CHAPITRE 110 : « Complexe De Bierne » « Mathieu »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 110 : « Complexe De Bierne » « Mathieu »

« Chez Éric et Raphaël. »

Mathieu coupe la communication et semble se figer dans ses pensées les plus intimes, alors que son visage n’exprime plus qu’une joie indicible d’avoir eu la réponse à toutes ses questions existentielles sur son avenir amoureux.

Raphaël tout comme Éric le laissent tranquille, connaissant suffisamment sa façon d’être naturelle pour ne pas en être troublé outre mesure.

Ils le laissent donc seul dans le salon pour pouvoir discuter entre eux de ce qu’ils ont compris, Raphaël plus qu’Éric qui était de l’autre côté alors que lui était proche de la bonne oreille.

- Xiao ne va pas rentrer tout seul si j’ai bien tout saisi.
- Ça t’étonne ? Tu n’as donc pas remarqué comment il était collé à son Hoshio ? Un beau garçon soit dit en passant.
- Je ne parlais pas d’eux deux seulement mais de plusieurs de ceux qui les accompagnaient.

Éric reste un instant à digérer la nouvelle avant de montrer une moue mi-figue mi-raisin sur ce qu’il en pense, bien entendu cela n’échappe pas au grand rouquin qui fronce le front à tenter de comprendre ce qui se passe dans sa tête.

- Pourquoi ai-je l’impression que tu ne trouves pas l’idée si bonne que ça ?
- Parce qu’il y a déjà assez de problèmes ici ces derniers temps sans vouloir en rajouter en amenant de nouveaux loups dans la bergerie. Nous avions, avec les années, réussi à instaurer une sorte de statu quo entre ceux des compagnons de Florian venus vivre ici et ceux beaucoup plus nombreux embauchés pour faire fonctionner le complexe.
- Je ne vois pas ce que cela va changer au final ?
- Vraiment ?? Allons mon grand, sois un tant soit peu réaliste, tu as bien vu ce que ces quelques jours qu’ils ont passé ici ont amené comme troubles.
- Rien que nous ne pourrons pas gérer !

Raphaël hésite un instant avant de soupirer en lâchant l’affaire, se disant que c’est sans doute lui qui voit des problèmes là où il n’y en a sans doute pas.

- Pffttt !! Laisse tomber !! Je suis content pour « Math », c’est le plus important pour l’instant.

En pensant à Mathieu, Raphaël en profite pour jeter un regard rapide vers le salon et sourit en constatant qu’il était bien redevenu le Mathieu que tous apprécient autant.

Éric n’a pas besoin d’explication quand il prend la parole.

- Je présume qu’il n’a pas bougé un cil depuis que nous nous sommes éloignés ?
- Bingo !! Tu t’occupes de lui, j’ai plusieurs coups de téléphone à passer. Certaines choses demandent quand même des explications à ma curiosité sur ce qui s’est vraiment passé durant ces derniers jours.
- Tu penses à « Nico » ?
- Entre autres oui.
- Tu as peur que…
- C’est justement ce que je voudrais vérifier, maintenant que disons… « les choses » se sont calmées, j’aimerais être sûr que rien n’en ressortira de mauvais. J’ai toujours été émerveillé de cette amitié qu’ils ont su construire, je ne voudrais pas qu’elle cesse pour une histoire de fesses.
- Oui mais quelles fesses, reconnais-le au moins ! Hi ! Hi !

Raphaël secoue la tête en mimant d’être attristé par les paroles de son chéri et en le poussant vers le salon rejoindre Mathieu.

Il appelle donc Nicolas sur son portable, surpris que ce dernier décroche aussi vite.

-…
- Ah oui ? Justement j’allais t’appeler, alors entre par l’arrière, Mathieu est avec Éric dans le salon.
-…
- Je t’expliquerais mais avant j’aimerais avoir une petite conversation avec toi.
-…
- Comme quoi nous sommes raccord ! Hi ! Hi !

Raphaël raccroche en montrant quand même une mine étonnée que Nicolas soit lui aussi venu spécialement pour lui demander conseil.

Il va donc ouvrir la porte de service pour le faire entrer dans la cuisine, le visage soucieux de Nicolas montrant bien lui aussi toutes les questions qu’il se pose depuis le départ de son meilleur ami.

- Commence si tu veux puisque tu as fait le déplacement pour me voir.
- Mathieu est chez vous ?
- Oui, il n’était pas bien en arrivant mais depuis qu’il a eu Xiao au téléphone cela semble aller beaucoup mieux.

Raphaël lui donne une brève synthèse de ce qui s’est dit, curieux de voir que Nicolas ne marque aucune surprise.

- Tu sembles déjà au courant ou je me trompe ?
- En fait j’ai eu « Xi » vite fait alors que je traînais dans le coin, il m’a dit plus ou moins la même chose tout en s’excusant pour… enfin… pour nous quoi.
- Ça va ??
- Il le faudra bien de toute façon, tu sais comme moi comment il est et qu’il ne reviendra jamais sur sa décision !

Raphaël est triste de l’apprendre mais comprend la décision de Xiao de ne pas vouloir briser une si longue et forte amitié pour une histoire de cul.

Pourtant alors qu’il se fait justement cette réflexion, il aperçoit le petit sourire en coin du plus jeune et crois en comprendre la raison.

- Il n’a pas non plus complètement fermé la porte, pas vrai ?
- Oui mais je ne suis pas dupe, il a dit ça pour nous laisser un peu d’espoir que nous pourrions refaire ça de temps en temps.
- Ah… parce que… vous ?
- Une fois oui !!!
- Et je présume que c’était comme vous en rêviez avec Tom ?
- Hmmm !!

L’interjection accompagnant le visage devenu lunaire et le hochement de tête positif, montre bien que c’était même sûrement au-delà de leurs espérances.

Raphaël a un petit pincement de jalousie vite réprimé, comme à chaque fois que ses pensées errent autour des jeunes de la deuxième génération et bien entendu en particulier quand elles vont vers Xiao et Nicolas.

- Ne vous en faites pas trop, si c’était aussi exceptionnel que ça semble avoir été, il n’y a pas de raisons pour que cela ne se répète pas à l’occasion.
- De toute façon nous en avons discuté brièvement tous les deux Tom et nous sommes d’accord pour laisser les choses aller à leur rythme, qu’il y ait une suite ou pas, le principal c’est que « Xi » revienne au complexe, je n’en pouvais plus de le savoir aussi loin.
- Pourquoi es-tu venu nous voir alors s’il n’y a pas de problèmes ?

Le coup d’œil vers la porte menant au salon renseigne Raphaël.

- Mathieu ??
- Hmmm !!
- Tu ne lui en veux pas j’espère ?
- Pourquoi je lui en voudrais ? Je suis certain qu’il en a été le premier étonné en plus !! Non… c’est juste que je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse avoir réellement une attirance pour les garçons, depuis que nous sommes minots il n’a toujours été entouré que de filles.
- Ce n’est pas une preuve en soi reconnais le !! Bon… j’avoue que pour nous aussi ça a été un vrai scoop de l’apprendre, mais je n’ai pas l’impression que Mathieu soit gay, juste qu’il aime Xiao.
- Il serait bi alors ?
- Ce que j’essaie de te dire n’est qu’une impression que j’ai qu’il ne se sente pas gay, juste qu’il s’est découvert brusquement aimer un garçon.
- Houla !! Pour moi aimer un garçon pour un garçon ça s’appelle être gay, mais… je comprends où tu veux en venir et je pourrais voir les choses comme toi s’il n’y avait pas un hic qui fait son poids !!
- Ah oui ?? Et c’est quoi ton hic ?
- C’est qui je dirais plutôt. Genre petit gabarit mais qui en jette un max, un certain Hoshio, tu connais, pas vrai ? Alors ça fout en l’air ta théorie d’aimer « un » garçon !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0