Chapitre 22

6 minutes de lecture

On a finit nos crêpes lorsque Titi est sorti à moitié nu, en serviette. Je regarde Luna qui a les cheveux trempés et je me doute qu’ils ont fini dans la douche.

- Ça y est vous vous êtes réconciliés ? Me demande Luna inquiète

- Oui, je suis désolée d’avoir douté de toi.

- J’aurais pas pu te faire ça.

- Ouais je sais, je encore désolée, tu m’en veux ?

- Bien sur que non. Dit-elle en me prenant dans ses bras.

Titi prend une bière dans le frigo et en envoie une à Lilian.

- Vous avez baisé du coup ? Lance Titi

Je regarde Lilian qui lève les yeux au ciel. J’ai déjà croisé Titi mais en mode très rapide, on a jamais vraiment discuté mais je crois que Luna l’aime bien.

- C’est de famille on dirait le langage cru. Dis-je à Lilian qui se met à rire

- Ça te choque ? Me lance Titi

- Non mais disons que ça ne te regarde pas.

Lilian ricane et Titi lui envoie un doigt d’honneur. On se met sur le canapé avec Lilian, Luna et Titi se mettent par terre et se chahutent pendant que je glisse doucement dans les bras de mon amant.

- Non mais vous les filles vous êtes trop bizarres, vous voyez que dalle et vous vous faites un film direct. Dit Titi en reparlant de notre histoire.

- T’aurais pris ça comment si Luna était en sous vêtement avec ton frère ? Dis-je

- Putain je participe direct.

- Titi !!!! Crie Luna en éclatant de rire.

Lilian pose ses mains sur mes oreilles.

- Non mais c’est impossible de coucher avec le mec de ma meilleure amie, c’est mort. Dit Luna

- Et avec ma cousine ?

- Recommence pas avec ça Titouan. Lance froidement Luna.

- T’es jalouse ? T’aimes pas quand je baise ailleurs hein

- Ta gueule. Dit-elle en se levant.

- Dis-le que t’es folle de moi Luna. Crie Titi alors qu’elle s’éloigne de lui

- Ta gueule !

Il éclate de rire.

* Ça fait combien de temps que vous vous connaissez ? Demande Lilian

- Luna, ça fait combien d’années qu’on baise ensemble ?

- Je sais pas 3 ans je crois.

- Non +, Lilian était marié encore.

Je regarde Lilian et un calme s’impose et Titi se fige comprenant qu’il y a une sorte de malaise.

* oui j’ai été marié mais je suis divorcé.

- Tu ne me l’as jamais dis.

* la discussion s’y prêtait pas.

- Et il a deux gosses, crevons l’abcès direct avant que tu nous pètes un câble Abby. Lâche Titi qui se fait frapper par Luna.

Je regarde Lilian qui n'a pas l’air très à l’aise. Je ne lui en veux pas car j’ai jamais osé lui demander trop d’informations sur sa vie mais ça me fait bizarre de l’imaginer père et mari.

- Ils ont quel âge ? Dis-je

* Ma fille a 5 ans, mon fils a10 ans

- Et t’es divorcé depuis quand ?

* Y a 4 ans, tout est réglé Abby avec elle.

- Ouais elle est cool en plus Nath’. Rajoute Titi.

* Ferme là.

- Le roi de la gaffe. Lâche Luna

- Je dois savoir d’autres choses importantes tant qu’on y est ? Dis-je

- Il est militaire mais tu le sais je crois. Rajoute titi

- Je t’ai pas parlé à toi alors stp reste à ta place.

Il lève les bras en signe de défaite.

* Viens. Me lance Lilian

- Votre chambre est à gauche. Nous lance Luna

Mais il m’emmène pas dans la chambre mais dehors pour fumer, sûrement trop stressé.

* J’ai été marié pendant 10 ans, on a eu ensuite Enzo et puis Mia 5 ans après. On était déjà entrain de se séparer quand elle est tombée enceinte, on la gardé espérant que ça nous aide mais ça n’a fait que précipiter les choses.

- D’accord.

* M’en veux pas stp

- Bien sur que non Lilian, je sais bien que t’es pas vierge de toute femme et que t’as du en avoir avant moi. Et tu as bon contact si j’ai bien compris.

* Oui on est devenu de très bons amis mais ça n’ira pas plus loin.

- Bons amis. Super. Dis-je un peu jalouse.

* Elle est mariée depuis 2 ans et viens d’avoir une petite fille. Elle a refait sa vie Abby.

- Je peux savoir pourquoi vous vous êtes séparés ? Je comprendrais que…

Il pose sa main sur ma bouche

* A cause de mon travail, j’étais trop peu à la maison, elle avait besoin d’un mari plus présent.

- C’est long sans toi, ça c’est sur.

* Et là c’est rien car j’ai été mis aux missions nationales, mais j’ai pas vu mon fils naître car j’étais en mission depuis 8 mois.

- 8 mois...2 mois ça été une vraie torture déjà alors 8...

* Je suis partie 1an déjà.

- 1 an !!! Mais t’as pas pu voir tes enfants grandir !

* Via visio. Quand c’était possible.

- Tu peux repartir aussi longtemps ?

* Non, en France les missions sont plutôt courtes, le pays est calme.

- Ça te manque ?

* Oui beaucoup, je suis un militaire de terrain mais c’est terminé maintenant...Montrant sa cicatrice

- Il s’est passé quoi exactement? Dis-je en la caressant.

* Une balle dans la gorge qui a sectionné les cordes vocales.

- T’aurais pu mourir. Dis-je en frissonnant

* Oui, c’est les risques du métier. Dit-il

Je me colle contre lui et il caresse mes cheveux puis nous nous regardons. Il caresse ma joue puis je m’approche de ses lèvres pour qu’il pose les siennes.

- Je suis perdue Lilian, je n’arrives pas à gérer ce que je ressens et puis j’ai peur de te perdre.

Il me pose un baiser qui me rassure puis me fait signe de rentrer. Lorsqu’on arrive à l’intérieur on entends les gémissements de Luna qui nous font sourire et donne envie de faire pareil. Il n’attend pas d’arriver à la chambre et me prend directement sur la table, me martelant de son sexe épais d’excitation.

Le lendemain matin je me réveille et il dort encore, son visage est adoucit par le repos. Je me lève pour lui préparer un petit déjeuner quand je tombe sur Titi.

- Salut. Dis-je

- Salut.

- Luna dort encore ?

- Ouais.

- T’as l’air de beaucoup l’apprécier, non ?

- Beaucoup plus que l’apprécier si tu veux tout savoir.

Je lui souris mais il reste assez tendu.

- Ecoute Abby, depuis que mon frère te connaît, il a grave changé, il est plus heureux.

Je souris à l’idée qu’il soit plus heureux avec moi dans sa vie.

- Mais t’es mariée, et j’ai pas l’impression que ça soit dans tes projets de divorcer.

- Je tiens énormément à Lilian mais c’est pas simple.

- Je ne dis pas le contraire, et je conçois que ça soit difficile ta situation mais tu l’as voulu, non ?

- Oui et je l’assume.

- Je ne veux pas que mon frère souffre, et ta situation va forcément faire souffrir un homme, alors j’espère juste que ça soit pas Lilian, il mérite d’être heureux.

Il me regarde et retourne dans la chambre. Je vais rejoindre Lilian, qui ouvre ses yeux alors que les miens sont remplis de larmes. Il plisse le front comme pour me demander ce qu’il ne va pas.

- Je tiens beaucoup à toi Lilian, je n’imagine plus ma vie sans toi et j’ai envie de plus, de beaucoup plus mais je suis pas sur d’avoir le courage de divorcer. Et je veux surtout pas que tu souffres.

* T’en as pas le courage ou t’en as pas envie Abby ?

Sa question me met des épines dans la gorge.

- Je sais pas. J’ai peur. Je sais pas Lilian. Dis-je en pleurant.

Il caresse ma joue et me pose un baiser.

* Rien ne presse, te prends pas la tête, ce qu’il doit arriver, arrivera. Prends le temps de réfléchir Abby. Je veux pas que tu divorces pour moi, si tu dois le faire c’est avant tout pour toi, pour ton bonheur. Et si t’es heureuse avec ton mari, alors reste mariée, sauve ton mariage .

Je le regarde alors qu’il caresse ma joue. Il me prends dans ses bras et je ressens sa peine et sa peur. Titouan à raison, je vais forcément faire souffrir un homme. Mais lequel ?

Annotations

Recommandations

Nelra
Jessica Paterson, tout juste 30ans, avocate commise d'office au Palais de Justice de Bordeaux rêve d'intégrer un grand cabinet d'avocat, mais sa façon de vivre met un frein à ses envies de brillante carrière.
Sa passion ? Le sexe, elle collectionne les mecs, comme certaines changes de culottes.
Sa devise ? Baiser, baiser et...Baiser !
Son défaut ? Son franc parler et sa nature décomplexée.  
Pour elle, un homme ne sert juste qu'à donner des orgasmes, enfin, quand ils y arrivent et quand ce n'est pas le cas, elle a ses jouets !  

Justin Wilson, 32 ans, avocat reconnu, véritable cœur d'artichaut et éternelle insatisfait, il finit toujours par se lasser de tout, les femmes comme le reste.
Sa passion ? La gente féminine.
Sa devise ? Il y en aura toujours une pour en remplacer une autre.
Son défaut ? Sa grande sensibilité et son amour incommensurable pour le sexe opposé !
Pour lui, toutes les femmes sont belles et méritent toute son attention, les faire grimper aux rideaux, il y met un point d'honneur ! 

Chacun a sa propre vision de la vie et des parties de jambes en l’air et quand il vont se télescoper au détour de l'anniversaire de Cassandra, leur rencontre va faire des étincelles !
Réviseront-ils leurs jugements ? 
439
371
129
442
Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1115
250
275
1002
SJTwin
Suite à un événement tragique, Amélia, 25ans, voit sa vie complètement détruite.
Elle décide donc de rejoindre son frère, Alex, Vice-Président du club de motard "The Sliders".
En pensant trouvé la sécurité, elle ne pensais pas rencontré Liam, le Président du M.C.
Lui, la veut elle.
Elle, ne désire que la vengeance mais son coeur lui dicte autres choses ...
Et si, désire et vengeance ne faisais qu'un ?
162
5
21
222

Vous aimez lire Jessie Auryann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0