9. Sa haine dans les pages d'un manuel - 1/3

2 minutes de lecture

Les semaines et les jours passent, presques identiques. Je traverse un couloir bondé avec Alex pour rejoindre notre prochain cours. Sam est allé rendre en vitesse un devoir de rattrapage au professeur de physique qui a une dent contre lui depuis des années. Toutes les deux, nous discutons de la petite fille que Belle a mise au monde il y a quelques jours seulement. Elle est venue à la maison pour la première fois hier et Alex est déjà sa plus grande fan. Depuis ce matin, elle ne cesse de vanter ses mérites et ses atouts.

- Shelbey est si mignonne ! J'adore quand elle sourit et qu'elle remut son petit poing en l'air, déclare-t-elle, les yeux rêveurs, en esquivant un garçon portant un violoncelle qui lui barre le passage.

Les ados passent autour de nous sans faire attention et les conversations se fondent en un brouhaha familier. Soudain, un grognement attire mon attention près de mon oreille et me glace le sang.

- Sal*pe.

Je sais qu'il m'est adressé. J'ai senti le souffle mentholé et empli de parfum féminin hors de prix de mon assaillante jusque dans mon tympan. Je me retourne violemment, tentant de repérer qui en est l'auteure - car je sais que c'est une fille - de ces paroles horribles. Mais la foule de lycéens est trop dense pour que je puisse trouver quoi que ce soit dedans. Je m'apprête à poursuivre mon chemin quand je vois Hailey. Appuyée contre son casier, elle m'observe un sourire mesquin étiré sur ses lèvres sanguines. Je me fais la réflexion que ses vêtements sont de plus en plus courts de jour en jour. Bientôt, elle se baladera au lycée en sous-vêtements et talons aiguilles avec un maquillage de carnaval. Dès qu'elle se rend compte que je l'ai vue, elle se jette sur Noah et l'embrasse fougueusement. Il est à moi, n'y touche pas, semble signifier ce baiser. Je tourne les talons et rejoins Alex, refoulant les larmes qui, sans que je n'en comprenne la raison, menacent de couler. Ça ne devrait pas me toucher. Noah et moi, ne sommes qu'amis alors pourquoi ce baiser entre eux me chamboule-t-il autant ?

Laisse mon mec trankil.

Glissé entre les pages de mon manuel de mathématiques, je tombe sur ce mot griffonné sur un coin déchiré de feuille quadrillée. Aucun doute, ça ne peut être qu'elle. Cette écriture ronde, ces petits cœurs sur les i même si c'est un message de haine et surtout cette énorme faute d'orthographe, c'est du Hailey tout craché ! Je serre les poings et dès que le prof a le dos tourné, j'attrape mon stylo rouge et m'attelle à l'écriture de ma vengeance. Pour une fois dans ma vie, je ne me laisserais pas marcher dessus !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Angelinnog ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0