CHAPITRE 128 : « Shanpaï » « Xiao »

6 minutes de lecture

CHAPITRE 128 : « Shanpaï » « Xiao »

Le regard que lui envoie Shun est tellement chargé d’espoir qu’il hésite à continuer dans l’idée qui lui était venue, lui envoyant alors en retour un regard confus qui trouble encore plus ce dernier.

Shun comprend et a alors la réponse à plusieurs interrogations qu’il avait sur toute cette conversation au premier abord entièrement ahurissante, surtout pour lui qui ne s’attendait certes pas à être devenu l’objet des désirs de ses deux amis.

Il peut lire sur les traits de Xiao combien ce dernier depuis le début semble sincère dans ses paroles, lui-même ne pouvant plus nier les sentiments très forts qu’il éprouve envers lui et qui d’amicaux au départ, sont devenus beaucoup plus que ça au fil des jours et des heures passées avec lui ou plutôt avec eux deux, car Hoshio n’est pas non plus et de loin s'en faut du genre à mettre au placard.

Du coup il revient à la phrase interrompue avec un esprit entièrement débarrassé de tout tabou sur le sujet, comprenant bien quel genre de réponse il recevra et quelque part dans son for intérieur il éprouve sans doute l’envie d’aller dans son sens.

- À moins que quoi ?

Le sourire de Xiao lui envoie un long frisson dans le dos, chose qui bien sûr n’échappe pas à ses deux amis, Hoshio se redressant légèrement pour lui susurrer à l’oreille.

- Peut-être que tu devrais nous accepter comme amis et amants potentiels ?
- Potentiels tu dis ? Je vais devoir y réfléchir alors !!
- Mais tant que ce ne sera pas le cas, Mathieu restera pour toi quelqu’un que tu devras séduire par tes propres moyens et là je te dis bon courage, tu comprendras mieux en essayant ! Hi ! Hi !

Xiao voit bien toute l’interrogation qu’ont créée ses dernières paroles sur son ami.

- Faudra déjà que tu te rendes en Afrique suffisamment longtemps pour le séduire et surtout que tu lui fasses m’oublier, parce que pour le moment je ne pense pas qu’il y ait de place dans son esprit pour quelqu’un d’autre que nous deux, Hoshio et moi.
- Et encore parce que je me suis trouvé au bon moment avec « Xi » sinon je me serais sûrement pris un vent !!
- Alors tu devrais plutôt penser très vite aux avantages d’être avec nous et puis pourquoi en faire tout un drame puisque tu sais très bien quels sont tes sentiments à notre égard.
- Ah oui !! Ne serais-tu pas un peu présomptueux d’avancer de telles paroles ?

Xiao fait celui qui s’offusque en détournant son regard vers Hoshio avant que tous deux n’éclatent de rire, laissant du coup Shun dans un ahurissement encore plus amusant pour eux.

- Qu’est-ce qu’il y a de faux dans mes paroles ? Le fait que tu sois allongé entre nous deux à bander au point de mouiller ton short peut-être ? Qu’est-ce que tu en penses ? N’y a-t-il pas là de quoi se poser la question ?

Shun redresse la tête pour vérifier ses dires de visu, le constat est sans appel car l’auréole mouillant son devant est plus que visible.

Il va pour trouver une fois de plus une explication à cet état de fait quand la main de Xiao lui repousse la poitrine pour le faire se rallonger tandis que celle d’Hoshio vient frotter délicatement à l’endroit du tissu couvert de mouille.

La surprise d’un tel geste déclenche un petit râle involontaire du garçon qui voit alors s’avancer vers lui le visage de Xiao, tandis que ses yeux se ferment dans l’attente du baiser qui semble bien être dans ses intentions de lui donner.

Le visage de Xiao stoppe à quelques centimètres à peine de celui de Shun, prenant ensuite un peu de recul pour montrer un sourire épanoui de comprendre l’acceptation sans plus de conditions qu’un tel comportement démontre.

Ses lèvres n’attendent alors plus pour venir se poser sur celles de son ami qui n’attendait visiblement que ça vu que sa bouche s’ouvre avant même qu’il tente quoi que ce soit pour l’investir.

De son côté Hoshio n’est pas en reste, sa main palpe maintenant franchement les attributs de leur nouvel amant, en prenant toute l’ampleur pour ensuite vérifier le reste du matériel qui semble des plus appétissants.

Des petits grognements les encouragent aussi bien l’un que l’autre à persévérer dans ce sens, Xiao s’attaquant à son tour aux tétons déjà à demi érigés qu’il frotte chacun leur tour d’un doigt tantôt doux, tantôt plus rude, arrachant son lot de fameux petits cris démontrant bien à quel point leur ami est réceptif à ce genre de caresses.

Hoshio quant à lui devient de plus en plus entreprenant en ressentant l’état d’excitation de plus en plus incontrôlable de Shun, sa main quitte le short pour venir un bref instant titiller en caresse légère l’abdomen tout en muscle, ses doigts dessinant chaque abdos le temps d’un instant avant que la main n’aille là où était son but initial et s’engage avec lenteur jusqu’à l’élastique du short avant de passer dessous.

- Ahhrrrr !!!

La façon bruyante et réceptive de Shun devant son geste l’encourage à aller plus loin, ses doigts faisant en sorte d’éviter la hampe et le gland humide pour aller se perdre dans la toison pubienne et redescendre vers l’entrecuisse à la peau satinée lui amenant déjà la salive aux lèvres de bientôt pouvoir s’en occuper tout son saoul.

Shun n’est que plaisir et sensation sous les caresses de ses amis, qui en connaisseurs, mettent tout leur savoir-faire à le lui donner, ou plutôt pour être exact à lui donner l’envie de réclamer qu’ils s’occupent de lui de façons moins évanescentes.

Shun sent le feu le parcourir dans tout son corps et l’envie de « communion » plus intense avec ses deux amis devient vite sa seule et unique préoccupation, lui ôtant toutes barrières qu’il aurait encore pu avoir par le fait qu’à part les viols de sa jeunesse, c’est son premier rapport sexuel consenti.

Sa main gauche passe derrière la tête de Xiao pour appliquer encore plus leurs lèvres dans ce baiser à la fois torride et incroyablement plaisant, tandis que sa main droite se pose sur celle d’Hoshio pour la guider là où il ne tient plus de la sentir le toucher.

L’un comme l’autre des deux amis recevant cet accord tacite en soupirant de soulagement et se lâchent complètement, Xiao séparant ses lèvres avec un réel effort pour redescendre lentement tout en appliquant de petites succions et coups de langue au passage de l’oreille, du nez, de la gorge et des tétons maintenant érigés à l’extrême.

Étrangement la main d’Hoshio n’est pas guidée là où il s’y attendait le plus mais bien à poursuivre son avancée vers le sillon fessier tandis que celle maintenant sur la tête de Xiao le pousse vers son sexe avec une certaine détermination à ce qu’il s’en occupe.

Xiao sent une main lui tapoter l’épaule, son regard se fixant alors avec surprise et interrogation vers son chéri à qui cette dernière appartient, un coup de tête vers celle de Shun avec un sourire entendu lui fait se tourner dans la direction et sourire à son tour à voir le magnifique visage de leur ami se pâmer bouche ouverte et yeux fermés, n’attendant qu’à ce qu’ils l’amènent au nirvana du plaisir masculin.

Un clin d’œil de connivence et les deux amants se redressent pour revenir sagement de chaque côté de leur invité, la tête posée sur un coude en lui faisant face.

Shun met un certain temps à sortir de sa torpeur lascive pour ouvrir enfin les yeux et s’apercevoir de la raison qui lui faisait ne plus rien ressentir des caresses de ses deux amis.

Xiao lui envoie un message par une expression purement faciale lui demandant sans ambiguïté possible ce qu’il a pensé de leurs prestations, s’attendant à une réponse qui pourtant tarde à venir tandis que d’un geste souple Shun se débarrasse de son short maintenant dans un triste état pour se présenter complètement nu sous leurs regards.

Ses deux mains viennent crocheter les élastiques de leurs deux sous-vêtements pour les abaisser de façon non équivoque sur ses intentions.

Les yeux de chacun s’emplissent alors de la beauté sculpturale des deux autres, qui tels des dieux grecs gravés dans le marbre montrent leurs musculatures sans défaut avec toutefois un détail de taille quant à la mesure de leurs membres virils.

Hoshio qui de loin est le plus extraverti des trois et donc celui qui réagit le plus rapidement à la demande sans équivoque de Shun, se mettant d’un bond sur les genoux en lui présentant son service trois pièces quasiment sous le menton.

- Banzaï !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
686
613
0
575
Défi
Essa Lil


Ligotée, elle se sent étriquée dans le coffre de cette voiture de collection au bord de laquelle, ce matin, un bel homme s’était arrêté à son niveau alors qu’elle se rendait au supermarché.
- Vous souhaitez que je vous accompagne demoiselle ?
Elle qui par nature n’était pas méfiante des hommes, a trouvé l’approche plutôt audacieuse, et il fallait avouer que le regard ténébreux du jeune homme ne l’a pas fait hésiter une seconde.
Elle s’installa côté passager, se tourna vers lui avec un sourire de remerciement, et boucla sa ceinture. Elle délivra son bras droit de la retenue de la ceinture qui comprimait sa poitrine pulpeuse, elle la glissa derrière son épaule, elle ouvrit la vitre entièrement ; ses cheveux volaient au vent
Il avait l’air amusé et fier de la facilité qu’il a eue à l’attirer vers lui, il démarra et fit crisser les pneus du véhicule, et sans attendre il lui dit :
- Tu te souviens de moi Anne-So ?
Elle fut interloquée…et ne comprit pas comment cet inconnu pouvait connaître son nom d’emprunt. Elle ne répondit pas, la peur au ventre, son pouls s’accélerait à mesure que l’orbite de ses yeux s’emplissait de veines saillantes, couleur rouge vif.
Face à son mutisme, il poursuivit :
- Anne-So, 36 ans, un enfant, libraire fantasque, aime la littérature, le cheval et croquer la vie à pleine dents.
Il n’attendait rien d’elle de particulier, et gloussait de plaisir à la voir terrifiée.
Tout son corps se raidissait à chaque parole qu’il débitait, et à chaque seconde qui passait.
Il actionna la fermeture automatique des vitres et des portes. Les yeux rivés sur la route, il passa sa main devant elle, elle s’enfonça dans le fond du siège, complètement tétanisée, il effleura sa poitrine et alla chercher la ceinture derrière son corps glacé pour la remettre convenablement.
- Anne-So, ne cherche pas les ennuis, je ne tiens pas à ce que la police nous arrête pour une ceinture mal bouclée, car maintenant que je t’ai attrapée, tu ne m’échapperas pas. Et à partir de maintenant, tu as intérêt de la boucler.
3
6
2
1
Défi
laficou

ce moment, prenez le comme une pause
comme un mur qui s'interpose
entre vous et votre vie morose

pensez à autre chose
faites une pause
pour que tout se juxtapose

laissez vos paupières closes
que votre monde s'emplisse de roses
et savourez le bonheur à haute dose
5
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0