Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Marie Tinet

Qu'est-ce qu'un texte pour la jeunesse ?

par Marie Tinet  il y a 2 ans
Cette communauté tombe à pic. Je n'écris plus beaucoup de jeunesse, mais un grand évènement va sans aucun doute me faire écrire des histoires pour les petits. Oui, je vais bientôt devenir officiellement maman d'une petite fille ! Bref, venons en au sujet de ce fil !

Alors voilà, j'ai écrit plusieurs textes que je considère notamment pour la jeunesse, mais est-ce vraiment de la jeunesse ? Là est la question !

Par exemple, Le jardin bleu, n'est pas écrit avec un vocabulaire spécifiquement jeunesse, mais nous propose un narrateur enfantin. Voici le lien (texte très court), n'hésitez pas à nous dire s'il s'agit de jeunesse ou non pour vous : https://www.scribay.com/read/text/905224454/retour-en-enfance/chapter/1

Autre exemple, Le chat dans ma tête. Là, je me souviens que plusieurs lecteurs m'ont dit qu'ils ne liraient pas ça à leur enfant par rapport au fond, au message qui incite à certaines bêtises. Pareil, voici le lien (texte court également) : https://www.scribay.com/read/text/905224454/retour-en-enfance/chapter/2

La question de ce qui n'est ou pas de la littérature jeunesse m'intéresse beaucoup. J'ai beau être bibliothécaire, il n'est jamais évident de délimiter un genre (est-ce seulement possible ?)

Vraiment hâte de commencer ce débat avec vous.

Surtout, si vous avez d'autres exemples de textes à la limite du genre partagez ! Cela ne pourra que alimenter la discussion !
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Je ne catégorise pas en âge personnellement. Quand je pense "littérature jeunesse", je vois :

- les livres imagés, où le texte est simpliste et même accessoire.

- les livres à lire à haute voix, lus par les parents aux enfants, le soir en général. L'important, c'est le rythme, la musicalité, le côté ludique des mots et des phrases.

- les livres pour enfants, des courts romans au langage simple.

- les livres jeunesse, des romans pour adulte au niveau langage mais aux thèmes et archétypes classiques (style Hunger Games, Percy Jackson, Harry Potter, Divergente) : uchronie/fantastique, divisions de la société en castes rigides et très identifiables (les costauds, les malins, les travailleurs, les méchants ...)
Image de profil de Lalex Andrea
Lalex Andrea
Je crois que c'est assez difficile de vraiment déterminer ce qui est de la jeunesse. D'abord parce que ça couvre des tranches d'âges multiples ou les attentes ne sont pas du tout les mêmes.
J'ai tendance à catégoriser plus ou moins ainsi :
- 3 à 5 ans
- 5 à 7 ans
- 7 à 9 ans
- 9 à 12 ans
- 12 à 15 ans
- 16 et +
Pour les deux dernières catégories (quoique peut-être pour toutes les autres aussi), cela dépend du sexe et de la sensibilité du lecteur, donc de sa maturité, mais aussi de ses goûts personnels qui apparaissent souvent plus tôt qu'on ne le pense. Et de plus en plus, on passe à du 9 à 13 et du 14 à 17 en tant que Young Adult.

Pour ma part, j'ai beaucoup publié pour les 9-12 ans, ma catégorie de prédilection, et j'écris sinon un petit peu pour les 5-7 ans.

Il y a aussi un autre paramètre qui entre en ligne de compte : le pays et ce qui se fait ou non. On a du mal à accepter en France, par exemple, qu'un livre pour les enfants (7 à 12 ans on va dire) puisse ne pas terminer en happy end. C'est assez marrant de voir que les anglo-saxons ont bien moins peur que nous, et n'imaginent pas du tout traumatiser nos chères têtes blondes avec des fins plus mitigées, voire difficiles.

Pour revenir à ta question, je reste convaincue qu'il faut écrire comme pour des adultes, avec moins de dureté, mais pas moins de style. Je pleure en voyant comment le "Club des 5", série emblématique de ma jeunesse, a été appauvrie linguistiquement avec sa "réécriture".
Un personnage central enfant est en général une bonne base pour définir de la littérature jeunesse, mais pas que. Est-ce que "La Stratégie Ender" est un livre jeunesse ? Je ne pense pas.
On aura moins de scènes horribles ou dérangeantes, sans aucun doute, et des intrigues peut-être moins complexes et moins imbriquées.
Mais comme toujours, il y a enfant et enfant. J'ai pu constater dans des jurys jeunesse qu'un livre pouvait être apprécié par un enfant âgé de 12 ans mais mettre mal à l'aise son voisin qui en avait 13 et demi.

Et pour finir en contrebalançant ce que je viens de dire ci-dessus (décidément, j'aime faire ça), on me dit que j'ai une "écriture jeunesse", même dans mes textes qui ne leur sont pas destiné. Donc il doit bien y avoir une touche spécifique, mais là, je n'ai pas le recul pour totalement bien la saisir ;) !
Image de profil de Marie Tinet
Marie Tinet
"C'est assez marrant de voir que les anglo-saxons ont bien moins peur que nous, et n'imaginent pas du tout traumatiser nos chères têtes blondes avec des fins plus mitigées, voire difficiles."
Pour travailler en bibliotheque en Angleterre j'avais remarqué cela et je trouve que c'est souvent plus intéressant de ce point de vue. Une histoire de gout !

Concernant mes deux exemples, est-ce que tu pourrais me dire si selon toi il s'agit de textes qui visent un public jeunesse ? ;)

Merci beaucoup pour ta réponse détaillée.
Image de profil de Lalex Andrea
Lalex Andrea
Je prends le temps de lire et je te dis ça !
Image de profil de Marie Tinet
Marie Tinet
Super, merci beaucoup !
0