Sophia et le méchant monsieur

3 minutes de lecture

- Tu me fais mal...

- A ta place, je m'abstiendrai de faire la maline.

Tout le monde les regarde passer dans le hall de l'Ordre en chuchotant. Pauline a tellement honte qu'elle a envie de pleurer. Et puis Sophia lui fait mal à la pousser devant comme ça, en la tenant par le col ! Pauline pensait que Sophia la ramenait dans sa chambre pour la gronder mais elle la pousse pas vers l'escalier du fond. Elles vont sur la droite, dans le couloir des bureaux. Pauline aime pas ça... pas du tout même !

Elle s'étrangle à moitié quand Sophia s'arrête net devant une porte. Elle prend à peine le temps de frapper que déjà elle rentre. Comme quoi, c'est avec tout le monde que Sophia est méchante ! Pauline se retrouve devant un grand bureau qui cache un monsieur derrière. Quand il relève la tête, Pauline le reconnaît : c'est le méchant monsieur qui lui a volé sa faux il y a longtemps ! Ah non, il va pas encore la lui prendre ! Bon en vrai, Pauline se dit que c'est pas si grave. Maintenant qu'elle a l'idée pour sa nouvelle faux elle aura plus qu'à remplir le papier et hop ! Pas grave si le méchant monsieur lui pique sa faux de débutante... Il a vraiment pas l'air content de les voir là alors Pauline aimerait bien lui dire qu'elle y est pour rien elle. Mais il lève un sourcil et regarde Sophia.

- Emissaire Leroy... Qu'y a-t-il encore ? Combien de fois devrais-je vous rappeler que peu importe la mauvaise volonté que vous y mettrez vous demeurerez la tutrice de cette petite...

Ah ah, bien fait pour elle ! C'est Sophia qui se fait gronder. Voilà ce que c'est d'être méchante avec tout le monde...

- Elle a fait ami-ami avec un Eveillé au lieu de le faucher. Il m'a reconnu donc je suppose qu'elle lui a parlé de nous. Et pour couronner le tout, il l'appelle Julie au lieu de Pauline ! A moins d'une fantaisie de sa part, j'ai bien peur qu'il n'ait connu votre petite protégée de son vivant... Combien de dérapages de ce genre vous faudra-t-il encore pour reconnaître que c'est un danger public ?

Sophia est tellement en colère que sa voix résonne dans le bureau. Le méchant monsieur fronce les sourcils et lui fait signe de se taire. Ah ah, re bien fait ! Alors il baisse son regard noir sur Pauline. Oh, oh, Pauline aime moins ça tout à coup.

- Depuis quand ?

- Depuis quand quoi ?

Ben oui. Pauline voudrait pas faire la maline mais n'empêche que c'est pas très clair comme question... Le méchant monsieur pousse un gros soupir et tape sur le bureau avec ses doigts. C'est mauvais signe.

- Depuis quand connaissez-vous cet Eveillé, Emissaire Morel ?

Ah. Depuis quand elle connait Nicolas ? Pauline se demande si le méchant monsieur va se fâcher de sa réponse. C'est qu'elle a pas vraiment compté, en vérité !

- Euh... Un moment ? J'étais encore chez Papa et Maman...

Pauline a répondu d'une toute petite voix en espérant que ça calmera le méchant monsieur.

- Et ça vous a échappé durant tout ce temps, Emissaire Leroy ? C'est à vous de la former. Surveillez-la de plus près.

- Je n'ai rien demandé, moi !

Sophia a vraiment l'air en colère mais ça fait rire le méchant monsieur.

- Mais moi non plus, je n'avais rien demandé à l'époque, ma petite Sophia. Et pourtant, tu m'en as fait voir de toutes les couleurs...

C'est marrant, ça calme de suite Sophia. Et ça ferait presque rire Pauline. Alors comme ça Sophia aussi se faisait tout le temps gronder quand elle était petite !

- Je suppose que la situation a été régularisée...

Ah, ça non plus, ça fait pas rire Sophia...

- Pas vraiment... Elle s'est interposée pour le protéger alors j'ai préféré vous l'amener avant qu'elle ne pose plus de problème. Mais l'Eveillé ne bougera pas. J'y retourne tout de suite.

Mais le méchant monsieur l'arrête et regarde Pauline.

- Vous vous êtes opposée à votre tutrice ?

Pauline comprend bien qu'il faut pas répondre oui mais si elle ment, ce sera encore pire...

- C'est mon petit frère...

Le méchant monsieur fait un bruit bizarre.

- Vous n'avez pas de frère, vous avez une petite sœur qui s'appelle Chloé. Mais bon, vous le savez déjà... L'incident n'a pas été rapporté d'ailleurs...

Pauline a un doute : c'est à elle ou à Sophia qu'il dit ça ? La suite, en tout cas, c'est sûr, c'est à Sophia qu'il la dit.

- L'Emissaire Morel fauchera elle-même cet Eveillé. Elle a besoin de s'exercer. Veillez à ce que ce soit fait rapidement.

Pauline ? Faucher Nicolas ? Là, cette fois, c'est sûr : Pauline va pleurer pour de bon.

Annotations

Recommandations

Défi
LeMouton_
Ça m'a plu, donc j'en ai fait une deuxième!^^À prendre au premier degré, je ne pense pas qu'un pot de chambre ait sauvé la vie d'un général...x)
5
5
0
0
Défi
Shamiru
Allez savoir pourquoi, ce texte m'a semblé une évidence à la lecture du défi.
Alors le voici: Princesses...qui verra ? Est l'anagramme de Pervers Narcissique.

Bonne lecture
4
5
6
3
Défi
lala
C'est toujours émouvant, dérangeant, un peu prétentieux aussi, d'écrire "à la manière de...".
Mais c'est une manière de rendre hommage, de reconnaître, de s'approcher d'un auteur de renom.
À la frontière ténue de la copie, de la création et de l'inspiration, voici quelques mots à la suite du texte original de Jacques Higelin, "Mona Lisa Klaxon".
3
3
0
2

Vous aimez lire Serenya ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0