CHAPITRE 44 : « Shanpaï » « Tomoya »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 44 : « Shanpaï » « Tomoya »

Xiao fait donc un bref résumé des raisons qui l’ont fait venir et celles surtout qui l’ont fait rester jusqu’à aujourd’hui, ne se rendant pas réellement compte qu’il ne leur cache finalement rien jusqu’au moment où Keisuke a un hoquet de surprise d’apprendre le cadeau qu’a fait Florian à quelques-uns d’entre eux.

- De quoi !! Vous n’allez plus vieillir !!

Les quatre concernés baissent la tête comme s’ils y étaient pour quelque chose, alors que ceux non concernés ont du mal à croire à la chance qu’ont eue leurs amis.

Tomoya est le plus attristé de tous, ne concevant pas de voir vieillir et surtout mourir son meilleur ami alors que lui restera éternellement jeune.

- Va falloir qu’on ait une discussion sérieuse avec lui, comment…
- J’ai eu la même réaction et c’est sans doute pourquoi vous avez trouvé que j’étais plutôt distrait depuis ces derniers jours. Il n’a fait ce choix que par rapport à son ressenti et s’il devait prendre notre avis, au final ce serait la planète entière qui resterait figée dans l’âge actuel.
- Tu n’en rajoutes pas un peu ?
- Mais non !! Réfléchis cinq minutes et tu comprendras où je veux en venir, toi par exemple !! Tu demanderas à garder tes meilleurs amis, tes parents et qui sais-je d’autre ; eux en feront tout autant et ce sera l’effet boule de neige, tu comprends ?

Tous les visages tournés vers lui sont graves et finissent par opiner de la tête en signe qu’ils ont saisi le message, pourtant Tomoya reste le plus difficile à convaincre et ne démord pas qu’il ne laissera pas son ami derrière lui, Xiao ne pouvant pas ne pas le comprendre alors que lui a la chance d’avoir les siens dans le lot de ceux que son « oncle » a choisis.

- Je lui parlerai, c’est vrai que nous tous ici devrions rester ensemble.
- Sinon c’est moi qui le ferai !!

L’intervention d’Hoshio amène l’attention du reste du groupe sur lui, Xiao le serrant encore plus fort contre lui en signe de soutien.

- Peut-être n’as-tu pas ce pouvoir ?
- Moi non très certainement, mais mon frère devrait en être capable.

Xiao tend le dos : parler de Toshio amènerait encore des questions dont lui-même ne détient pas toutes les réponses. Pourtant quelque part au fond de lui il est convaincu que son chéri a raison et ce sans savoir expliquer cette sensation qui lui fait penser ça.

- J’en parlerai d’abord avec lui, peut-être même qu’en nous y mettant tous, ça aura plus d’impact sur sa décision.
- Je ne suis pas certain que ce soit le genre de type à se laisser forcer à faire les choses !!

La dernière phrase venant de Tomoya refroidit d’un coup l’assistance qui commençait à y croire, Xiao une fois encore doit reconnaître qu’il n’a pas tort.

- Je préfère m’en occuper seul dans ce cas !!

Il se lève, signal qu’il est temps de rentrer.

- Laissez-moi quelques jours, je vous tiendrai au courant dès que j’aurai sa réponse.
- S’il te demande à qui tu penses, n’oublie pas « Nao » !!

Xiao renvoie un sourire à Kaito en guise de réponse.

- S’il vous plaît les gars, ne vous faites plus de potes ! Hi ! Hi !

***/***

Florian se déconnecte de la pensée de Xiao avec le visage grave, il a bien entendu la demande de Tomoya ainsi que la réponse de « Xi » qui ne manquait pas de bon sens.

Ses pas changent de direction pour rejoindre la chambre de son fils où il sait les retrouver tous les deux, désirant clore le sujet avant son départ qui ne devrait plus tarder du fait qu’il n’y a plus grand-chose pour ne pas dire plus rien à Shanpaï pour le retenir plus longtemps et que cette histoire avec les « cinq » demande qu’il y prête rapidement une attention particulière, sans compter l’énigme qu’est toujours pour lui Alexandre.

***/***

« Un quart d’heure plus tard. »

Alors qu’Hoshio s’apprête à prendre sa douche avant l’heure du repas, Xiao reçoit un appel de Tomoya le prévenant qu’il arrive avec Shun pour terminer la conversation de tout à l’heure.

Il est surpris d’entendre frapper à la porte alors qu’il vient juste de le recevoir, aussi va-t-il ouvrir en leur faisant la réflexion et se retrouve tout bête devant son « oncle ».

- Ah c’est toi !! Je parie que tu viens pour la même raison que « Tom » et Shun ?
- Je peux entrer ?

Florian pousse gentiment Xiao qui était resté planté devant la porte, un coup d’œil pour constater que la pièce est vide.

- Hoshio n’est pas là ?
- Il se lave.
- Ah… OK !!
- J’ai senti que tu étais dans ma tête tout à l’heure.
- Je ne voulais pas me cacher non plus, je ne t’aurais pas demandé la permission sinon.
- Comment tu pouvais savoir à l’avance qu’on discuterait de ce sujet ?
- Ça me semblait aller de soi.
- Tu comptes faire quoi alors ?
- Tu parles de Keisuke ?
- Et des autres, oui.
- J’attends déjà vos réponses avant de prendre ma décision.
- Mais tu n’es pas contre ?

Florian se contente de sourire, revisualisant tous ceux concernés par cette demande et qui ressemblent étrangement au même groupe que lui avait déjà reconstitué lors de son exil volontaire.

Que son fils soit entouré d’une telle bande n’est-il que l’effet du hasard, ou bien de la volonté de quelque chose au-dessus de lui ?

Un bref coup sur la porte suivi immédiatement de son ouverture, prouve déjà le fort lien amical et l’extrême connivence qu’il y a entre eux tous.

Tomoya se bloque devant l’entrée en apercevant celui qui dans sa tête reste encore malgré tout Takumi, son regard revient alors sur Xiao avec toute l’interrogation que ce dernier peut y lire.

- Ne restez pas plantés là vous deux, justement « Xi » me parlait de la conversation que vous avez eue dernièrement et je lui disais que j’attendais déjà votre réponse avant toute chose : rien ne sert d’envisager d’autres voies si vous refusez mon offre.
- Nous sommes vraiment obligés de quitter la Terre ?
- Croyez-moi c’est le mieux à faire mais rien ne vous empêchera d’y revenir de temps en temps comme je le fais. Je sais que vous pensez à vos parents ou tout du moins à ceux qui vous ont élevés mais pensez également que vous y retrouverez votre véritable père. N’êtes-vous pas curieux de le connaître.
- Si bien sûr !!

Shun qui jusque-là ne faisait que suivre sans participer, prend la parole avec une question à laquelle personne ne s’attendait.

- Vous allez tous vivre éternellement avec vos chéris, qu’arrivera-t-il quand j’en aurai trouvé un ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
686
613
0
575
Défi
Essa Lil


Ligotée, elle se sent étriquée dans le coffre de cette voiture de collection au bord de laquelle, ce matin, un bel homme s’était arrêté à son niveau alors qu’elle se rendait au supermarché.
- Vous souhaitez que je vous accompagne demoiselle ?
Elle qui par nature n’était pas méfiante des hommes, a trouvé l’approche plutôt audacieuse, et il fallait avouer que le regard ténébreux du jeune homme ne l’a pas fait hésiter une seconde.
Elle s’installa côté passager, se tourna vers lui avec un sourire de remerciement, et boucla sa ceinture. Elle délivra son bras droit de la retenue de la ceinture qui comprimait sa poitrine pulpeuse, elle la glissa derrière son épaule, elle ouvrit la vitre entièrement ; ses cheveux volaient au vent
Il avait l’air amusé et fier de la facilité qu’il a eue à l’attirer vers lui, il démarra et fit crisser les pneus du véhicule, et sans attendre il lui dit :
- Tu te souviens de moi Anne-So ?
Elle fut interloquée…et ne comprit pas comment cet inconnu pouvait connaître son nom d’emprunt. Elle ne répondit pas, la peur au ventre, son pouls s’accélerait à mesure que l’orbite de ses yeux s’emplissait de veines saillantes, couleur rouge vif.
Face à son mutisme, il poursuivit :
- Anne-So, 36 ans, un enfant, libraire fantasque, aime la littérature, le cheval et croquer la vie à pleine dents.
Il n’attendait rien d’elle de particulier, et gloussait de plaisir à la voir terrifiée.
Tout son corps se raidissait à chaque parole qu’il débitait, et à chaque seconde qui passait.
Il actionna la fermeture automatique des vitres et des portes. Les yeux rivés sur la route, il passa sa main devant elle, elle s’enfonça dans le fond du siège, complètement tétanisée, il effleura sa poitrine et alla chercher la ceinture derrière son corps glacé pour la remettre convenablement.
- Anne-So, ne cherche pas les ennuis, je ne tiens pas à ce que la police nous arrête pour une ceinture mal bouclée, car maintenant que je t’ai attrapée, tu ne m’échapperas pas. Et à partir de maintenant, tu as intérêt de la boucler.
3
6
2
1
Défi
laficou

ce moment, prenez le comme une pause
comme un mur qui s'interpose
entre vous et votre vie morose

pensez à autre chose
faites une pause
pour que tout se juxtapose

laissez vos paupières closes
que votre monde s'emplisse de roses
et savourez le bonheur à haute dose
5
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0