Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Ceryse

Faisons preuve d'indulgence !

par Ceryse  il y a 1 an

Scribay est avant tout (je pense) un site où le partage d'écrits fait l'unanimité. Si nous sommes réunis ici, c'est grâce à cette même passion qui nous lie, l'art de l'écriture, la lecture et le partage.

J'ai pu m'apercevoir sur certains textes ou défis qu'une partie de la communauté s'insurge et se défoule en commentaire (ou n'hésite pas à piquer) face aux nombreuses fautes d'orthographes, de grammaire ou autres. Les réactions face à ses erreurs me font parfois de la peine.

Ne sommes-nous tous pas passé par la case "apprentissage" ? N'avons-nous jamais fait des erreurs d'orthographes, de grammaires ou de conjugaisons ? Je pense que si. Nous avons tous fait au moins une fois ce genre d'erreur et avons progressé grâce à l'apprentissage. Moi même je continue de progresser, grâce à vous tous et surtout grâce à votre aide.

Je pense que Scribay n'est pas seulement un tremplin afin de montrer qui est le meilleur, mais plutôt une plateforme où le partage des connaissances est primordiale. Certes, il est important de donner son avi, mais rabaisser ou se défouler n'a jamais permis à personne de progresser au contraire. Soyons indulgent et partageons notre savoir.

Et vous, que pensez-vous de tout ça ?

Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
On a tous le droit de faire des fautes d'orthographe et de grammaire. Pour autant, on n'est pas obligé de publier sans un minimum d'efforts sur ces aspects là, surtout avec les outils disponibles gratuitement pour corriger un texte sur les fautes d'orthographe et de grammaire élémentaires ! C'est une question de respect entre l'auteur et le lecteur.

Il y a deux réactions lorsqu'on fait remarquer ce point : ceux qui acceptent la remarque et retournent à leur texte pour le corriger, et ceux qui s'offusquent qu'on leur fasse remarquer avec des justifications, en général, farfelues.

Les premiers, je les aide volontiers et j'ai déjà passé des heures à corriger un texte truffé de faute de français en tout genre. Les seconds, je les ignore. Ils ne méritent pas que je perde de mon temps de loisirs sur leur texte, ni même que je leur livre le fond de ma pensée.

Voilà.

Après avoir dit tout ça, j'avoue que j'aime passer du temps avec les auteurs qui font des erreurs de formulation, même grossières, c'est plus intéressant car on sent que l'auteur est plein de bonne volonté mal canalisée. Là, je me sens utile.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
J'aime aussi donner de mon temps pour la correction d'un texte, ça me donne l'impression d'être utile.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je viens de lire le témoignage de Peter Dussoni, et je m'interroge : qu'est-ce que vous entendez par "attaques", ceux qui se sont sentis attaqués ?
Est-ce qu'on vous a demandé de dégager du site ? Pour quelles raisons ?
ou vous a-t-on reproché de ne pas faire "assez" d'efforts ? De ne pas modifier votre texte suivant les annotations ?
Je sais que chacun a sa sensibilité, mais jamais je n'ai ressenti "d'attaque", même si parfois je n'ai pas saisi le sens d'un commentaire.
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
je vais te répondre par mp, Vis. Si cela ne te dérange pas.
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Bonjour. Merci pour l'invoc, Auteur inconnu. Il y aurait tant à dire... Je pense que chaque auteur est unique et que son ressenti, sa perception des choses aussi. Certain vont prendre un "utile ?" pour ce qu'il est. Une interrogation. D'autres préfèreraient une longue annotation qui explique le pourquoi du comment. sauf que déjà, on perdu du temps et que en plus d'un Smartphone, c'est pas facile.
Bon, je vais parler de mon cas, parce que parler des autres, c'est compliqué. Je me suis pointé ici il y a environ un an. J'avais écris un roman, tenté de le faire éditer en vain. Un seul retour : style trop vieux.
Je suis venu ici pour comprendre. Est ce le cas de tous les auteurs ici ? venir comprendre ce qui cloche dans leurs écris ? je ne le pense pas.
Bref, je me suis noyé. je me suis noyé car j'ai eu la chance que plusieurs personnes se penche sur mon berceau. Phrases trop longues, trop d'adverbes, d'adjectif, de pp. Phrases mal placées. Bref, un carnage. Alors, oui, je me suis relevé, et j'ai essayé d'avancer. Encore une fois, est-ce le cas de tout le monde ici ? Vouloir avancer ? Je ne le sais pas.
D'expérience pour ce respect qui semble poser problème : Je suis une bille en orthographe. J'ai Word, antidote qui m'aide, mais ça ne suffit pas. Jamais, je dis bien jamais, on m'a attaqué la dessus. J'ai la (très grande) chance que quelques personnes me suivent. Je les imagine lever les yeux au ciel, sourire, secouer la tête en me corrigeant. Mais je n'ai jamais eu une seule remarque. Ce que j'ai pu reprocher a certains, c'est de donner l'impression de vouloir remplacer mon texte par le leur. Et là, c'est compliqué. Le plus drôle, je me suis aperçu qu'en voulant aider a mon tour, je faisais pareil, croyant bien faire...
Mais puisque ici on parle de respect, en un an, j'ai eu droit à tout : des personnes qui ne commente pas, ne like pas, et ce contente d'annoter des trucs jusqu'a à la personne qui passe une heure sur ton texte, like, commente et te mp. Et je pense qu'il faut de tout. Il faut des gens qui aime ce que tu écris (ca boost) il faut des gens qui pointent les soucis, et il faut des gens qui, j'avoue, te prennent par la main est passent un temps fou a t'expliquer plein de choses. J'ai du bol (beaucoup), en un an, j'ai croisé les 3. Par contre, une nuit, j'ai été l'objet d'une attaque par MP. Deux personnes s'y sont misent en même temps et m'on défoncé. J'ai eu encore une fois l(énorme chance de connaitre du monde ici. J'ai du joindre une dizaine de personnes. Sans eux, je ne serais plus ici... Un clavier, les mots d'ont ils sont issu, peut tuer. Et ce n'est pas un smiley qui changera grand chose. J'ai un humour très noir. Et récemment, je l'ai amèrement regretté... Bref, il faut parler, expliquer :) Et avoir en face une personne disposé à échanger, sans la noyer... :)
Voilà. Je ne sais plus pourquoi j'ai écris tout ça, mais c'est pas grave ^^
Image de profil de Ceryse
Ceryse
J'ai tendance moi aussi à remplacer certaines phrases d'un texte (qui me paraîssent bizarres) par d'autres. Après ce ne sont que des conseils. Libre à l'auteur de laisser son texte tel quel ou de le modifier à sa convenance.
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Pardon d'avance à ceux que j'offusque par maladresse, mais toujours avec courtoisie.

De mon côté, je suis en guerre contre mes propres fautes d’orthographe, erreurs, maladresses grammaticales. Et, comme chacun sait, il est plus facile de repérer ses propres défauts chez les autres. Dès que l'auteur réagit à mes annotations, un dialogue s'installe. Il est ainsi facile de se rendre compte que je ne suis pas à prendre au sérieux.
Image de profil de phillechat
phillechat
de sages paroles !!
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
J'ai également remarquer que certain étaient un peu mesquins dans leurs annotations, ou réponse à une annotation donnée de façon peu clair, voir limite non francophone,

Il y en a peu et je ne vais pas donner de noms.

Je me dis qu'ils étaient peut-être dans un mauvais jour, ou qu'ils préfère camper sur leur acquis. C'est bien dommage, vu que je ne suis pas une encyclopédie, que mes données ne sont pas toujours fondés et que j'estime que l'opinion d'autrui, même s'il diverge du mien, m'apporte tout de même une certaine richesse ou un tout autre point de vue.

Reste évidemment ceux qui perçoivent les autres comme des concurrents. Bein... j'ai jute envie de leur dire que je me navre pour eux qui n'ont pas compris que, comme en chaque domaine, la concurrence et utile, voir une bénédiction. Je ne citerais pas le nombre d'entreprise qui se concurrencent eux-même, afin de faire valoir un produit unique.

Imaginez un instant un Monde où seuls les biographies de personnalité politique soient admises sur les marchés littéraire. Tout autres œuvres interdites par faute de concurrence inutile au bien-fondé de la nation.

Qui lirait encore ?
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Pour répondre à ta question: pas grand monde !
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Ceryse, merci d'avoir ouvert ce topic, ça fait plaisir ! Je partage totalement ton avis, ces personnes offusquées ne devraient-elles pas plutôt aider à ce que la personne s'améliore ? A priori, c'est le but de ce site.
Pourquoi ne pas passer tout simplement son chemin plutôt que de balancer son petit étron ? Pour décourager l'autre ?
Tu as bien fait de pointer cette attitude.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Noëli Thex, étant inscrite sur Scribay depuis un moment je parle ici "en générale" et non de moi même ou d'une personne en particulier. Si j'ai ouvert cette discussion, c'est parce que c'est la deuxième ou troisième fois depuis mon inscription que je tombe sur des commentaires "piquants" que ça soit sur des propositions de défis ou des textes. Je ne parle pas d'insultes ou de lynchages.

Auteur inconnu l'auteur du texte n'a peut-être tout simplement pas envie de signaler à toute la communauté qu'il (ou elle) est dys. ou qu'il (ou elle) a un problème avec l'orthographe. "Bonjour j'ai un souci avec l'orthographe, voici mon texte". Je ne reporte aucunement la faute sur qui que ce soit, chacun est libre de donner son opinion, mais de mon point de vu, il peut être donné avec tact. Un texte (avec ou sans fautes) représente malgré tout quelque chose dont l'auteur est fier. (Toujours de mon point de vu) Donc même si le texte n'est pas passé au "tamis" il mérite quand même qu'on s'y attarde, par respect.

Gigi Fro, comme je le disais à Anaïs précédemment j'entends par "indulgence" de respecter l’œuvre de l'auteur. Oui il y a peut-être beaucoup de fautes etc mais l'auteur y a mis tout son cœur. De mon point de vue, on peut écrire qu'il y a des fautes ici et là et qu'il faudrait plutôt faire comme ci ou comme ça, mais je pense qu'il est important de souligner les points positif aussi.

Encore une fois, je ne parle aucunement de moi dans la discussion que j'ai pu ouvrir. Je n'ai rien contre le fait qu'on annote mes textes ou qu'on me dise franchement ce qu'on en pense au contraire. J'ai ouvert cette discussion pour justement soulever le fait que la sensibilité de chacun face à certains commentaires laissés sur leur texte diffère et qu'il est préférable pour moi de souligner les points positifs comme les points négatifs. Afin de permettre à l'auteur de progresser.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Personellement (et je parle en tant qu'utilisateur le plus méchant) Quand je critique, peu me chaut de l'othographe ! Ecrire et si complexe, les fautes d'othographes sont tellement mignonnes et facile à corriger par rapport aux erreurs de style, de narration et j'en passe.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Pourquoi devrait on respecter le lecteur ? Il n'a rien payer hein, perso si un auteur ne me respecte pas, je vais voir ailleurs et temps pis pour lui
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Dans ce cas je suis moins d'accord avec groupama. Tout dépend de l'ampleur des dégâts
Image de profil de Ceryse
Ceryse
le respect du lecteur ? tu te sens insultée quand il y a des fautes ? Tu le prends personnellement pour toi quand un texte est remplit de fautes ? Dans ce contexte, je trouve que le mot "respect" n'est pas approprié.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
C'est ce que je pense personnellement, libre à chacun de s'y attarder ou non.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Aucun problème, je ne m'étonne de rien. Je tenais juste à mettre les choses au clair. J'ai dis tout ce que j'avais à dire sur ce sujet, libre à vous d'en débattre comme vous le voulez.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Je ne vais pas m'étaler sur des sujets qui n'ont rien à voir avec ce que j'ai écrit. Si tu en a le temps tant mieux pour toi. Mais si tu as d'autres questions sur le sujet, je te repond sans soucis. Le reste ne m'intéresse pas. Dois-je donc sans cesse me justifier...
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Oulala... d'accord Noëli Thex.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Tu t'étales... Je suis derrière un écran tout comme toi d'ailleurs et tu me parle d'assumer ? Mesure l'intensité de ce que tu écrits avant de publier s'il te plaît. Sur ce ça sera la dernière réponse que j'aurai a te donner, les enfantillages virtuels j'ai dépassé l'âge. Bonne journée à toi.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Ceryse et Noëli Thex le second round est pour quand ? Sera-t-il disponible en pay-per-view ?
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Jamais ? Très peu pour moi ces conversations sans aucun sens et avec débordements inutiles.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Bonjour, je tiens en particulier à réponde à philippemoi qui plus bas indique ne pas prendre en compte mes commentaires car je suis un "troll" :) Oui je suis un "troll" dans le sens où je dis ce que je pense même si ce n'est pas politiquement correct. J'essaye de divertir les gens mais d'une manière plus subtile cependant. Lorsqu'un texte est bien écrit (et je ne parle pas des fautes d'orthographe, non je parle du fond) j'annote et commente avec humour (plus ou moins bon). Mais lorsque je repère des erreurs, des incohérences ou autres, je n'hésite pas à le dire contrairement aux autres. Alors oui, dans ton texte correspondance malsaine, il y a des annotations de type "troll" : celle avec de l'humour. Mais il y a aussi des annotations et un long commentaire, beaucoup plus sérieux. Et quand on a ce type de commentaire il y a deux façons de réagir. Soit on se dit "n'importe quoi, piur qui il se prend, il abuse, de toute façon tous les autres me disent des avis positifs et lui c'est un troll". Soit on se dit. "Bon ok, c'est un troll mais il peut y avoir une part de vérité dans ce qu'il dit", en général les gens du CV sont de ceux là.
https://www.scribay.com/text/1429142310/3-correspondances-malsaines/chapter/155985 Pour les curieux (tu as vu je te fais de la pub)
Donc pour répondre à la question de Ceryse : cette conversation m'étonne car après tout, si je suis ici c'est bien parce que la plupart des gens sont bien (peut être trop) veillant.
Cordialement, GMC
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Il a effacé sont commentaire, en fait je lui disait que son texte avait certaines limites, notamment en ce qui concerne l'utilisation des lettres : les personnages s'envoient des lettres comme ils s'envoient des sms.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Hum... on insiste, en ce fil qui toujours se déroule, rembobine puis revient, sur l'indulgence à accorder aux erreurs d'orthographe et de grammaire. On se rappelle des siennes, on mentionne ses dys.
J'ai été surpris de constater combien, ici, partageait ma difficulté, croyant auparavant être comme un canard dans l'étant des signes.
Mais les heurts de français sont de surfaces par rapport à la question de nos rapports.

Je joins ici un échange, j'ai enlevé les noms, et le lieu, il faudra le croire.
Présenté comme une pièce de théâtre. Nous sommes au milieu d'un texte, quelques chapitres après son début, un avant son final. Ce sont des commentaires.
Lectrice est une auteure active, qui beaucoup assiste auteurs et textes, un soutien. Elle a dit : "Je prends toujours la précaution au préalable de demander si mes annotations ou commentaires ne le gênent pas et de m’assurer si je peux poursuivre."
Lecteur est une relation de lectrice, qui aime le divertissement.
Auteur de l'œuvre est donc auteur, je le connais assez pour savoir que son affirmation se force de sa fragilité. Cette indiscrétion était nécessaire pour mieux comprendre la tragédie dans la comédie.


(lectrice)
S'aimer soi-même, c'est se lancer dans une belle histoire d'amour qui durera toute la vie." Oscar Wilde.
À méditer...

(auteur de l'œuvre)
Mouais... mon roman porte une autre définition.... si seulement Oscar s'était aimé.

(lectrice)
Cette citation est là pour qualifier l'auteur de ce roman, pas le narrateur.

(auteur de l'oeuvre)
Mais c'est encore pire alors ??!! Mais quand je disais roman, je parlais pas du petit machin que t'es en train de lire

(lectrice)
Tu as raison, ce n'est pas pire que de cliquer sur le cœur rouge de son propre texte ;)

(auteur de l'œuvre)
Ben... si on est pas le premier à aimer ce qu'on écrit, je vois pas trop l'intérêt de le poster, ni même d'écrire. Chacun sa façon de voir, avec ou sans Wilde.
Et puis de quelqu'un laissant les coeurs sur ses commentaires....

(lectrice)
On ne peut pas laisser de cœur sur nos propres commentaires. S'il y en a, c'est que d'autres lecteurs les y ont mis. Voilà, voilà, à toi de comprendre...

(auteur de l'œuvre)
regarde, personne n'a cliqué et y'a un coeur sous mon comm... (en tout cas moi, je dois cliquer pour l'enlever) Bon, après tu sais quoi, je suis là pour montrer mon boulot, trouver des lecteurs et après si un ou deux veut se donner la peine d'aller voir mon blog er acheter mes bouquins, j'ai gagné!. Alors les rapports de force à distance pour savoir qui a la plus grosse...

(lectrice)
Tout le monde, ou presque, a un cœur par défaut sous son propre commentaire. Donc, s'il y a 3 cœurs, c'est que deux lecteurs ont cliqué.
Je te laisse en tête à tête avec ton ego démesuré.

(lectrice)
Tu devrais te méfier, l'insulte est l'arme des faibles.

(lecteur)
Hello ACB, toujours en lutte contre le Haut-nanisme ? ;-))

(lectrice)
:-D ! 
Jouir de soi-même, n'est-ce pas la définition même du Haut-nanisme ?

(auteur de l'œuvre)
Eh ma grande (ou ma petite, ma grosse, ma maigre, ma vieille, ma jeune) Pourquoi tu m'emmerdes ? J'ai baisé ta soeur ou un truc comme ça ? Je t'ai fait du mal ? J'ai chié dans ta cuvette sans nettoyer et tu viens faire pareil sur mon profil ? Me parle pas de lacheté, tu balances tes vannes derrière un réseau virtuel. Maintenant arrête de me "trop laid" avec tes citations à la con, ignore moi et je te promet de te rendre la pareille. Je suis juste là pour faire mon boulot. C'est tout ce que je te demande. Tu aimes, tu likes, t'aime pas, tu te tais, j'ai autre chose à foutre que servir de défouloir pour une icône en noir et blanc. Y'a la page blanche pour ça. À bon entendeur.

Voilà. Plus que nos français l'origine de nos malentendus, disputailles, et mesquines critiques, c'est que nous n'aimons pas assez pour ne pas juger, que nous nous aimons trop pour écouter.
La bienveillance sans la fraternité, c'est un mot de politesse.
Je ne m'exclus pas du problème, un jour j'ai fini un long commentaire par : J'aimerais te broyer les couilles.
Je ne peux plus vous montrer ce terrible exemple, le texte qui m'avait mis en colère a été supprimé le lendemain alors que j'attendais mon renvoi.
Image de profil de Anne-Christine B.
Anne-Christine B.
ACB... Ces trois lettres me rappellent quelqu'un, mais qui ?... Bon sang mais c'est bien sûr ! Il s'agit de moi.
"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles." W. Shakespeare
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Dire que je me disais aussi que ça me disait quelque chose ;D !
Reste plus qu'à savoir qui est l'ego qui mégote ^^
Image de profil de Mat. C.
Mat. C.
Ecrire est un loisir, ce n'est pas notre boulot, nous ne sommes pas professionnels et personne ici ne le deviendra sans doute jamais. Alors oui un peu d'indulgence, assez de "wesh y a que des écrits avec des zombies et des elfes, y a pas d'imagination t'as vu". Les auteurs reconnus se moquent des amateurs qui publient sur Scribay ou Wattpad en se rêvant futurs grands, comme nous nous moquons des adulescents qui reproduisent les séries/romans qu'ils aiment sans aller plus loin.

On a l'impression qu'ici certains sont déjà considérés comme de grands auteurs, célèbres et célébrés dans le monde entier. Sur les forums d'écriture, ça a toujours été comme ça. Un jeune (ou moins jeune) auteur, dès les premiers encouragements, dès qu'il est lu, commenté, apprécié, prend aussitôt la grosse tête et se met à devenir arrogant : "moi j'ai un public, moi on a dit que j'étais doué, mon opinion vaut de l'or".

Vous êtes amateurs. La littérature est un plaisir. Vous n'êtes pas supérieurs à celui qui essaye de copier maladroitement les séries ou les romans qu'il aime. Je sais que c'est frustrant de tomber sur un texte new romance ou fantasy, de le voir bourré de fautes, mal écrit et de lire qu'il est apprécié, de voir les encouragements et les compliments... mais laissez faire, laissez les auteurs dans leur rêve, car après tout, personne ici n'est différent, on s'imagine tous être bon dès le moindre signe d'admiration.
Vous faites 2000 vues et avez 800 j'aime par jour sur un texte ? Est-ce que ça vous rend meilleur ? Est-ce que grâce à ça vous avez plus de chance d'être édité par Albin Michel et de connaître le succès international ? Vous êtes sur Scribay... écrire est votre loisir. Comme moi, vous pouvez essayer de fournir le meilleur travail possible, d'apprendre à écrire comme un auteur de très haut niveau, de révolutionner la littérature, d'être sérieux... mais au niveau où nous sommes, ni vous ni moi ne pouvons être arrogants.

Un texte est mal écrit ou ne vous parle pas ? Ne vous y attardez pas.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Merci d'avoir trouvé les mots ! Je suis complètement d'accord.
Image de profil de hersen
hersen
je suis d'accord qu'il faut de l'indulgence envers les auteurs que l'on lit sur scribay, puisque nous sommes tous là pour progresser; Perso, quel que soit le niveau de l'auteur, je n'ai jamais lu un texte ici qui ne mérite pas au moins deux ou trois annots. Parce qu'on fait tous des fautes.

Maintenant, la lecture sur Scribay est un loisir, les annots aussi. Il m'arrive de laisser tomber des textes parce que de mon point de vue, l'auteur n'a pas fait tous les efforts pour le rendre lisible sans qu'il me faille faire un effort de compréhension.
Je crois qu'il y a eu d'autres discussions sur les annots/annoteurs. Non, ils ne sont pas méchants, parce que même s'ils sont quelquefois directs, ils se penchent sur un texte pour en corriger les fautes. L'annoteur qui m'emmerde le plus, moi, c'est celui qui ne passe pas me dire un truc qu'il aurait remarqué. Maintenant, le ton qu'il prend pour me le dire, bon, ça va, on est sur un site qui se veut atelier d'écriture, on peut enrober mais on ne va pas non plus passer son temps à ça.
De plus, tout est simple, sur Scribay : une annot déplait ? deux solutions, soit on s'interroge sur ce qui ne va pas, soit on n'en tient pas compte. Si on opte pour la deuxième solution, on n'est peut-être pas sur le bon site.

Et oui, un annoteur a aussi le droit de se tromper. Pourquoi pas ? pourquoi lui ne devrait-il jamais se tromper sur un texte d'un auteur qui n'a pas fait de gros efforts d'orthographe ?

Quand on annote mon texte, je le prends comme un cadeau. des personnes ont passé du temps dessus, je leur en suis reconnaissante. Et c'est avec plaisir que j'annote moi aussi; Je crois qu'il faut un petit peu voir en premier les aspects positifs pour se rendre compte que les aspects négatifs, s'il y en a, pèsent bien peu dans la balance.

D'autant que le système des annots sur Scribay permet un échange sur les interventions, un auteur peut dire pourquoi oui ou non il est d'accord, peut poser des questions à l'annoteur. C'est ça qui fait progresser, pas autre chose.

Mais la vérité, c'est que tout ça, c'est du boulot. beaucoup de boulot, finalement. Et si l'annoteur a la vague impression de faire plus d'efforts que l'auteur lui-même, ben, ...

Globalement, je ne perçois pas le site comme malveillant envers ceux qui font des fautes. Et peut-être quelquefois faudrait-il retarder d'un jour ou deux une publication pour revoir l'ensemble, en se posant des questions de routine (les accords, se/ce, é ou er...) il y a des trucs pour le faire...c'est du boulot. Oui.

Et puis, si on veut aller jusqu'au bout du truc, les annots, c'est ludique, aussi. On se répond et on dit des conneries, on le fait avec beaucoup d'humour, quelquefois; pour moi, tout ça, ça compte.

Je viens de lire l'intervention de @Philippemoi@ qui dit que certains écrivent sur leur smartphone et que cela induit des fautes. Pour moi, c'est la dernière des excuses; Un auteur écrit sur ce qu'il veut, mais c'est son travail à LUI de rendre son texte propre avant de le présenter.
Parce que là, on n'est pas loin de l'attitude de celui qui se dit, bah, on va me corriger sur Scribay...
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Je n'ai jamais vu d'acharnement sur cette plateforme.
Quoiqu'il en soit, était-ce vraiment de la moquerie et du dédain que tu as perçu dans les commentaires. Il y a des gens taquin ici, mais je pense que ceux qui penses vraiment avec méchanceté les moqueries sont très minoritaires ici
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Si Aelliusal, y a déjà eu de l'acharnement contre une multi dys justement (que ce soit du troll, du jugement de valeur et autre, sans compter des fils de discussions comme celui-ci, mais version "marre de ça"). Ca s'est passé y a quelques mois, je ne saurais te dire quand, c'est ce qui m'a poussé à ouvrir un topic là-dessus (les difficultés des dys, multi dys). Et si y a pas mal de méchanceté ici, la plupart du temps, elle se passe pas au grand jour, c'est tout.
Ces gens-là feraient mieux de s'occuper de leurs textes (c'est pas parce qu'on fait pas de faute ou peu que c'est irréprochable...) et passer leur chemin si y a trop de fautes.
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Ah tant que ça ? Eh bien j'ai eu de la chance de ne pas en voir alors :p
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ce débat a lieu environ tous les 3 mois :P on dirait que Scribay accomplit un cycle de vie qui se renouvelle.

Comme cela a été dit un peu partout, tout dépend du ressenti de chacun et de l'art et la manière. Les insultes c'est inacceptable. Par contre, la sensibilité est différente, ce que moi je trouve vexant ne le trouvera pas un autre et vice versa. On est comme ça. Et c'est avec les coups de la vie qu'on se durcit aussi :P

Que cherches-tu par "indulgence" ? des Wow c'est génial et aucune mention sur des choses que tu pourrais améliorer ? Qui sommes nous pour te dire comment améliorer ? Facile, on partage des conseils qui nous ont été donnés. On sent la différence, on veut aider (tiens, l'altruisme ^^). Peut être que tu le sens comme quelqu'un qui te donne des leçons ? hé bien tu prends ou prends pas, mais s'il faut se mettre des gants pour annoter, cela enlève le plus de ce site.

Juste pour la petite anecdote que je rabâche. Je résume : le français n'est pas ma langue maternelle. Je croyais le maîtriser et quand je suis venue ici j'ai compris que... non :) J'ai eu des commentaires du genre "le français n'est pas ta langue ?" qui effectivement m'ont affecté plus que "c'est nul ce que tu écris". Oui, chacun sa sensibilité :) Cela fait presque un an, j'ai beaucoup appris et amélioré et je "partage" ces conseils. Je suis en phase de correction de mon roman et quand je reviens sur les premiers chapitres, que je revois mes premières versions et les commentaires de l'époque, je me dis que les commentaires de complaisance ne servent à rien. Si on ne m'avait jamais dit que je faisais de maladresses, des phrases lourdes, etc. je n'aurais jamais pris la peine de m'améliorer et j'aurais continué. Certains se contentent de ça, pas moi. Je remercie tous ceux qui m'ont pointé mes défauts, car cela m'a permis de les travailler.

Maintenant l'intrigue : si quelqu'un se permet de critiquer l'intrigue de ton bébé, vois-le comme une opportunité. Cela va te prouver que tu sais la défendre car c'est bien construite de ton côté, sinon cela veut dire qu'il y a des faiblesses, et puis c'est à toi de voir si tu les améliores ou pas. Voilà, je ne dis rien de nouveau ni de plus, mais bon, puisque la tribune est offerte :)
Image de profil de DLD
DLD
Une partie de la communauté qui s'acharne sur certains textes ?
J'aurais bien aimé savoir où trouver ce genre de commentaires parce que personnellement, je ne tombe jamais dessus.
Pour ma part, quand il y a trop de fautes je zappe. Ceci dit, il arrive de tomber parfois sur des oeuvres dont on devine qu'elles ne sont même pas passées au tamis du correcteur Word ou Office, mais c'est rare.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Pourquoi tu "zappes" ? Un texte peut être bourré de fautes, mais s’avérer être au final un texte constructif.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Il y a aparement des auteurs qui ecrivent avec leur smartphone, j en ai dejà discuté avec certains. Nombre d'entre eux ne savent pas qu'ils peuvent passer sous word qui est gratuit sur le smartphone android et corriger ainsi facilement..il faut diffuser cette information à mon avis, ainsi les textes seront plus propres.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Bien sûr que si y a eu, y'a même eu des défis troll visant une personne sur cette plateforme...
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Tu sais, quand on est dys, on a souvent des problèmes de décryptage niveau des lettres, même avec les corrections on peut encore faire des fautes car on lit mal la correction (ça plus le fait que l'éditeur scribay efface des trucs etc), ça plus si on a du mal avec l'outil informatique (ce que je suppose dans ce cas-ci), ça ne pardonne pas. Ce que je reproche c'est que les gens n'ont pas essayé de comprendre le pourquoi du commun. Dans ce cas, pourquoi pas ne pas tout simplement passer son chemin ?
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
En même temps, vu comment on lui parlait... normal qu'elle réagisse comme ça. Elle ne m'a jamais insulté personnellement. Pourtant, je suis pas la personne qui enrobe le mieux.
Elle participe plus au Brad, donc je sais pas si tu trolles ma brumette.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Non, c'est vrai. Et tu n'es pas la seule.
;)
Y en a pour qui c'est sans doute la seule manière de se sentir important.
Image de profil de DLD
DLD
Cerise, à propos du zappage.
Disons que trop de fautes freinent ma lecture. Je ne vois plus que la forme qui finit par masquer le fond.
Mais il arrive parfois que je me laisse embarquer par quelque chose de plus puissant comme le sens du rythme par exemple.
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Je suis d'accord avec toi Ceryse, ainsi qu'avec les commentaires précédents. La communauté de Scribay est bienveillante dans 90% des cas.

S'attaquer à un texte à cause de l'orthographe ou la conjugaison est petit, voir mesquin. Comme tu le dis plus bas, certains ne réfléchissent pas à la portée de leurs critiques acerbes et c'est là le problème.

Lorsqu'on livre en pâture ses textes à toute une communauté, si bienveillante soit-elle, ce n'est pas pour se faire remonter les bretelles , mais bien pour avoir des avis constructifs et de l'aide pour progresser.

Mais certains n'ont pas le tact de leur côté, alors que c'est essentiel pour ne pas froisser l'ego des auteurs. Car on a beau dire que c'est l'oeuvre qui est critiquée et pas l'auteur qui se cache derrière, il est difficile de ne pas le prendre pour soi quand on a mis tant de soi-même dans un texte jugée raté ou médiocre... Donc faites preuve de diplomatie, ça devrait être la priorité, surtout dans cet esprit de bienveillance que prône Scribay.

Pour un défaut détecté dans un texte, il y a toujours une qualité à faire valoir en parallèle et il est de bon ton parfois pour les critiqueurs fous d'oublier ce détail. Les points positifs sont aussi à mettre en avant, et pas seulement les fautes ou manques !

Ce n'est que mon opinion en tout cas :)
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Je suis d'accord avec toi, les qualités doivent être mises en avant elles aussi. Je pense qu'elles doivent au moins apparaître même si le texte en lui même est médiocre, ça permet à l'auteur de bien se situer et de savoir quel point il doit améliorer.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Je suis dys, je le sais maintenant, mais je suis d'une époque ou personne ne savait. Du coup, j'ai mis 40 ans à oser me lancer dans l’ècriture. La technologie m'a beaucoup aidé. Les professeurs de français de cette époque m'ont brisé et humilié, j'aurais pu être un excellent élève, dans de nombreuses disciplines, dès que l'orthographe ne rentrait pas en compte dans la notation j'avais 18 de moyenne comme en math bien sur, parfois en physique aussi. Mais ailleurs, il fallait enlever des points malgré mes bonnes réponses, en SVT, en histoire. Sans parler du calvaire des langues. Et en français, il fallait m'humilier, sûr que ma dysorthographie était liée à de la paresse. Me mettre au tableau pour écrire, devant tous, la conjugaison du verbe faire au présent, que j'avais révisé des heures mais que le simple stress et les paroles méprisantes de la prof me faisait oublier dès la partie au pluriel. Et jusqu’à l’université (1994), où croisant une prof que j’avais eu en TP de licence je lui annonçais que j’avais été reçu premier de ma promo de DEA, elle répondit : « pourtant je me rappelle de vos comptes rendus, je me demande comment actuellement on accepte que des étudiants puissent poursuivre leurs études en sciences avec une telle orthographe, sous prétexte que ce ne sont pas des disciplines littéraires»…Merci pour vos félicitations madame Conasse…
Alors je peux vous dire que les commentaires de scribay sont pour moi très bienveillants, je les ressens toujours comme une aide (à part les derniers mais c'est un troll à part qui se croit malin depuis quelques jours sur le site). J'ai indiqué faire partie du club Valentine, donc tout lecteur sait que j'attends des corrections orthographiques et tout se passe très bien. Je n'ai d'ailleurs pas vu de commentaires agressifs sur d'autres textes non plus. Merci srcibay et merci à tous pour nous donner aussi à nous, les dysorthographiques, la chance inouïe d'être enfin lus de façon bienveillante et pour ce que nous écrivons plus que pour notre orthographe.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Contente de savoir qu'une grande partie de la communauté est bienveillante. J'ai lu quelques commentaires pas très gentils il y a quelques jours sur un défi, la personne ayant rédigé le texte du défi est très jeune et est aussi dans ton cas. ça m'a fait de la peine de les lires. Parfois les gens ne réfléchissent pas aux répercutions que leurs commentaires infligent à la personne.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
c'est pour cela que je témoigne, á mon age on encaisse plus facilement, mais plus jeune c'est plus dur. Des débats sur le net que j'ai pu lire, ceux qui s'attaquent à l'autre par l'orthographe faute d'arguments sont en général les plus médiocres dans leur réflexion.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Hello philippemoi je t'invite vivement à faire un copié collé de ton témoignage dans un fil que j'ai ouvert concernant les dys et multi dys. Parce que je trouve ce genre de témoignage intéressant pour que des gens comme nous soient compris, et qu'on les aide (ou les ignore) en conséquence, sans les juger.
C'est ici :
https://www.scribay.com/talks/17540/dys--multi-dys-et-ecriture
Ce serait vraiment apprécié et je pense que ça peut motiver de jeunes dys :)
Image de profil de Mansuz
Mansuz
Complètement d'accord avec toi ;) L'indulgence !
Image de profil de William Miloris
William Miloris
Les commentaires font toujours plaisirs. Même ceux qui sont pertinents, et constructifs.
Mais lorsque cela devient de la méchanceté cela n'est pas convenable, car nous sommes ici pour la passion des mots donnant vie sur une histoire.
Si, certain(e)s sont font une joie d'étaler leurs savoirs, ils se sont trompés d'activités et devraient retourner à leurs concours de scrabble. Même si j'ai rien contre le scrabble, mais à bon entendeur salut !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je dois bien mal tomber dans mes lectures car je ne vois pas ce genre de commentaire, ou alors si rarement que je ne saurais même pas les retrouver. La communauté de Scribay est plutôt bienveillante, y compris sur ce point.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Je ne tombe pas sur des commentaires "piquants" toute les 10 minutes. Mais il m'est arrivé plus d'une fois d'en lire.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Pareil, j'en vois assez souvent, soit direct, soit dissimulé sous un voile d'ironie (avec ou sans smiley), ce que certains manient très bien ici.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
On avait déjà traité de ce sujet, je crois, dans les commentaires du sujet sur les annotations. Pour ma part, je te rejoint totalement. Si les fautes d'orthographe peuvent frustrer, nous en faisons tous, et jeter la pierre à un texte seulement pour cette raison est cruel est dénué de sens. Surtout que nous ne sommes pas tous égaux face à la langue, et aux conditions dans lesquelles nous écrivons. Si j'avais dû publier ce que j'écrivais à 13 ou 14 ans, j'aurais probablement fondu de honte, tellement les phrases étaient percluses d'erreur. (D'ailleurs, au passage, chers parents qui lisez, si votre enfant a des soucis en orthographe, lui dire "tu vas voir, en prenant latin, ça ira mieux", ou "Mais je comprend pas, pourtant tu lis beaucoup" est non seulement ridicule mais aussi contre-productif (bon, après je sais pas si ça se fait encore, je ne suis plus élève depuis longtemps)).

Mais maintenant je suis prof, et je suis très en faveur de la bienveillance prônée par l'éduc nat (pour une fois qu'on est d'accord sur un truc). On peut signaler les erreurs sans pour autant dire aux gens qu'ils sont nuls. Après, bien annoter et commenter, je pense que ça s'apprend aussi.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Peut-être, je n'ai pas lu ce sujet sur les annotations. On m'a toujours répété (les adultes de l'époque) que le latin est une aide supplémentaire pour l'orthographe, étant très têtue, je ne les ai pas écoutés et je n'ai finalement pris aucun cours de latin. Mais si le latin n'aide pas au sujet de l'orthographe, à quoi sert-il ?
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Le latin aide à mieux comprendre la construction des mots et de la langue, mais c'est pas une potion magique. C'est pas parce que tu fais latin que POUF ! d'un coup tu es supée douée en orthographe. Ce que, malheureusement, les adultes de mon entourage avaient l'air d'attendre. XD.
Aussi, c'est super pour lire les formules magiques dans Harry Potter XD
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Toutes mes excuses au prof de latin que j'ai longtemps sous-estimé, grâce à lui j'aurai pu connaître le sens caché des formules magiques d'Harry Potter... Je regrette. lol
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tu vois ! Ce sera probablement le plus grand regret de ta vie ! XD. Bon cela dit j'ai grave envie d'envoyer une carte de remerciement à mes profs de laton de l'époque, tout ce que j'ai appris me sert cette année, pleinement XD (enfin ! A 34 piges, il etait temps).
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Comme quoi cette matière t'as quand même servie !
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Désolée, je sais pas pourquoi je l'avais mis en dessous : donc oui ! cette année j'étudie des pièces en grec et en latin, j'envoie quotidiennement mes voeux à mes anciens profs.
Image de profil de Ceryse
Ceryse
J'espère que tu les envois en latin, sinon tout ça n'aurait pas de sens !
Image de profil de Gruik
Gruik
Moi j'aime bien le latin chasseur, avec des petites patates.

**pars en courant**
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
https://www.youtube.com/watch?v=PsJtoVBhmbw Quelqu'un a demandé un moment de malaise ? XD (ces costumes ^^;)
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Ah Chantal Goya. J'adorais quand j'étais gamin ! XD

Mais oué, c'est un peu ringard aujourd'hui, c'est vrai ^^'

EDIT : mon dieu, ces costumes ^^'
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est surtout ça. Autant la chanson est assez intemporelle je trouve, autant bonjour les costumes de l'angoâââsse.
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Je ne peux qu'être d'accord. Même à l'époque c'était pas Jojo (Lapin) ces costumes, mais quand on est gosse, un rien nous émerveille, que veux-tu :)
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Si je vois ce genre de lapin dans la rue, autant vous dire que je m'enfuis en courant !
Image de profil de Mitchole
Mitchole
Tout à fait d'accord ! Il ne faut pas oublier que certains membres ont parfois 13-14 ans (peut-être moins ?)..
J'ai commencé à écrire dans ces eaux-là au collège et j'avais personnellement énormément de problèmes d'orthographe avec les "er/é", les "ces/c'est/ses/sais", les "ça/sa", les "mes/mais" etc etc... Faut bien commencer à un moment :)
Image de profil de Ceryse
Ceryse
Tout à fait, tout a un début !
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
On partage ce que l'on a, parfois ce que l'on est. Notre meilleur et pire. Et parce que presque rien n'est que simple, notre meilleur peut empirer l'autre s'il se donne sans translation, et pire améliorer par contre.
Sur cette route de l'écriture nous n'avons ni même véhicule ni semblable permis, et encombrent, klaxonnent, heurtent, ralentissent, suivent, doublent, queuedepoissonnent. L'indulgence pêche d'inexigence, le savoir de leçon, de s'insurger on n'accueille, de n'accueillir on ne cueille la petite pousse où s'ignore l'arbre, et ainsi et ainsi, chacun chacun, fait selon lui et sa lecture d'autres mots. Je suppose que tu veux l'agrément, te conforter de, et renforcer l'idée d'entraide, mais ce mot se décompose et l'un dit l'entre, qui est du lien comme de la pique, et dont le mouvement n'est connu qu'au retour. Qui est-ce ? Que veut-il ? C'est alors que se sait le bien et le mal de l'échange. Quand à ceux qui, moins que maladroits sont à l'attaque, c'est qu'ils défendent quelque chose qui leur parait plus précieux que l'interlocuteur, quand c'est eux-mêmes c'est là que cela me parait le plus triste.
0