Chapitre 40

5 minutes de lecture

On arrive en courant à l’hôpital, on nous indique les urgences et on trouve Titi dans les couloirs.

- Oh putain vous êtes là merci. Dit-il

* Il se passe quoi ?

- Jessie et Luna...ont été agressée la nuit dernière.

- Comment ça agressée ? Dis-je

- Un mec est rentré et les...il les a violé.

J’ai l’impression que le sol s’effondre sous mes pieds.

- Jessie est au bloc et là Luna est entrain de se faire ausculter. Dit Titi au bord des larmes.

Le médecin sort de la chambre.

- Le bébé se porte bien. Mais elle est extrêmement choquée.

- On peut aller la voir ?

- Bien sur.

On rentre dans la chambre et Luna à la moitié du visage bleuit.

- Oh Abby. Dit-elle alors que je la prends dans mes bras.

- Je suis là Luna.

- Il a massacré Jessie. Dit-elle en pleurant

- Qu’est ce qu’il s’est passé ?

- Je sais pas vraiment, je dormais et il m’a réveillé et…

Elle marque un temps de pause.

- Il m’a violé. Dit-elle en sanglotant

- Oh mon dieu Luna.

- Il m’a amené dans le séjour, y avait les corps des chiens par terre, morts. Tous morts. Il m’a attaché et a été prendre Jessie.

- J’ai eu beau hurler, il m’écoutait pas, il l’a frappé si violemment que j’ai cru qu’il allait lui arracher la tête. Son visage était tout déformé et puis il l’a violé, il lui a fait tellement de mal. Tellement.

Je prends mon amie dans mes bras et elle éclate de nouveau en sanglot. La porte frappe et deux policiers entrent.

- Bonjour nous sommes les enquêteurs, on aurait quelques questions à vous poser, est ce que vous vous sentez prête ?

- Oui. Dit Luna.

- Décrivez moi votre agresseur.

- Il était grand, un peu comme vous. Assez carré, mais il portait une cagoule.

- D’accord, avait t’il un accent ? Un tic au niveau du langage ou autre chose ?

- Il ne parlait pas.

Je regarde Lilian étonnée de la description.

- D’accord, des signes distinctifs ?

- Non il était habillé tout en noir et portait des gants.

- Nous avons été chez vous et nous avons rien trouvé, il n’a laissé aucune trace, ce qui nous fait dire qu’il en est pas à son premier coup.

- Vous allez pouvoir mettre la main dessus ? Demande Titi.

- On espère.

- Vous pensez que ça peut être lié à l’incendie de ma clinique et...et à ce qui est arrivé à mon chien ?

- Oui possible. Savez vous a peu près quelles il était ?

- Un peu plus de 23h00 et il est parti vers les 3h du matin, je me rappelle de l’horloge.

Mon dieu 4 h de torture, alors qu’on fêtait notre St Valentin de la plus belle façon possible.

- Je suis désolé mais je vais devoir vous poser la question, vous étiez où entre 23h et 3h ? Nous demande le policier.

Lilian et moi nous lui disons qu’on était parti fêter la St Valentin, et qu’on peut le confirmer grâce au perceur. Titi lui était chez lui.

- Personne pour confirmer ? Demande le policier.

- Vous insinuez quoi là ! J’ai pas besoin de la violer pour info ! Crache Titi

- Monsieur, nous faisons juste notre travail.

Le médecin rentre et les policiers nous saluent, en nous donnant à tous une carte.

- Bien, votre bébé se porte très bien, vous allez pouvoir rentrer chez vous.

- Vous êtes sérieux là ? Elle vient de se faire agresser. Dis-je

- On a aucune raison de la garder.

Nous sommes outrés mais nous sommes gentiment raccompagnés dans la salle d’attente ou nous attendons des nouvelles de Jessie. Luna est collée à moi et je la soutien autant que je peux. Lorsque Titi l’approche elle lui fait non de la tête.

- Je suis désolé Luna, dit-il.

- C’est pas de ta faute, c’est moi qui t’ai viré pour la St Valentin.

Je m’en veux aussi car on a pour habitude de la passer ensemble mais j’ai préféré la passer avec Lilian. Bien qu’elle ne m’en veut pas, je culpabilise quand même. Une médecin arrive et nous demande si on est de la famille de Jessie.

- Nous avons fais tout ce qu’on pouvait mais l’hémorragie interne dans son cerveau était vraiment trop important.

On regarde la médecin sans rien dire.

- Nous avons pas pu empêcher la mort cérébrale de Jessie.

- Ca veut dire quoi ça ? Demande Luna

- Le coeur de votre fille bat toujours mais son cerveau est éteint.

- Et il va se rallumer quand ?

- Madame, je suis désolée mais il ne se rallumera pas.

- Ca veut dire quoi ça ? Demande Luna qui commence à paniquer.

- Qu’elle est en vit grâce aux machines qui la maintiennent en vie mais qu’il n’y a aucun espoir pour qu’elle se réveille.

Luna nous regarde alors que mes larmes tombent.

- Ca veut dire quoi ça !!!! Quelqu’un peut m’expliquer ? Ou est ma fille !!!! Je veux voir ma fille !!!!

- Suivez moi.

Nous suivons la médecin jusqu’à une chambre où Jessie est allongée, tenue en vie par des instruments.

- Oh mon dieu mon bébé, mon bébé je suis là, jte demande pardon !!!! Ouvre les yeux mon bébé, ouvre les yeux.

- Madame, je suis désolée mais il vaudrait mieux lui dire au revoir.

- Quoi ? Non !!!! Jessie écoute maman, écoute moi mon bébé, tu crains plus rien, on est là, il pourra plus te faire de mal, je suis là mon bébé.

On regarde la médecin et elle nous laisse dans la chambre. Luna supplie sa fille de revenir à elle, elle pleure, hurle, s’effondre dans les bras de Titi ronger par le chagrin. J’avais jamais vu Luna dans cet état et je me colle dans les bras de Lilian. Nous avons soutenu Luna autant qu’on a pu, il nous a fallu 3 jours pour qu’elle accepte l’inacceptable pour une mère. Les médecins sont venus débrancher Jessie, et nous avons vu le trait horizontale bruyant retentir la mort de la jeune fille.

(quelques temps plus tard)

- Merci d’être tous présents pour accompagner Jessie sur le chemin de la paix…

L’homme des pompes funèbres raconte à quel point on peut être fauché par la mort à n’importe quel moment de notre vie et d’autres choses que je n’écoute même pas car Luna pleure dans mes bras.

- Je vais pas réussir à vivre sans elle Abby, dit-elle

- Si, elle aurait voulu que tu te battes et pense à Louane, elle va avoir besoin de toi Luna.

Les gens présentent leurs condoléances à Luna et nous reprenons la vie comme nous pouvons. Luna finit sa grossesse auprès de Titi qui ne la lâche pas. Moi j’ouvre la clinique avec deux autres vétérinaire, Teddy et Fanny. Mais cette vie là est fade, triste et injuste car celui qui a fait ça court toujours, la police n’a aucune idée de qui peut être l’agresseur.

Annotations

Recommandations

Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
439
371
129
442
Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1115
250
275
1002
SJTwin
Suite à un événement tragique, Amélia, 25ans, voit sa vie complètement détruite.
Elle décide donc de rejoindre son frère, Alex, Vice-Président du club de motard "The Sliders".
En pensant trouvé la sécurité, elle ne pensais pas rencontré Liam, le Président du M.C.
Lui, la veut elle.
Elle, ne désire que la vengeance mais son coeur lui dicte autres choses ...
Et si, désire et vengeance ne faisais qu'un ?
162
5
21
222

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0