9 -Nilson

2 minutes de lecture

Qu'est-ce que j'ai fait ?

Fou de rage, je me suis défoulé sur elle, et je m'en veux. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je m'étais juré de ne pas la briser comme Enzo. C'est pourtant la première chose que j'ai faite. Je me suis habillé en partant, sans oublier mon sac de sport. J'ai encore le besoin de me défouler. Je vais prévoir une session de boxe, ce soir, avec John. Je suis dans la salle d'eau, mitoyenne a mon bureau. J'essaie tant bien que mal d'arranger mon costume. Je me regarde au miroir, je suis affreux. Les poches sous mes yeux sont les preuves de la nuit blanche que j'ai passée. Je me passe un dernier coup d'eau sur le visage avant de m'installer à mon bureau.

Je tente de me concentrer sur mon travail ; impossible. J'essaie de deviner ce qu'elle fait et me rassurer en me disant qu'elle ne se fait pas du mal. Ma tête et mon cœur se battent, j'ai tant envie de la rejoindre, de m'excuser de l'avoir rejeté et lui avoir fait peur. En même temps je me dis que c'est peut être une mauvaise idée, je ne voudrais pas qu'elle se braque.

Absorbé par mes pensées, je n'entends pas la porte de mon bureau qui s'ouvre. Sarah, ma secraitaire, me fait face :

- Monsieur, Mademoiselle Roy est au telephone sur la ligne 2.

Oh ! J'hesite à répondre. Cependant je veux savoir pourquoi elle m'appelle. Je renvoie Sarah avant de décrocher :

- Allo, dis je prudemment.

- Salut, c'est moi.

Sa voix n'est qu'un murmure. Elle doit surement stréssée de m'appeler :

- Je te demande pardon pour...

- J'ai pris rendez vous avec Mme Schmidt, me coupe-t-elle. Si tu veux venir, c'est à 17h30.

- Qui est cette femme ?

- Ma psy.

Qu'est ce que je peux etre bête ?! On en a parlé hier. Cependant ce que je comprends aussi c'est qu'elle veut continué malgré ce qu'il s'est passé ce matin.

- Je serais là. Est-ce qu'on mange ensemble à midi ? Je n'aurais qu'à monter à l'appartement.

- Euh... En fait je suis au cabinet. Je n'ai pas eu le courage de rester toute seule, je suis partie travailer. Et j'ai pas vraiment le temps de dejeuner aujourd'hui.

- Ecoute, je m'en veux pour ce qui s'est passé ce matin. Si tu ne veux plus me voir...

- Il faut que j'y aille, à ce soir.

Je n'ai pas le temps de réagir qu'elle a déjà raccroché.

Annotations

Recommandations

Blue Cat
Tels des monuments,
À toute époque ils s'élancent,
Les arbres bavards.
40
27
2
1
Défi
phillechat
Liberté poésie
3
0
0
2
Adrien Zviaguine
Ce texte est le chapitre premier d'une petite histoire écrit à deux avec Natacha Tibi. Le second chapitre sera publié par elle.
2
4
0
1

Vous aimez lire UneHistoiree ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0