Chapitre 16 : La décision de Galahn.

4 minutes de lecture

Alors que Ren vient à la rescousse d’Ajax et de Mery, il se rend finalement à l’ennemi afin de ne pas faire subir de représailles aux habitants de Munt.

Apprenant cette nouvelle, Shizza demande à Galahn de lui venir en aide après avoir découvert que ce dernier est un aventurier :

- J'ai appris quelque chose de terrible : demain aura lieu l'exécution de Ren ! Je t’en prie... Sauve-le !

Galahn ne répond pas. Il fixe un instant Shizza puis se met en route.

- Où vas-tu ? Hé !

- Reste là.

Était-ce le ton solennel de sa voix ou son charisme naturel ? Quoiqu’il en soit, le jeune garçon obéit instinctivement.

L’ex-chevalier pénètre dans la taverne. Un air soucieux s'empare tout à coup du vieux Binks. Il le remarque au regard de l’ex-chevalier. Il n'est pas revenu pour regagner sa chambre, quelque chose va se passer. Il tourne le dos à la scène, se saisit d’un verre et commence à l’astiquer, tout en tendant l’oreille.

Galahn se dirige directement vers les soldats thessaloniens en pleine discussion :

- Ah ! Ça fait du bien de prendre du bon temps !

- Je ne te le fait pas dire ! Etre au service de ce gosse capricieux est vraiment fatiguant et dangereux.

- C’est vrai… la dernière fois, je me suis retrouvé dans la montagne interdite à la recherche de vous savez qui, sur son ordre. Les bruits provenant de cet endroit me hantent encore, c’était inhumain… On a perdu plusieurs hommes suite à un éboulement et la plupart des survivants sont tombés dans des pièges. Tous ces morts pour rien, on a rebroussé chemin au final… et il se murmure qu'il a l'intention de retenter l'expérience.

- M’en parle pas… Quand je pense que c’est cet enfant gâté qui succèdera au puissant J…

Il stoppe net sa phrase. Il se rend compte qu’un homme se tient au-dessus de son épaule. L’espace d’un instant, ils restent tous bouche-bé. Les avait-il entendus ? Et si leur discussion arrivait aux oreilles du prince Junon ?

L’un des soldats se lève brusquement :

- Toi ! Tu te permets de nous espionner ! Je…

Il s’arrête brusquement en croisant le reflet de ses yeux. Galahn garde le silence, mais son expression parle pour lui. Son regard perçant ne les laissent pas de marbre. Les trois autres hommes se lèvent de leur siège, d'un air menaçant.

- Hé ! Tu nous cherches le balafré ?

- Vous avez capturés deux personnes ce matin. Où sont-elles ?

Un bref silence s’installe. Puis l’un des hommes éclate de rire, suivit de ses comparses :

- Regardez-moi ça les gars ! Encore un qui veut jouer aux dures !

- J’en peux plus ! J’en ai des crampes d’estomac, « Où sont-elles ? » singe-t-il en prenant le ton de sa voix. Tu ne veux pas qu’on t’y emmène pendant que t’y es ?

L’un d’eux empoigne son verre et balance son contenu à la face de Galahn. L’ex-chevalier reste malgré tout imperturbable :

- Aller ! Retourne à tes occupations ! On est en pause, on te fera ta fête quand on aura fini de boire.

L’aventurier ne bronche pas.

- Tu l’as entendu ? T’es sourd ? lui susurre un autre à l’oreille, le coude posé sur son épaule, on s’occupera aussi du petit fouineur qui passait le balai tout à l’heure. On a bien vu votre cinéma, on va lui…

Galahn agrippe tout à coup son visage d’une main. Le soldat ne peut pas se dégager, la pression est surhumaine. L’ex-chevalier lui fracasse la tête sur la table qui finit en morceaux.

Avant même que ses compagnons ne réagissent, il empoigne un deuxième par le bras et l’envoi valser contre le mur. Le troisième dégaine son épée et fonce vers l’aventurier. Mais la vitesse d’exécution de Galahn ne lui laisse aucune chance. Il décale d’un pas et lui porte un coup vif à la nuque. Ce dernier s’effondre.

Le quatrième homme comprend alors qu’il n’a aucune chance face à l’agresseur. La panique le gagne. Il ne se pose pas de question. Il donne dos à son opposant et prend ses jambes à son cou. Mais d’une impulsion de la jambe, l’aventurier revient face à lui :

- Parles ou la mort sera le dernier de tes soucis.

Un cri strident jaillit de la taverne. Shizza se précipite alors vers l’entrée avant de tomber sur Galahn qui en ressort, le poing recouvert de sang, sous les yeux étonnés du jeune garçon.

L’ex-chevalier s'adresse à lui en toute sérénité :

- Je sais où ils se trouvent.

Le visage de Shizza s’émerveille, il a enfin une piste :

- Je… Je ne t’en remercierais jamais assez !

- Il est encore trop tôt pour se réjouir, rétorque Galahn, j’ai une mauvaise nouvelle pour toi.

À ces mots, la frimousse du jeune homme se fige un instant, avant qu’une voix familière ne surgisse derrière eux :

- Attendez ! J’ai entendu ce que le soldat a dit. Si c’est vrai, vous aurez b’zoin d’moi ! Y a pas d’temps à perdre ! s’exclame le vieux Binks.

Mais avant même qu’ils aient le temps de répondre quelqu’un d’autre les interpelle. Un enfant accoure vers eux :

-Shizza ! Shizza !

- Nicos ?! Que fait tu dehors à cette heure-ci ?

- C’est à cause de Rui ! Vite ! On a besoin de toi !

Shizza jette un regard à Galhan puis vers le vieux Binks. Le jeune homme se sent dépassé par la situation.

- Allez-y ! J’ai b’zoin d’un peu de temps pour les préparatifs. J’vous expliquerez plus tard.

Galahn hoche de la tête et Shizza se précipite vers Nicos :

- Qu’as-t-il encore fait ?!

Au même moment, à plusieurs dizaines de kilomètres d’eux, six galions de différentes contrées font voile vers les ports d’Ithaque : depuis le Nord, les navires des îles Panaxos et Kyraphos, par l’Est, l'embarcation de képhalonia, à l’ouest, les convois de Leucrida et de Zanthia, et du sud, un vaisseau de Cythéria.

Dans peu de temps ils débarqueront sur le territoire.

Annotations

Recommandations

Shagya
Un monde changé à jamais.
Le désert s'étend.
Des revenants indésirables.

Une jeune femme s'embarque pour une mystérieuse quête à travers le pays...


{2009? - 2017}
{projet resté de longues périodes au placard comme vous pouvez le voir}
247
450
634
185
Défi
PM34


Seulement deux ombres
Plus noires que la pénombre
Qui se promènent sur la plage
Au son d'un air sans âge

Seulement deux ombres
Sans encombres
Qui savourent l'obscurité
Qui ne font que profiter

Seulement deux ombres
Au milieu du paysage sombre
8
12
0
0
GILLESDENIZOT
Oui, la réputation des beignets de Maman Nagnouma allait bien au-delà du marché de Madina...
4
4
0
3

Vous aimez lire Alsensei ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0