Note de prélude aux lecteurs

Moins d'une minute de lecture

Bienvenue a toi cher lecteur,
Tu t'apprête à lire un prototype (Ecriture en cours donc.... dans le meilleur des cas)
N'hésite donc pas à me faire part de ton envie d'une suite si cette histoire que je te concocte te motive !

Etant moi même touché d'une incapacité a finir mes récits, ta motivation, aussi contagieuse puisse-t-elle être, ne pourra que me faire le plus grand bien ! Alors qui sait ?

Bonne dégustation ! (lecture ? )

PS : Un grand merci a ceux qui passent et m'aident pour ce qui est de l'orthographe ou de la grammaire, ce n'est pas encore mon fort, mais ça vient.... je crois ?
:)

Annotations

Recommandations

Éclyse
L'écriture de poèmes est une pratique qui me détend et qui me vide l'esprit. C'est comme un médicament. Je n'ai jamais d'idée fixe, de sujet, je commence juste à écrire ce qui pèse dans mon esprit. Ce n'est à la relecture que je finis par comprendre ce que je voulais dire, les maux de ma pensée. Certains poèmes dépeignent de la colère, d'autres de la joie, cela dépend juste de mon état au moment où je l'écris.
13
9
9
9
Juliannä Böö
Mykkä est une jeune adolescente devenue muette suite à la mort de sa sœur atteinte d’un cancer des poumons. La poésie est devenu son unique refuge et ses blessures intérieures ne rende ses poèmes que plus émouvants, prenants et déchirants. En dépit de ses cordes vocales silencieuses, elle intègre un club de slam dirigé par sa professeure de français et y retrouve l’immense plaisir de pouvoir donner de la voix et de se faire entendre lors de ses prestations. Participant au plus célèbre concours de slam, elle émouvra l’entièreté du public de ses vers tragiques et découvrira les coulisses de la célébrité. Par delà l’amour que lui porte son meilleur ami, sa popularité nouvelle et son passé qui la ronge inlassablement, ses poèmes chanteront pour elle afin de lui ouvrir la voix !
4
1
0
17
Défi
Paula Bing


Le soir de la Samain, méfie-toi de ton prochain,
Car sous leur déguisement,
Ne se trouve pas que des enfants.

Laissez-moi vous compter, l'histoire tragique de la jeune fille au navet hanté.
Nolwen, jeune Celte et toute fière,
Creusa la dernière dent à son gros légume blanc.
Prise d'un sourire narquois,
Elle trouva au brassicacée,
Un air simplet voire un peu cinglé.
Qu'importe ! Se dit-elle,
Pour cette nuit,
Il fera bien l'affaire !
Celui d'Enid l'année dernière,
Ressemblait bien à une grosse pomme de terre !
La jeune fille renifla,
Pris un charbon incandescent dans l'âtre,
Le plaça dans le crucifère,
Dont le visage s'éclaira d'un peu d'enfer.
Nolwen sortit de la chaumière,
Et s'engagea sur le petit chemin de terre.
Sur la place publique,
Les druides mèneraient leur cérémonie magique.
La nuit était sombre et seul le navet,
Pouvait, en maitre, créer les ombres de la plaine.
C'est qu'en cette fête si particulière,
Le temps n'est plus qu'un intervalle de non-temps.
Méfiance ! Se dit la jeune paysanne,
Il ne faut point tomber dans le passage du Sidh !
Elle craignait les Dieux, elle craignait les morts,
Et pour les faire fuir,
Elle s'était recouvert le visage de charbon noir et de farine blanche,
Mimant ainsi non sans talent,
Quelque squelette titubant.
Nolwen portant son légume à bout de bras,
Tentait de progresser rapidement.
Au loin, la musique et les rires des villageois,
Faisaient partout résonner la lande.
Mais soudain ne voilà t-il pas !
Que la flamme dans le navet s'étouffa !
La jeune fille prise d'épouvante,
Dans la pénombre ainsi plongée,
Laissa échapper un cri affolé.
Quelle ne fut pas son effroi,
Quand elle entendit son légume à son tour hurler !
Nolwen tremblante, précipitamment le jeta,
Et l'entendit rouler, bouler, se coincer.
Puis,
Il y eu un silence à déterrer les morts.
Quand tout à coup, l'étrange légume perdu s'embrasa !
Et de son rire diabolique la terre vibra !
Sous les pieds de Nolwen, s'ouvrit une faille,
D'où par centaines sortirent vacillants les spectres.
On raconte qu'au village, cette nuit là,
La cervoise manqua !
3
2
3
1

Vous aimez lire Jikael Perini ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0