Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Cendres

J'ai reçu une réponse positive d'un éditeur mais je me méfie...

par Cendres  il y a 2 ans

Bonsoir à tous,

J'ai enfin pris mon courage à deux mains et j'ai envoyé mon manuscrit à plusieurs éditeurs. Ma première réponse a été favorable et n'as mis que deux semaines à parvenir. Cependant un point m'a chiffonnée...

" Comme beaucoup de nos confrères, nous pratiquons l’édition à compte participatif, qui est une forme de compte d’auteur dans laquelle vous ne payez qu’un forfait de lancement pour nous aider à donner à votre ouvrage toutes les chances de se faire une place dans le marché du livre. "

" Le montant de votre participation se limiterait au coût initial du travail de conception de la maquette. De la mise en page de votre texte à la création de la couverture, le coût moyen pour nos auteurs est d’environ 2500 € (un étalement de cette somme en plusieurs échéances est envisageable). "

Je n'ai aucune expérience dans le domaine d'édition mais est-ce normal de demander une telle somme ???

Si je dois débourser de ma poche, autant me tourner vers l'auto édition non ?

Merci de votre aide !

Image de profil de Youg
Youg
J'ai juste lu "compte d'auteur", dans ton texte. Pas la peine d'aller plus loin. A fuir à tout prix.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Les éditions à compte d'auteurs sont à éviter : l'auteur paye tout et le seul "travail" effectué par l'éditeur, c'est l'impression ! (et encore, avec une participation financière de l'auteur !). Aucune distribution ou promotion, aucune pub, rien du tout. Si tu veux vraiment donner une chance à ton livre, essaye de trouver une maison d'édition qui l'éditera à compte d'éditeur, autrement dit, là l'éditeur fait son vrai boulot, de la correction à l'impression avec un imprimeur partenaire en passant ensuite par la distribution ! Et ça le motive vu que c'est lui qui avance l'argent pour le premier tirage (et les autres), donc il va pas laisser tes livres de côté ou en stock comme pourrait le faire un éditeur à compte d'auteur qui s'en fiche, vu que tu l'as déjà payé. Après, faut trouver un éditeur à compte d'éditeur qui accepte de prendre le risque de publier le livre d'un jeune auteur, et ça c'est pas gagné... Et même si le livre se vend assez bien, tu ne gagneras pas beaucoup, pas plus de 10% du prix total du livre et encore, là je suis large, ça tourne souvent plus bas que les 5%. Quelques grands et célèbres auteurs arrivent à négocier un contrat à 20% mais ça reste rare. Sinon, tu peux essayer l'auto-édition, c'est ce que j'ai fait, je n'ai même pas cherché une maison d'édition pour mon premier roman ! :) Bookelis est un site d'auto-édition que je te recommande, il est simple d'utilisation, les administrateurs sont disponibles et à ton écoute, tu peux même les rencontrer en vrai si tu habites pas trop loin de Lyon ou Paris, où ils organisent pas mal de rendez-vous littéraires. Leur imprimerie est en Mayennes et le résultat est très satisfaisant, ils te proposent aussi pas mal de choix au niveau de la couverture, du type de papier, de couverture, du format du livre... Après, il y a aussi, si tu veux, des services payants pour, par exemple, corriger le livre ou faire faire une couverture par un illustrateur pro ou encore avoir la distribution Hachette, qui rend ton livre disponible dans la grande majorité des librairies de France, voire du monde, selon l'option choisie (attention, il n'est en revanche disponible qu'à la commande, il n'est pas présent physiquement dans les rayons). L'impression des ouvrages se fait à la demande, et c'est à toi de payer pour l'impression si tu veux des exemplaires pour toi (genre pour les revendre lors d'un salon du livre). Tu ne payes que le prix de l'impression, car tu as un tarif auteur, et c'est toi qui fixe ton prix, avec juste l'obligation qu'il soit au-dessus du prix d'impression. Exemple, disons que j'ai écris un livre de 400 pages, format classique, et que l'impression me coûte dix euros, je peux mettre le prix de mon livre à quinze ou vingt ou vingt-neuf euros sans problème. Tout l'argent en plus du prix d'impression, c'est dans ta poche direct, sans commission ni rien car Bookelis se rémunère déjà sur le prix d'impression ! Après, faut pas non plus mettre un prix trop élevé en fonction de ton livre, sinon ça rebute les gens, mais je trouve ça cool comme système et j'ai jamais été déçue pour l'instant ! :) Après, oui, faut se démener pour vendre son livre, car hormis la distribution Hachette qui est payante (pour info, c'est 96 euros l'année pour une distribution en France + visibilité sur des sites comme Amazon, c'est largement abordable quand même), Bookelis ne fait aucune démarche de marketing, donc à toi d'aller voir les libraires, de t'inscrire à des salons, de faire parler de ton livre ^^

Perso, si tu ne trouves pas d'éditeur à compte d'éditeur, l'auto-édition est une bonne façon de voir son livre publié et, en plus, si tes livres se vendent bien et que tu deviens un peu connu, les éditeurs seront ensuite moins frileux et viendront plus facilement à toi : un auteur qui a déjà un lectorat et un réseau, ce n'est pas le même risque de prendre un jeune auteur inconnu qui vient de terminer son premier roman. :) D'un autre côté, certains éditeurs n'apprécient pas les auteurs auto-édités, à cause de pas mal de stéréotype du genre "ça a pas été relu, c'est donc bourré de fautes" ou "c'est parce que l'auteur était pas assez bon pour être édité de manière classique". C'est totalement faux, suffit que l'écrivain soit assez pro pour relire correctement son travail ou le faire relire par des proches ou un relecteur. De plus, certaines grandes maisons d'édition, généralement les premières à discréditer les auteurs auto-édités, ne prennent jamais de jeunes auteurs sous leur aile et, quand elles le font, les auteurs écrivent entre 4 et 5 livres que la maison d'édition vendra sous le nom d'un auteur connu et reconnu de chez eux, avant de décider à publier réellement les oeuvres du jeune auteur sous son nom à lui, si le public aime ses précédentes oeuvres. Les contrats sont aussi très souvent au désavantage de l'auteur, alors même qu'il est le premier maillon de la chaîne du livre (la maison prend entre 30 et 40% du prix du livre, l'imprimeur a le droit aux alentours de 20%, les distributions et libraires se servent entre 20 et 30% et ce qui reste, c'est pour l'auteur, soit 10%, souvent moins, comme dans les livres jeunesses où les auteurs ont moins de 5% du prix du livre). Autant dire que c'est de l'arnaque, sans écrivain, libraires, bibliothécaires, éditeurs, imprimeurs et grandes distributions type Fnac et compagnie n'auraient plus de rentrée d'argent, pourtant les écrivains ne sont pas considérés comme des travailleurs, mais comme des artistes... Bref, ça m'énerve, mais ça, c'est une autre problématique ^^"

J'espère t'avoir aidé un peu ! :)
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Ce que tu dois savoir dans le contrat, c'est combien d'ouvrages seront imprimés. Généralement les escrocs en impriment 300, alors calcule : 300 fois le prix de l'ouvrage, disons 10 euros, et tu arrives à 3000 euros. Conclusion, si tu débourses 2500 pour 300 livres, avec la marge de quelques euros qu'ils vont te verser, tu es largement perdante. C'est comme si tu achetais tes propres livres et qu'en plus tu versais une partie du prix à un tiers. Autre chose à vérifier : l'éditeur distribue-t-il les livres imprimés ? Où ça ? Dans quelle librairie ? Car beaucoup gardent les imprimés en stock quelque part et ne dépenseront pas un centime pour les distribuer. Quant à ce qui concerne l'édition numérique, n'importe qui peut distribuer ton ouvrage sur la fnac, kobo, amazon, etc. Ce n'est absolument pas une garantie de vendre quoi que ce soit. Quant à la librairie en ligne de l'éditeur, demande-toi si tu connais quelqu'un qui va sur ce genre de site quand il a envie de s'acheter un livre.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
bonjour, une maison d'édition est une maison qui parie sur un auteur, qui engage des fonds, et qui publie sans rien demander d'autre à son auteur que d'assurer la promotion, les signatures et les services de presse....

Toutes les maisons actuelles qui proposent une édition participative ou qui demandent l'achat par l'auteur d'une base de X livres n'est pas une maison d'édition mais une imprimerie améliorée.

Ne pas hésiter à aller sur les sites des sociétés des auteurs (SGDL, SACD, etc.) qui mettent en ligne des contrats types ou des conseils juridiques;
Des contrats sont entérinés, des lois/décrets et pourparlers sont travaillés toutes les années par ces sociétés pour les droits des auteurs, des artistes.
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Franchement, je la sens pas... Privilégie les maisons à compte d'éditeurs ^^
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je redonne l'adresse de cet excellent site, qui précise si l'édition est à compte d'auteur ou non, site sur lequel on peut rechercher sa ME en fonction de ce que l'on a écrit :

http://www.edit-it.fr/
Image de profil de Cendres
Cendres
Merci du lien :)
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Très intéressant ce site j’y ai jeté un œil déjà c’est pas mal
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Est-ce que toutes ces maisons d’édition sont sérieuses ?
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
C'est un site qui référence les ME. Tout dépend ce qu'on entend par ME sérieuse ;)

Les ME à compte d'auteurs, c'est-à-dire celles qui font payer les egos d'auteurs à hauteur d'une psychothérapie sans en avoir forcément la même efficacité, sont sérieuses dans le sens qu'elles cherchent à gagner de l'argent (comme la plupart des ME), et qu'elles le font bien ^^

Cela dit, est-ce que toutes les ME qui cherchent à gagner de l'argent sont de faux amis ? Pas forcément. Gallimard a assis sa réputation depuis longtemps, et même s'il est l'une des plus grosses fortunes de France, sa ME est réputée sérieuse.

Est-ce qu'une ME qui ne cherche pas à gagner de l'argent est sérieuse ? Tout dépend de son éditeur en chef ^^ Certaines petites ME cherchent avant tout à se faire une réputation, et c'est aussi louable qu'autre chose.

Se pose alors la question : que va m'apporter la ME ?
C'est une très bonne question ^^
Cela permet de renverser les rôles, et de se demander ce qu'on attend d'une édition. Être lu ? Gagner de l'argent ? Se faire une réputation (aussi ^^) ?

Être lu. Toute ME peut coller au projet, du moment qu'elle édite (à part les cas où l'éditeur tombe malade, en général elles le font toutes). Reste à savoir si ça va rapporter ou s'il faut payer, et là, c'est un choix de l'auteur. Normalement, tout éditeur qui se respecte, est censé faire la promotion de son catalogue (non, pas de ses auteurs ! mais s'il fait la promo de ses auteurs, alors ça peut être intéressant pour l'auteur ;) )

Gagner de l'argent. Il faut pour ça être assuré des ventes. L'éditeur est TENU de donner une idée des ventes qu'il prévoit (et non pas seulement le tirage, qui ne veut strictement rien dire), avec le pourcentage accordé à l'auteur (10% environ, parfois moins, parfois plus). Reste plus qu'à calculer.

Se faire une réputation. Certaines ME vont chercher les prix littéraires, d'autres non. Certaines ont des agents littéraires combatitfs (politique de la maison), d'autres non. Etc. Tout ça est à étudier ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
"Les ME à compte d'auteurs, c'est-à-dire celles qui font payer les egos d'auteurs à hauteur d'une psychothérapie sans en avoir forcément la même efficacité"

XD

ceci dit une psychothérapie complète peut être plus chère XD !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
En plus quand on sait que la durée de vie moyenne d'un bouquin est de 3 mois pour être vu... Au moins la psychothérapie, on en a pour son temps et son argent ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Certes ! 3 mois pour un boquin avec une vraie campagne marketing.
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Qu’est ce que vous entendez par 3 mois?
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Moi j’abandonne la recherche de ME je vais me retourner vers l’auto édition comme mon premier livre... au moins c’ est moins de galère
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Un livre est un produit : il est visible en peu de temps, tout dépend de l'investissement que tu fais pour le placer. Sans pub, la visibilité ne dure pas longtemps. Comme quand tu publies sur Scribay et tu n'es pas altruiste XD

En général quand on auto édite on le fait pour le plaisir de voir son bébé en papier, oui combler un peu l'ego, why not, on n'est pas des bêtes :P et surtout pour partager son écrit avec famille et amis. Avec un peu de chance, d'autres tomberont dessus et l'acheteront. On n'auto publie pas dans le but de vivre de ses écrits :) ou si, mais faut mettre le paquet dans la promotion.
Même avec de la promotion, cela a une courte durée de visibilité, un calcul de V9 est de 3 mois, cela me semble plausible. Dans la pub, c'est la durée d'une campagne.
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Ok ok ... effectivement l’auto édition c’est plus «  pour soi », tout dépend de ce qu’on veut faire de ce livre.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Le calcul des 3 mois de visibilité n'est pas de moi, c'est une moyenne éditoriale
Image de profil de Bella Leff
Bella Leff
Je te déconseille vivement ce type de maison d'édition qui s'enrichit surtout sur le dos des auteurs (et aucun accompagnement en général). Autant se lancer dans un projet via Amazon avec plus de visibilité....Vu les heures passées et l'investissement personnel que tu as consacré pour ton roman, il vaut mieux ne pas se précipiter....ce serait peut-être intéressant de lister les petites maisons d'éditions qui ne font rien payer aux auteurs (à vérifier leurs lignes éditoriales). Il ne faut pas s'arrêter à quelques refus, la pugnacité finit toujours par payer...
Image de profil de Cendres
Cendres
En fait je ne connaissait absolument pas ce système :/ je me suis contenté de faire une liste de ME qui publiait des récits dans le genre du mien et j'ai envoyé le manuscrit. Lorsque j'ai lu la somme mirobolante qu'ils me demandaient, j'ai senti le coup fourré, d'où cette discussion.
Ainsi j'ai pu faire passer l'informations, et je suis encore mieux préparée pour la suite :) on croise les doigts !
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Non. Ce n’est absolument pas normal. Un vrai éditeur ne demande rien à un auteur. Je suis exactement dans le même cas.
Image de profil de Cendres
Cendres
Tu as eu le coup aussi ? Avec quelle ME ?
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Je suis en pourparlers avec la ME Maïa sauf qu’ils me proposent 2 contrats, et en les faisant lire à plusieurs personnes, et les 2 personnes m’ont dit méfiance, car ils me demandent un truc participatif, genre acheter 50 livres, ou les lecteurs participent à la campagne de promotion, mais apparemment les contrats sont pas très clairs. Donc j’hésite à y aller ou non... ou revenir à l’auto édition comme mon premier livre... très compliqué de trouver une vraie ME ... ils se disent tous à compte d’éditeur mais en fait non, en majorité ils sont compte d’auteurs et arnaquent...
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
De plus ils m’ont donné un avis favorable juste sur 2 chapitres de mon livre que je leur ai donné...
Image de profil de Cendres
Cendres
Oui j'ai été assez déroutée lorsque j'ai commencé à faire des recherches sur le ME à compte d'auteur... Je n'en avais jamais entendu parler auparavant et j'ai été estomaqué de voir l'ampleur que ça avait.
Je n'ai que peu d'expérience, mais quitte à payer de ta poche, peut-être rester dans l'auto édition où tu peux garder le contrôle ?
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
Oui je crois vraiment que c’est ce que je vais faire. Et franchement le plus simple...
Image de profil de Claire KAPL
Claire KAPL
J’ai Pas vraiment payé de ma poche en plus, ils me déduisent le prix de création de mon livre je crois sur les droits d’auteur, donc je m’en rend même pas compte. C’est décidé je vais repasser par l’auto édition.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Alors lá ce n'est pas du tout pareil... S'ils avancent l'argent ils prennent un risque. Négocier des droits d'auteur est une autre question. Quel est le pourcentage etc...
Image de profil de Kindaichi
Kindaichi
Bien évidemment c'est une arnaque. Elle vient de quel éditeur ?
Image de profil de Cendres
Cendres
Les Editions Mélibée, apparemment Persée et Amatlhée seraient dans le même genre de combine !
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
J'ai toujours penser très profondément que ton récit avait d'énormes qualité pour être publié, mais pas dans ses conditions. Je suis sûr que tu peux trouver une maison 100% à compte d'éditeur qui te conviendra ;)
Image de profil de Cendres
Cendres
Merci Aelliusal, je continue de chercher ;)
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Un éditeur édite. Tu n'as rien à payer.

Un escroc escroque. Il se paye ta tête.
Image de profil de Neru
Neru
Arnaque, une connaissance avait reçu un mail similaire d'une maison d'édition qui se disait "traditionnelle", elle a vite déchanté quand ils lui ont demandé de l'argent.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Franchement Cendres avais tu vraiment besoin de nous pour te convaincre qu'il s'agissait d'une offre peu scrupuleuse ? :)
Image de profil de Cendres
Cendres
Pas vraiment, mais je voulais avoir d'autres opinions sur le sujet :) maintenant, je suis bien mieux renseignée pour la suite !
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Le monde de l'édition est bien plus méchant que le grand méchant critique, fait très attention à toi !
Image de profil de Cendres
Cendres
C'est vrai que même en se renseignant, on tombe sur de mauvaise surprises :/
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Le Mélibée ou Fadet de l'élyme est une espèce de lépidoptères de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae.
A un éditeur qui se choisit un tel nom, je suis prêt à accorder le bénéfice du doute.
Alors. 2500 euros, c'est une somme. La question à se poser, c'est : pour tout cet argent, ils font quoi ? Parce que si tu es prête à débourser autant, il existe une autre possibilité : arrêter de travailler pendant un ou deux mois et ne travailler qu'à la publication de ton texte. En deux mois de boulot temps plein, tu arriveras à un résultat très correct ( bookelis, lulu )
Tu as sur le net beaucoup de tutoriels et de guides, des banques d'images, des templates, de tout.

Mai si tu veux que quelqu'un d'autre s'en occupe, il faudra payer. 2500 euros, c'est une à deux semaines de boulot temps plein. 8 heures par jour de quelqu'un de formé.

"donner à votre ouvrage toutes les chances de se faire une place dans le marché du livre" C'est très bien, ils ne promettent pas des chiffres de vente mirifiques.
Mais la question à se poser, c'est 'que font ils' Combien de temps, quels outils.

Et il y a d'autres entreprises, des prestataires, des freelance. Sans vouloir à toute force tirer les prix vers le bas ( les spécialistes en PAO, les designers et les photographes ont aussi le droit de manger ), il ne s'agit pas non plus de payer 2 500 euros pour une journée de boulot ( à ce tarif là, tu pourrais avoir Marc Levy pour te donner un cours d'ecriture )

Guillaume Roussard ( en mode professionel, pour une fois )
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Ça me parait cher, même pour un compte d'auteur ! Après, je n'ai pas d'expérience suffisante pour juger.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je te rassure Eric Kobran, certains éditeurs à compte d'auteurs demandent 6000€ ^^

Qui ne doute de rien, n'obtient rien ^^
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Ouch. Si qqun sait donner le détail des services compris dans ce tarif, je suis intéressé, pour pouvoir comparer avec les différents services "à la carte" qui existent (corrections, relectures, impression, conception de couverture ...).
Image de profil de Daegann
Daegann
Je n'y connais rien mais ça me semble puer un peu... malheureusement...

Bon courage pour les autres retours !
Image de profil de Cendres
Cendres
Merci :)
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Image de profil de Cendres
Cendres
Damned :s
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Bon, au moins , tu ne tomberas pas dans le panneau, hé hé.
Image de profil de Cendres
Cendres
Oui, encore un avantage d'être sur Scribay ^^
Image de profil de moonbird
moonbird
Je confirme que cela sent l'arnaque à plein nez.
A ce compte là, l'auto-édition est largement moins cher...
De plus, je ne suis pas sûr du tout de la qualité des prestations...
Certains site te font la couverture pour beaucoup moins...
C'est un peu énervant ces arnaqueurs...
Tu as eu raison de te méfier.
Bon courage pour trouver une ME honnête
Image de profil de Cendres
Cendres
Merci Moonbird :) oui j'espère que la prochaine ME sera plus honnête...
Image de profil de hersen
hersen
Je te dirais très franchement que tu peux passer ton chemin ! Cela me semble de l'édition à compte d'auteur déguisée. Et je ne tablerais pas sur leur travail de promotion !

D'autres scribayens avec plus d'expérience que moi dans ce domaine vont sans doute venir t'éclairer davantage.
Image de profil de Cendres
Cendres
C'est pas très honnête tout ça :/
Image de profil de hersen
hersen
Eh non ! Mais qui a dit que le monde de l'édition l'était ? Que le monde tout court l'est ?
Ne désespère pas, il vaut mieux être patiente plutôt que de se faire avoir.

Tiens, au fait, cette ME, c'est qui ? Un peu de pub ne fait jamais de mal...
Image de profil de Cendres
Cendres
Il s'agit des éditions Mélibée :)
Image de profil de hersen
hersen
Eh bien voilà, ceux qui cherchent un éditeur... :))
Image de profil de Mansuz
Mansuz
Je te conseil pas cet éditeur... lol ^^ C'est à eux d'avancer la thune... C'est justement le but d'un éditeur. Il flaire le risque et le prend si il sent que ça peut faire un tabac sur le marché actuel...

Autant t'auto éditer pour ce prix là ^^
Image de profil de Cendres
Cendres
Oui c'est ce que je me suis dit ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
MEFIE-TOI ! XD
Déjà bravo pour ton courage, mais effectivement si tu dois payer autant auto-éditer. Puis un retour en 2 semaines n'est pas sérieux. Minimum compte 3-4 mois dans le meilleur des cas.
Image de profil de Cendres
Cendres
Je trouvais aussi que 2 semaines c'était fort rapide !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Ah, l'arnaque ! ! :D

==> POUBELLE ! Direct ^^
Image de profil de Cendres
Cendres
Hum c'est bien ce qu'il me semblait :/ quelle déception !
0