une scène. Comme au théâtre joue toi une palette de sentiments, essaye de savoir ce que tu ressentais.
Exemple : être malade, un mal de ventre, bulles d'air dans l'estomac, des chaud froid, la bouche aigre, sueur, envie de vomir latente = se sentir nauséeux. Mets en images et en mots l'ensemble des petits détails et des ressentis.
Tu peux même écrire cela en mode rédaction ou défi. Après tu peux comparer ta façon de parler des sentiments face à d'autres écrits.
Un sentiment est un bouquet de fleurs, difficile à dire ce qu'il est au global, autant détailler les fleurs qui le composent et leurs liens, on en comprendra mieux l'ensemble du bouquet.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Je vais faire ça et mettre toutes ces astuces en pratique. Je pense que je ferai aussi des listes pour chaque sentiment et peut-être même que je mettrai quelques images avec. Je viens juste de trouver un bon entrainement : prendre une image qui me fait ressentir une émotion et la décrire. Peut-être que cela pourra m'aider.
Image de profil de GoM
GoM
Tu peux aussi utiliser des scènes de films que tu commentes comme pour des malvoyants.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
En général, je ne ressens pas grand chose quand je regarde des films, je rigole juste de temps en temps face à une scène marrante. Ca s'arrête là, sauf pour le Disney Coco, la fin m'a énormément touché.
Je crois que j'étale un peu trop ma vie...
Image de profil de GoM
GoM
En tout cas je pense que tu as fait le plein.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Juste pour revenir au mot juste, parfois il est impossible à trouver ou il n'existe que dans une autre langue. C'est un problème situé à l'extrême opposé de celui d'utiliser des termes trop banals.
Si un jour tu t'y retrouves confrontée, rappelles-toi que même si tu n'as pas LE mot, l'important est l'ambiance générale, car un seul mot ne fait pas la qualité d'un texte entier. Un mot approprié contribue à faire passer un sentiment mais est toujours dépendant d'une jolie phrase ;)
Tu peux avoir un mot parfait et que ta phrase soit naze (expérience personnelle XD)
Image de profil de GoM
GoM
En effet, l'importance du mot réside dans sa définition, c'est à dire dans sa description qui le défini.
Le sentiment comme je le disais est un ensemble de détails qui le fond exister comme un tout, un mot défini.
Mais comme en poésie un sentiment peu passer par une imagerie. Exemple comment définir l'amour que nous porte notre grand-mère préfèré, dire tendre amour serait réducteur et ne parle pas de l'amour propre à notre grand-mère.
Il faut parfois toucher à la petite voix imagée qui nous parle de son odeur, sa voix, sa façon de faire et le goût inestimable de sa mousse au chocolat, des 10 minutes qu'elle nous donne chaque fois en plus au parc et des 10 francs qu'elle nous donnait en secret pour ne pas que les parents rouspètent face à ce don pris sur une petite retraite.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Je vois, les petits pourquoi sont tout aussi important que le sentiment en lui-même. Ils sont même plus importants, vu qu'ils le définissent.
Avec ça, je crois que j'ai fait le tour et j'ai compris beaucoup de choses.
Merci ^^.
Image de profil de Betty B.
Betty B.
Les sentiments c'est ce que j'aime le plus quand j'écris. Tous les sentiments. C'est vrai que pour les retranscrire ce n'est pas toujours facile. Essaie de te concentrer sur les cinq sens. Une odeur particulière qui rappelle un souvenir, un tissu doux ou rugueux, une musique entraînante ou mélancolique, les couleurs environnantes... C'est aussi l'ambiance qui permettra à tes lecteurs de mieux ressentir les choses. Enfin ce n'est que mon avis ;)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci de ton avis ^^.
C'est vrai que les cinq sens peuvent aider, je n'y avais jamais songé. Merci beaucoup.
J'aime moi aussi beaucoup ressentir les émotions à travers les mots des gens, je trouve ça fabuleux.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Essaies de te mettre dans le même état d'esprit que ce que tu veux transmettre. C'est difficile, c'est parfois épuisant, mais en général le message passe bien sans avoir même besoin de préciser ce que l'on fait passer. Ainsi on peut faire des textes tristes sans dire une seule fois "tristesse" ou "larmes".
À mon humble avis, le moyen le plus efficace de faire passer une émotion est que l'écriture donne un ressenti sans qu'on sache vraiment pourquoi.
En somme les figures de style sont comme les effets spéciaux au cinéma, il faut que la plupart soient invisibles pour que le spectateur reste plongé dans l'histoire ;)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci pour le conseil. Je crois que je vais m'entraîner d'abord sur des petits textes et, une fois à l'aise, je ferai sur des plus grands textes.

PS: j'aime beaucoup ta façon d'écrire.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Merci (rougit)
Si tu veux mon avis ne pas savoir nommer ses émotions est un avantage ;) tu évites d'office pas mal de clichés
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Je ne voyais pas les choses sous cet angle mais peut-être que c'est un mal pour un bien finalement ^^.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Oui, avec un peu de pratique tu vas trouver comment faire ;)
Si tu as besoin de relectures, je pourrais peut-être t'aider un peu (mais attention aux corrections sauvages de fautes d'orthographe hehehe)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci c'est gentil, je prends ^^. Je suis douée en orthographe, les fautes s'en iront toutes les unes après les autres (je suis trop puissante ^^).
Image de profil de Kiran Syrova
Kiran Syrova
Pour ma part, afin de faire parvenir des sentiments aux lecteurs, je laisse les mots couler sur la page tels que je les ai pensés. Malheureusement, chaque lecteur à son propre vécu, sa propre expérience, sa propre sensibilité. Ainsi, il est assez compliqué de convenir à tout le monde et de partager les sentiments que nous avons ressentis à la rédaction.
Hélas, je n'ai pas d'autres conseils à te donner. Celui-ci n'en est d'ailleurs même pas un. Ce n'est que mon impression ou ma façon de faire. Désolé.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Ce n'est rien. En fait, je pense assurément que cela peut m'aider par la suite.
Merci tout de même d'éclairer un peu ma lanterne ^^.
Image de profil de Kiran Syrova
Kiran Syrova
Sinon, regarde peut-être pour lire et analyser les textes qu'ils t'ont transmis des émotions, des sentiments. Ainsi, tu pourras voir comment les auteurs ont procédé afin d'arriver à ce rendu.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Bonne idée, j'y penserais lors de ma prochaine lecture.
En rapport avec ma question, j'en ai une autre : quel partie joue l'ambiance dans la transmission des sentiments ?
Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre...
Et je suis désolé de vous déranger avec toutes mes interrogations d'ailleurs.
Image de profil de Kiran Syrova
Kiran Syrova
C'est une très bonne question. Mais je pense que l'un ne va pas sans l'autre. Lorsque tu écris une scène et que tu parviens à la vivre, le cadre, les odeurs, les sentiments se véhiculent avec tes mots. Pour ma part, et selon mon point de vue uniquement, je me laisse toujours emporter par mes personnages. Ce sont eux qui décident, je ne fais que retranscrire ce qu'ils ont pensé.
Voilà, voilà.
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci beaucoup pour tous tes conseils. Je comprends mieux la manière de faire. Vraiment merci.
Image de profil de Kiran Syrova
Kiran Syrova
Il y a beaucoup de façons de faire. Je suis convaincu que d'autres viendront apporter leur pierre à l'édifice avec une technique hautement plus performante que la mienne.
Pas de problème, agréable soirée :)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci, à vous aussi ^^.
Image de profil de Mounir Banner
Mounir Banner
Question compliquée.

Je pense qu'il faut juste que t'exprimes ce que tu ressens, de la façon la plus sincère sans chercher à alambiquer tes propos pour que ça fasse "livre"...

Moi même j'y arrives pas trop cela dit, mais j'essaye ;)
Image de profil de Lady_Silence
Lady_Silence
Merci, j'en prends note ^^.
0