Chapitre 2

6 minutes de lecture

Cette fois-ci, je me réveilla plus tôt qu'habituellement. Le soleil commençait à peine à se lever et il faisait encore frais dehors. J'attrapai un pull et sortie me promener dans le forêt. J'estima que je disposait de deux heures de libre avant l'appel matinal, où je devrait être rentrer au campement. Lentement, je marcha au travers de la forêt, évitant les branches et les coins humide. Dans ce silence, j'écouta le chants des oiseaux qui commençait à se lever, les craquements des feuilles sous mes chaussures, les bruit du vent soufflant sur les feuilles humides et sur les branches.

Je parvient même à appreçevoir de temps à autre un éceureuille passé rapidement d'une branche à une autre. Un hérisson se recroqueviller à mon passage. Je voyais la nature à l'état sauvage, ce que je n'avais pas vue depuis quelques années. Ce calme m'avait manquer plus d'une fois dans ma vie continuellement en mouvement, dans une vie où les cris, les remarques désobligeantes sont toujours présente.

Je haïsait mon père de m'envoyer ici chaque année alors que c'était le seul endroit où j'était autorisée à aller, qui changer mes habitudes, qui m'offrait le calme que je rêve tant d'avoir en temps normal. C'est dans la fôret que je me sentais libre, chez moi en quelques sorte. Personne pour me dire quoi faire, personne pour me rappeller que je ne suis pas à la hauteur des attentes. La forêt me rappellait des souvenirs d'enfance mais aussi à quel point ma vie n'était pas facile et que j'accepterais tout pour en vivre une autre. Même si je devait donner mon âme au diable pour cela.

Cela faisait près d'une heure que je marchais tranquillement dans cette forêt appaissante. C'était la première fois en huit ans que je la découvrait ainsi. Au bout d'un moment, alors que le soleil était un peu plus haut dans le ciel, j'apperçut au loin un grande clairière. Puis un silhouette sombre comme un énorme bâtiment. C'est ça, c'était un château. un château qui se trouvait au milieu d'une clairière perdu dans une forêt. C'est vrai que je n'avais jamais visiter ainsi les environs mais si il y avait eu un château dans le coin j'en aurait entendue parler quand même.

"-Je peux vous aider ? Demanda une voix derrière moi en em faisant sursauter. L'homme était appuyer contre un arbre.

-Heu non ... enfin si. A vrai dire je crois que je me suis perdue. Suis-je sur une propriété privée ?

-C'est le cas.

-Veuillez m'excuser alors. Je ne savais qu'il y avait un château dans le coin.

-Tu le vois ? Vraiment ? Enchaina-t-il en se redressant et en s'avançant vers moi.

-Bah oui, quelle question idiote. Il est juste énorme.

-Ce château est invisible à ... Comment tu t'appelle ?

-Adriana Ondri et toi ?

-Peut importe. Je droit rentrer".

Il partis sans plus d'explication tandis que je rentrait au campement, perturbée par cette étrange rencontre. Je resta distante, perdu dans mes pensée le reste des vacances. Je rentra chez moi deux semaines avant le début des cours. C'était fait ainsi afin de pouvoir se préparer pour la rentrée. Depuis mon retour, pas une seule fois je ne parla de mon expérience étrange à mon père. Il m'aurait pris pour une folle et serait revenue sur sa décision de me laisser vivre seule pour la fac. Cependant alors que j'attendais une lettre de la fac de physique sur les horaires et l'organisation des études, j'en reçu une qui n'avais rien à voir. Cette lettre était étrange.

" Mlle Ondri,

Cette été, l'un de nos élèves-éclaireurs à remarquer votre potentiel magique. Vous êtes donc conviée à venir étudier l'art de la magie et du combat au sein de notre établissement, La sentinelle Magique. Habituellement, les premières années doivent effectuer leur test d'entrer pour déterminer dans quel clan il seront affecter pour le reste de leur scolarité. Or pour vous, ce ne sera pas le cas et vous êtes d'office intégrer dans le clan élémentaire. Votre tuteur viendra vous chercher Lundi prochain. Si vous accepeter de rejoindre notre établissement, veuillez remplir le formulaire d'inscription ci-joint que vous devrez remettre à votre tuteur le jour de votre départ. Veuillez cependant prendre toute les précautions possible envers votre famille et vos amis, notre école devant rester secrete au monde extérieur. Vous êtes, bien évidemment, autorisée à prendre tout ce qui vous semblera judicieux, que se soit un ordinateur ou votre téléphone portable.

Veuillez aussi noter que rien ne vous sera demander financièrement et que vous serez nourris, logée et blanchis par l'établissement.

Avec toute notre bienveillance, Mme Mayer, directrice de La Sentinelle Magique"

Je mis un certains temps avant de comprendre ce que cela voulait signifier. Je venait d'être recruter par une école secrète, soit disant magique. J'avais des pouvoirs magiques, moi qui était maladroite avec les objets en verre. Je n'irais pas en fac de physique mais devrait le faire croire à mon père. Et ce clan élémentaire, qu'est-ce que cela voulait dire ? Je regarda dans l'envellope et trouva la fiche d'inscription. Une simple rencontre venait de boulverser ma vie à tout jamais. Comprenant que c'était le seul moyen pour moi d'échapper à la domination de mon père, je remplis la fiche d'inscription immédiatement, le coeur léger. Une simple rencontre m'offrait la liberté, un choix de vie et surement toute une famille.

Nom/Prénom : Adriana Ondri

Date de naissance : 12 décembre 2001

Taille : 1m65

Nom/Prénom/Métier parent 1 : Marc Ondri - Architecte

Nom/Prénom/Métier parent 2 : /

Nombre de frère et soeur : 0

Etudes envisagée auparavent : Faculté de physique

Niveau scoalaire : Bac S sans mention

Pouvoirs connu : /

Don connu : /

Je descendis ensuite dans le salon discuter rapidement avec mon père. il était avachie dans le canapé devant la télévision.

"-Papa ? Je peux te poser une question ?

-Je t'écoute. Il ne pris même pas la peine de baisser le son de la télé.

-Je voudrait savoir si c'est possible de partir une semaine avant le début des cours pour découvrir le campus et tout ça.

-Lundi quoi.

-Oui.

-Pas de soucis.

-Merci."

Je me prépara durant toute la semaine, choisissant avec soin ce que j'allais mettre dans ma valise. Bien évidement, pas d'ordinateur car je n'en avait pas. Comme je n'avais qu'une seule valise, je devait penser à tout. Je mis tout les vêtements dont j'avais besoin, de quoi suivre les cours, les paquets de gâteau que j'avais cacher dans ma chambre, mon chargeur de téléphone ainsi que mes batterie externes. Mais surtout, je n'oublie pas la photo de ma mère et vérifia que j'avais toujours mon pendentif autour du cou. Quand vint le lundi tant attendue, à quatorze heure précisément, on sonna à la porte et je me déppécha de descendre pour que mon père n'ouvre pas à ma place.

"-C'est pour moi papa !

-Un ami t'accompage ?

-Exact.

-Je le connais ?

-Papa ! Je n'ai plus dix ans.

-Tu m'envoie un message quand tu es arrivée.

-Promis, merci papa.

-Travail bien."

J'ouvris la porte, ma valise à la main et vis une voiture rouge, décapotable stationnée devant l'entrée. Je fus surprise de reconnaitre le jeune homme de la forêt. Il sorti de la voiture et pris ma valise pour la mettre dans le coffre. Tel un gentleman, il m'ouvris la portière, m'invitant à m'asseoire.

"-Je ne savais pas pourquoi mais je me doutais qu'on allait se revoir, commençais-je en montant dans la voiture.

-Quelle bonne intutition. Moi c'est Clément Miller. Je suis en 4ème année et dans le clan Elementaire comme toi.

-Pourquoi j'ai été automatiquement affectée au clan Elementaire ? Qu'est-ce qu'il veut dire ?

-Je t'expliquerais le système des clans plus tard mais nous sommes les plus fort en magie. Et ton potentiel magique est énorme. Je l'ai compris dés que je t'ai vu. Puis-je avoir ta fiche d'inscription ?

-Heu oui, bien sûr. Donc tu es mon tuteur ?

-Exact. Tu n'as aucune idée de tes pouvoirs ? Tu n'as jamais fait quelques chose qui sorte de l'ordinaire ?

-Non, jamais. C'est la première fois que j'entend parler de magie pour être honnette.

-Ton père n'en as pas ?

-Pas que je sache.

-Okay.

-On va directement à l'école ?

-Non. Tu doit d'abord acheter ton materiel scolaire. J'ai la carte bleu de l'école.

-Je vais devoir acheter quoi ?

-Un livre d'histoire, un livre théorique sur la magie élémentaire et un sur la magie non élémentaire.

-Qu'est-ce que la magie élémentaire ?

-La maitrise des éléments. Princiepalement le feu et l'eau en 1ère année.

-Et l'histoire ?

-Mais tu en pose des questions !

-Excuse-moi.

-Je t'embête. C'est pour ça que j'ai voulu être tuteur. Tu apprendra l'histoire de la magie, du château et de notre société à part.

-Là où on vas, c'est loin ?

-Un peu. Tu as le choix entre dormir ou regarder le paysage, je ne parle pas trop en conduisant.

-Merci."

Je m'endormis rapidement, bercée par la conduite souple de Clément.

Annotations

Recommandations

Deardon
STARPIECE project, plus qu'une édition, un multivers de l'imaginaire.

Emma L. ARCHER
D. S. PENRY
DEARDON
0
0
0
14
Cannelle & Violette
En réponse au défi érotique ou sensuel proposé par @Lutecia Cendrelle@.
Quoi ? Moi ? Ici ?... Ce doit être une erreur !
C'est bien la première fois que je m'aventure en ce pays... Ce genre n'est pas du tout du tout dans mes habitudes d'écriture mais, paraît-il, c'est en sortant de sa zone de confort qu'on progresse... Alors je m'y risque un tantinet, mais d'avance, je vous remercie pour votre indulgence !
5
21
11
2
Défi
Susan Ikara
J'ai tout donné pour elle.
Je lui ai donné jusque mon existence entière. Elle a piétiné mon amour, elle a bouleversé ma vie.
Et pourtant, si je devais revivre tout ce que j'ai vécu avec elle, je le revivrais, ne serait-ce que pour la revoir.
N'avez-vous, vous aussi, jamais ressenti ce sentiment-là ?
2
2
14
6

Vous aimez lire Le studio d'Anaïs ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0