Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de austylonoir

Pouvez-vous exhumer un mot/une expression rare, vieilli(e) ou disparu(e) et lui adjoindre sa définition?

par austylonoir  il y a 1 an

J'ai envie de vocabulaire.

Image de profil de Luciferr
Luciferr
Sardanapalesque : personnage riche qui mène une vie de débauche, dissolue.
ça sonne bien je trouve^^
Image de profil de Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Dans le wiktionnaire il est plutôt indiqué :
(Vieilli) (Littéraire) Excessivement luxueux démesuré et tapageur.
Image de profil de Luciferr
Luciferr
Effectivement ma définition est celle de sardanapale et non de sardanapalesque, désolé pour l'erreur ^^
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
Un autre beau mot : chafouin :)
Image de profil de Enricka Larive
Enricka Larive
flavescent : qui brille dans le noir, qui attrape la lumière...:)
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
J'aime le mot spépieux, qui est un vieux mot de patois belge, me semble-t-il, et qui désigne quelqu'un qui spépie, c'est-à-dire qui cherche la petite bête, qui est très méticuleux :)
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
"Gologologolottt, golo, gologolotttt"
Ultime représentant des Raphus cucullatus ou "Dodo", île Maurice, 1693.
Ces derniers mots.
Image de profil de Marylou
Marylou
Ma grand-mère disait : "Même si ça nous est long, ça nous est sûr..." De quoi parlait-elle ? de la mort...bien sûr ! Cela voulait dire qu'on pouvait attendre la mort longtemps en mourant vieux, mais que de toutes manières on mourra !...
Image de profil de Agapé
Agapé
Un vieux mot assez marrant que j'aime bien, c'est une remembrance : un souvenir :3
Ou encore il y a le verbe s'acagnarder, c'est à dire rester oisif et ne rien faire, mot que j'affectionne tout particulièrement pour le simple fait que je m'acagnarde très souvent :D
Image de profil de Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
J'aime bien, s'acagnarder sous le cagnard hum...
Image de profil de DAVID
DAVID
On n'est pas rendu à Loches.
Signifie être loin de l'objectif que l'on s'est fixé. Un héritage du tracé de la ligne de démarcation qui en 1940 partageait la France en deux zones l'une dite libre et l'autre occupée.
Cette ligne passait entre les villes de Tours (zone occupée) et Loches (zone libre) en Indre et Loire. Pourtant distantes d'environ 30 kilomètres le trajet entre ces deux communes devenait très compliqué, car il nécessitait un laisser-passer pour franchir la "frontière".
Avec la fin de la guerre cette expression a perdu sa référence à Loches. Pour devenir on n'est pas rendu .
Image de profil de Marylou
Marylou
Toutes les poules grattent en arrière...
ou
Tout ce qui mange revient !
Ce qui veut dire que l'on revient toujours chez soi.
Image de profil de Marylou
Marylou
Je connais l'expression : Décrocher la lune avec les dents ! Je pense que cela veut dire : se croire très fort...
Image de profil de Marylou
Marylou
Vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Cela veut dire : faire une opération (financière) avant d'être sûr de pouvoir la réaliser.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est pas suranné ça , si ?

J'ai un faible pour la parodie : "ne pas vendre la peau de l'ours s'il n'est pas d'accord sur le prix".
Image de profil de Lalex Andrea
Lalex Andrea
Autrice : le féminin d'auteur (comme illustratrice, actrice, traductrice) existe sous cette forme depuis 1582 (source Wikipédia) car c'est la même étymologie ("augere"). Mais sous l'impulsion du Cardinal Richelieu (qui voyait d'un très mauvais œil l'influence politique des cercles intellectuels féminins à son époque), l'Académie Française, composée uniquement d’hommes, effaça les femmes de la vie intellectuelle et politique en retirant les versions féminines de très nombreux métiers, tout ceux qui relevaient de l'esprit : philosophesse, poétesse, autrice, mairesse, capitainesse, médecine, peintresse.
Image de profil de Ingirum Nocte
Ingirum Nocte
demi-mondaines : femme aux mœurs légères, cocotte
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Allez, trois expressions que j'aime beaucoup. Je paye le café au premier qui les utilise dans un texte.
Ca va faire du bruit dans Landerneau ( tout le monde va en parler )
Jeter son bonnet par dessus les moulins ( Déclarer forfait, renoncer )
Prendre la lune avec les dents ( chercher l'impossible ) Je trouve que cette expression du XVIe siècle a beaucoup plus de cachet que le moderne 'décrocher la lune'.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Hoho, la dernière j'adorerais la réutiliser dans un de mes textes, tiens ! (Les deux autres, ce sera plus dur, vu que c'est de la fantasy, et autant je peux réintégrer les moulins, autant Landerneau ça va pas le faire)
Image de profil de abou
abou
"Prendre la lune avec les dents", j'adore. Je vais l'utiliser dans mon prochain texte, alors ce sera sans sucre pour moi (le café...)
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
J'ai l'impression que la lune va avoir besoin d'un cataplasme contre les morsures, car j'ai justement un personnage à grandes dents dont l'état dépend fortement du calendrier lunaire.
Autant dire que je vais faire comme vous. ;-)
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
vantablack
noir le plus absolu, d' un coefficient d’absorption de la lumière de 99,965 %, constitué d'une multitude de nanotubes verticaux ("Vertically Aligned NanoTube Arrays black").
Les droits d'utilisation de cette peinture ont été acquis par le plasticien britannique Anish Kapoor.

Vous pourrez maintenant dire : c tr0 V4NT4BL4CK !
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
d'après wikipedia : "Son titre de noir le plus absolu lui est contesté par l'artiste belge Frederik De Wilde et son NANOblck-Sqr#1, également basé sur des nanotubes de carbone, mis au point en collaboration avec la NASA"
Image de profil de abou
abou
Se pousser du faux col (ou se pousser du col) : prendre la grosse tête, se donner des airs importants.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Aussi "ne pas se moucher du coude".
Image de profil de abou
abou
Jolie expression ! On dit aussi "ne pas se moucher du pieds". Mais là, c'est un problème de souplesse. Je subodore que nous sommes nombreux ici à ne pas nous moucher du pieds, sans pour autant nous pousser du faux col.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Effectivement, j'aurai plus rapidement un faux-col à pousser qu'un pied capable de venir de venir me moucher. Je n'ai pas une souplesse extraordinaire. Note que du coude, c'est dur aussi, car je crois qu'il est techniquement impossible de toucher l'extrêmité de son coude avec son nez, donc je doute de l'efficacité de la méthode.
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
à moins de s'appeller Pinnochio.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
semondre : inviter à une assemblée, une cérémonie, ou réprimander, tancer. ^^
Image de profil de Dldler
Dldler
Rien : quelque chose
Image de profil de DLD
DLD
je viens d'apprendre "immarcescible" : qui ne peut se flétrir, incorruptible.
Image de profil de Isabel
Isabel
Nonchaloir : nonchalance, laisser-aller

Exemple :
Voit des galères d’or, belles comme des cygnes,
Sur un fleuve de pourpre et de parfums dormir
En berçant l’éclair fauve et riche de leurs lignes
Dans un grand nonchaloir chargé de souvenir !
Mallarmé, “Les fenêtres”
Image de profil de Orion
Orion
Ouah !!!! Magnifique !!!!
Merci je vais regarder ça de plus près :D
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Acribie
Qualité de l'érudit qui travaille avec le soin le plus scrupuleux. Du grec akribeia, exactitude.
Mot dérivé : acribologie, précision dans le choix et l'emploi des mots ; art de trouver le mot juste
Image de profil de Aude Vesselle
Aude Vesselle
Faire florès : obtenir des succès.
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
reductio ad Hitlerum
expression ironique apparue en 1953 pour désigner la disqualification des arguments d'un adversaire par leur association à Adolf Hitler ou tout autre personnage honni du passé.
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Haha. J'aime bien ce sens de l'humour.
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
« plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s'approche de 1 »[3]. Cette théorie a donné lieu en 2014 à une étude de François De Smet qui interroge, au prisme de la philosophie, la limite de la liberté d'expression sur Internet et « l'incapacité contemporaine à admettre le mal ».
Image de profil de Ingirum Nocte
Ingirum Nocte
ou point de Godwin
Image de profil de Aude Vesselle
Aude Vesselle
Peu me chaut : Je m'en tamponne les ....... !
Image de profil de hersen
hersen
Les quoi ?
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
"Les quoi ?", je ne sais pas. Chez moi, on dit :
Je m'en tamponne LE coquillard ^^
Image de profil de hersen
hersen
C'est pour ça. j'ai trouvé ça louche; :)))
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Sur les moteurs de recherche, ils proposent aussi "je m'en tape les amygdales", mais dans ce cas les points de suspension n'étaient pas justifiés ;)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Sinon, on dit "je m'en bats les couilles" ^^ mais se les tamponner, je ne l'avais jamais entendu. Peut-être une déformation régionale, tamponner étant considéré comme un synonyme de battre ;)
Image de profil de austylonoir
austylonoir
mon moteur de recherche parle également de s'en battre les ovaires, c'est dans quelle région ça, veuillez svp vous balancer...
Image de profil de hersen
hersen
Il faudrait faire un récapitulatif de tout ce qui va par paire dans le corps humain ?

Elle est sympa, la Aude Vesselle

Les genoux ? :)
Image de profil de Aude Vesselle
Aude Vesselle
Bien oui, dans l'Aude, on a remplacé "peu me chaut" par "je m'en tamponne les couilles", mais ça c'est juste pour ceux qui demeurent entre Arquettes-en-Val et Cabrespine. C'est sûr, faut bien connaître, je vous pardonne ;-)
Image de profil de Orchidoclaste
Orchidoclaste
Ah bah forcément, si ça se dit à Cabrespine ! ^^

Sinon, un peu plus haut, on peu aussi "S'en battre l'oeil" .
Image de profil de Ingirum Nocte
Ingirum Nocte
du verbe challoir
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
qui se conjugue ? Qu'il m'en challusse, c'est beau.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Unsoucieux, joli synonyme de "imprévoyant, inattentif" et antonyme de soucieux ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'eut été moins joli ^^. Et oué, algide, j'avoue c'est un mot que j'adore mais c'est dur de le replacer. XD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Jeu de mot en l'occurence ^^ C'est la rue des discrets puscules => dix crépuscules
Image de profil de Epic Whale
Epic Whale
Passer au caviar / Caviarder
-> Censurer / cacher
Tout de suite, ça fait un peu "haute" :p
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je crois que je t'ai fumée avec "zinzoline", non ? XD. (Et du coup, je dois admettre que OK, hush... je vois ton point... XD).
Image de profil de Michael Lintec
Michael Lintec
"manger son pain blanc" a une époque c'était un luxe, aujourd'hui le luxe s'est de mangé des pains "spéciaux" dont les pains de son ... qui autrefois était réservé au peuple. tout change :D
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
kyrielle
n.f.
·Suite interminable, infinie.

c'est plutôt joli
Image de profil de Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
Marquis de Corbeau-de-Vaulserre
panurgisme
n.m. (du nom d'un personnage du Quart Livre de Rabelais)
·Tendance à suivre en toutes circonstances les idées du milieu, du groupe auquel on appartient.
Image de profil de Symbelmynë
Symbelmynë
Allez, un petit pour la route : méphistophélique, équivalent de diabolique (en plus inusité).
Image de profil de Michael Lintec
Michael Lintec
a l'opposé tu avais Séraphique
Image de profil de hersen
hersen
J'en ai soupé.
Image de profil de DLD
DLD
C’est ce que disent les « soupeurs »
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Pour un Belge, j'habite à Houte-si-plou, alors qu'en fait je n'habite qu'un endroit ravitaillé par les corbeaux ;)
C'est dommage, je voyais bien Houte-si-plou comme un château avec des murs épais de 2m et un donjon aménagé ^^
Image de profil de Renard .
Renard .
Au diable vauvert, je trouve ça joli.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
L'expression "on ne mélange pas les serviettes avec les torchons" me fait penser aux rapports entre Belges et Français, depuis que j'ai appris comment ils appelaient les chiffons ^^

N'est-ce pas Auteur inconnu ? ^^
Et je remercie Renard . qui n'hésite pas à employer de nombreux belgicismes dans ses textes : ça donne un esprit savoureux ;)
Image de profil de DLD
DLD
Et des chiffons pas très gais ce sont des clicotes tristes.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
moi qui pensais qu'il n'y avait que des wassingues et des essuies pour nous embrouiller ^^
Image de profil de Renard .
Renard .
Ma préférée c’est quand on dit de qqun qu’il n’a pas toutes ses frites dans le même sachet.
Image de profil de hersen
hersen
Est-ce que ça veut dire la même chose que "les deux pieds dans le même sabot" ?

Ah, non, chuis bête. j'ai pas toutes mes frites dans le même sachet => je suis un peu bête ?

Avoir les deux pieds dans le même sabot, c'est être maladroit, je crois;
Image de profil de DLD
DLD
On dit aussi « il a pas la lumière à tous les étages »
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Une expression qui ne se dit plus et pourtant je l'aimais bien : "être vacciné avec une aiguille à phono".

Dire de quelqu'un qu'il est vacciné avec une aiguille à phono, c'est dire qu'il soûle, qu'il parle trop. Aujourd'hui, c'est tout juste si on vaccine encore avec des aiguilles, alors le phonographe, c'est vraiment un ancêtre bien enterré !
Image de profil de DLD
DLD
Est-ce que tu connais « on a pas oublié de lui couper le lignou ! » qui veux dire à peu la même chose ?
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Ah, non, connaissais pas ! :D
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
S'assoter : S'éprendre sottement
(terme qui prend tout son sens lorsque on entrevoit les nouveaux couple)
Comme quoi l'amour ne rend pas con, il assote. :D
Image de profil de austylonoir
austylonoir
haha, pas mal du tout.
Image de profil de DLD
DLD
Ouais, chouette et très imagé.
Image de profil de Hel
Hel
elle est chouette celle-là je connaissais pas du tout !
Image de profil de Hel
Hel
être cui-cui les petits oiseaux pour dire qu'on est amoureux @ma grand-mère.
(et je trouve pas mais il me semblait qu'être cui-cui pinson voulait dire cul-cul la praline, et donc cul-cul la praline pour quelqu'un d'un peu naïf (en vrai niais, mais niais c'est plus rude)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Pour moi "cui-cui les petits oiseaux" est un expression qui désigne quelqu'un qui a la tête dans les étoiles et plus les pieds sur terre ^^
Il peut être amoureux, mais pas forcément, ça peut être juste un doux rêveur ;)
Image de profil de Michael Lintec
Michael Lintec
"être timbré" "coller un timbre" deux expressions qui se raréfie
Image de profil de DLD
DLD
Un jour sur France Inter, une émission entière a été consacrée part Daniel Mermet aux pratiques bizarres.
Les « soupeurs », par exemple, qui « faisaient dînette » dans certaines maison closes.
Il y avait aussi les « croûtenards »...
A vos Google... (j’ai vérifié, on trouve facilement)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Tu ne t'es pas trompé de fil de discussion, par hasard ? ^^

Je vais peut-être arrêter de tabouiser sur l'érotisme urinatoire...
Image de profil de DLD
DLD
Il y a aussi « faire minette ». Je vous laisse le soin de charcher.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Avec pour référence Pierre Louÿs, on se doute que le pénil est chaud ;))
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Dans le genre, tu as la magnifique chanson "les nuits d'une demoiselle" de Colette Renard, avec plein de synonymes ;-)
Image de profil de DLD
DLD
Envoyer un télégramme.

Pour les jeunes, je précise que le télégramme était une sorte de texto pas très discret ou le point était remplacé par un « stop ». Il fallait aller au PTT (encore un truc à expliquer) pour le faire composer par une opératrice, donc tu pouvais pas trop écrire « Vanessa, j’lui niqrais bien sa race ». En plus c’etait Pas instantané. Du coup, on draguait rarement par texto.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
excellente définition ! :P
Image de profil de Hel
Hel
"donc tu pouvais pas trop écrire « Vanessa, j’lui niqrais bien sa race ». En plus c’etait Pas instantané. Du coup, on draguait rarement par texto."
mais ça, ça veut plutôt dire qu'à Vanessa tu lui aurais cassé la tête.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Et en plus, pour les apostrophes, je crois qu'on ne les mettait pas ;))
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
« Vanessa, j’lui niqrais bien sa race ».. DLD tu as vraiment de drôle de façon de draguer... il faut que tu explique le contexte là, à qui tu dis ça, et qui dragues-tu ?

"on draguait rarement par texto" ? par télégramme tu veux dire ? je vois pourquoi tu dis ça, bien sûr qu'on draguait par télégramme... exemple : LA CLEF EST SOUS LE POT ROUGE STOP ça veut dire viens quand tu veux, bref une magnifique déclaration d'amour.
Image de profil de DLD
DLD
Les filles aimaient bien qu’on leur parle comme ça autrefois, qu’on leur promette de les faire grimper aux rideaux, ou bien de leur défoncer les ridelles et la lunette arrière....

mais tout ça, pour moi, c’est plus que des vieux souvenirs, vicomte...
Image de profil de hersen
hersen
Est-ce que l'expression "être empoté" vient de là ?

:)))
Image de profil de Andy Clarbann
Andy Clarbann
"Battre sa coulpe", je crois que ça date

Contre toute attente c'est pas un euphémisme sexuel, c'est synonyme de "se sentir coupable" ou "se repentir" il me semble
Image de profil de Jerem la plume
Jerem la plume
La scoumoune :
Ce mot est aujourd'hui peu utilisé , et signifie ne pas avoir de chance, être malchanceux...
N’empêche cela reste une expression plutôt sympathique .
Image de profil de Jerem la plume
Jerem la plume
Comme quoi, selon l'endroit ou l'on est, un mot peut devenir rare ou courant.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Hui qui veut dire : en ce jour.
Oui... Aujourd'hui est un pléonasme. Que dire alors d'au jour d'aujourd'hui, si ce n'est que c'est dans cet élan qu'est venu le premier.
Image de profil de DLD
DLD
Que dire alors de cette expression qu’on entend à tout bout de champ « au jour d’aujourd’hui » !
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Il me semble...permettez que je sorte cet article du code civil.

Article C. Alinéa 3.

Se verra infligée une peine de huit ans d'emprisonnement ainsi qu'une paire de gifles, toute personne - adulte ou enfant - prise en flagrant délit d'usage intentionnel de l'expression susmentionnée.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
c'est amusant il y avait la même discussion dans le sujet des expressions-clichés que l'on n'aime pas.
je vais répéter (j'aime bien me répéter) ce que j'y disais : je trouve que dire au jour d'aujourd'hui c'est faire preuve de trop de légeerté, je propose : en ce jour du jour d'aujourd'hui
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
En cette journée du jour d'aujourd'hui serait plus élégant. À mon humble avis ;)

Après, c'est vrai que le jour de cette journée du jour d'aujourd'hui a un certain charme. Faut bien le reconnaitre, parce que ce n'est qu'au jour du jour de cette journée du jour d'aujourd'hui qu'on saura si ça valait le coup de couper les cheveux en quatre ;)
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Ben mince, ces mots et expressions (sauf quelques-uns) appartiennent à mon vocabulaire courant, et même "moderne" oserais-je presque dire... Je suis un peu embarrassé...
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
J'ai toujours milité pour que l'on utilise une large variété d'expressions anciennes et modernes, au lieu de se cantonner à un vocabulaire appauvri et sans saveur :)
Image de profil de DLD
DLD
Ragoûtant.
Un jour, j’ai dit à ma belle-maman que son plat était vraiment ragoûtant. Elle m’a rpondu « ah bon, DLD, vous n’amez vraiment pas ? »
Image de profil de DLD
DLD
Non, c’etait De la lotte à l’armoricaine. J’adorais. Depuis elle me fait des sandwichs.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
il me semble que ragoûtant est le plus souvent utilisé négativement : "peu ragoûtant" "guère ragoutant" etc et ça a pris une connotation négative, et de plus ça ressemble à "dégoutant", j'ai déjà entendu dire "c'est ragoutant" pour dire l'inverse de ce que ça veut dire.
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Ragoûtant et souvent utilisé à tort pour exprimer "dégoûtant", alors que son sens et l'inverse. Ses synonymes seraient "alléchant", "appétissant", "affriandant", "succulent" et j'en passe. Mais rien de négatif ou péjoratif !
Image de profil de vivikakashi
vivikakashi
On en a gros !
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Oui, c'est généralement accompagné de "sur la patate" ;-)
Image de profil de GoM
GoM
A cacasson : c'est du gaga (= patois de la région stéphanoise) qui nous parle du position presque assise par terre.
Les fesses sur les talons.
Image de profil de cornelie
cornelie
"Tomber des nues ", être extrêmement surpris, les nues représentent un groupe de nuages. La distance entre la hauteur des nuages et l'atterrissage au sol indique l'intensité de la surprise !
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
Je le dis souvent celui-là :)
Image de profil de Michael Lintec
Michael Lintec
avoir la poisse, expression issue de cette pratique moyenâgeuse qui consistait a vider des saut de poix brulante sur les assaillant des châteaux.
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
Langage courant aussi :p
Image de profil de José Caudron
José Caudron
faire long feu.... car tout le monde se trompe sur l'expression. Quand on tirait au mousquet, cela se passait quasiment comme si l'on allumait une mèche et si la mèche faisait long feu, le coup ne partait pas !!!
faire long feu c'est don échouer et quand on dit : cela n'a pas fait lonf feu, on veut en général dire l'inverse ...
Image de profil de DLD
DLD
Attention, « ne pas faire long feu » n’est pas l’inverse de « faire long feu »
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/ne_pas_faire_long_feu
Image de profil de José Caudron
José Caudron
Souvent si. Un exemple la négociation a fait long feu : elle a échoué, or souvent on veut dire le contraire ! On dit aussi la négociation n'a pas fait long feu au sens où elle aurait échoué, en fait cela voudrait dire qu'elle a été rapide et efficace ! Voir à ce sujet le TLF ou le Littré, amicalement.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
On connait "outrecuidance", mais parfois j'aime bien employer "cuider", un vieux-vieux mot qui veut dire penser, croire, espérer (au XVIIe siècle, on disait déjà que c'était un vieux mot ^^).

Et quand on écrit de la poésie, c'est le moment de ressortir les vieux pots pour la soupe ;)
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Je vois qu'il y a même une version hipster "cuyder" particulièrement affectionnée par Flaubert et dénoncée par Ronsard...
Image de profil de GEO
GEO
J'aime bien urbain dans le sens "Qui fait preuve d'urbanité, qui témoigne d'un grand usage du monde. " qui a complètement disparu de la langue dans cet usage.
Image de profil de Gruik
Gruik
J'aime bien les vieux jurons. Sacrebleu, palsambleu, ventre saint-gris. On remplace dieu par bleu pour éviter le blasphème.
Blasphème, sa me fait marrer aussi.
- Sort ton blasphème que j'te pulvérise !
- Hargg j'étais ton père confesseur...
Image de profil de Mick
Mick
Dispendieux : qui nécessite de grandes dépenses, cher. (Couramment utilisé au Qc)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est pas ancien, ça ! Si ? (Comment ça mon vocabulaire est daté ?)
Image de profil de Mick
Mick
C'est pas ancien, mais plutôt démodé. Ça choque surtout de l'entendre à tord et à travers dans toutes les conversations en fait.
Image de profil de Hel
Hel
être fleur bleue (je trouvais ça joli quand je savais pas ce que ça voulait dire)
Gourgandine, pareil je croyais que c'était un mot chouette car j'aime beaucoup la sonorité, mais la définition est nulle.

j'aime beaucoup l'argot mais je sais pas si ça compte du coup dans ce genre d'expression, est-ce que c'est assez rare vieilli disparu,

genre un gône : (un gamin et plus exactement un gamin lyonnais, un enfant donc) , les marmots, les bambins pour décliner...

à tire-larigot: fréquemment, souvent, beaucoup
Image de profil de DAVID
DAVID
Concernant les gônes lyonnais, j'aime encore plus le féminin fenottes
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Mon seul problème avec l'argot c'est quand un traducteur l'utilise pour faire parler un personnage censé parler le slang américain! : ) Ça m'hérisse le poil.
Image de profil de Hel
Hel
Le crayon c'est abusé mais je valide Le reste. Je pensais même pas que gache était typique tellement je l'ai intégré.
Image de profil de DAVID
DAVID
Ouais ... Une partie de ma jeunesse, avec Guignol juste à côté !
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Allez austylonoir, une de mes citations favorites :
"Il y a quelque chose qui branle dans le manche" ( James Bond - L'homme au pistolet d'or )
Image de profil de hersen
hersen
Le déduit : galipettes.

affectionné par Brassens. Extrait de "Le fantôme"

Eh bien, messieurs, qu'on se le dis':
Ces belles dames de jadis
Sont de satanées polissonnes,
Plus expertes dans le déduit
Que certaines dames d'aujourd'hui,
Et je ne veux nommer personne !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Les mauvaises langues m'auraient dit qu'on ne dit plus "canard" pour nommer les journaux (n'est-ce pas Auteur inconnu?)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Grunni parlait pour ses congénères :)

oh que je suis méchante ! t'as raison, pas mauvaise langue :P
Image de profil de Gruik
Gruik
Cacochyme ou Valétudinaire : désigne une personne qui est souvent malade.

Marguerite Gauthier l'était.

Appris dans caméra café. comme quoi même les âneries...
Faut que j'lis moi ;-)
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
"Verbiage" : Discussion mener dans le vide : Ils se perdent en verbiage inutile.

(ce n'est pas un mot disparut, mais je le met en avant, vu le nombre de personnes qui m'on demandés ce que ça voulait dire)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Mééééheuuu ! J'allais m'exclamer : "mais c'est par suranné ça !"
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
même moi je connais ça !
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Vitupérer : blâmer fortement quelqu'un, quelque chose. Il vitupéra la sottise des hommes et retourna s'occuper de son jardin.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Oh putain ! Il est bien celui-ci !

« Hé vas-y madame, pourquoi qu'tu m'vitupères là ? C'est pas moi qu'a commencé là, c'est Dylan, madame ! Vas-y toi, fils de pute, j'me fais vitupéré à ta place là, bâtard ! »

(j'sais pas si je l'ai bien utilisé dans le bon contexte, là...)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Ah bah oui, j'ai bon :)
Image de profil de GEO
GEO
Vitupérant fait partie de mes mots favoris, il figure dans mon profil d'ailleurs.
Image de profil de Orchidoclaste
Orchidoclaste
"Vous êtes bien urbain" : Se dit à une personne faisant preuve d'une élégance morale certaine, même si elle porte un béret crasseux, une salopette de mécanicien et conduit un tracteur agricole.
Image de profil de Gruik
Gruik
Non moi c'est Gruik.
Image de profil de Gruik
Gruik
Ho pu... Je voulais faire un truc avec ton pseudo et je viens d'apprendre ce que ça signifie !
Alors là tu m'as tué. Bravo j’applaudis (clap clap clap)

Décidément j'en apprends des choses ici
Image de profil de austylonoir
austylonoir
L'académie française appuie et souscrit à cette définition.
Image de profil de austylonoir
austylonoir
J'ouvre le bal.

CONTUMELIEUX, EUSE. adj. Qui dit de vilaines injures, qui fait de honteux affronts. Il ne faut rien dire à cet homme-là, car il est fort contumelieux
Image de profil de hersen
hersen
ah, carrément j'apprends un mot. Qui doit être vieux car il n'est pas dans mon Larousse (vieux)
0