Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de The_Terrible_Twins

Science et littérature

par The_Terrible_Twins  il y a 8 mois

Bonjour à toutes et à tous !

Je voulais savoir s'il y avait des scientifiques dans le coin. On oppose souvent les scientifiques et les littéraires, alors que dans le fond, une bonne partie du travail du scientifique est ... d'écrire ! Puisque nous nous devons de rédiger rapport, articles et autres thèses. Alors certe, cela ne fait pas vraiment intervenir l'imagination.
Je voulais savoir si la science était aussi une source d'inspiration (hors "science fiction") et si certaines ou certains d'entre vous utilise la science comme idées ou bases d'histoires (et au passage vulgarisant un peu les sciences).

Image de profil de Brad Priwin
Brad Priwin
Une question très intéressante !

Il suffit de consulter mon profil pour avoir que j'ai eu deux passions : la science et la littérature, j'ai voulu faire du premier un métier et le second une passion, je suis encore loin du compte mais je suis bien dirigé vers cette voie !

De là est né certainement mon plus grand paradoxe : on m'a souvent reproché d'avoir une écriture trop "scientifique" dans mes histoires et d'avoir une écriture trop "littéraire" dans mes rapports scientifiques XD

Autre paradoxe : j'écris de la Fantasy, dans un monde où la magie est extrêmement présente, et cette même magie, capable de téléportation et d'invisibilité, transgresse à peu près l'intégralité des lois de la physique. Et pourtant, la science sert de "socle", de "point commun", par le principe de la magie qui existe alors en dualité avec la nature, car dans cet univers, les êtres humains sont les seuls êtres vivants aptes à maîtriser la magie. Ils sont le réceptacle pour manipuler du "flux" dont le principe est le même que l'énergie dans notre monde : il ne peut être créé ni détruit, sa quantité est constante, mais il se transforme sans cesse.

La seule fois où j'en ai profité pour "étaler" mes connaissances en sciences, c'était dans ma nouvelle "La source infinie", écrite dans le cadre d'un "concours" sur le thème "Arcanepunk" (un monde où sciences et magie se mêlent). J'y ai placé souvent des références trop "incompréhensibles" pour les néophytes, et la quasi-totalité des personnages possèdent des noms anagrammes de noms de véritables scientifiques.
Image de profil de The_Terrible_Twins
The_Terrible_Twins
tu piques ma curiosité avec ta nouvelle La source infinie ! Va falloir j'aille fouiner ;)
Et je te comprends, j'ai aussi ce problème " trop littéraire d'un côté", "trop scientifique" de l'autre ....
Image de profil de Neru
Neru
Ce fameux paradoxe ! Trop littéraire dans un monde scientifique et trop scientifique dans un monde littéraire, je te comprends :')
Ton principe du flux me rappelle la citation d'Antoine Lavoisier :" rien ne se perd, rien ne crée, tout se transforme"
Image de profil de Brad Priwin
Brad Priwin
Oui, en espérant que ce problème se règle... ou alors que j'en tire le meilleur des deux ;)

Ce principe est en effet directement inspiré de cette citation d'Antoine Lavoisier. La conservation de l'énergie est un principe fondamental en sciences et même, à mes yeux, LE principe fondamental :D
Image de profil de Neru
Neru
Intéressant, en tout cas ça donne envie de poursuivre l'histoire, là où j'en suis y'a pas encore de magie :)
Image de profil de Brad Priwin
Brad Priwin
Figure-toi qu'elle est introduite dans le chapitre juste après celui que tu as lu aujourd'hui :D
Image de profil de Neru
Neru
Cette hype ^^
Image de profil de Whitenex
Whitenex
Je pense que la science constitue une aide en ceci qu'elle est une branche très liée à la philosophie. Je ne dirais pas que mes oeuvres tournent autour de la science (Bien que j'aie fait des calculs "véritables" pour des tirs de projectile etc) mais je pense que ça aide véritablement à construire un univers: Il y a une certaine rigueur, et le fonctionnement des choses qui nous entourent nous est familier. Ca peut être entravant pour l'imagination, chez certaines personnes, et motivant chez d'autres.
Par contre, dans deux de mes histoires, j'ai inventé un fonctionnement du temps. Je n'ai encore jamais abordé ça dans mes études, et tout ce que je décris (même si c'est un fonctionnement inventé) apparaît plausible à mes yeux (J'en suis même partisan depuis que j'y ai pensé lol). Je pense que la science permet de limiter les incohérences au niveau de ces créations.
Image de profil de Neru
Neru
Sujet intéressant !
Mon histoire principale tourne pas mal autour de la science (mêlée à la magie). Mon personnage principal est d'ailleurs un chercheur, son côté analytique et critique n'est pas développé dans les premiers chapitres mais le sera pas la suite. J'aborde succinctement l'éthique et la perception de ce métier dans un des chapitres (chapitre 10 pas encore publié). Bon du coup je vais mettre l'aspect SF de côté (même si je trouve que c'est dommage de ne pas l'aborder), pour l'aspect fantasy de mon texte, j'essaye de créer des créatures, technologies un minimum crédible. Je pense que pour la création avoir un cursus scientifique permet d'imaginer un univers plus construit (surement à force de rédiger des protocoles et de se demander qu'est-ce qu'on a bien pu oublier ^^')
Image de profil de The_Terrible_Twins
The_Terrible_Twins
Il y a très peu de science dans mes textes sur scribay, mais le hasard fait que 2 de mes nouvelles publiées tournent autour des sciences. Je trouve que la science (et l'histoire des sciences en particulier) regorge de choses très inspirantes pour des textes. Au même titre que la mythologie ou l'histoire (en particulier en ce moment où l'uchronie est à la mode)
Image de profil de Neru
Neru
Je suis d'accord, en plus l'histoire des sciences regorge d'anecdotes :)
0