Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Anthère

L'ennui lors des lectures

par Anthère  il y a 2 ans

Bien le bonsoir, ou bonjour ça dépend.

Voilà, je viens de passer plusieurs heures à rattraper l'un de mes chapitres en cours d'écriture qui avait mystérieusement disparu (n'écrivez jamais sur Scribay avec votre téléphone :D), et je me suis apperçu que sa nouvelle version comporte bien plus de descriptions que la précédente. Et justement, en la relisant j'ai peur d'avoir créé un texte un peu trop lourdingue... Et le pire dans tout ça c'est que je suis incapable de réécrire le chapitre sous son ancienne forme !

Du coup je me retrouve dans ce début de nouvelle version avec deux gros paragraphes d'environ douze lignes chacun, uniquement dédiés à de la description et à de la mise en situation.

Est-ce acceptable ? Sachant qu'à la base je veux mon récit assez rythmé et sans trop de longueurs ennuyeuses.

À partir de quand vous vous ennuyez dans une longue description ? Pourquoi ?

Je sais qu'il est assez difficile de me répondre au vue de la situation, il manque des informations, ça dépend de pleins de facteur, de la préférences des lecteurs etc... Mais j'aimerai vraiment être fixé quant à la disposition et à la longueur idéale des descriptions (ou mises en situation) dans un récit, je veux avoir une bonne fluidité de lecture, que tout s'enchaîne tranquillement sans accros et moment d'ennui. Pour moi, le rythme dans un récit est l'un des facteurs les plus importants, il me faut un truc impeccable.

Je vous remercie de votre coopération ! J'ai une grosse journée demain, alors je ne risque pas de vous répondre tout de suite ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Image de profil de Alice "Chocolat" Renel
Alice "Chocolat" Renel
En gros le modèle par excellence est : l'affaire Harry quebert
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Moi j'aime beaucoup les passages ennuyeux. C'est le meilleur moment pour juger l'auteur. Il faut savoir que les passages ennuyeux donnent du rythme au récit. Je n'aime pas quand ça barde tout le temps, des pauses sont nécessaires. Moi parfois je prend un chapitre entier pour que le lecteur pense à autre chose. Même les personnages changent de rythme, d'ambiance, ce sont des êtres vivants. Pas des fous en quête de supériorité. Alors il faut des pauses, des détentes. J'en profite pour évoquer les loisirs des personnages, pour donner mon point de vue, pour poser des questions au lecteur. Mais pour décrire la situation, il vaut mieux dévoiler la situation petit à petit, ne pas planter le décors dans un seul chapitre. Sinon le lecteur a fait le tour très vite. Deux descriptions par chapitre suffisent, au moment où c'est nécessaire. Les rétrospectives aussi sont utiles pour expliquer la situation. Le reste du récit doit concerner l'action, selon moi. Et pendant l'action aussi on peut décrire la situation, en se servant des personnages.
Image de profil de Anthère
Anthère
Parfait ! J'ai lu toute vos réponses, malheureusement je n'ai pas vraiment le temps de répondre une à une ^^" mais bref j'ai tout lu et je prendrai vos conseils en compte.

Au travail maintenant !
Image de profil de Tendris
Tendris
Si toi-même tu n'es pas convaincu de ton texte et que tu le supputes "lourdingue", alors dis-toi que c'est très certainement le cas :)

Plus généralement, les goûts littéraires évoluent et les longues descriptions sont passées de mode depuis longtemps. La préférence va aujourd'hui à l'efficacité. Alors, on pourra toujours dire qu'on écrit avant tout pour soi, mais si ce n'était pour les partager, personnellement je conserverais mes histoires dans un coin de ma tête :)

Attention cependant, quand je dis efficace, cela ne veut pas dire mal écrit. Mais la description pour la description est souvent synonyme d'ennui, sauf à avoir un lectorat en quête de contemplation. A mon sens, mais cela n'engage que moi, la description n'a d'autre but que d'immerger le lecteur dans son récit ; pas de le noyer. Elle est donc réussie lorsque l'on y parvient tout en étant synthétique. Et personnellement, j'aime beaucoup les descriptions qui, en quelques mots, parviennent à retranscrire tout un univers.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Tu sais, on es tous passés par ce genre de situation ("perdre" un texte "parfait" et garder le brouillon). Tant pis retrousse tes manches et au boulot !
Quant aux descriptions moi je suis allergique à partir du moment où c'est trop ! Une phrase, 2-3 lignes. Tout dépend comment c'est décrit. Si c'est fluide ou rythmè. Si c'est long et statique, je saute. Si je "sens" qu'elle est forcée et n'apporte rien, je saute aussi. Je conseille toujours de se poser la question "est-ce nécessaire / utile ?"
Image de profil de GoM
GoM
Je rejoins les autres sur la notion d'utilité de la description.
Après sonne t'elle juste ou faux dans ton histoire ? Je fais énormément de description dans un de mes écrits, car je crée un roman avec un coté contemplatif du coup j'utilise des gros paragraphes descriptifs.
Difficile de savoir ce qui colle ou non à ton histoire. Est-ce une description essentielle, un lieu important dans l'histoire ? En faire des caisses dans une histoire rythmée sur un élément très secondaire risque de créer une bizarrerie.
Mais le principal, c'est que cette description à l'air de te déranger. Je pense que c'est surtout cela qui devrait attirer ton attention, car la description est un procédé comme un autre pour raconter l'histoire. Si tu trouves ce procédé inadéquate avec ton histoire, il ne tiens qu'à toi de décider comment présenter sans trop décrire.
Je vais faire un parallèle avec la BD et le manga, il existe de nombreux passages narratifs et de nombreux procédés de vie d'une BD. Mais un manga se raconte en 200 pages avec qu'une bd n'a que 48 pages pour convaincre et raconter.
Le processus narratif du manga inclus de nombreux plans contemplatifs, descriptifs, d'ambiance, sans bulle, ni personnage. Et pourtant, les histoires y sont rythmées.
Image de profil de Sin
Sin
De mon point de vue, la question n'est pas de savoir si la description est trop longue ou non, il s'agit de voir si cette dernière est utile.

Tu peux très bien avoir une vingtaine de lignes descriptives, si elles sont nécessaires et utiles à l'ambiance de ton récit cela paraîtra cohérent et adapté. (Bien sûr si tu ne te répètes pas dans les détails.)

Ci-dessous un écrit intéressant où je trouve la description plus que présente mais utilisée à bon escient. En espérant t'avoir aidé.

https://www.scribay.com/text/1014096523/monochrome
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Perso : tout dépend des descriptions si elle sont bien introduite et servent le texte.

Les dialogues doivent aussi rendre service au descriptions c’est systématique. C’est indissociable !

Après, des descriptions verbeuses pour le fait de mettre tout un décors qui n’en rendra pas service au texte : Next !

Des dialogues lourd mal
amenés peuvent nuit au texte aussi.

Le truc dans un texte, nouvelle, roman, etc., c’est que tout doit avoir une place dans l’histoire, trame, intrigue, informations sur quelqu’un ou quelque chose !

Voilà :)
Image de profil de Alice "Chocolat" Renel
Alice "Chocolat" Renel
EN tous cas une chose est sûre : il vaut toujours mieux abuser des descriptions que des dialogues...
Image de profil de Alice "Chocolat" Renel
Alice "Chocolat" Renel
C'est bieeen les paragraphes et les descriptions ! Trop de dialogues sur Scribay ! :p
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Je ne peux évidemment me prononcer pour tout le monde, vue que les goût sont propre à chacun.

En ce qui me concerne, j'admet que j'ai de la peine à digérer les détails qui traînent en longueur. Surtout s'ils n'apportent pas un plus à l'histoire ou s'ils ne sont là que pour meubler. Du moins, en ce qui concerne les descriptions des personnages. Si tu souhaite réellement les mettre, je te suggérerais d'y aller par pics. Les adjoindre en cours de route, au fil des textes. c'est plus leste.

En ce qui concerne le décors, en revanche, tu n'as pas grand choix. Si tu ne le pose pas d'entrée, les lecteurs auront plus de mal à te suivre et certains se lasseront vite. C'est vrais qu'un paragraphe de 12 lignes peux paraître grand, mais parfois on n'a pas vraiment le choix.

Veille surtout à couper tes longs chapitres, afin qu'ils puissent être lus entre 6 et 10 minutes. Il y a énormément d’œuvres sur la plateforme et il devient de plus en plus difficile de se concentrer que sur une seule. Du coup, plus c'est long, moins tu auras de lecteurs.

J'espère avoir pu t'aider un peu ! :-)
0