CHAPITRE 85 : « Tokyo » « Florian »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 85 : « Tokyo » « Florian »


La question est posée si spontanément que Florian manque de peu de hocher la tête en guise de reconnaissance, il se contrôle néanmoins en jouant le type blasé qui commence à en avoir sa claque de toujours entendre le même refrain.

- Pfft !! Qu’est-ce que vous avez tous avec ça ? Comment pourrais-je bien l’être alors qu’il doit avoir maintenant le double de mon âge ?
- Pourtant… je…
- Vous quoi !! J’ai l’air d’un Européen quadra à votre avis ??

Un coup de coude du passager ramène l’attention du chauffeur sur la route, Florian voit bien qu’il ne l’a pas convaincu malgré toutes les incohérences à ce qu’il soit celui qu’il prétend ne pas être.

Le silence devient très vite pesant, chacun étant dans ses pensées propres, cherchant un sujet de conversation qui romprait cette tension désagréable.

C’est Florian qui s’y colle après avoir réfléchi aux diverses possibilités, dont celle de leur faire oublier la conversation précédente et même pourquoi pas l’idée qu’il pourrait être celui qu’ils pensent qu’il est.

Finalement Florian se dit que cela ne servira à rien et que de toute façon beaucoup trop de gens sont déjà informés de la possibilité de sa véritable nature.

Aussi soupire-t-il un grand coup avant de leur asséner la vérité à sa sauce.

- Bon… OK, d’accord… c’est bien moi, mais essayez au mieux de garder ça pour vous !!
- J’en étais sûr !!

Autant le passager ne semble pas en revenir de l’aveu, autant le chauffeur jubile maintenant qu’il l’a entendu, Florian reste quand même curieux d’en connaître la ou les raisons.

- Comment ça… vous en étiez sûr ??
- J’étais encore en primaire quand avec mes copains nous suivions tout ce qui vous concernait, que ce soit autant à la télé qu’à la radio et même sur les réseaux sociaux qui ne manquaient jamais de faire tourner en boucle tout ce qui vous concernait.
- Je vois et le fait que je paraisse toujours aussi jeune ne vous pose pas problème ?
- Bien sûr que non puisque vous n’êtes pas de cette planète, vous…

Le chauffeur hésite à poursuivre, jetant un bref instant un regard dans le rétroviseur pour se retrouver plongé dans les yeux vert émeraude si prenants de son illustre passager arrière.

- Je… quoi ??
- Je ne me trompe pas n’est-ce pas ? Vous venez bien d’une autre planète ? C’est tout du moins ce que disait le communiqué officiel du gouvernement au moment de votre disparition, en montrant des photos de l’engin qui s’est posé non loin de chez vous juste avant de disparaître.

Florian s’amuse mine de rien, curieux de savoir ce qu’ont pu en penser les habitants de la Terre.

- C’est donc la version officielle partout ?
- Comment ça partout ?
- Pour tous les pays ?
- Heu… oui il me semble… à part quelques adeptes d’une version complètement démente comme quoi vous seriez une espèce de dieu.

Le regard qu’il lui jette à nouveau n’est pas loin de faire penser à Florian que cette version ne lui semble pas aussi démente qu’il vient juste de le prétendre.

- Les gens parlent beaucoup, surtout quand ils ne savent rien !!

Florian se tourne cette fois vers le passager, qui vient pour la première fois d’exprimer son opinion, en se tournant vers lui pour capter à son tour ce regard si spécial propre au petit rouquin.

- Et vous Monsieur ? Qu’en pensez-vous ?
- Qu’il n’y a pas de fumée sans feu mais que d’autres explications plus rationnelles sont possibles et c’est très certainement le cas, ai-je tort de tabler là-dessus ?
- Vos paroles ont du sens, qu’auriez-vous comme autres explications plus rationnelles ?
- Que la science d’où vous venez a suffisamment avancé pour soit stopper le vieillissement des cellules, ou encore créer une sorte de clone synthétique qui vous sert de corps.
- Intéressant !! J’avoue que je ne m’attendais pas à avoir cette discussion ici, pas que je vous ai pris pour des idiots mais juste que c’est très loin de l’idée générale qui émerge quant à ce que je suis en vérité.

Le chauffeur sourit en faisant un clin d’œil à son collègue.

- Y aurait-il une part de vérité alors ?
- Hum !!! Comment dire sans trop me dévoiler… disons que dans tout ce qui a été dit, il y a sûrement à chaque fois une part de vérité ! Hi ! Hi

Heureusement pour Florian qu’ils arrivent à destination et que le comité d’accueil ne laisse plus le temps au badinage, du fait que sitôt sorti de la voiture, Florian est emmené sur la piste où les pales tournent déjà en attente du décollage.

Ce n’est qu’une fois avoir pris de l’altitude et que l’homme en blouse blanche assis près de lui s’apprête à le briefer sur les raisons de sa présence, qu'il s’aperçoit avec stupeur que le jeune rouquin s’est endormi comme une souche sitôt les fesses sur le siège.

En fait l’esprit de Florian s’est échappé pour aller directement aux appartements privés de l’empereur et de sa famille, suivant ensuite la piste de leurs déplacements jusqu’à la clinique privée la plus huppée de la capitale et sans doute du pays.

Il comprend alors que l’hélicoptère l’amènera bien trop tard pour sauver le jeune Hisahito, profitant qu’un des internes est avec le couple impérial dans la chambre de leur neveu pour s’emparer de son corps, en laissant néanmoins son esprit comprendre ce qu’il va vivre durant ces minutes cruciales pour la survie du patient.

Florian appuie sur le bouton d’alarme, une voix préenregistrée résonne alors dans tout l’établissement.

« Code bleu, alerte code bleu en chambre VIP, code bleu !! Code bleu, alerte code bleu en chambre VIP, code bleu !! Code… »

Florian laisse le message tourner en boucle encore quelques secondes avant de lâcher le bouton, quand la porte s’ouvre en grand sur plusieurs médecins et infirmières, visiblement sous le choc de l’alarme.

Florian connaît suffisamment la nature humaine pour savoir qu’il va encore une fois être submergé de questions alors que le temps est maintenant un facteur indéniable de survie pour le jeune prince.

- Emmenez-le tout de suite au bloc opératoire et préparez-le pour une opération cardio-thoracique d’urgence, allez ne perdons pas plus de temps, le prince fait une tamponnade, si vous préférez (là il s’adresse à la famille impériale) c’est un épanchement sanguin qui lui comprime le cœur !!

Florian commence à s’énerver à les voir aussi indécis à attendre les ordres de l’empereur qui bien sûr n’a pas la conscience des enjeux, attendant très certainement son arrivée pour sauver son neveu.

- L’hélico n’arrivera jamais à temps, j’ai pris le contrôle de cet interne alors prenez vite votre décision !! Son rythme cardiaque commence déjà à devenir problématique.
- Tu es vraiment Florian dans le corps de ce garçon ?

Florian se tourne vers son amie Masako qui le regarde en cherchant des signes prouvant ses dires, il sourit alors en changeant la couleur des pupilles de l’interne, ce qui bien entendu la fait frémir en reconnaissant ce regard si spécial qu’elle n’a rencontré nulle part ailleurs.

- Allez ma « Koko », décide-toi vite !! Je ne voudrais pas avoir à utiliser des moyens moins conventionnels qui sinon vont encore poser problème pour les prochaines décennies ! Hi ! Hi !
- Faites ce que ce jeune homme demande… vite !!
- Chérie tu es sûr ??
- Allons mon chéri!! Qui d’autre dans ce pays oserait m‘appeler... « Koko » ??

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

laurentdu51100
"Avis donner par diverses maisons d'éditions consultées pour format papier"

***/***

Les parents de Florian meurent dans un accident d'avion, il est recueilli et découvre peu à peu qu'il est bien plus intelligent que les autres. Il réussit tout ce qu'il entreprend avec ingéniosité.

Le jeune orphelin surdoué qui se découvre également des "dons" extraordinaires au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, comme se soigner et soigner les autres.


***/***

Récit sentimental, d'amour gay/bi/hétéro et de fantasy fiction.

***/***

Intérêt du scénario

L’immersion au tout début de récit est simple. On suit l’histoire malheureuse du petit Florian qui perd ses parents. La trame principale est précise et claire.
Le suspens lié au don et au génie de Florian maintient l’envie de lire le récit. Ce dernier ne manque pas de rythme. L’alternance des formes entre les actions, les dialogues et les descriptions font qu’il y a peu de longueurs.
Le récit est original, l’auteur a un univers personnel qu’il a développé correctement, avec un certain style, et la lecture est agréable.

***/***

Intérêt des personnages
Les personnages sont attachants, charismatiques et émouvants. Leur comportement est logique et rationnel face aux pouvoirs de Florian.
On peut suivre une évolution de la psychologie des personnages au fur et à mesure de l’histoire.
688
613
0
569
Guetta Mercury
Recueil de quelques poèmes en tout genre avec des thèmes diverses et variés.
Il y en a 5 :
Le roi du monde (déjà sorti)
Ricochet (déjà sorti)
Pourquoi, messieurs de l'Académie (déjà sorti)
Fini la poésie, bonjour la vulgarité (déjà sorti)
Haiku no Sakura (déjà sorti)
20
19
2
1
poolp
Asseyez-vous au bar et venez m'écouter vous conter ces histoires sombres.
Sont-elles vraies ou non ? A vous de le deviner !
1
2
161
8

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0