Souvenirs

2 minutes de lecture

L’Été est chaud et agréable. Dans la nouvelle capitale du clan de l’Équilibre, baptisée depuis quelques décennies Jugement, les enfants s’entraînent à la guerre. Ils veulent tous rendre fiers leurs aînés et leurs défunts ancêtres. À l’ombre de l’arène, qui est utilisé pour les combats des cadets, Svanhilde et Nubes s’occupent de l’entretien de leurs armes respectives. La jeune enfant, aussi blonde que les étoiles, a toujours eu un goût prononcé pour les épées et leurs lames tranchantes, à contrario, son amie à la chevelure de corbeau préfère les arcs et la distance.

 

Le forgeron, un géant des montagnes, a travaillé ardemment sur ces armes miniatures, aidé par une dizaine de nains et de naines. Si le clan de l’Éternité ou celui de la Mortalité les attaquent, les enfants pourront malgré tout se défendre seul et même, pour certains comme Svanhilde, en défaire quelques-uns. Loin de cette vision cauchemardesque et pourtant réaliste, les deux fillettes d’à peine huit ans rient, le regard pétillant de joie, en parlant de la fête qui approche. En effet, la semaine prochaine le Grand Sacre va avoir lieu. Leurs frères et sœurs plus âgés de dix ans vont ainsi prononcer le vœu des Entre-deux et ainsi être lié à leur clan à jamais.

 

Svanhilde en rêve toute éveillée, impatiente que ce moment ne vienne pour elle à son tour. Nubes est plus réservée sur la question. Son regard bleu observe les alentours, son malaise augmente quand elle croise les yeux de son père. Pour elle, ce vœu qui devrait la concrétiser comme une Entre-deux ne fera qu’augmenter la portée de son geste. Son amie, soucieuse de voir sa mine s’assombrir brutalement, l’enlace et la rassure de sa voix douce. Elles seront toujours ensembles, l’une à côté de l’autre sur le champ de bataille. Et, si le moment sera venu pour elles de se séparer sur ce plan-ci, elles n’auront plus qu’à se retrouver dans l’au-delà.

 

Les jours se métamorphosent en semaines. Les semaines muent en années. Les années se transforment en décennie. Elles ont désormais dix-huit ans. Non loin de la capitale, les combats font rages. Le fracassement des épées qui s’entrechoquent, les sifflements des flèches qui percent les cieux, les cris de courage et de peur qui se mélangent, tous ces sons s’unissent en la voix de la guerre. L’Ouverture des Prochains débute. Svanhilde et Nubes s’élancent. Alors que le combat approche à sa fin, des Entre-deux changent de direction. Désormais, ils marchent sur leurs frères et sœurs d’armes. Désormais, ils ne sont plus leurs alliés. Désormais, ils deviennent des Bannis.

 

Nubes s’éloigne de Svanhilde. Son visage couvert de sang n’exprime plus la moindre émotion. C’est comme si, soudainement, elle enlève un quelconque masque. Elle n’est plus Nubes l’Entre-deux du clan de l’Équilibre. Elle est dorénavant Nubes la Bannie de l’Armée des Bannis, alliée du clan de l’Éternité. Pour elle, les bras autrefois chaleureusement ouverts de son amante sont définitivement clos. Elle n’a plus le droit d’entendre la voix aimante et tendre de Svanhilde.

Annotations

Vous aimez lire Komakai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0