Une mort imprévue

Une minute de lecture

- Bon, que s'est-il passé?

Je soupire. Vingt fois que j'explique les événements, vingt fois que la police ne passe pas le message aux infirmiers ou inversement. Je recommence patiemment :

- Je crois avoir vu des flammes et de la fumée dans l'appartement voisin, celui de madame Handersons, qui est aujourd'hui absente. J'ai cru bon de faire évacuer l'immeuble. L'appartement étant au premier étage seulement, je pensais que, si le feu prenait, l'évacuation de l'immeuble aurait été bien plus difficile.

C'est le mensonge le plus plausible que j'ai trouvé sans impliquer des histoires de morts, de tirages au sort et de camions fous. Même si ce n'est pas la faute du jeune policier en face de moi, si mes nerfs commencent à lâcher, ce sera malheureusement sur lui que tout retombera. Alors que je vais exploser, une personne crie. Tous les curieux qui se sont approchés pour voir ce qui a amené les pompiers se mettent à courir vers le trottoir. Mais que se passe-t-il à la fin?

De fait, j'ai ma réponse assez rapidement : l'énorme camion Monop' dévale la rue, fonçant droit sur nous. Tout autour de moi, ça court, ça crie. Heureusement, on se pousse pour laisser le poids lourd passer, si bien que personne n'est écrasé.

Dans un soudain silence, nous regardons le camion et son pauvre conducteur s'écraser contre le pilier central avant de recevoir la moitié du bâtiment sur la tête. 

Il y a des morts que l'on ne peut éviter.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Cilly97

La résiliance facile,
L'art est docile pour celui qui le créer.
Fardeau de l'âme, mi bémol,
Marchant les yeux braqués sur le sol.
0
0
0
0
Ekas Samarlande


Halte aux amalgames
Musulmans et terroristes ne sont pas des synonymes ni dans la langue française ni dans la réalité de ce que sont ces gens. Il y a plus d'un milliard de musulmans sur Terre, s'ils étaient tous des terroristes, le monde serait à feu et à sang. Force est de constater que ce n'est pas le cas. On ne peut pas assimiler plus d'un milliard de personnes dans le monde, des femmes, des hommes, des enfants, des vieillards à cette minorité violente qui prend toute la planète en otage, et crée un sentiment de méfiance, de rejet, de crainte et de peur comme il n'y en a jamais eu entre les différentes communautés humaines, spirituelles, religieuses et philosophiques. Ne faites pas le jeu de ceux qui aimeraient que l'on s'entretue. Vivre ensemble ça veut dire quelque chose et nombreux sont ceux qui y aspirent. Moi aussi j'ai peur, mais je ne cède pas aux amalgames, du moins j'essaye de résister. Quand on se met à la terrasse d'un café, on a cette petite idée désormais qu'une voiture ou un camion pourrait nous débouler dessus ou qu'on pourrait recevoir une rafale de mitraillette. Et bien ils ont bien réussit leur coup mais ça ne m'empêchera pas d'aller prendre un verre en terrasse. J'espère que nos dirigeants auront la bonne idée d'installer des plots sur les contours des places publiques.
On est tous succeptibles de céder à la peur, à l'amalgame, à la tentation du rejet, ici comme ailleurs... Je ne jette la pierre à personne, il y a des forces obscures qui luttent contre nos valeurs : la liberté, l'égalité, la fraternité, valeurs que nous essayons de partager entre nous mais aussi entre les peuples, ces forces veulent nous entraîner dans le rejet de l'autre, de celui qui ne ne nous ressemble pas, et ces forces sont puissantes.
Pensées sincères et condoléances pour les victimes des attentats de Stockolm
17
21
18
7
Rose P. Katell
Depuis qu'il s'est disputé avec sa petite amie, Gabriel déprime. Il ignore comment recoller les morceaux avec elle et s'enfonce dans sa mélancolie. Lorsque Casse-noisettes, son chat, disparaît en prime, il se pense l'homme le plus malchanceux du monde.
Mais le destin réserve parfois de bien drôles de surprises.
3
2
0
4

Vous aimez lire Jo Loschnel ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0