CHAPITRE 13 : « Centre hospitalier De Bierne » « Alan »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 13 : « Centre hospitalier De Bierne » « Alan »

Alors que beaucoup commencent à se faire la remarque qu’il règne au complexe une ambiance libidineuse de plus en plus marquante, Mickaël et Alan ont accompagné Tom au village de ses parents.

Ils ne manqueraient pour rien au monde cette visite à chaque passage qu’ils font sur cette planète et où résistent encore avec peine ils doivent bien le reconnaître, des civilisations d’un autre temps.

Alors que dire pour eux qui trouvent déjà dépassé l’endroit le plus moderne sur Terre qu’est le complexe hospitalier De Bierne, quand ils se retrouvent devant toutes ces huttes au milieu d’enfants nus et bruyants, gardés par des vieillards tellement ridés qu’ils ne pensaient pas que ça pouvait exister.

Pourtant aussi bizarrement que cela puisse paraître, ils s’y sentent particulièrement bien, un peu comme s’ils revivaient eux-mêmes une expérience inscrite dans leurs gènes depuis la nuit des temps.

Le fait de se sentir bien au milieu de ce peuple encore appelé « sauvage », fait que la tribu le ressent et les accepte avec un regard particulier, qu’ils n’ont pas et tant s’en faut, avec les autres étrangers leur rendant parfois visite.

Akim l’oncle de Tom est le chef de la tribu depuis que son père Okoumé lui a passé le flambeau lors d’une cérémonie où justement ils étaient tous deux présents.

C’est donc lui qui les reçoit avec le sourire enjoué de celui qui revoit des amis de longue date malheureusement perdus de vue, tandis que Tom les quitte le temps de revêtir une tenue moins voyante.

Le jeune Massaï entre donc dans la hutte qui est leur logis quand avec Nicolas ils passent quelques jours au village, surpris d’y trouver son jumeau qui en toute vraisemblance l’attendait.

La joie de le voir le précipite dans ses bras, Flo l’accueillant contre lui comme le plus précieux des trésors, Tom lui manquant toujours autant depuis qu’il a quitté la tribu pour vivre à plein temps avec les hommes blancs.

Le lien pourtant est resté le même qu’à leurs premiers pas, sincère et perdurable dans le temps jusqu’à leur mort, aussi restent-ils un long moment à s’étreindre jusqu’à ce qu’ils aient assouvi leurs besoins de contacts physiques.

Flo desserre enfin son étreinte en dévorant son frère des yeux, ce dernier gardant un sourire épanoui tout en se déshabillant de ses vêtements de ville pour attraper la tenue qu’il porte quand il est ici.

- Pourquoi ne portes-tu plus l’étui des hommes faits ?
- Sans doute pour ne choquer personne !!
- Nicolas n’est pas avec toi, alors où est le risque ? Tu n’as jamais été attiré par quelqu’un de la tribu il me semble ?
- Tu as raison mais je ne suis pas venu seul, Alan et Mickaël m’accompagnent comme à chaque visite qu’ils nous font au complexe.
- Oui et alors ?

Le sourire mi-figue, mi-raisin de son frère alerte Flo qui comprend alors qu’il y a anguille sous roche.

- Ne me dis pas que tu…

Le hochement de tête affirmatif confirme ce qu’il craignait.

-… Nicolas est au courant j’espère ?

- Bien sûr que oui !!

Tom voit son jumeau s’asseoir sur la natte à même le sol, il comprend qu’il ne s’en tirera pas aussi facilement sans lui avoir tout raconté, aussi s’assied-il face à lui en soupirant pour ne rien lui cacher.

- La dernière fois qu’ils sont venus déjà…

Flo écoute tout en marquant certains passages par des expressions parfois comiques, Tom sait qu’il ne le juge pas alors que sa sexualité est à l’opposé de la sienne.

Le lien qu’ils ont entre eux est suffisamment puissant pour passer outre à ce genre de formalités et ce n’est qu’une fois toute l’histoire dévoilée, qu’une idée vient à Tom et qui déjà l’amuse rien qu’en pensée.

Il lui tend alors d’une main la chemise ample en toile qui devait lui servir de vêtement, tout en attrapant de l’autre l’étui pénien qu’il a reçu lors de son passage au titre d’homme fait.

- Échangeons nos places, je ne pense pas qu’ils s’apercevront de la supercherie, d’autant plus que nous n’avons jamais songé à le faire avant ça.

Flo s’en amuse tout en lui jetant un regard soupçonneux, les frasques de son frère et de son inséparable Nicolas, restant encore suffisamment fraîches à sa mémoire pour qu’il se méfie de l’idée que Tom vient d’avoir.

- Explique-moi avant l’idée générale !!
- C’est juste pour s’amuser, tu n’auras rien à faire d’autre que de te tenir près de moi en répondant comme si tu étais moi et je m’occupe du reste ! Hi ! Hi !
- C’est justement la dernière partie qui m’inquiète.
- Tu ne risques rien je t’assure.
- Il me semble que c’était déjà la même affirmation la dernière fois avec « Nico » et comme d’habitude c’est moi qui me suis fait avoir, comme par « miracle » il n’a même pas été question de vous deux. J’ai dû passer un temps infini avec père à tenter de m’expliquer pour qu’enfin il me croie.

Tom fait mine d’être déçu en connaissant suffisamment son frère pour savoir que sa mine contrite le ferait céder encore cette fois, reconnaissant quand même au passage qu’avec « Nico », il leur a souvent servi de bouc émissaire à réaliser les tours les plus pendables aux plus jeunes de la tribu.

Maintenant il est convaincu qu’il s’en réjouit tout autant qu’eux et qu’il a bien compris que c’était leur façon à eux de lui montrer combien il avait d’importance dans leurs cœurs.

Il repose donc l’étui pénien en faisant la moue, tout en faisant mine d’enfiler la chemise que son jumeau lui arrache presque des mains.

- Bon d’accord… mais pas d’embrouilles cette fois, promis ?
- Promis !! C’est juste pour leur faire une blague.

***/***

« Une heure plus tard dans la hutte de Tom. »

Alan tient le tissu humide sur son œil tuméfié sous le regard se retenant d’exploser de rires des deux autres, c’est Mickaël qui curieux lui demande ce qu’il s’est passé.

- Tu n’avais donc pas compris la supercherie ?
- Parce que toi oui peut-être ?

Mickaël ne répond pas, pointant l’œil tuméfié du doigt.

- En tout cas il ne t’a pas raté… mais au fait je ne pense pas avoir tout suivi, pourquoi Flo t’a-t-il mis son poing dans la figure ? Ce n’est pas le genre de gars à se comporter comme ça avec les invités, tu as dû lui faire un truc qui nous a échappé ! Hi ! Hi ! Genre lui passer la main au cul ou un truc dans la même veine, avoue !!
- Hum !! Pour tout vous dire je voulais lui foutre la honte devant son frère en le faisant bander, je parle de Tom là bien entendu.
- Oui, et alors ?
- Je lui ai passé la main sous la tunique et lui ai mis gentiment un doigt dans le cul… histoire de l’exciter… enfin, tu comprends…

Il fixe Tom qui vient d’éclater de rire en comprenant enfin le pourquoi du comment.

- Ne rigole pas, je sais que ça te fait de l’effet alors je ne m’en suis pas privé !! Jamais… vous m’entendez… jamais je n’aurais pu imaginer que c’était Flo !!

Le rire de Tom s’accentue et devient vite communicatif, tous trois restent un long moment en crise, chacun bien entendu avec sa pensée propre sur l’affaire, celle de Tom étant que son frère n’avait décidément pas de chance quant aux plaisanteries qu’il manigance avec lui et qui lui retombe régulièrement sur la tête.

Imaginer son jumeau se prendre le doigt d’Alan sans s’y attendre le moins du monde fait céder un dernier barrage, l’urine sortant maintenant de l’étui pénien comme au robinet d’un lavabo.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0