Regarder

Une minute de lecture

Première étape: voler du matériel:

Je n'avais plus d'argent, et aucun moyen d'en trouver, ça ne commençait pas trop à mon avantage, mais, en faisant du stop le long de l'autoroute, j'avais pu, tant bien que mal, arriver aux Etats-Unis, là où les armes à feu n'étaient pas interdites. Complètement essoufflé, j'avais rampé jusqu'à un Mc Do, et avait fouillé dans les poubelles à la recherche de quelque chose à me mettre sous la dent. J'étais dans un triste état, mais la survie de mon art passait avant tout...

J'avais dormi dans la rue, la crasse me collant à la peau, et le visage teinté de rouge... Je marchais en titubant, et en crachant du sang... Les gens, me voyant ainsi, me pensaient ivre, et me lançaient des regards emplis de dédain, tout en cachant les yeux de leurs enfants.

Je les regardais, moi aussi, oui, je regardais chacun de ces futurs cobayes, chacune de ces personnes allait pouvoir mourir au nom de l'art, seule instance absolue en ce monde. Je les voyais déjà se faire happer par les flammes, et écraser par les débris, hurlant de douleur, et implorant pitié, oui, cela m'inspirait beaucoup, et à leurs regards, je leur rendais mon long sourire, empreint de folie, qui les horrifiait, et les chassait, loin, hors de ma vue...

Il y avait ce qu'il me fallait un peu plus loin dans cette ruelle. Un magasin d'armes de toutes sortes, j'allais pouvoir me faire plaisir !

Annotations

Vous aimez lire Seigneur chihuahua ! ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0