CHAPITRE 136 : « Quelque part ailleurs » « Kim »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 136 : « Quelque part ailleurs » « Kim »

« À la tombée de la nuit dans la cellule de vie de Kim. »

Florian et ses deux compagnons observent avec attention les deux personnages pris la main dans le sac à fouiller chaque recoin de la pièce et qu’il a dû immobiliser d’un geste en les enfermant dans un champ de force d’où ils ne pourront sortir.

Il rend opaque la barrière d’énergie avant de se tourner vers Alexandre et Kim, interrogeant ce dernier sur l’identité des deux individus.

- Ce sont ceux dont tu avais prédit qu’ils viendraient, j’imagine ?
- La ceinture pourpre est le signe de leur fonction, de toute façon je ne vois pas qui d’autre cela aurait pu être.
- Des voleurs ?
- Je comprends la notion de vol mais sachez que cela n’existe pas dans notre société.
- Hum !! Je ne détecte aucun émetteur sur eux, peux-tu nous en expliquer la raison ?
- Nous sommes tous reliés à la matrice des maîtres.

Alexandre plisse les yeux d’inquiétude en comprenant qu’ils n’ont pas anticipé toutes les options possibles.

- C’est seulement maintenant que tu nous le dis ?
- C’est juste que ça vient de me venir à l’esprit !!
- Déshabille-toi entièrement !!
- De quoi ?

Florian reste sans réaction devant la tête pourtant des plus comiques de leur nouvel ami, son visage reste concentré et grave, suffisamment pour que ce dernier finisse par obtempérer.

- Bien !! Si c’est ce que tu veux !!

Alors que Kim ôte un à un ses vêtements devant les yeux de plus en plus gourmands d’Alexandre au fur et à mesure qu’il dévoile son corps à leurs regards, Florian le retient fermement tout en le fusillant du regard.

- Arrête ça, tu veux !! Je t’ai déjà prévenu que ce n’est pas le moment, quant à toi…

Florian fait signe à Kim de venir vers lui.

- … approche que je t’examine en profondeur !!
- En profondeur ?? Tu…
- Oh !! Tu ne vas pas t’y mettre non plus !! Ma parole on a tiré le gros lot avec toi !!
- Pas encore ! Hi ! Hi !

Alexandre baisse aussitôt la tête dès qu’il capte le regard noir du petit rouquin, du coup un silence de cathédrale se fait tandis qu’il palpe le jeune Kim à la recherche d’un quelconque signe d’implant sous-cutané.

Quand il arrive au-dessous de l’abdomen, il se retrouve nez à nez avec le sexe bandé du jeune homme et la façon qu’il a de ne plus savoir trop où se mettre prouve que c’est involontaire, ce qui lui évite de recevoir les foudres de sa part.

Une anomalie lui saute pourtant aux yeux et l’oblige à une palpation plus poussée sous la verge pour découvrir que les testicules sont bien présents mais complètement rentrés dans le scrotum.

Deux doigts les font légèrement redescendre, Florian ne préférant pas trop insister de peur de lui faire mal s’apprête à poursuivre sa recherche quand deux choses se produisent auxquelles il ne s’attendait manifestement pas.

La première étant de trouver justement l’implant à l’intérieur des bourses comme une minuscule tumeur à peine perceptible et la deuxième de recevoir en plein visage plusieurs giclées drues de sperme, libérées sans doute par ses attouchements sur un garçon qui devait avoir des réserves non négligeables.

Alexandre se mord les lèvres en repoussant l’envie qu’il a de se jeter dessus, tandis que Kim ne sait pas quoi dire pour s’excuser alors qu’il n’a pu se retenir au contact des doigts de son maître manipulant ses parties génitales.

- Je ne sais pas quoi dire maître !!
- Alors fais silence, cela vaudra mieux.

Florian se relève pour aller s’essuyer le visage, notant pour mémoire au passage l’odeur particulièrement agréable qui émane du sperme de Kim.

Il cherche ensuite quelque chose de tranchant avant de revenir vers lui en lui indiquant de s’allonger sur le lit, lui relevant les jambes en les écartant avant de demander à Alexandre de les maintenir fermement dans cette position.

- Tiens le bien surtout, l’endroit est suffisamment délicat pour ne pas faire n’importe quoi !!
- Tu vas me faire quoi ?
- Tu me poses la question après ce que tu viens de me faire !! Dans notre monde tu aurais été mis à mort, je serais néanmoins magnanime avec toi et ne ferais que supprimer la partie qui m’a offensé de la sorte.
- Maître !! Pitié !!

Alexandre voit bien le visage bouleversé de Kim, surpris qu’il puisse croire un seul instant que Florian lui fasse quoi que ce soit.

Il comprend pourtant que le joug que leur font subir depuis des lustres ceux qu’ils nomment eux-mêmes les maîtres, peut donner l’impression que les intentions du petit rouquin sont réelles.

- N’aie donc pas peur comme ça mec !! Tu n’as pas encore compris qu’il plaisante ? C’est juste qu’il va t’enlever ce qui permet à tes anciens maîtres de connaître ta position.
- C’est vrai ??

Florian sourit de tendresse devant le regard subitement soulagé qui le fixe toujours, lui flattant le sexe d’une caresse entendue.

- Cela nous sera bien trop précieux pour qu’on s’en sépare ! Hi ! Hi ! Bien !! En attendant ne bouge plus, tu ne sentiras presque rien !!

Une petite incision dans la partie la plus fine des bourses du jeune homme et la puce tombe sur le lit avec juste quelques gouttes de sang, un jet de salive suivi d’un petit coup de langue qu’il n’a pu s’empêcher de lui donner et déjà il n’y a plus trace de l’incision.

Une idée vient alors à Florian qui s’en amuse par avance, il renvoie les deux prisonniers là où ils ont connu Kim tandis qu’un petit son s’échappe de ses lèvres.

Alexandre va pour demander à quoi il joue quand une espèce de chat arrive devant l’ouverture servant de fenêtre, Florian lui ouvre et lui fait avaler la puce avant de l’envoyer à son tour dans le même secteur que les deux hommes précédents.

- Là !! On sera tranquille un moment le temps qu’ils s’aperçoivent de ma petite plaisanterie.
- Oui mais du coup on n’a pas eu le temps de les interroger.
- Ils n’en savaient pas plus que Kim de toute façon.
- Comment tu pouvais le savoir à moins que…

Un doigt sur sa tempe avant qu’Alexandre poursuive.

- … tu aies été y voir !!
- Ce monde est de plus en plus étrange, je crois que nous n’aurons nos réponses qu’en allant directement à la source, la visite de la crèche d’aujourd’hui ne nous a rien appris de concret.
- Si ce n’est qu’il n’y avait pas de parents, j’ai trouvé ça un peu bizarre.

Alexandre se tourne alors vers Kim pour lui poser la question qui lui vient soudainement.

- Tu te rappelles comment étaient tes parents ?
- C’est quoi des parents ?

Alexandre et Florian se regardent alors avec ahurissement.

- Comment ça, tu ne sais pas ce que c’est ? Tu as bien un père et une mère ? C’est ça des parents ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0