Chapitre 7

7 minutes de lecture

L'année scolaire venait enfin de commencer. Mon premier cours avait lieu sur le terrain d'entrainement du clan. C'était le cours d'épée. Tout les élèves de première année du clan élémentaire étaient regrouper autour du professeur.

"-Bienvenue cher étudiants pour ce premier cours d'épée. Je suis le professeur Miller et serait votre enseignant jusqu'à la fin de l'année. Avant ce commencer, je vais vous informer des règles qui s'appliquent dans mon cours.

-Mr Miller, comme Clément, me chuchota Stella.

-C'est ce qu'ai compris aussi.

-Lors des explications, je veux le silence absolu, reprisMr Miller. N'est-ce pas Mesdemoiselles ?

-excusez-nous Monsieur, répondis-je à la place de mon amie.

-Bien. Ensuite, vous avez tous un équipement. Il en vas de soitqu'aucun pret ne sera effectuer. Je peux contrôler votre équipement quand bon me semble et vous serez sanctionner si vous n'en prenez pas soin. N'est-ce pas Monsieur ! Dit-il à un élève qui avait mal attaché la ceinture de son épée.

-Excusez-moi Monsieur.

-je désignerais ensuite les groupes de combat en focntion de vos compétences. Inutile donc, de me demander d'être avec vos amis. et enfin, je ne tollèrerais aucun fénéant. Ais-je été assez clair ?

-Oui Monsieur, répondirent les èlèves tous en même temps.

-Dans ce cas, pour aujourd'hui vous pouvez choisir votre binome et mettez vous en place sur les terrains délimité. Allez, dépéchez-vous !

-On se met ensemble ? Me demanda Stella

-Avec plaisir."

On choisir un terrain sur le côté pour éviter d'être en plein milieu. On commença pas de simpleexercice pour apprendre à tenir correctement l'épée. le cour dura deux heures et à la fin de celui-ci, j'avais les bras en compote. On se dépécha ensuite d'aller au château pour le cours d'histoire de la magie. Nous n'avions que dix minutes pour nous y rendre. On choisie une table au troisième rang de la classe.

"-Bonjour cher étudiants. Je suis Mr Far, votre professeur d'histoire de la magie. Je vais vous demander de sortir une feuille et de quoi noter quelques renseignements sur vous.

-Tu crois qu'elle va demander quoi ? Parce que j'ai trop mal au bras pour écrire, demanda Stella ?

-Surement la même chose que dans n'importe quel cours. Et je t'avais dit de t'étirer, mais tu n'as pas voulu m'écouter.

-Je n'ai pas l'habitude de faire du sport contrairement à toi.

-Va Bien falloir que tu t'y mette.

Cessez vos bavardages mesdemoiselle, nous interrompis la prof.

-Excusez-nous madame."

Ce premier cours était dédié aux présentations et explications de la matière. des étudiants d'autre clan était dans notre classe. Nous allions donc les revoirs, tout l'année, dans tout les cours en salle. POur midi, on rejoingis notre clan dans le réfectoire principal. Le midi, chaque clan mangeait de son côté. On arriva avant Clément et on choisit nos place. Ni trop prés, ni trop loin du buffet.

"-Comment s'est passer votre première matinée de cours ? Demanda Clément en nous rejoignant

-Epuisant. J'ai les bras en compote, répondit Stella.

-Tu t'es étirer après le cours d'épée ?

-Heu...non.

-Tu vois, je te l'avais dit. Mais le prof aurait aussi pus nous en parler.

-Vous avez qui ?

-Mr Miller, enchainais-je.

-il fait exprès. Pour voir ceux qui sontt autonome.

-Son cours était bien maisc'était épuisant et il est strict.

-C'est vrai mais si vous faites ce qu'il vous dit vous serez les meilleurs.

-Tu le connait ? Demandais-je ensuite.

-Oui. il est arriver quand j'était en deuxième année et c'était mon prof aussi. C'est une lame de rage, le meilleur de sa promo.

-C'est normal qu'il porte le même nonm de famille que toi ? l'interrogea Stella.

-Stella ! On avait dit qu'on n'en parlerais pas, enchainais-je.

-Ce n'est rien. Miller est un nom ourant du coup ça arrive.

-Mouais.

-Vous avez quoi cette aprem ?

-Magie élémentaire avec Mme Stanford, le feu.

-Tu devrais y arriver plus facilement qu'avec le feu, Adriana. Le feu est un élément sauvage qui va toujours chercher à être en mouvement contrairement à l'eau. C'est l'élément le plus facile à maitriser.

-Et le plus difficile ?

-L'éléctricité. il n'est enseigner qu'au 3ème année Elémentaires. Ils sont les seuls capables de le maitriser et encore, tous n'y arrive pas.

-Comment ça ?

-L'éléctricité est beaucoup plus dangereuse et sauvage. Si tu n'est pas maitre de tes émotions, tu peux mettre ta vie en danger. C'est pour ça qu'il sagit du seul cours où le prof ne forcera ni stressea jamais un élève.

-Et du coup, cette aprem, on va apprendre quoi éxactement ?

-Au début c'est simple. maitriser une simple flamme, allumer un feu et après les vacances de noêl vous apprendrez à creer un animal de feu et à le contrôler.

-Ça à l'air compliquer, ajoutais-je.

-Au contraire, si tu saisd exactement ce que tu veux faire, à quoi il doit ressembler, c'est super simple.

-j'ai hâte d'y être, enchaina Stella.

-Soit patiente. C'est une qualité indispensable pour maitriser la magie et les éléments.

-Je m'en souviendrais."

Le cours de l'aprés-midi était plus frustrant que je ne l'aurais imaginer. je ne parvenait à rien faire alors que je faisait tout ce que me disait la prof. Comment pouvais-je crée des tornades en criant alors que j'était incapable de faire quelque chose d'aussi simple. C'était totalement incompréhensible.

"-Mlle Ondri ? Venez me voir s'il vous plait, m'interpella mme Stanford à la fin du cours.

-Oui Madame.

-Qu'est-ce qui d'après vous, pourrait bien bloquer vos pouvoirs ainsi ?

-A part ma relation avec mon père je ne voie pas.

-Et votre mère ?

-...

-J'ai touché un poin sensemble n'est-ce pas ?

-Oui. A part une vieille photo, je ne sais rien d'elle.

-Vous devriez creuser là dessus. Ne pas savoir qui elle est, qui vous êtes, est un frein. Vous vous mettez des battons dans les roues toute seules.

-Mais que puis-je faire ?

-Je ne vois que deux solutions. Trouver des informations sur elle ou en faire le deuil. Savoir ou accepter le fait que vous ne saurez jamais rien. c'est à vous de décider qu'elle voies vous voulez emprunter mais faites le bon choix.

-Merci Madame.

-Tous le plaisir est pour moi Mademoiselle."


je rentra au châmet en pensant à ce qu'elle venait de me dire. je récupéra de quoi travailler et filla en étude avant d'être en retad. pour le moment, le cours d'histoire dela magie était celui où j'arrivais le mieux. Mais bon, je n'avais eu que trois cours pour le moment et un seul en classe.Stella s'installa à côté de moi maisresta silencieuse. C'était Mme Stanford qui était chargé de la surveillance de l'étude, étant donné qu'elle est notre chef de clan. Oubliant un instant mes soucis, je me concentra sur mon cours et commenàa à regarder la suite. s'il y avait bien des matières où je devais exécler pour ratraper mon retard sur les autres, c'était sur les cours en classe. J'étais téllement concentrée que je n'etendit pas la profannoncer la fiun de l'étude à dix-sept heure quinze. Je rammassa mes affaires et rentra au châlet. Mon père m'avais toujoursobliger à travailler beaucoup et dur. j'avais donc pris l'habitude. n'yant pas fini ce que j'était en train de faire, je parti terminer dans ma chambre avant de descendre dans le salon, discuter avec Stella et Clément, tout en me faisant un chocolat chaud.


"-Bon alors ce premier cours avec les autres clans ? On as pas pu en parler à midi.

-C'est plutôt sympa, commença Stella.

-C'est dingue que personne ne se souvienne de la première fois où la magie à été utilser, enchainais-je.

-C'est parce que ça ermonter à longtemps. les histoires sont déformés par le temps voir oublier pour certaines.

-Oui, ce n'est qu'à partir de l'invention de l'écriture que'ils ont commencer à écrirent les histoires. Que se soit les magiciens ou les ... non-magiciens.

-Tu as appris ton cours on dirais.

-Si je ne commence pas maintenant, je ne commencerais jamais.

-Sage décision. et toi Stella ?

-Moi ? Oh je suis large, j'apprendtrès vite et j'ai une bonne mémoire.

-C'est ce qu'on verra alors."


On discuta joyeusement jusqu'à dix neuf heure trente où je partie me préparer pour mon premier cours de découverte de don. je savais d'avance que ça n'allait pas être simple. A vingt heure, nous étions sur le terrain d'entrainement, seuls comme prévu. dans un premier temps, Clément m'informa des dons le splus courent. il me parla ensuite du sien. ce n'était pas rare mais pas commun non plus. il était capable de parler par télépathieavec n'importer qui, même quelqu'un n'ayant pas ce don et celui-ci pouvais lui répondre de la même manière. Il testa sur moi et cela m'impressiona.


"-Un don est quelque chose que seule toi estcapable de ressentir. personne ne peut t'aider. tu doit être capable de déchiffrer par toi-même ce qui se passer et qu'elle est l'énergie qui circule en toi. Contrairement à la magie, le don à un essence spécial que tu doit normalement être capable de distinguer. Est-ce que tu comprends ?

-Je comprend trés bien.

-Essaye dans ce cas, chercher l'unique chemin, l'unique flux différent du reste.

-Non, je n'y arrive pas, il en as trop.

-Il n'y en as pas trop, juste ce qu'il faut. la magie est diverse avec une lègère différence entre chaque flux.c'est ce qui permet de maitriserles diversforms de la amgie. Le flux du don est totalement différent, impossible de le louper.

-J'ai bien compris ça mais justement, j'ai l'impression qu'il y a trois flux. la magie de base et deux autres qui se mélengent et qui se battent pour prendre le dessus sur l'autre.

-Interressant. Là aussi on va avoir beaucoup de travail.

-Pourquoi je ressent trois flux alors qu'il ne devrais en avoir que deux ?

-Je ne sais pas mais je vais me renseigner. C'estfini pour aujourd'hui, rentrons."


En rentrant, je pris ma douche avant de m'endormir aussitôt, épuiser par cette première journée de cours.

Annotations

Recommandations

Deardon
STARPIECE project, plus qu'une édition, un multivers de l'imaginaire.

Emma L. ARCHER
D. S. PENRY
DEARDON
0
0
0
14
Cannelle & Violette
En réponse au défi érotique ou sensuel proposé par @Lutecia Cendrelle@.
Quoi ? Moi ? Ici ?... Ce doit être une erreur !
C'est bien la première fois que je m'aventure en ce pays... Ce genre n'est pas du tout du tout dans mes habitudes d'écriture mais, paraît-il, c'est en sortant de sa zone de confort qu'on progresse... Alors je m'y risque un tantinet, mais d'avance, je vous remercie pour votre indulgence !
5
21
11
2
Défi
Susan Ikara
J'ai tout donné pour elle.
Je lui ai donné jusque mon existence entière. Elle a piétiné mon amour, elle a bouleversé ma vie.
Et pourtant, si je devais revivre tout ce que j'ai vécu avec elle, je le revivrais, ne serait-ce que pour la revoir.
N'avez-vous, vous aussi, jamais ressenti ce sentiment-là ?
2
2
14
6

Vous aimez lire Le studio d'Anaïs ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0