Chapitre 17

5 minutes de lecture

Mai venait d'arriver et les examens avec. j'étais totalement rétablie. Ces quatre mois m'avait permis de me rapprocher de ma mère mais aussi de Clément, malgré nos dernières discussions. Pourtant il restait mon tuteur et potentiel professeur l'an prochain et notre relation était interdite par le règlement de l'école. Aujourd'hui étais le premier jour d'examin et je pouvais enfin assister aux cours. Enfin, regarder les autres passer leurs éxamins. Ma mère m'avais promis que je les passerais à mon tour pendant les grandes vacances mais j'avais quatre mois à rattrapper.

-Prête ? me demandèrent Stella et mon copain en même temps.

-Allons-y. Mais toi tu vas à tes propres exams, ajoutais-je à l'intention de Clément.

-Je m'assure que tu arrives à destination avant.

-Si tu le dit. Stella, c'est quoi aujourd'hui ?

-Feu se matin et eau cet après-midi.

On se rendis sur le terrain d'entrainement mais tous le monde me regardaitcomme la revenante, celle qui avait survécu à la Beltianne deux fois. Celle qui avait louper quatre moi de cours et qui allait redoubler, échouant à ses examens. J'ignora leur regard et me concentra à aider Stella. ensemble, on forma des boules de feu, des flemmes et je la vis ensuite faire apparaitre un dragon de flemmes. Ils avaient dut l'apprendre pendant mon absence. Quand vint son tour, je m'éloigna du groupe pour ne pas les déranger et et essaya par moi-même.

Je commençai par créer des flammes, que j'assemblai petit à petit. Après plusieurs échec, je réussi enfin. Le dragon de flammes étaient magnifique, faisant le tour de mon corps, rampant sur mes bras sans provoquer la moindre brulure. C'était la première fois que je réussisait à faire de la magie aussi facilement. Voulant m'amuser avec ce dragon, je le fis voler dans les airs, décrivant des arces de cercles, des vagues. Petit à petit, je le ramena à moi avant de couper la magie. J'entendis ensuite des applaudissement derrière moi. C'était Madame Stanford.

-Mlle Ondri, quel spéctacle émouva,t. Si vous arrivez à refaire la même chose, je vous met dix-neuf tous de suite.

-Heu, oui, d'accord, si vous voulez.

Connaissant déjà ce que je devais faire, j'y arriva plus facilement que la première fois. Je déploya même des ailes au dragon. J'entendis ensuite la voix de Clément dans ma tête.

-On me dit que tu fait un excellent travail, continue comme ça mon coeur.

Sur ses mots, je réussis même à créer un autre dragon et à les faire jouer ensemble.

-Deux dragons ? Tu est trop forte, ajouta Clément.

-Occupe-toi de ton propre examin. Je veux un petit copain prof.

-J'ai déjà fini celui de sa matin et j'ai pas mal réussi, comme toi.

-J'espère bien que tu as réussi.

-Fait attention à tes dragons, c'est sauvages ses bêtes. On se retrouve à midi au châlet.

-Je t'aime.

-Moi aussi.

Sur un sourire, je fis lentement disparaitre les dragons et Stella me sauta dans les bras. j'étais contente de moi, alors que j'aurais pas dut passer cet examens. Heureusement, tous étaient déjà passer. Pour midi, on retrouva Clément au châlet et je l'embrassa quand il entra.

-Ma championne fait des merveilles, commença-t-il.

-Et pas qu'un peu, enchaina Stella.

-Pas la peine de me flatter. Je n'aurais jamais dut passer cet examen.

-Et pourtant, tu la réussi haut la main, même si je ne t'ai pas vue à l'oeuvre.

-Crois-moi Clément, c'étais extra. Je vais cuisiner, je vous laisse entre amoureux.

-Merci Stella, terminais-je en le prenant par la main et en sortant dehors.

-Quelque chose ne va pas ?

-Ça va, enfin...

-Tu peux tout me dire Anna.

-Je m'inquiète pour cet été. C'est sur que je ne vais pas retourner chez Marc mais rester seule icic, je ne sais pas. Le château est toujours si vivant et sera vide d'un coup. Et...tu ne sera pas là.

-Je pourrais toujours te parler par télépathie.

-Ce ne sera pas pareil. Je...je te veux auprès de moi, comme maintenant.

-Je saisAnna mais à moins que tuai le don de te téléporter, je ne peux rien faire de plus.

-On restera en contact hein ?

-Bien sur. Rentrons, Stella doit avoir fini.

Je passai l'exam de magie élémentaire de l'aprés-midi mais fut incapable de passer ceux desautres cours. Mon simple potentiel magique ne pouvais pas m'aider partout. Début Juillet, alors que tous le monde rentrait chez eux pour les vacances d'étét en attendant leurs résultats, je restait à l'école. En même pas quelques heures, le château de l'école étais déjà vide. Je retourna donc au châlet et vida ma chambre d'aller décorer celle qui étais désormais la mienne. Ma mère étais ravie que j'y installe enfin mes affaires mais pas une seule fois, je vis mon père.

Pendant les vacances, je ne perdit pas mon habitude de courir le matin. Deux semaine après le début des vacances, alors que j'étais à table avec ma mère, Clément m'informa qu'il avait réussi son diplôme. Je me leva de la table en criant de joie avant de me rendre compte que je l'avais fait à voix haute. Ma mère me sourit et je rougis. Mi juillet, je passa à mon tour les examins que je réussi haut la main. Mais je me sentais de plus en plus seule dans cet immense dans cet imense château. J'étais dehors, alongée dans l'heure, discutant avec Clément.

-Tu crois que tu serais capable de me faire visiter ta maison avec ton don ?

-Je ne sais pas mais on peux essayer.

-Je suis prête.

-Okay. J'essaye plusieurs chose, tu me dit dés que tu voie ce que je vois.

Il essaya pendant une grosse demi-heure avant que je ne découvre sa chambre. Elle étais aussi simple que celle qu'il avait au châmet soit, un lit, un bureau et une panderie. Je rêva alors au fait de vouloir être en se moment dans ses bras, alongé sur son lit pour m'y retrouver subitement. En me voyant alongé ainsi, il resta perplexe un instant avant d'être pris par un fou rire.

-Je crois que tu viens de trouver la solution à tn problème. J'aurais dut m'en douter quand tu me parlais de plusieurs flux. tu as un deuxième don.

-bah ça alors. Mais c'est trop bien ! Tu m'as tellement manqué ! Je sauta dans ses bras pour l'embrasser mais on frappa à la porte.

-Clément, tu parles à qui ? Mlle Ondri, quel surprise.

-Mr Miller ? Ahah, je savais que vous aviez un lien, ajoutais-je en donnant un coup de coude à Clément.

-Bon, je crois que c'est le temps des présentations, enchaina-t-il. Je suis Eliott Miller.

-Oh non, ma mère ! Je suis arrivée ici si subitement. Et si elle m'observait...

-Si c'est le cas, elle sais que vous êtes capable de téléporter, comme elle, mademoiselle, me coupa Mr Miller. Je t'attends en bas dans ce cas petit frère.

-Alors comme ça, le prof épéïste est ton grand-frère ? Pourquoi tu ne m'as rien dit ?

-Je ne voulais pas que ça se sache.

-Même moi ? enchainais-je avec une mou qui le fit craquer.

-Arrête ça Anna, j'ai envie de t'embrasser maintenant.

-Qu'est-ce que tu attends alors ?

Je passa le reste des vacances à faire des allers-retours entre chez moi et chez Clément. Depuis que j'avais découvert ce don, et celui de ma mère au passage, les vacances se passait beaucoup mieux.


                                                         Fin Tome 1

Annotations

Recommandations

Deardon
STARPIECE project, plus qu'une édition, un multivers de l'imaginaire.

Emma L. ARCHER
D. S. PENRY
DEARDON
0
0
0
14
Cannelle & Violette
En réponse au défi érotique ou sensuel proposé par @Lutecia Cendrelle@.
Quoi ? Moi ? Ici ?... Ce doit être une erreur !
C'est bien la première fois que je m'aventure en ce pays... Ce genre n'est pas du tout du tout dans mes habitudes d'écriture mais, paraît-il, c'est en sortant de sa zone de confort qu'on progresse... Alors je m'y risque un tantinet, mais d'avance, je vous remercie pour votre indulgence !
5
21
11
2
Défi
Susan Ikara
J'ai tout donné pour elle.
Je lui ai donné jusque mon existence entière. Elle a piétiné mon amour, elle a bouleversé ma vie.
Et pourtant, si je devais revivre tout ce que j'ai vécu avec elle, je le revivrais, ne serait-ce que pour la revoir.
N'avez-vous, vous aussi, jamais ressenti ce sentiment-là ?
2
2
14
6

Vous aimez lire Le studio d'Anaïs ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0