CHAPITRE 109 : « Shanpaï » « Hoshio »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 109 : « Shanpaï » « Hoshio »

Sur le coup Xiao ne sait trop quoi dire, se sentant plus ou moins coupable de ne pas avoir pensé à eux tandis qu’il n’envisageait que de rejoindre Mathieu au plus vite avec son chéri.

Maintenant c’est vrai que l’amitié très forte qu’il ressent envers ceux précisément qu’il avait invités pour ce long week-end, n’est pas de celle qu’il oubliera sitôt le dos tourné.

Le problème qui se pose n’est pas tant dans les sentiments qu’il leur porte, mais dans le nombre qu’ils sont et des problématiques que chacun d’eux doit avoir à envisager sérieusement de quitter famille, amis et patrie.

Tomoya ne le quitte pas des yeux alors que Xiao se pose toutes les difficultés qu’aurait une proposition allant dans ce sens, conscient que ce qui serait sans doute facile pour certains, serait éminemment compliqué pour d’autres.

Hoshio en profite pour faire le point et reconnaît qu’il lui serait maintenant difficile d’abandonner certains de ses nouveaux amis, en particulier Tomoya étant donné le fort lien qu’il sait l’unir à son frère.

Xiao se décide enfin à prendre la parole en commençant par s’excuser auprès de ses amis pour son égoïsme, poursuivant par une proposition qu’il sait pouvoir tenir mais qu’il n’est pas certain qu’ils acceptent tous.

- Pourquoi ne pas poursuivre vos études avec nous, il sera toujours temps ensuite après ces quelques années de prendre la décision de rester ou pas, qu’en dites-vous ?

Shun se montre du doigt pour ensuite faire le même geste englobant tous ceux qui les accompagnent.

- L’offre est valable pour tout le monde ?
- Bien entendu et aussi pour ceux qui n’ont pas pu venir avec nous ce week-end.
- Ça fait du monde !!
- Le complexe a et aura des besoins en personnel bien supérieurs à notre groupe, de plus vous pourrez facilement y trouver un job pour ceux qui le souhaitent afin de financer vos études.

Shun se repositionne confortablement dans son siège avec un sourire reconnaissant, jetant un bref coup d’œil à son demi-frère du côté paternel.

- Son altesse risque de se faire mal aux mains s’il doit subvenir à ses besoins.
- Tu sais ce qu’elle te dit « son altesse » ?

Suit une conversation tout en sous-entendu et moquerie venant des deux garçons, celle-ci détendant l’atmosphère durant les derniers kilomètres avant l’arrivée à l’école.

Xiao voit apparaître une puis deux barres sur le réseau de son portable, il le met immédiatement avec une joie évidente sous le nez d’Hoshio qui lui fait un clin d’œil.

- Tu attends quoi ? Appelle-le, je suis sûr qu’il se morfond dans l’attente de nos nouvelles !! La façon dont nous nous sommes quittés me laisse un goût amer, alors j’imagine comment il doit se sentir et en plus en étant seul.
- Tu parles comme si tu étais certains de ses sentiments.
- Tu en douterais ? Si c’est le cas il mériterait d’être comédien parce que ce n’est absolument pas l’impression que j’en ai eue figure toi.
- Je… je l’appelle alors ?

Hoshio se tourne vers tous ses amis qui étonnamment semblent tous regarder le paysage par les fenêtres du bus.

- S’il vous plaît les gars !! Il y a des moments où la curiosité serait des plus malvenues, vous me comprenez ?

Tomoya lui fait signe que oui en mettant les écouteurs de son IPhone à ses oreilles, bientôt suivi par les plus proches de ceux qui pourraient entendre.

- Merci !!

Un coup de coude tout en douceur de son compagnon lui donne le top pour lancer l’appel international, Xiao tendant une des oreillettes à son chéri pour qu’il puisse suivre la conversation.

- « Math » c’est moi !! Nous arrivons bientôt et c’est seulement maintenant que j’ai du réseau !
-…
- Tu as une drôle de voix, j’espère que tu ne nous en veux pas d’être partis comme ça mais c’était ce qui était prévu, nous reprenons tous nos cours sans attendre.
-…
- Ah !! Oui !! Je t’appelle aussi pour te dire que nous allons avec « Hosh » et peut-être d’autres, revenir au complexe et poursuivre nos études avec vous tous, là-bas.
-…
- Ta voix a changé d’un seul coup, on dirait que ça te fait plaisir ?
-…

Un coup d’œil ému vers Hoshio qui comme lui entend bien toute la joie qu’exprime par ses seules interjections leur ami resté au complexe.

- On a discuté sérieusement avec « Hosh » et on aimerait se rapprocher tous les deux davantage de toi, tu comprends de quoi je parle au moins ?
-…
- Ne va pas nous faire un infarctus mental ! Hi ! Hi ! Juste que j’ai pris conscience de l’importance que tu représentes pour moi, si j’avais su avant que tu ressentirais également ce genre de sentiment envers moi, peut-être n’aurions-nous pas attendu aussi longtemps.
-…
- Ça va mon grand ? Tu t’en remets ?
-…
- Écoute, on te rappelle dès qu’on sera un peu plus seuls et essaie d’avoir quelques phrases à nous dire ! Hi ! HI !
-…

Xiao approche le portable jusqu’à quasiment le toucher des lèvres pour prononcer d’un ton quasi inaudible les derniers mots qui lui tiennent à cœur.

- Je t’aime « Math ».

Il raccroche avec nervosité et la larme à l’œil, s’apercevant ensuite qu’il en va de même pour son chéri qui lui sourit en lui prenant la main dans les siennes.

- Nous allons vite le revoir, ce n’est pas la peine de te mettre dans tous tes états.
- Tu peux parler, regarde-toi !!

Hoshio s’essuie les yeux du revers de manche et se cale à son tour au fond de son siège, observant sans avoir l’air de rien Xiao fouiller dans ses fichiers photos.

Ce qu’il y voit lui prouve sans conteste que les sentiments inconscients jusque-là qu’il éprouvait pour Mathieu ne dataient pas d’hier, les clichés les montrant à tout âge de leur enfance et de leur adolescence, celles représentant Nicolas et ses autres amis étant nettement plus rares.

- Tu ne t’en étais jamais fait la remarque avant ?

Xiao se tourne vers lui, visiblement étonné de la question.

- Quelle remarque, je ne comprends pas ?
- Il n’y a qu’à voir qui est le plus représenté sur tes photos pour comprendre qu’un lien très fort existe depuis toujours.
- Pourtant j’ai toujours cru que ce n’était que de l’amitié, il aurait fallu que tu connaisses « Math » à toutes ces périodes ! Hi ! Hi !
- Tu parles de son manque de nervosité ? Je l’ai trouvé calme sans plus, pas de quoi en faire tout le pataquès que j’en ai entendu par « Nico » et quelques autres !!
- Pourtant c’est la vérité, Mathieu a toujours été nonchalant tout comme son père. Ce que tu as vu de lui c’est le Mathieu énervé ! Hi ! Hi !
- Si c'est le cas alors je compatis ! Hi ! Hi ! Ça ne devait pas être tous les jours de la tarte ?
- Tu n’imagines même pas et s’il fallait te le raconter, il y en aurait pour un moment crois-moi !!
- En attendant tu as eu la réponse que tu attendais de lui pas vrai ?

Xiao a un sourire épanoui quand il répond.

- Tu ne peux pas savoir tout le bien que ça me fait d’en avoir eu la confirmation.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0