Chapitre 48

5 minutes de lecture

Je pars voir Luna qui a enfin décidé de quitter cette chambre.

- Où en est l’enquête ? Dis-je

- Ils ont rien. Répond Titi en grinçant des dents.

Luna se pose à coté de moi et met sa main sur mon ventre. Et mon cœur se pince.

- C’est quand ton écho ?

- J’ai annulé.

Luna se redresse et me regarde.

- Ah non Abby, me dis pas que t’envisages de…

- Je sais pas, je sais plus Luna.

- Ok, il a merdé mais ce bébé vous le vouliez Abby et il a pas demandé à être là !

- Tout à changé maintenant.

- Eh, t’arrêtes avec cette histoire, tu sais que c’est cette garce qui a provoqué tout ça.

- C’est moi qui est censée te soutenir.

- Appelle.

Je la regarde et elle croise les bras.

- Appelle pour ton écho. Me lance t’elle sèchement.

- Je le ferai plus tard.

- Non Abigaël maintenant.

Je souffle et prends mon téléphone. J’ai rendez vous à la fin de la semaine.

- Je peux t’accompagner si tu veux. Me propose t’elle

- Tu veux m’accompagner ?

- Bah je suis la marraine de ce bébé, enfin j’espère.

- Bien sur que oui.

- Ça me fera du bien de sortir un peu et vois que la vie peut être magnifique.

- Bon bah je vous y emmènerai les filles. Dit Titi.

A la fin de la semaine, nous nous retrouvons chez Luna et allons tous à mon échographie.

- Bon bah moi je vous attends dans la voiture, dit Titi.

Nous nous installons dans la salle d’attente.

- J’ai grave envie de faire pipi, dis-je

- C’est ce qu’il faut, dit mon amie.

On m’appelle et j’entre dans le cabinet d’un homme d’une quarantaine d’année. Il me pose des questions, je lui donne ma prise de sang et il me demande de me mettre sur la table d’auscultation, d’abord assise sur le bord. Il prend ma tension, puis me demande de retirer mon haut pour ausculter ma poitrine. Il la palpe et ça commence à réveiller mon corps.

- Des douleurs ? Me demande t’il

- Un peu oui.

- Des écoulements ?

- Euh pas que je sache.

Il pince mon téton et je serre les dents. Puis il passe à l’autre et je commence avoir vraiment chaud.

- Bien retirez le reste je vais vous ausculter. Pas de douleurs ou de pertes colorées ?

- Euh non non.

Je regarde Luna qui me sourit.

- Avancez les fesses jusqu’au bord, très bien.

Il mets des gants et un peu de gel et enfonce deux doigts dans mon vagin et je déglutis l’effet qu’il me fait. Je regarde Luna qui commence à comprendre mon problème. Le médecin appuie sur mon ventre, tout en bougeant ses doigts en moi. Son pouce se pose sur mon clitoris et je me mords l’intérieur de la joue pour cacher l’effet qu’il fait à mon corps.

- Des douleurs ? Me demande t’il

- Non.

- Là non plus ?

- Non plus.

Je sens que ses doigts bougent plus facilement en moi et me voilà gênée. Il les retire et me dit qu’on va pouvoir passer à l’échographie.

- Nous allons passer par endovaginale vu que vous êtes au début de la grossesse.

Il met une quantité énorme de gel et me demande ma permission pour commencer.

- Ça va être un peu froid.

La sonde s’enfonce en moi, des semaines que rien n’est allé aussi loin en moi et je me crispe sur la table.

- Je vous fais mal ? Me demande t’il

- Euh non non.

Je regarde Luna qui cache son amusement comme elle peut. La sonde bouge en moi et mon envie d’uriner s’intensifie.

- La vessie est là et là c’est votre utérus avec ici l’embryon.

Je regarde l’écran et vois un petit haricot. Le médecin met en marche le son et on entends son petit cœur battre et je laisse échapper une larme. Mon bébé est là sous mes yeux, son petit cœur raisonne dans le mien. Tan pis je l’élèverai seule si il le faut mais ce bébé va naître.

- Tu vas me donner envie d’en refaire un autre toi, ça me rappelle trop de souvenirs. Me dit Luna

Le médecin bouge la sonde, les yeux fixés sur l’écran, mon corps commence à réagir à l’intérieur et je regarde Luna qui à l’air de trouver ça très drôle.

- Y a un problème docteur. Dis-je.

- Non tout va bien.

- Vous avez bientôt fini car j’ai très envie d’aller aux toilettes. Dis-je

- Oui bientôt, encore un peu de courage et je vous libère.

La sonde me torture, ouais c’est le mot me torture, car elle frotte trop l’intérieur de mon vagin et je sens que mes sensations se transforment en du plaisir, un plaisir que je ne devrais pas avoir dans ce contexte.

- Docteur tout va bien ?

- Oui c’est parfait, j’aimerai juste voir votre ovaire droit que j’arrive pas à bien voir. Rien de grave rassurez vous mais c’est pour ça que ça prend du temps.

Le médecin continue l’examen, et je sens la sueur perlée dans mon dos. Mon corps se contracte sous la sonde et s’en est fini pour moi, l’orgasme m’échappe bien qu’il soit discret.

- Bien, tout va bien, j’ai pu voir ce que je voulais. Les toilettes sont justes là si vous voulez y aller.

Je me fais pas prier et file aux toilettes et me rhabille par la même occasion.

- Vous avez 36 ans, donc j’aimerai vous revoir tous les mois pour m’assurer que tout se passe bien.

- Euh d’accord.

Il me donne quelques recommandations et nous sortons du cabinet.

- T’as jouis cochonne !!! Crie Luna

- Non.

- Menteuse.

- C’est juste que je suis plus sensible et qu’il n’arrêtait pas de…

- Te caresser ouais, ce mec est un gros pervers, c’est pas un examen lambda ça.

- Tu crois ?

Elle me regarde en penchant la tête sur le coté.

- Je crois que t’as raison, il a posé son pouce sur mon clitoris, j’ai pas souvenir qu’on m’avait fait ça lors des précédentes grossesses.

- Tu m’étonnes. C’est un gros pervers et toi t’es une grosse cochonne. Mais c’est vrai qu’il était pas mal.

C’est vrai que c’est plutôt un bel homme et c’était loin d’être désagréable et puis après tout Lilian à coucher avec la pétasse rouge. Lilian...merde.

- Dis rien à Lilian stp.

- Bah non, ça va rester entre nous mais putain Abby t’es une chanceuse moi j’ai eu le droit à une vieille peau pour Louane.

Je ricane.

- Alors ça va ? Me demande Titi

- Oui tout va bien.

- Tu vas le garder hein ? Me demande t’il inquiet

- Oui, sans aucun doute je garde mon bébé.

Il me sourit soulagé puis me dit que je ne suis pas toute seule, qu’ils seront toujours là près de moi et que je ne serait pas seule. Avec ou sans Lilian, je veux ce bébé, plus que tout. Je regarde mon échographie et efface les larmes au coin de mes yeux. Ce bébé mérite tout mon amour.

Annotations

Recommandations

Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
439
371
129
442
Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1115
250
275
1002
SJTwin
Suite à un événement tragique, Amélia, 25ans, voit sa vie complètement détruite.
Elle décide donc de rejoindre son frère, Alex, Vice-Président du club de motard "The Sliders".
En pensant trouvé la sécurité, elle ne pensais pas rencontré Liam, le Président du M.C.
Lui, la veut elle.
Elle, ne désire que la vengeance mais son coeur lui dicte autres choses ...
Et si, désire et vengeance ne faisais qu'un ?
162
5
21
222

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0