Retrouvailles

4 minutes de lecture

L’immense cours du palais est envahie par les Vengeurs convoqués. Plusieurs races sont ainsi réunies, aussi bien des banshee, que des valkyries et des chasseurs des enfers. Les intentions de Svanhilde ont été expliquées à chacun. Le rituel est prêt. Au sol, des cercles de magie ont été tracés à partir des cendres du Massacre des Condamnés. Chacun invoque et manipule son pouvoir. Les forces de la mort et de la vie sont réclamées et utilisées.


Le ciel s’assombrit. L’air s’alourdit. L’obscurité s’agrandit. Le temps se fige tandis que le sol se fend en deux. Sortant de terre, des milliers et des milliers morts reviennent à la vie. Les os, les cartilages, les tendons, les muscles, les veines, les nerfs, la peau et la pilosité se forme de nouveau le temps d’une journée. Leurs armures et leurs armes du passé sont de nouveau vêtues et empoignées. La Vague Mortelle prend sa place dans le destin des peuples d’Évolution, ce monde créé sur les caprices et les promesses divins.


Nubes s’approche à petit pas de Svanhilde. Les larmes qui perlent à ses yeux font échos à celles de la valkyrie. La rencontre de l’Armée des Bannis et des Vengeurs est violente. La rancœur et la haine sont pourtant balayées par le soulagement d’avoir enfin une réponse. Les deux femmes partent aux abords de la ville. Elles ont besoin de se retrouver dans la réalité. Ici, le dieu des rêves n’a aucune emprise sur elles. L’humaine et la valkyrie se parlent à cœur ouvert, assises dans l’herbe recouverte de feuilles mortes. Alors que Nubes, mal à l’aise et indécise, commence une alerte est lancée.


Les Mortels les attaquent à l’Est et les Immortels à l’Ouest. Sans un regard pour l’archère, Svanhilde rejoint ses hommes. Tous sont prêts à se battre, autant les vivants que les morts. Quelques minutes plus tard, l’affrontement est violent. Tous se démènent pour dominer l’autre. Les Vengeurs, plus nombreux et expérimentés, ont l’avantage. Le clan de l’Éternité et celui de la Mortalité sont désavantagés, trop préoccupés par des stratégies inutiles et affaiblies par les trente ans de défaites subies. La valkyrie guide les siens à la victoire.


Askima s’occupe des non-combattants avec Tin. L’apprenti de ce dernier, Arzhvael, protège ses parents revenus à la vie du mieux qu’il le peut. Sa nature chétive est une faiblesse qui le ralentit. Honteux, il ne peut s’empêcher de s’excuser auprès de ceux décédés peu après sa naissance. Il est inutile et misérable. Sa mère lui sourit, séchant ses larmes. Sa nature le pousse vers la paix. Son père le rassure, il est fier de son fils bien plus brillant que lui.


La naine et le guérisseur s’occupent de garder l’entrée du palais. Le druide ne peut s’empêcher de se rappeler de son passé, de sa quête pour trouver un moyen de faire cesser les guerres et de rendre tout le monde heureux. Askima en rit aussi. Après tout, lors de leur rencontre, son idéal l’avait poussé à le suivre. Mais, il y a toujours eu autre chose. La femme force l’homme à se pencher sur elle. Si jamais elle ne survie pas à cette guerre, il doit le savoir… Il doit le savoir qu’elle l’aime. Se baissant à sa hauteur, Tin répond avec passion à ses mots, même si, il est hors de question qu’il la laisse partir là où il ne peut la retrouver avec certitude.


Les heures passent. Trop occupés à se battre, les armées ne sentent pas le temps défiler. Nubes se rapproche de Svanhilde, couvrant ses arrières. Lui attrapant le bras, elle attire son attention. Pourtant, la valkyrie continue à se battre. Elle ne peut s’arrêter ne serait-ce qu’une seconde au risque de mourir. L’humaine hurle à pleins poumons, tentant de couvrir, en vain, le bruit ambiant. Le cadran solaire indique déjà l’aube. Bientôt, le sort ne fonctionnera plus. Les Vengeurs doivent faire vite. Les trois armées s’affaiblissent mais l’instinct de survie et l’orgueil sont forts.


Nubes perd de vue Svanhilde. Nauséeuse, le ventre tordu par l’angoisse, la Bannie cherche l’Entre-deux. Tuant ceux se mettant sur son chemin, la décapitée retrouve son aimée au prise avec plusieurs hommes. La rejoignant, elle la soutient face à cette attaque. Dos à dos, elle peut enfin lui dire ce qu’elle désire depuis le début. Émue, elle ne se ménage pas, le temps lui manquant. Sa voix s’élève. Elle prie les déesses et dieux de l’amour de l’aider à se faire entendre.


« J’aurais vraiment voulu être à tes côtés durant cette vie, mais, je suis heureuse car, je le sais, la prochaine fois nous serons enfin réunis ! Comme tu me l’as dit enfant ! Et là, personne ne pourra nous séparer, je te le promets, Svanhilde ! »


Surprise, la valkyrie se retourne. Elle embrasse sauvagement Nubes, se moquant des guerriers les encerclant. Forçant le passage, les deux chefs des clans ennemis mettent en joue les deux femmes. Se séparant, elles se lancent dans le combat comme lors de leurs entraînements dans l’arène, alors qu’elles n’avaient que huit ans. La Fin de ce Temps est pour maintenant. De nouvelles heures passent. Sauf que, cette fois-ci, le combat se clôt. La guerre est finie.


Le ciel s’illumine alors que les survivants sont baignés dans une lumière douce et chaleureuse. Rubis, Or et Saphir, déesses à l’origine de cette création qui réunit plusieurs panthéons et créatures, s’avancent vers les gagnant. La déesse bleutée salue la victoire des Vengeurs. Elle est heureuse car, ce clan naît d’une tragédie rassemble Mortels, Immortels et Entre-deux. Ces hommes et ces femmes ont fait ce choix par eux-mêmes. Elle félicite la valkyrie et son armée.


Svanhilde s’approche d’Askima qui lui tend son collier, symbole de son rang. Sans un regard pour les déesses, rejointes par d’autres divinités, elle part avec Nubes. La naine choisit alors le nom de ce prochain monde. Éclosion de Nuages naît alors, en l’honneur de Nubes, l’unique amour de l’héroïne d’Évolution. Les deux femmes disparaissent, vivant leurs derniers instants ensembles. Libres.

Annotations

Vous aimez lire Komakai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0