CHAPITRE 98 : « Complexe De Bierne » « Raphaël »

4 minutes de lecture

CHAPITRE 98 : « Complexe De Bierne » « Raphaël »

Tomoya s’avance pour se mettre dos au chauffeur et jette ensuite un coup d’œil amical sur tous ses amis qui le regardent avec le sourire, bien installés dans les confortables fauteuils pullman des bus du complexe.

- Information générale pour vous tous !! L’un de nos camarades ici présents a montré la preuve d’une virilité sans faille lors de sa première fois !! Je ne doute pas un instant qu’il laisse une bonne impression de notre pays à ces demoiselles du corps médical !!

Bien sûr chacun se tourne vers Naoki visiblement pris de court et qui montre un regard fortement étonné en se montrant lui-même du doigt.

- Qui ça… Moi ??

Tomoya hoche la tête en signe d’affirmation, s’amusant de le voir subitement rougir.

- Il me semble que les hétéros ne soient pas en prédominance dans ce bus, à part le chauffeur je m’entends ! Hi ! Hi !

***/***

« Salle de repos de la clinique vétérinaire du complexe. »

Raphaël s’installe à l’une des tables avec son mug de café en main, il aime arriver le premier et profiter ainsi du calme qui bien trop souvent précède la tempête.

Pourtant il sait déjà que pour lui ce jour sera un jour sans, regrettant le départ des jeunes universitaires mais surtout celui de Xiao.

Il a bien compris que des quelques semaines prévues au départ, son temps à Shanpaï risque au contraire de prendre des mois et du coup il va devoir très certainement faire la demande officielle d’un nouveau stagiaire, alors qu’il s’était fait une joie d’avoir le jeune homme à ses côtés durant ses années d’études.

Raphaël se rend bien compte que la vie du complexe ne sera plus ce qu’elle était et que les changements ne font que commencer, ceux-ci étant loin d’aller dans le meilleur sens au risque de plus en plus présent de leur faire connaître à tous des séparations qui seront dures pour ne pas dire impossibles à digérer.

Son café est maintenant froid tandis qu’il en boit la dernière gorgée en faisant la grimace avant de reposer son mug dans l’évier, redressant ensuite la tête en soupirant pour commencer sa journée de travail.

L’ambiance visiblement n’y est pas non plus venant de ses collaborateurs, aussi cherche-t-il Alexandre du regard parmi eux et son front se ride, en ne l’apercevant pas.

- Quelqu’un a vu « Alex » ?
- Non, pas ce matin !! Mais le bus vient juste de partir, peut-être faisait-il ses adieux à nos visiteurs.

La moue sceptique de Raphaël montre bien qu’il n’y croit pas trop, Alexandre n’ayant pas spécialement copiné durant leur bref séjour avec Xiao et ses amis.

Il laisse donc passer un moment dont il profite pour donner les instructions du jour et c’est deux bonnes heures plus tard en revenant de la salle d’opération, qu’il le cherche une nouvelle fois sans le trouver en commençant à s’en inquiéter.

Quelque chose lui comprime le cœur tout en lui serrant l’estomac, c’est comme une appréhension ou plutôt une prémonition que quelque chose ne lui soit arrivé.

Raphaël va pour l’appeler sur son portable, quand la porte s’ouvre en grand et que Yuan entre avec la mine des mauvais jours.

Il aperçoit son ami, aussi se dirige-t-il droit vers lui en le prenant par les deux épaules.

- Il a disparu !! Alexandre a disparu !!
- De quoi !!

Yuan lui serre encore plus fort les épaules pour réitérer ses dernières paroles, quand la porte s’ouvre à nouveau et laisse apparaître cette fois Éric, les yeux bouffis de larmes.

- Je te dis qu’Alexandre a disparu, pas disparu quelque part où on le cherche mais disparu devant des témoins !! Ils l’ont vu se diriger vers la clinique pour prendre son poste de travail et d’un seul coup… Pffttt !! Disparu !!
- Mais… mais… c’est impossible, on ne disparaît pas comme ça par enchantement !! Tu dois avoir mal compris !!

Éric est maintenant près d’eux et confirme la version des faits donnée par Yuan.

- J’étais là quand c’est arrivé !! La sécurité du complexe le cherche partout mais à la façon dont cela s’est passé, je ne crois pas qu’il soit encore dans les parages.
- Où veux-tu qu’il soit ??
- Qu’est-ce que j’en sais !! On ne disparaît pas comme ça sous les yeux des gens !! Sauf si…
- Florian !! C’est à lui que tu pensais n’est-ce pas ?

Éric serre les lèvres du fait qu’il reste dubitatif sur le sujet et ce même si cela a été sa première pensée quand il a vu disparaître Alexandre.

- Oui au début mais cela n’a pas de sens, pourquoi aurait-il fait ça ?

Une envie pressante alors qu’il se sentait seul à l’école, aux dernières nouvelles il y était retourné.

Raphaël se sépare de l’étreinte de Yuan pour aller à son bureau, prendre son portable et lancer l’appel.

***/***

« Shanpaï. »

Florian a ressenti une distorsion quoique brève créée dans la trame spatio-temporelle où il a enfermé le Système solaire pour préserver à la fois ses amis vivant ici, mais également les élus ayant la même identité qu’eux.

Il allonge son corps sur le lit dans l’intention de suivre la trace laissée dans l’espace, quand son téléphone le rappelle à la réalité.

Il hésite quelques secondes entre aller répondre et suivre sa première intention, choisissant finalement l’option téléphone.

- Mochi-mochi !!
-…

***/***

Raphaël attend nerveusement la communication, quand il entend la voix de Florian.

-…
- « Flo » c’est Raphaël, Alexandre a disparu comme par enchantement sous les yeux de plusieurs témoins et je pens…
- Tu pensais que c’était moi ??
- Oui je… mais dis donc la ligne est rudement bonne, en croirait que tu es juste à côté de moi !! Hep !!

Le sursaut de Raphaël quand Florian se montre à lui alors qu’il a toujours le combiné téléphonique à son oreille fait sourire autant Éric que Yuan, qui pourtant sont tous deux bien conscients de la gravité de la situation.

- C’est quoi cette histoire avec Alexandre ?
- Justement c’était la raison de mon appel parce que ça aurait pu venir de toi.
- Pourquoi donc ?
- Parce qu’on ne connaît personne d’autre qui l’aurait pu pardi !!
- Hum !! La chambre du père Antoine est toujours libre ?
- Oui pourquoi ?
- Je vais devoir y laisser mon corps le temps de résoudre cette énigme, ça risque de prendre du temps et je ne préfère pas que « Nao » me voie comme ça à son retour.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0