CHAPITRE 38 : « PENN » « Voldarian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 38 : « PENN » « Voldarian »

Tout s’est fait si vite que le reste du groupe met quelques longues secondes avant de réagir, les yeux fixés sur les petits tas de vêtements et autres objets jonchant le sol.

Voldarian après avoir eu comme pour le reste du groupe les explications sur la raison ayant poussé Toshio à éloigner l’équipage loin d’eux, fait une remarque ne manquant pas de bon sens.

- L’équipage restant en sommeil ne nous portera-t-il pas préjudice un jour ?
- J’aimerais avant de prendre ce genre de décision avoir une conversation avec leur commandant, il serait étonnant qu’ils aient une autre version des faits mais on ne sait jamais.

Le haut mage devenu roi dragon après la disparition de son fils Loup, hoche la tête en signe d’accord de principe à Thomas qui du coup se penche sur la console pour en prendre le contrôle.

Une fois la légère piqûre passée, cette dernière s’allume à nouveau alors que la voix maintenant bien connue de l’intelligence artificielle se fait entendre.

- Alerte de sécurité !! Mise en éveil de l’équipage !!

Les sas se referment en claquant violemment, alors qu’ils sont tous là à assister avec surprise à ce qui ressemble fort à un emprisonnement.

Thomas reprend la parole pour demander des explications.

- Pourquoi cette alerte ?
- Vous n’êtes pas répertoriés dans mes données de commandement, veuillez-vous tenir à l’écart des appareils de contrôle le temps d’être pris en charge par l’équipage !!
- Nous sommes là en amis !!

Une holo-vidéo se déclenche alors et montre les dernières minutes avant que l’équipe numéro deux disparaisse.

- Agression sur les officiers du vaisseau.

Thomas commence à perdre patience, il attrape alors le bras de Toshio pour ensuite lui plaquer la paume de main sur la console.

- Aie !!
- Essaie de prendre le contrôle si tu peux, sinon nous allons droit vers les embrouilles.
- Et je fais comment ??
- Utilise les dons que tu as, je ne sais pas moi !! Tu es le fils de ton père après tout !!
- Tu sais que je t’aime bien toi ?? Niveau comique je te découvre un peu plus tous les jours.

Alors qu’il voit bien que Toshio ne sait pas par quel bout prendre sa demande, Thomas capte du coin de l’œil la commande de sécurité qui correspond à celle de son jeu favori.

Il en vient à sourire en reconnaissant que ce qui jusque-là n’était qu’une source d’amusement, va finalement lui être bien utile dans la vraie vie.

- Cette console là-bas est reliée à l’IA et couvre toutes les sécurités du vaisseau, essaie d’entrer dans le système pour lui faire accepter notre présence et si possible nos ordres, cela pourra être utile pour la suite de la mission.

Voldarian reste prostré dans un coin de la salle, complètement perdu par la tournure que prend toute cette histoire et bien loin de ce qu’il a toujours connu et vécu au cours de sa vie.

Toute cette technologie l’effraie plus qu’autre chose, reconnaissant à quel point il est mentalement loin des connaissances nécessaires pour en comprendre le fonctionnement.

De voir Thomas se retrouver au milieu de tout ça tel un poisson dans l’eau, lui donne l’occasion de voir une autre facette de ce jeune garçon blond à la beauté transcendantale reconnue.

Qu’il soit en quelque sorte le roi dragon tout-puissant de l’univers connu du fait que la notion d’empereur ne lui est pas familière, lui amène une nouvelle vision de ce qu’il représente et il ressent alors pour lui un profond respect mais également ce sentiment fort d’amitié devant sa façon de rester simple avec ses amis.

Ne se sentant pas utile, il reste là à fixer des yeux le gardien des âmes qui l’étonne également au plus haut point de le voir pianoter sur la console sans sembler un seul instant hésiter.

Le reste du groupe vaquant par curiosité à inspecter la salle de contrôle, se contentant de jeter un bref coup d’œil de temps en temps sur l’avancement de la reprogrammation une fois que Damien et Mathis leur en aient expliqué succinctement la raison ainsi que la méthode nécessaire pour se faire.

Thomas ne voulant pas mettre la pression sur Toshio en restant derrière lui à le fixer nerveusement, s’approche de Voldarian qui visiblement n’est pas dans son meilleur jour, comprenant ce que ressent celui qui avec cette aventure qu’ils vivent est devenu pour lui un ami.

Le voir se sentir à l’évidence aussi inutile l’attriste réellement, aussi cherche-t-il une idée pour lui faire changer l’opinion négative sur lui-même qui sans aucun doute le hante.

- J’ai peur que Toshio n’y arrive pas avant l’arrivée de l’équipage, peux-tu ériger une barrière un peu comme celle qu’a mis « Flo » pour protéger les habitants de « PENN » contre les criminels et les espèces belliqueuses ?
- Bien sûr mais elle ne sera pas aussi puissante.
- Ce n’est pas ce que je te demande, juste suffisante pour retarder leur entrée dans la salle de contrôle.

Voldarian n’est pas dupe, il pourrait lui rétorquer qu’en cas de danger Toshio pourrait les envoyer rejoindre ceux du précédent équipage mais par reconnaissance il n’en fait rien et laisse croire qu’il tombe dans le panneau, néanmoins fortement reconnaissant au grand blond d’avoir eu cette pensée envers lui.

Il va donc pour mettre en place la fameuse barrière quand une exclamation venant de Toshio le détourne de son incantation, ce dernier validant d’un doigt victorieux sur la touche adéquate les modifications qu’il vient d’apporter au programme.

- Bingo !! Essaie « Thom » ça devrait le faire !!

Thomas retourne rapidement vers la console de commande.

- Annulation immédiate des protocoles de sécurité !!
- Bien commandant.

Il envoie un regard victorieux à Toshio alors que les panneaux s’ouvrent de nouveau, chacun dans le groupe prenant la nouvelle à sa façon propre.

Aerandir se sent soulever de terre par Mathis tandis qu’Eldarian reçoit Damien qui le prend dans ses bras avec un cri de victoire.

Des bruits venant des coursives ont tôt fait de couper court à ce début de liesse, un groupe en uniforme s’approchant au pas de course vers la salle de contrôle.

Un homme râblé d’une beauté rare prouvant si preuve s’en fallait qu’il est issu d’une espèce arrivant au sommet de l’échelle d’évolution humaine apparaît alors, visiblement surpris de les trouver là et faisant signe à ses hommes de stopper devant l’entrée du sas, le temps de savoir à quoi s’en tenir.

- Venez-vous de la planète ? Êtes-vous les descendants des colons ?

Un œil rapide vers les cadrans lui amène un sursaut de stupeur.

- Qu’est-il arrivé au vaisseau ?

Thomas étrangement se sent parfaitement à l’aise avec cet homme qui ne marque en fait que l’énorme curiosité qui le tenaille d’avoir été "réveillé" dans une telle situation.

C’est donc d’un sourire accueillant qu’il lui fait signe de le rejoindre, de plus en plus convaincu qu’avec l’équipe précédente il y avait bien anguille sous roche.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
686
613
0
575
Défi
Essa Lil


Ligotée, elle se sent étriquée dans le coffre de cette voiture de collection au bord de laquelle, ce matin, un bel homme s’était arrêté à son niveau alors qu’elle se rendait au supermarché.
- Vous souhaitez que je vous accompagne demoiselle ?
Elle qui par nature n’était pas méfiante des hommes, a trouvé l’approche plutôt audacieuse, et il fallait avouer que le regard ténébreux du jeune homme ne l’a pas fait hésiter une seconde.
Elle s’installa côté passager, se tourna vers lui avec un sourire de remerciement, et boucla sa ceinture. Elle délivra son bras droit de la retenue de la ceinture qui comprimait sa poitrine pulpeuse, elle la glissa derrière son épaule, elle ouvrit la vitre entièrement ; ses cheveux volaient au vent
Il avait l’air amusé et fier de la facilité qu’il a eue à l’attirer vers lui, il démarra et fit crisser les pneus du véhicule, et sans attendre il lui dit :
- Tu te souviens de moi Anne-So ?
Elle fut interloquée…et ne comprit pas comment cet inconnu pouvait connaître son nom d’emprunt. Elle ne répondit pas, la peur au ventre, son pouls s’accélerait à mesure que l’orbite de ses yeux s’emplissait de veines saillantes, couleur rouge vif.
Face à son mutisme, il poursuivit :
- Anne-So, 36 ans, un enfant, libraire fantasque, aime la littérature, le cheval et croquer la vie à pleine dents.
Il n’attendait rien d’elle de particulier, et gloussait de plaisir à la voir terrifiée.
Tout son corps se raidissait à chaque parole qu’il débitait, et à chaque seconde qui passait.
Il actionna la fermeture automatique des vitres et des portes. Les yeux rivés sur la route, il passa sa main devant elle, elle s’enfonça dans le fond du siège, complètement tétanisée, il effleura sa poitrine et alla chercher la ceinture derrière son corps glacé pour la remettre convenablement.
- Anne-So, ne cherche pas les ennuis, je ne tiens pas à ce que la police nous arrête pour une ceinture mal bouclée, car maintenant que je t’ai attrapée, tu ne m’échapperas pas. Et à partir de maintenant, tu as intérêt de la boucler.
3
6
2
1
Défi
laficou

ce moment, prenez le comme une pause
comme un mur qui s'interpose
entre vous et votre vie morose

pensez à autre chose
faites une pause
pour que tout se juxtapose

laissez vos paupières closes
que votre monde s'emplisse de roses
et savourez le bonheur à haute dose
5
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0