Les portes de la vie

Une minute de lecture

La plupart des gens se contentent de suivre un chemin tout tracé

Une fois la porte de la vie ouverte, ils se laissent guider

Et marchent tout droit comme on l'attend d'eux.

Il arrive parfois que certains sortent du lot, bien heureux

Remarquant pendant le long cheminement qu'est leur vie

Qu'ils peuvent s'éloigner de cet avenir prédéfini

Et ils ouvrent alors quelques portes

Espérant ainsi de telle sorte

Se rapprocher un peu plus près,

Un peu plus près de la liberté.

Car on a tendance à penser

Que l'on n'a que peu de possibilités

Mais c'est cette façon de penser qui limite nos choix

Et qui fait que l'on marche toujours tout droit.

Mais si, en s'interrogeant on remarquait un peu

Tout au long de notre vie de nouveaux enjeux

Car on est entouré en réalité d'une infinité de portes

Qui sont toutes les opportunités que la vie nous offre

Et si en ouvrant vraiment les yeux un moment,

On voyait toutes les chances qu'on a à chaque instant ?

N'est-ce donc pas cela la liberté,

Que de prendre conscience qu'en vérité

On peut choisir notre destinée ?

Réfléchir à ce qui nous entoure

Pour voir enfin ce qu'est le jour

Et puisqu'on nous vole cette liberté,

Prenons la liberté de nous envoler

Qu'enfin la vérité se dévoile

Et nous élance vers les étoiles.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
naisa

Quand je te vois me regarder avec tes beaux yeux
Je te dis quoi
Tu réponds "c'est toi qui me regardes"
ou bien tu souris je te souris
On détourne le regard ou on rigole
J'aimerais voir tes beaux yeux verts toute ma vie
JE T'AIME MON AMOUR.
9
12
17
0
Dehorian Green
En musique :

http://www.deezer.com/track/546578

Illustration :

Crying Child par Francisco Masseria
3
2
0
1

Vous aimez lire EightNoAme ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0