Chapitre 65

8 minutes de lecture

C’est le jour de nos mariages. Luna et moi nous nous habillons dans la chambre d’hôtel.

- J’adore !!!! T’es trop belle avec ta traîne. Crie Luna

- Merci, t’es magnifique toi aussi.

Luna porte une robe en soie, avec des perles et un diadème. Moi je porte une robe sirène en dentelle blanche, et une traîne qui va avec.

- On va se marier Abby, toutes les deux, le même jour.

- Ouiiiii. Tu sais Luna, t’es comme une sœur pour moi, t’es ma famille, je t’aime fort.

- T’es con, tu me fais pleurer et mon maquillage coule.

Après une retouche de nos maquillages, nous sommes prêtes. Nous descendons toutes les deux jusqu’à la limousine qui nous accompagne jusqu’à la mairie.

- Tu te rends compte, ce soir on portera le même nom. Me dit Luna

- Ouais, c’est génial, non ?

- Grave.

- T’angoisses ?

- A mort. Rie t’elle

- Ça va aller. Dis-je en prenant ses mains dans les miennes.

- Qui aurait pensé qu’un jour je me marie Abby, c’est si...déstabilisant. Je vais dire oui à un homme.

- Pour le meilleur et pour le pire.

- Et si je faisais une connerie Abby ? Et si Titi un jour se lasse de moi ? Regarde, là ça va je suis encore jeune et belle mais un jour je serais vieille, pleine de rides…

- Eh, déstresse Luna, ça va aller, Titi t’aime pour ce que tu es, et puis lui aussi il vieillira et sera plein de rides.

- Ouais bah tant qu’il bande moi je m’en fiche.

- Tu te maries pas pour ça rassure-moi. Dis-je en riant.

- Il a une queue démente Abby, jte jure tu devrais l’essayer, il fait des trucs de dingue au lit…

- Ouais bah peut être qu’un jour il pourra plus bander hein. J’espère que tu y as pensé à ça avant de lui dire oui.

- Ouais, on a déjà un plan pour ça. Tout est organisé pour nos vieux jours.

- Vous deux, vous êtes vraiment faits l’un pour l’autre.

- Alors je dis oui à la question ?

- Tu te vois vivre sans lui ?

- Putain non !!! Et parle pas de ça, ça me fout la chair de poule.

- Alors dis lui oui. Dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Je vois qu’elle est pas super bien, c’est vrai qu’elle ne s’est jamais projetée avec un homme et là elle va se marier avec le seul homme qui a su l’apprivoiser.

- Tu doutes pas toi ? Me demande t’elle

- Non. J’aime Lilian et il m’aime, le mariage c’etait une évidence.

- Et si Titi dit non ? Abby, je pourrais pas le supporter s’il dit non !!!

- Calme toi, il dira pas non. Il est fou de toi Luna.

- Il peut flipper, un mec ça flippe vite, et après ça te laisse et...mon dieu Abby je veux pas le perdre.

- Dans 2 minutes tu vas le retrouver et vous vous unirez pour la vie, tu diras oui et lui aussi, ça j’en suis sur.

- Merci Abby, merci d’être là. Toi et moi c’est pour la vie.

- Oui. Je t’aime Luna

- Je t’aime Abby.

Le chauffeur nous ouvre la porte et nous sommes accueillis par une haie d’honneur de militaire décorés.

- Ouhhh ça fout les jetons ça. Dit Luna

- C’est beau. Dis-je émue

Nous entrons dans la mairie où Lilian et Titi nous attendent dans un costume blanc. Cet homme est merveilleux alors que je m’avance doucement vers lui. L’amour de Luna explose à coté de moi et lui fait rompre le protocole en embrassant Titi en se jetant sur lui.

- Un peu de tenue femme. En plus t’es entrain de me mettre ton gloss partout !!! Lâche Titi.

- Je m’en fous, je t’aime Titi, je t’aime comme une folle, stp dis pas non.

- Respire ma puce, jte veux pour l’éternité.

- Bien, donc le baiser c’est fait. Les vœux aussi, elle va me mettre au chômage. Dit le Maire amusé

La salle qui compte plus de militaire que de famille ricane. Le Maire procède d’abord à notre mariage puis à celui de Luna et Titi qui trépignent d’impatience.

- Donc Luna est ce que vous voulez…

- Oui, oui, ouiiiiii

- Et vous Titouan est ce que…

- Oui, mille fois oui, pour l’éternité.

- Bien alors je vous déclare...mari et femme. Et pas la peine de vous dire que vous pouvez embrasser la mariée hein. Dit le maire devant le baiser langoureux des deux amoureux.

Je regarde Lilian et lui dis un je t’aime et ses lèvres se posent sur les miennes encore une fois.

La salle applaudit puis nous sortons tous les 4 ensembles de la mairie et le commandant donne l’ordre de tirer des coups de feu qui résonnent jusqu’au fond de mes tripes. Un lâché de colombes vient ensuite et les gens applaudissent. J’aurais pas pu rêver mieux comme mariage. Mes collègues viennent nous féliciter, nos familles respectives aussi, manque celle de Luna qui n’a jamais voulu reprendre contact avec elle, même après le décès de Jessie mais peu importe car elle a une autre famille, nous.

- Vous êtes prêts pour les photos ? Nous demande le photographe.

- Non mais bon pour le meilleur et pour le pire hein. Dit Titi pas très motivé.

- Tu vas être super beau goss mon frère. Dit Lilian

On se prête tous les 4 aux jeux et le résultat est juste bluffant. Nous sommes tous beaux et le photographe a autant pris chaque couple que nous 4 dont une avec les enfants.

- Celle si je la fais agrandir. Dis-je

- Grave, elle est top.

- Bon c’est bon, on peut aller boire ? Demande Titi

- Oui allez on y va.

Nous allons dans le château que nous avons loué pour le mariage et je perd de vue Luna et Titi.

- Tu sais où ils sont ? Dis-je à Lilian

- Entrain de faire ce qu’on devrait faire. Dit-il

Je lui souris et il m’embrasse. Mais lorsque j’ouvre les yeux, le plan arrière me glace le sang.

- Lilian, me dis pas que t’as fais ça ?

- De quoi ?

- Qu’est ce qu’elle fout là !

Il se retourne et semble aussi choqué que moi de voir la pétasse rouge rouler des hanches en s’avançant vers nous.

- Jte jure que j’y suis pour rien. Dit-il

- Comment elle a su qu’on était ici !!!!

- Elle baise avec la plupart des militaires que tu vois ici, elle a du en faire parler un, fais chier !

- Vire là où ta femme sera condamnée pour meurtre Lilian.

- Je vais gérer ça.

Il se défait de moi pour aller à sa rencontre et il l’attrape par le bras l’emmenant vers la sortie.

- Elle a osé putain. Dit Luna qui vient d’arriver.

- Ouais.

- Quelle garce !

Lilian revient presqu’en courant vers moi.

- Problème réglé. Dit-il

- Tu l’as foutu à la porte ? Demande Luna

- Elle avait rien à foutre ici, elle n’a pas été invitée.

- On est d’accord. Dis-je

- On va pas se gâcher nos mariages. Dit Luna.

- Elles sont comment les chambres ? Dis-je

- Très très spacieuses et très très confortables. Dit-elle le rouge aux joues.

- Et t’as fais quoi de ton mari ?

- Il se remet de la plus belle pipe de toute sa vie.

- Carrément.

Luna éclate de rire et nous nous serrons dans les bras.

- Bon je vais aller voir ce qu’il fait, je t’aime. Me lance t’elle

Lilian m’attrape par les hanches et nous commençons à danser. Ce château est magnifique et la salle est immense, je n’ai pas encore vu les étages mais je ne regrette pas notre choix d’avoir pris ce lieu pour nos mariages. Malgré nos invités, Lilian arrive à créer une bulle autour de nous.

- Dis bébé, tu sais à quel point on est proche avec Titi et Luna, n’est ce pas ? Me dit Lilian

- Oui bien sur.

- Tu sais que leur maison devient petite entre les filles et l’activité de Luna.

- Oui mais où veux tu en venir Lilian ?

- T’aurais pas envie qu’on vive avec eux bébé ?

Je regarde Lilian qui me sourit.

- Tu veux qu’on vive avec eux ? Dis-je

- Ca me rassurait de ne pas te savoir seule lorsque je pars et je sais qu’on s’entendrait à merveille et les enfants s’adorent. Luna et toi vous avez toujours voulu une grande famille et vous êtes inséparables.

Je regarde Lilian qui caresse ma joue.

- Lilian, je t’aime si fort. Dis-je au bord des larmes.

- Alors ça te tente ?

- Ouiiiiii. Dis-je en lui sautant dans les bras.

Mes larmes perlent sur son costume et il grogne que mon maquillage le salisse.

- Elle a dit oui. Dit Lilian

Lorsque je me retourne je vois Titi avec le sourire.

- Luna est d’accord aussi. Dit-il

- Impeccable mon frère. Dit Lilian en lui faisant une accolade

- Faudra qu’on leur montre les maisons qu’on a vu.

- Ca fait combien de temps que vous préparez ça ? Dis-je

- 3 jours, j’ai tellement eu peur quand t’étais à l’hôpital que j’ai fais des recherches dès mon arrivé et j’en ai parlé à Titi qui en a fait du sien. Avec le mariage on voulait pas vous mettre une tension supplémentaire mais on a trouvé des maisons canons.

- Vous n’avez pas vu ma femme par contre car impossible de remettre la main sur elle. Dit Titi qui regarde autour de nous.

- Elle était partie te chercher.

- Espérons qu’elle se soit pas perdue car c’est immense là haut. Dit Titi

On discute de notre avenir mais on ne voit pas Luna revenir. On décide de monter à sa recherche et la salle de bain est fermé à clé.

- Luna ma puce, ouvre. Dit Titi

Elle répond pas et on commence à s’inquiéter.

- Luna ouvre putain !!! Qu’est ce qu’il se passe bordel, ouvre !!! Crie Titi qui commence à paniquer

On se regarde avec Lilian et mon cœur commence à s’emballer.

- Y a une porte communicante à notre chambre. Dit Lilian

On fonce de l’autre coté et la porte est ouverte. Nous retrouvons Luna par terre, tremblante et en larmes. Sa robe est déchirée, ses cheveux en bataille et je redoute le pire.

- Il est là !!! Pleure t’elle

- Qui ? De qui tu parles. Dit Titi qui la prend dans ses bras.

- Celui qui m’a...il est là Titi, il a recommencé. Pleure t’elle

On se regarde et j’ai l’impression que l’enfer s’ouvre sous mes pieds. Lilian et Titi perdent leur joie de vivre alors que moi je suis tremblante face à ma meilleure amie en larmes.

- T’as vu son visage ? Demande Lilian

- Non, il était cagoulé mais il portait un smoking.

- Tous les mecs ici portent des smoking !!! T’as rien d’autre ?

- Non, il m’a prise par surprise, je m’attendais pas à ce qu’il soit là à notre mariage. Pourquoi il s’acharne ?

- J’en sais rien mais on va trouver celui qui te fait ça, jte le promets.

Je reste avec Luna et Titi pendant que Lilian est parti appeler la police. La police est venue interroger tous les invités et Luna est partie à l’hôpital pour se faire ausculter mais on a encore rien trouver. Cette histoire nous rend impuissant. La police décide de mettre Luna sous surveillance rapprochée.

Annotations

Recommandations

Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1038
239
269
984
Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
381
319
127
393
XiscaLB
*A 4 mains*
Farouchement attachée à son rêve, Joy met tout en œuvre pour le réaliser, quitte à cumuler trois boulots, à mettre entre parenthèses sa vie de jeune femme. Elle sait qu’elle ne peut compter que sur elle-même depuis la seconde où elle a avoué à sa mère que, contrairement à elle, la danse classique n’était pas son choix de carrière. Alors elle s’accroche, elle économise, passe les concours, et atteint son but. La célèbre European School of Danse de Lille lui ouvre finalement les portes.
Et puis, il y a cet homme qui l’attend et la drague au bar où elle travaille depuis plusieurs jours. Celui qui ne la laisse absolument pas indifférente, qui lui donne envie de tout mettre en pause, au moins le temps d’une nuit. Joy joue, résiste un peu, lutte contre ses pulsions, pour finalement craquer et se laisser aller à finir dans son lit. Après tout, un peu de plaisir n’a jamais fait de mal à personne.
Se taper "Smith" n’était vraiment pas l’idée du siècle car ce beau gosse va lui causer bien des soucis. Au jeu du chat et de la souris, avec la danse comme point d’appui, tous deux vont connaître nombre de péripéties sans pouvoir s’empêcher de craquer l’un pour l’autre.

Alors, si vous aussi vous voulez danser et aimer avec Joy, embarquez-vous dans cette nouvelle histoire de Xisca L.B. et de Lécossais !
172
242
7
96

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0