CHAPITRE 52 : « Shanpaï » « Tomoya »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 52 : « Shanpaï » « Tomoya »

Xiao semble si loin de la conversation de la tablée que Tomoya lui en fait la remarque et le sort de cette torpeur mentale qui semblait l’avoir pris.

- Tu vas bien ?
- Hein !! Eh bien oui, pourquoi ?
- Pour rien, il me semblait juste que quelque chose te posait soucis.
- En fait tu n’as pas entièrement tort, je pensais à mes amis au complexe à qui j’ai toujours refusé de…

Xiao se rend compte soudainement de ce qu’il allait avouer devant tout le monde.

- Enfin… je pensais à eux quoi !!
- Je comprends.
- Hum !!...

Un petit sourire, à la fois ambigu et moqueur vers son ami.

- … ce serait étonnant crois-moi ! Hi ! Hi !
- Pourquoi ai-je l’impression que ça a un rapport direct avec le sujet de conversation de tout à l’heure ?

Tous reportent leur attention vers le grand rouquin qui vient de prendre la parole, c’est Takuma qui en essayant de cacher l’intérêt qu’il éprouve, le pousse à développer son idée.

- Depuis quand tu es psy toi ??
- Pas besoin de l’être, il suffit d’observer et d’avoir un bon pouvoir de déduction.
- Alors développe s’il te plaît.

Le regard inquisiteur que porte Kaito sur Xiao trouble profondément ce dernier, ce qui bien entendu amène du grain à moudre dans l’idée première qui l’a fait donner son avis sur la question.

- Je me souviens qu’au tout début quand on s’est connu, Xiao se pensait cent pour cent hétéro, exact ?
- Exact !!
- Ce n’est qu’ici en découvrant Toshio qu’il s’est rendu compte de l’erreur et je me rappelle aussi d’une conversation où il était cette fois convaincu qu’il n’y aurait que lui et qu’il ne voyait sa relation que d’une façon entièrement monogame, toujours exact ?
- Toujours exact, continue Docteur Freud !!
- Ce qui semble s’être passé cette nuit démontre le contraire, je parle là de la monogamie bien sûr.

Kaito s’arrête de parler en attendant confirmation, ce qu’il reçoit d’un hochement de tête venant des quatre concernés et qui du coup le fait bien sourire.

- J’avais donc raison les gars ! Hi ! Hi ! Ils ont bien fait une partie carrée cette nuit.

Xiao lui met sa main devant la bouche.

- Tu pourrais parler encore plus fort, je suis sûr qu’il y en a au moins un qui ne t’a pas entendu !!
- Hum… oui… bon !! En tous les cas c’est ce qui t’a rendu soudainement pensif parce que tu viens de penser à tes amis qui ont toujours voulu t’avoir avec eux mais qui te croyaient attiré que par les filles.

Xiao le regarde cette fois avec une certaine surprise.

- Comment tu sais tout ça d’abord ?
- Parce que tu me l’as dit, comment veux-tu sinon ?
- Tu délires là !! Jamais je n’ai parlé d’eux à personne, du moins pas dans ces termes.
- Tu oublies que je suis particulièrement fin pour comprendre les situations et ton visage s’exprimait à ta place quand tu me parlais de Nicolas et de Tom.

Hoshio comprend enfin le pourquoi de cette conversation, se demandant jusqu’à maintenant quel en était le but.

- C’est pour ça que tu voulais que je vienne avec toi ce week-end ?

La non-réponse valant pour ce qu’elle vaut, c’est cette fois Tomoya qui entre dans le cercle des questions réponses avec un plaisir évident.

- Tu seras l’amorce qui déclenchera les hostilités ! Hi ! Hi ! Du coup si j’ai bien compris vous profitez du week-end prolongé pour faire un saut en Afrique chez tes parents ?

Il prend alors les autres à témoin.

- Sans inviter les copains si j’ai bien compris et moi qui te prenais pour un ami, je tombe de haut sur ce coup-là !!

Le ton de voix néanmoins reste sur le mode de la plaisanterie, aussi personne n’y voit rien de sérieux qui pourrait séparer le groupe.

Xiao de plus en plus confus dans ses pensées a maintenant le regard fixé sur le grand blond que son sourire rend encore plus désirable si la chose était possible.

Les images les plus folles tournent et retournent alors dans sa tête où des corps nus s’entrelacent en laissant apparaître brièvement mais bien reconnaissables les visages de Nicolas, Tomoya, Tom et bien d’autres qui sont tous pour la plupart d’entre eux à le fixer maintenant en attendant sa réponse à la question posée.

- Hein… de quoi ?? Mais bien sûr que vous pouvez tous venir !!

Takuma va pour prendre la parole quand il est coupé par Xiao avant de dire le premier mot.

- Il va de soi qu’il peut venir aussi et…

Xiao vient juste de voir le visage de Naoki se refermer et montrer une certaine gêne, il comprend bien de quelle nature elle peut provenir et n’attend pas qu’elle lui gâche le moral avant de préciser.

- … Bien entendu c’est moi qui vous invite tous les gars !! Vous n’aurez que vos valises à prévoir et je m’occupe du reste, juste savoir qui vient au juste pour que j’affrète l’avion et que je prévienne pour préparer les chambres d’invités.
- Ça va te coûter une blinde !!

Hoshio qui a vu le regard de son chéri braqué sur le grand costaud qui est devenu également pour lui un véritable ami, ne leur laisse pas le temps de polémiquer sur le sujet en remettant juste en mémoire qui est leur ami.

- La famille Tsu pourrait acheter l’avion sans problème.
- C’est d’ailleurs le cas, enfin presque pour celui auquel je pensais puisqu’il appartient à la DBIFC.
- La DBIFC ? « Quèsaco » ?
- La société de Flo… Takumi, ma famille et quelques autres y ont également des actions, le jet est mis à la disposition de ceux qui comme moi en ont besoin de temps à autre.

Tomoya sans doute plus habitué que les autres à faire abstraction de l’argent, n’ayant jamais eu à en manquer.

- Laissez-vous aller les gars, faites-vous à l’idée que vous vous êtes fait… et…

Il pointe son doigt amusé tour à tour sur Kaito et son coloc.

- … je ne parle pas qu’en termes de sexe, que vous vous êtes « fait » donc de nouveaux amis qui peuvent se permettre en toute simplicité ce qui pour d’autre pourrait paraître pour le moins extravagant.
- Il y a des filles au moins ??

La question posée par Naoki avec un ton suffisamment alarmé pour qu’après quelques secondes à en comprendre la raison, un fou rire communicatif les prend tous à la plus grande surprise du grand costaud qui l’avait posée tout simplement parce qu’il se sentait un peu isolé comme hétéro parmi tous ses nouveaux amis.

C’est Xiao qui lui envoie la réponse après avoir retrouvé un semblant de sérieux.

- Tu comprends sûrement mieux maintenant le problème d’appartenir aux minorités ! Hi ! Hi !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
686
613
0
575
Défi
Essa Lil


Ligotée, elle se sent étriquée dans le coffre de cette voiture de collection au bord de laquelle, ce matin, un bel homme s’était arrêté à son niveau alors qu’elle se rendait au supermarché.
- Vous souhaitez que je vous accompagne demoiselle ?
Elle qui par nature n’était pas méfiante des hommes, a trouvé l’approche plutôt audacieuse, et il fallait avouer que le regard ténébreux du jeune homme ne l’a pas fait hésiter une seconde.
Elle s’installa côté passager, se tourna vers lui avec un sourire de remerciement, et boucla sa ceinture. Elle délivra son bras droit de la retenue de la ceinture qui comprimait sa poitrine pulpeuse, elle la glissa derrière son épaule, elle ouvrit la vitre entièrement ; ses cheveux volaient au vent
Il avait l’air amusé et fier de la facilité qu’il a eue à l’attirer vers lui, il démarra et fit crisser les pneus du véhicule, et sans attendre il lui dit :
- Tu te souviens de moi Anne-So ?
Elle fut interloquée…et ne comprit pas comment cet inconnu pouvait connaître son nom d’emprunt. Elle ne répondit pas, la peur au ventre, son pouls s’accélerait à mesure que l’orbite de ses yeux s’emplissait de veines saillantes, couleur rouge vif.
Face à son mutisme, il poursuivit :
- Anne-So, 36 ans, un enfant, libraire fantasque, aime la littérature, le cheval et croquer la vie à pleine dents.
Il n’attendait rien d’elle de particulier, et gloussait de plaisir à la voir terrifiée.
Tout son corps se raidissait à chaque parole qu’il débitait, et à chaque seconde qui passait.
Il actionna la fermeture automatique des vitres et des portes. Les yeux rivés sur la route, il passa sa main devant elle, elle s’enfonça dans le fond du siège, complètement tétanisée, il effleura sa poitrine et alla chercher la ceinture derrière son corps glacé pour la remettre convenablement.
- Anne-So, ne cherche pas les ennuis, je ne tiens pas à ce que la police nous arrête pour une ceinture mal bouclée, car maintenant que je t’ai attrapée, tu ne m’échapperas pas. Et à partir de maintenant, tu as intérêt de la boucler.
3
6
2
1
Défi
laficou

ce moment, prenez le comme une pause
comme un mur qui s'interpose
entre vous et votre vie morose

pensez à autre chose
faites une pause
pour que tout se juxtapose

laissez vos paupières closes
que votre monde s'emplisse de roses
et savourez le bonheur à haute dose
5
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0