Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de essaime

Le meilleur des pires scènes de fesses de 2017 !

par essaime  il y a 1 an

Oui, je sais, un titre comme ça, c'est du racolage, voire du réchauffé en 2018 ;-)

Mais bon, un peu de légèreté (de la cuisse ?) ne fait jamais de mal... et puis pour toutes celles et ceux qui écrivent de la littérature érotique ou de la "sexlit", ça vous permettra éventuellement d'éviter certains écarts ou à défaut de prendre quelques sourires avec ces extraits commentés :

https://www.slate.fr/story/155222/litterature-pires-meilleures-scenes-fesses-2017

Évidemment il y a toujours une part de subjectivité dans ce qui est susceptible d'exciter tel ou tel lecteur... mais il faut avoir une sacrée verve pour faire durer un cunnilingus sur quatre pages avec moult détails anatomiques tout en maintenant la température ! Mais après tout, quand on aime, on ne compte pas ;-)

Auriez-vous un palmarès de cet acabit (contre-pétrie ?) à partager ? Happy sex year !

Image de profil de H. P. Jogade
H. P. Jogade
jésus demande à son père dis papa, pourquoi quand tu es crée la femme, l'as tu fabriquée avec deux paires de lèvres ? C'est pourtant simple répondit Dieu, une pour dire des conneries et une pour se faire pardonner.
Image de profil de C.S. Ringer
C.S. Ringer
Blague de mauvais goût, bonjour ! :D
Image de profil de H. P. Jogade
H. P. Jogade
Quand ton corps nu s’étalent
Sur le vieux canapé
Et que ta hampe dorée
Ressemble à une épée

Quand la vue outrancière
De se beau sémaphore
Habillé de violet
Me regarde et m'implore

Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime
Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime

Quand ma bouche se fait douce
Quand ton sexe se fait dur
Quand ton sperme délicieux
M'éclabousse la figure

Quand le plaisir fut mien
Que ta verge m'explora
En excitant mon con
Je jubilai de joie

Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime
Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime

Quand tu rentres dans ma chatte
Et que je deviens tienne
Que dans un dernier coup
Je jouis comme une fontaine

Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime
Queue je t'aime, queue je t'aime, queue je t'aime
Image de profil de C.S. Ringer
C.S. Ringer
Le début commence mal :

"Dans Au Cinq Rues, Lima, Mario Vargas Llosa s’intéresse à l’homosexualité féminine (c’est bon, ça!) et masculine (beuark)."
Image de profil de essaime
essaime
Oui... Je ne l'ai pas pris au sens propre à vrai dire. Vu le ton de l'article, ça me semblait parodique.
Image de profil de C.S. Ringer
C.S. Ringer
Je n'arrive toujours pas à savoir si c'est sarcastique ou non :/
Image de profil de essaime
essaime
Dédicace à Lutécia !

Extrait de "Les cochons sont lâchés" de San-Antonio, puisqu'on parle de maîtrise de langue... Master es cuni, Pinaud ? Attention fou rire... mais en ces temps susceptibles, sachez prendre les choses au s'cond degré, les femen !

"
De retour au latifundio de la comtesse, l'officier de police Alexandre-Benoît Bérurier, tout émoustillé par sa matinée, grimpe directement à la chambre de son coéquipier pour lui narrer ses récentes tribulations. Il entre sans frapper, ce qui est courant chez les flics de l'ancienne école.

Sur l'instant, il ne comprend pas bien, because la pénombre. Mais étant presque nyctalope, le Gros finit par distinguer son hôtesse allongée en travers de lit, la robe de chambre ouverte et Pinuche, en pyjama de soie, agenouillé devant le plumard, provoquant une forte excitation buccale à la comtesse dans sa région clitoridienne. Dans l'inoubliable équipe san-antonienne, chacun a sa spécialité amoureuse. Celle de Béru consécute de la surdimension de son sexe, celle de San-Antonio de son art étourdissant et celle de Pinaud de sa technique accomplie dans la minette chevrotante. Cet homme d'âge (donc expérimenté), grevé d'accès de dyspnée expiratoire, est capable "d'entreprendre" une dame pendant deux heures durant sans le moindre temps mort. Il arrive que certains sujets connaissent seize fois l'orgasme au cours d'une de ses séances.

L'endurance dont fait preuve César résulte de sa mesure. Il a mis au point un procédé d'exception grâce à sa langue, dont l'agilité est assurée par dix-sept muscles striés, innervés par le grand hypoglosse. À cette rapidité de mouvement, il a joint une recette respiratoire de crawler qui lui permet de respirer par le nez tous les quatre coups de langue, tantôt à droite, tantôt à gauche. Par ailleurs, durant cette minutieuse pratique, ses mains ne demeurent pas inactives. La gauche "s'occupe" des seins de la patiente, cependant que sa dextre diabolique caresse avec sûreté ses autres points érogènes qu'il serait indécent de mentionner dans un ouvrage de cette haute tenue morale et littéraire.

Béru entre donc, regarde, constate, referme la porte et déclare :
-Ah ! Pépère sort son grand jeu ! Surtout dérangez-vous pas pour moi !

Il prend une chaise qu'il vient planter près des deux officiants.

-Il y tâte, le vieux, hein Dolorès ?
-C'est exquis, râle-t-elle.
-La langue, c'est le paf du vieillard, définit Alexandre-Benoît. Reus'ment qu'y reste ça aux croulants.
-J'étais venu lui apporter une infusion de manzanilla, croit-elle bon d'expliquer, la comtesse.
-Et ce goret en a profité pour vous placer sa bott' s'crète ? C'est tout lui ! Vous pensez, ce régal, un minou comm' l'vôt', c'roi d'la lichouille ! Y n'peut pas résister. Si j'vous dirai qu'un jour dans un magasin d'chaussures où qu'y venait ach'ter les croqu'nots, y s'est mis à bouffer la vendeuse qu'avait grimpé un escabeau pour saisir les boîtes du haut ! Elle était les bras chargés, en maléquilibre et lui, le sagouin, d'lu baisser la culotte et d's'mett' à table. Tu t'rappelles, La Pine ?
-Mrron, mrron, répond César.
-La patronne était à la caisse, pour qu'é s'aperçusse d'rien, j'sus été lui faire la converse. Mais au moment d'l'estase, la conne d'vendeuse s'est mise à hurler : "Oh ! Oh la ! Oh ! Là la ! Je jouis !". N'avait aucun contrôle du self, cette glandoche. La taulière a fait un esclandre du diable ! L'a voulu appeler la police. Y a fallu qu'j'y montre ma brèmouze en lu f'sant valoir qu'la police c'tait nous et qu'on était à pied d'oeuv' pour enregistrer sa plainte. E s'est contentée d'renvoilier sa vendeuse en la traitant d'pute. Un' gentille gosse : tu t'rappelles, Pinuche ?
-Mrron, mrron ! acquiesce derechef le Vermoulu, sans interrompre sa collation.

Un acharné. Il quitte jamais une dame en cours d'manoeuvre.

-La môme, j'l'aye coursée, reprend Béru. J'lu ai dit : "Pour la suite d'ta carrière, ma biche, j'vas donner un bon conseil : quand tu sers un mec, cours vite ôter ta culotte, ainsi t'es certain qu'y t'fera de la pub et qu'y r'viendra."
"Deux ans plus tard, j'l'ai r'trouvée dans un bistrot d'Montparnasse. C'est elle qui m'a r'connu. Elle m'a dit qu'elle avait appliqué ma consigne et que d'puis é f'sait un malheur : qu'é doublait son mois av'c les soults. Elle m'a payé un grand rouge et fait une pipe dans ma bagnole : j'aime les femmes qu'ont d'la reconnaissance."
Image de profil de essaime
essaime
Nox Occuli merci pour le sourire !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Que fait Mario Vargas Llosa parmi cette liste de nullités ?
0