Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Sombre Poète

Rennes.

États d'âme d'une fille de 18 ans.

Etre jeune ne nous prive pas d'expériences, car la vie n'est jamais parfaite pour personne, ce sont celles-ci que je décris.

"Il faut avoir un chaos dans la tête pour accoucher d'une étoile qui danse" Nietzsche.

6
œuvres
2
défis réussis
124
"J'aime" reçus

Œuvres

Sombre Poète

Au loin, des nuages distordants s'emmêlent dans un vaste entrelacs de blancheur. Certains, pareils à des lames, se rencontrent douloureusement et forment d'imposants édifices aussi fragiles que solides. Au-dessus de ma tête, une terrible explosion de cumulus forme une nébuleuse traçant dans le ciel azur des traînées opales. Ces dernières paraissent peignées négligemment à coup de pinceaux tordus dans les cieux. Encore plus loin, caché derrière le lac d'un bleu tranchant que souligne la cime des arbres, une admirable entité orangée peine à se faire voir. Sous une funeste mousse légère et blanche, le soleil couchant laisse place à la douce nuit.
33
9
1
10
Sombre Poète
Basé sur les aventures de Rusty Lake
Une étrange entité se retrouve enfermée dans une pièce. Ces seuls souvenirs ? Un néant glacé, sombre, malfaisant. À la recherche d'un cube renfermant ses souvenirs, cette force va tenter de retrouver son apparence et sa vie, mais pour cela, elle va devoir faire face à de mystérieuses transformations...
40
47
204
45
Sombre Poète

Au loin, la mer, éprise de sa douceur grise
S'est retirée.
Le ciel craintif, tout aussi orageux m'enveloppe.
D'agressives bourrasques s'accrochent à mon armure infaillible.
Ce gênant mistral s'abandonne à ces violentes houles.
Derrière moi se trouve ma peine, lourd fardeau que je traîne dangereusement.
Je la laisserai là, sur le sable humide, pareil à mes yeux.
Enfin elle arrive. L'averse tant attendue déverse son chagrin sur moi.
Je suis prête. J'étends mes bras, attendant sa farouche accolade.
Face à ce tableau emplit de toutes les nuances de gris, je souris.
Je souris pour te dire adieu.
Quelques instants plus tard, le soleil fait briller les grains de sable mouillés.
L'averse est passée.
La plage est de nouveau vide.
36
18
0
6

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Car j'aime poser sur une feuille totalement vide des sentiments, des impressions, des perceptions. Faire voir au monde, la multitude de possibilités de ce qui nous entoure.
0