Chapitre 47

7 minutes de lecture

Nous nous sommes occupés de Luna qui craque complètement depuis qu’on a des doutes sur Lilian. Pour la police ils n’ont aucun doute, l’incendie de la clinique, la mort de mon chien et les agressions de Luna, sont toutes liées et à chaque fois, Lilian était sans alibi sauf la fois où j’ai eu de la visite à la clinique, seul point qui me laisse un mini espoir de me tromper. Même si pour les policiers, la visite de la clinique est peut être un fait indépendant. Je reçois un coup de téléphone du commissariat qui me convoque et me retrouve avec Titi devant l’inspecteur et la policière.

- Nous retenons pas la piste de Lilian. Dit-elle

- Pourquoi ?

- Son ex femme et son mari on confirmé que Lilian a passé la nuit chez eux cette nuit là.

Là c’est pas un coup de poing que je reçois mais un coup de poignard dans mon cœur.

- Elle peut très bien mentir pour le couvrir. Dis-je

- Elle nous a fourni des vidéos datées, ça ne fait aucun doute, Lilian à passé la nuit avec eux.

La nausée me monte.

- J’aurais besoin d’aller aux toilettes svp ?

- Je vais vous accompagner. Venez. Me dit la policière.

Elle m’amène aux toilettes et je vomis parmi mes sanglots. Lorsque je ressors, la policière m’envoit un sourire de compassion.

- De femme à femme, pouvez vous me dire si les vidéos sont...explicites ? Dis-je les larmes aux yeux.

- Elles le sont, je suis désolée mais au moins on sait que c’est pas lui le responsable de l’agression de votre amie.

- Mais qui est ce ?

- On fait notre possible pour le trouver.

Bon sang, quand est ce que ça va s’arrêter tout ça. On revient dans la pièce où Titi me prend dans ses bras.

- Et ça pourrait pas être ton abruti d’ex ? Me lance Titi

- Nous avons vérifié aussi et il a un alibi à chaque fois. C’est forcément quelqu’un proche de vous, quelqu’un qui savait que Luna allait vous rendre visite.

- Bah on a vite fait le tour alors. Y avait que Lilian, moi et Luna au courant et j’ai pas besoin de violer ma femme pour faire l’amour avec elle, Abby n’a pas de pénis et Lilian à un alibi. Dit Titi.

- Vous n’en avez parlé à personne d’autre ?

- Non.

Je regarde Titi.

- Toi non mais Lilian en a peut être parlé avec Nathalie.

- Elle était avec lui et son mari.

- Ouais ça je sais merci. Dis-je sèchement

- Donc c’est pas eux non plus.

Putain cette histoire rend dingue.

- Ou alors Luna a été suivie, dit la policière.

Nous repartons du commissariat sans avoir vraiment avancé. Ah si j’ai appris que Lilian n’est pas un psychopathe, juste un connard qui m’a trompé avec sa pétasse rouge après avoir appris ma grossesse, génial.

- Eh, j’en suis sur que ça remet pas en cause ses sentiments envers toi, dit Titi qui tente de me rassurer.

- Moi ça remet les miens.

- Abby, laisse le au moins s’expliquer.

- Non c’est bon j’en sais assez entendu comme ça.

Je rentre chez moi anéantie et en plus j’arrête pas de vomir. Je tente de rester forte pour mes enfants et pour Luna qui est complètement traumatisée.

- Comment va t’elle ? Dis je à Titi

- Mal, elle hurle la nuit car elle cauchemarde sur ce qu’elle a vécu. J’ai du sécurisé la maison encore plus mais même ça, ça ne marche pas.

- Elle dort toujours dans le lit de Jessie ?

- Ouais ça la rassure, je sais pas pourquoi.

- Elle a vu un psychologue ?

- Elle l’a mis à la porte, elle n’est pas prête.

- T’as l’air exténué Titi.

- Je le suis mais ça va aller.

Titi doit gérer Luna et Louane, alors je lui donne un petit coup de main dès que je peux pour l’aider.

Alors que je prépare le repas, j’ai Adrien qui me dépose le courrier sur la table.

- Tu as oublié qu’on avait une boite aux lettres je crois. Dit-il

C’est vrai que j’ai pas été prendre mon courrier depuis un moment. J’ouvre une enveloppe et j’ai le rappel de ma première échographie.

- T’es enceinte ? Me demande Adrien en lisant par dessus mon épaule.

Je referme vite le courrier.

- Maman, tu sais que je sais lire hein.

Et merde.

- Oui je suis enceinte Adrien.

- C’est cool.

Cool. Le père de mon bébé m’a trompé, ouais super cool.

- Je sais pas trop si c’est cool.

- C’était un accident ?

- Non.

- Alors c’est cool.

- T’as fais tes devoirs ? Dis-je pour changer de discussion

- Ouais et...18 en physique !!!

- Parfait mon cœur.

Je retourne à la préparation du repas sous l’œil attentif d’Adrien.

- Eh maman, si tu veux je peux t’accompagner pour l’échographie du bébé.

- C’est pas à toi de m’accompagner chéri.

- Lilian est pas là et il nous a dit de prendre soin de toi et ça se voit que t’es pas super bien en ce moment.

D’habitude j’appelle Luna quand c’est comme ça mais Luna n’a pas besoin de ça, il va falloir que j’assume sans soutien.

- Appel visio de Lilian maman !!! Crie Adrien

- Va dans ta chambre stp.

Je m’approche de l’ordinateur comme si c’était une bête dangereuse.

- Salut bébé j’ai peu de temps mais vous me manquez beaucoup. Dit-il

Je sais pas quoi lui dire et il se décompose.

- Abby j’ai appris pour Luna et les doutes qui pèsent sur moi, j’espère que t’y crois pas.

- Sois sans crainte Lilian, Nathalie et son mari ont témoignés en ta faveur vu que t’as passé la nuit avec eux.

- Abby, il s’est rien passé, j’étais juste un peu bourré et je pouvais pas reprendre la voiture vu mon état.

- Arrête, elle a fourni des vidéos horodatées, des vidéos de votre coucherie !

- Quoi !!!! Non j’ai pas couché avec elle Abby. Bébé, jte jure que…

- Stop ! Tout va bien ici, mais plus besoin d’appeler.

- Abby !!!

Je referme en larmes le live, je file me coucher avec mes sanglots. Mais durant mon sommeil, il vient me faire l’amour, glisser entre mes cuisses, poser des baisers dans mon cou pour me faire gémir et puis tout devient sombre autour de lui. J’entends ricaner derrière lui, c’est elle avec son rouge à lèvres de pétasse. Il se retire de moi et l’embrasse. Elle me regarde, il l’allonge, la pénètre, lui dit je t’aime et elle hurle «Baise moi comme une chienne».

Je me réveille en sueur et la nausée arrive. Je cours aux toilettes pour vomir. Et me recouche mais le sommeil ne vient pas. Lilian me manque mais je le déteste. Lilian manque à mon corps mais c’est un connard. Lilian...Mes doigts me caressent en repensant qu’aux bons cotés. Après l’orgasme je me rendors et mon esprit me joue des tours.

Je suis dans la forêt on me course, je suis essoufflée et mon traqueur me rattrape, je prends une gifle et je tombe par terre. Il déchire mes vêtements, pressés d’atteindre ma peau, il me donne un papier où y a marqué « Répète : Baise moi comme une chienne »

- Baise moi comme une chienne Lilian !!!

Il écarte mes cuisses et rentre en moi violemment, mon dieu que c’est bon. Il me retourne, me mets à 4 pattes et force mon anus à être pénétré. Je suis pas prête, ça me fait mal mais j’aime ça alors je l’encourage en répétant la phrase. Ça y est il est en moi et frappe durement son ventre comme mes fesses. Il m’attrape mes cheveux et me fait relever la tête. Devant moi Luna est sur le sol de la forêt.

- Abby aide-moi. Gémit-elle.

Je ne peux pas c’est trop bon ce qu’il me fait.

- Je dois l’aider.

Les coups de ceinture me frappent et je reste à regarder Abby se débattre avec son agresseur, il lui fait du mal, elle hurle, m’appelle mais je fais rien à part jouir, mon dieu que je jouis fort. Luna est frappé, violé sous mes yeux et je ne fais rien. Je la regarde se détruire alors que je meurs de chaud, le crépitement du feu se rapproche mais je le sens toujours en moi.

- Y a le feu !!!

La forêt brûle, le corps de Luna se consume et puis j’entends qu’on m’appelle, qu’on tousse, quelqu’un rampe, Rachel !!!! Son corps bouge plus et d’un coup il est tiré en arrière jusque dans les flammes.

- Non !!! Rachel !!!

La ceinture me frappe encore et je le supplie d’arrêter. Il me retourne et frappe entre mes cuisses.

- Lilian le bébé.

Il ne m’écoute pas et continue.

- Détruis là. Dit une voix féminine

C’est elle, cette garce !!! Je voudrais bouger mais je suis comme paralysée. Mon ventre est frappé par la ceinture j’ai mal et je peux rien faire. Lilian est comme possédé, il continue comme un robot. Je regarde mes cuisses pleines de sang. Elle me regarde avec son sourire rouge.

- Nonnnnn !!!!!

- Maman !!! Maman !!! Réveille toi maman !!!

Je me réveille, la lumière est allumée par Adrien qui est venu me réveiller.

- Tu hurlais, tu devais faire un cauchemar.

- Oui. Désolée chéri de t’avoir réveillé. Dis-je essoufflée

- C’est pas grave, ça va aller ?

- Oui retourne te coucher.

Il retourne dans son lit et moi je vais aux toilettes pour me rassurer. Je passe le papier qui reste intacte . Mais qu’est ce que je vais faire de ce bébé sans papa ? Je dois faire un choix cruel.

Annotations

Recommandations

Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
439
371
129
442
Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1115
250
275
1002
SJTwin
Suite à un événement tragique, Amélia, 25ans, voit sa vie complètement détruite.
Elle décide donc de rejoindre son frère, Alex, Vice-Président du club de motard "The Sliders".
En pensant trouvé la sécurité, elle ne pensais pas rencontré Liam, le Président du M.C.
Lui, la veut elle.
Elle, ne désire que la vengeance mais son coeur lui dicte autres choses ...
Et si, désire et vengeance ne faisais qu'un ?
162
5
21
222

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0