Chapitre 37

6 minutes de lecture

Je sors de chez le notaire, notre divorce vient d’être signé. Je respire et je vois les larmes de Bertrand. Il m’attrape par la taille et me serre contre lui.

- Je t’aimerai toute ma vie Abby.

- Jte souhaite d’être heureux.

- Me pardonnes-tu d’avoir été un con, de t’avoir blessée, jt’assure Abby, j’ai jamais voulu ça.

Je l’entends presque paniquer.

- Eh, tout va bien. Dis-je en prenant son visage dans mes mains.

- C’est dur.

Je ne sais pas quoi lui dire, je suis la cause de sa douleur. Je le serre dans mes bras et lui dis que ça va aller. Nous prenons chacun notre chemin et le mien va rejoindre Lilian à sa caserne où il travaille. Il a une pause et m’a invitée à le rejoindre. Je ne connais pas ce monde et j’avoue être un peu impressionnée. Je montre ma pièce d’identité au barrage militaire qui me laisse entrer après vérification.

- Ouhhhh mais c’est qu’on a une nouvelle recrue les gars. Madame, peut-on vous faire visiter ? Me dit un militaire au crâne rasé lui aussi.

- Je cherche Lilian, Lilian Balvin svp.

- T’es Abby c’est ça ?

- Euh oui.

Les militaires me regardent de bas en haut.

- Chanceux ce mec. Vas-y suis nous on va t’amener.

Je les suis sans me poser de question.

- Il est où Balvin ? Scott.

- Au terrain d’entraînement.

Je suis amenée sur un terrain de parcours du combattant.

- Balvin y a ta femme, merde pas !!! Crie le militaire.

Lilian me regarde et un large sourire éclaire son visage.

- Balvin ! Concentration ! Crache un autre militaire qui à l’air d’être le supérieur de Lilian.

Mon estomac se serre tellement la voix est cassante. Le tour de Lilian arrive et je le regarde souffrir sur ce parcours qui est juste de la torture.

- Allez Balvin, le chrono tourne !!!! Me dites pas que vous allez vous rétamer devant votre femme quand même ! Lâche le supérieur qui me regarde froidement.

- Vas-y Balvin !!!! Explose le chrono !!!! T’auras plus de temps pour la baiser !!!! Crient les militaires.

Me voilà rouge de honte, le langage de Lilian vient donc de là. Entre deux structures, Lilian vire son t-shirt et les gars crient.

- Ouais vas-y Balvin montre lui qui est le patron !!!

Chaque muscle est dessiné, les abdos, les épaules, le dos, ses bras, tout est dessiné et je le trouve encore plus beau.

- Balvin, on s’endort pas !!! C’est pas l’heure de la sieste !!! Crie le supérieur.

Il s’approche de moi et je suis très impressionnée par la carrure de cet homme.

- Alors c’est vous.

- Euh oui, dis-je d’une petite voix.

- Vous lui avez apporté beaucoup, il est métamorphosé.

- C’est vrai ?

- Oui, il est heureux, lâche t’il en regardant Lilian sur le parcours.

Je lui souris et crois voir un début de sourire.

- Vous voulez l’impressionner ? Me lâche t’il.

- Euh comment ça ?

Il me montre le parcours du combattant.

- Non, je ne suis pas sportive et encore moins militaire.

- Tout est dans la tête et vous me semblez avoir de la force mentale.

- Je suis en robe, c’est pas trop la tenue pour…

- C’est quoi votre taille et votre pointure ?

- Euh Taille M et 38.

- Scott, allez chercher une tenue pour la dame.

- A vos ordres Chef !

Je le regarde et la panique me prend.

- Je suis vraiment pas sur de…

- Faites vous confiance, imaginez qu’il faut passer ses obstacles pour sauver un proche.

On me ramène une tenue que je dois enfiler devant tous le monde. J’enfile le pantalon militaire féminin.

- 10,30 votre meilleur score Balvin !!! Faut une femme pour que vous soyez bon, félicitations !!!

Lilian me sourit et ricane quand il me voit me battre avec la fermeture de ma robe.

- Craque tout Lilian. Lance un militaire.

Je regarde Lilian qui me dit de le regarder et il fait descendre la fermeture éclair. Je me retrouve en soutien gorge devant tout un groupe de militaires mais j’ai d’yeux que pour le mien, il me fait enfiler un t-shirt moulant kaki et fait sauter mon soutien gorge

* Ca c’est pour moi.

Je le regarde choquée et il rit

* Tu seras plus à l’aise sans et attache toi les cheveux.

- Je vais te faire honte.

* Accepter de faire ça pour une civile c’est déjà une victoire.

J’attache mes cheveux et enfile les chaussures.

- Ouhhhh sexy la dame. Lâche un militaire.

Lilian n’a pas l’air jaloux, voir s’en amuse avec une pointe de fierté.

* Abby, t’es capable de le faire.

- On verra ça.

* Respire bien.

- Balvin, lâchez là, c’est plus votre femme mais un soldat. Abby rappelez vous ce que je vous ai dis.

- Euh oui Chef.

Il sourit.

- Vous apprenez vite c’est bien. Qui vous attend derrière ce mur ?

- Mes enfants.

- Rendez les fiers.

Je regarde le parcours et prends une grande respiration. J’imagine que derrière le grand mur de bois au fond du parcours, mes enfants m’appellent.

- C’est parti !!!!

Je réfléchis pas, tout ce que je vois ce sont mes enfants, je suis une mère et rien ne peut m’empêcher d’avancer, pas la douleur qui mord mes muscles en tout cas.

- C’est ça Abby !!!! Pensez à eux !!! Ils sont là ils vous appellent !!! Allez Abby !!!!

Il m’encourage alors que j’ai quelques larmes de souffrance, qui perlent discrètement. Je me retrouve devant une échelle horizontale que je dois passer à la force des bras. Sauf que moi mes bras sont pas assez fort et je tombe plusieurs fois.

- Recommencez !!!! On ne lâche jamais Abby !!! Jamais !!!! Pensez à eux !!! Ils vous attendent de l’autre coté Abby !!! Bon sang mais vous êtes une mère, non ?

- Fermez là !!!! Dis-je à bout de force.

- Maintenant vous allez m’écouter, j’en ai rien à foutre que vous soyez une femme, vous allez me passer cette épreuve. C’est clair.

- C’est trop difficile, je ne suis pas une militaire !!!

- Vous êtes bien plus forte que nous tous réunis alors maintenant vous tenez !!! Dépêchez vous !!!

Il me crie dessus et je suis au bord des larmes, Lilian n’intervient pas et me regarde souffrir. Quelque pars je lui en veux et il le voit. Il tente de s’approcher mais son supérieur l’arrête.

- Restez à votre place Balvin où je vous vire !

Lilian recule et je vois sa peine dans ses yeux.

- Je vais le faire c’est bon ! Dis-je

Un sourire se dessine sur le visage du supérieur. Chaque barre est un supplice, mes bras doivent porter mon corps et je dois avancer.

- Voilà c’est ça Abby, tout dans la tête !!! Allez ne lâchez rien !!!

J’ai mal mais j’ignore la douleur et arrive de l’autre coté essoufflée. Comment je vais pouvoir passer les autres structures. Je dois ramper sous un filet puis arrive le mur de bois. J’attrape la corde et mes bras n’en peuvent plus.

- Allez !!! Vous y êtes presque !!! Ils sont juste derrière !!!

Je cours et attrape la corde.

- Allez Abby on lâche pas !!!!

Pas maintenant, non je lâcherai pas. Je sais pas comment j’y arrive mais je passe ce mur de 2m50 et j’arrive de l’autre coté où Lilian m’attend.

- 15,18. Vous voyez, c’était pas si dur. Me lance le supérieur alors que je suis essoufflée.

J’arrive plus à respirer.

- Bold, elle a fait un meilleur temps que toi charrie un militaire.

- Soldat, prenez exemple et méfiez vous des femmes. Lance le supérieur en me faisant un clin d’œil.

Je retrouve le sourire et Lilian reste à l’écart.

- Tout dans la tête Abby !!! Balvin vous avez gagné votre permission, revenez Lundi en forme par contre.

* Merci Chef. Dit Lilian en saluant

- Et faites moi le plaisir de l’épouser.

Lilian sourit et me regarde.

* J’en ai bien l’intention Chef.

Nous prenons la route pour aller chez moi mais lorsque j’arrive devant ma porte, je suis prise d’une envie de vomir. Des yeux sont cloués à ma porte. Lilian, rentre et m’interdit de rentrer. Bulle a été tuée de la pire des manières qu’il soit. Mais pourquoi s’acharne t’on sur moi ? Et qui est derrière tout ça ?

Annotations

Recommandations

Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
439
371
129
442
Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1115
250
275
1002
SJTwin
Suite à un événement tragique, Amélia, 25ans, voit sa vie complètement détruite.
Elle décide donc de rejoindre son frère, Alex, Vice-Président du club de motard "The Sliders".
En pensant trouvé la sécurité, elle ne pensais pas rencontré Liam, le Président du M.C.
Lui, la veut elle.
Elle, ne désire que la vengeance mais son coeur lui dicte autres choses ...
Et si, désire et vengeance ne faisais qu'un ?
162
5
21
222

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0