Décisions

Une minute de lecture

Sortant de la tente du guérisseur, Askima rejoint les soldats. Les bannières des Vengeurs s’agitent au grès du vent. Leurs couleurs chatoyantes et sanguinaires sont visibles à des lieux. Plusieurs hommes arrêtent la femme centenaire, s’enquérant de leur bien-aimée dirigeante. La naine à la peau mate balaye d’un geste les fantassins, les renvoyant s’occuper de leurs propres affaires. Elle n’a pas de temps à perdre. Elle doit parler au plus vite à l’Oracle avant d’engager l’armée des Vengeurs dans le voyage de retour. Ils doivent à tout prix se rassembler. Ils sont trop peu nombreux suites aux combats les opposants aux Bannis

    

Dans un silence mordant, la naine rejoint son cheval, Plume, après avoir récupéré ses offrandes. Alors qu’elle commence à la monter, un messager la rejoint. L’Oracle refuse de la voir, étant en ce moment-même aux côtés de la princesse Elfe du clan des Immortels. Furieuse, le bras droit de Svanhilde part tout de même en direction des Temples Sacrés. Sur son chemin, elle est contrainte de traverser les plaines où, tantôt, rugissaient les chants de la guerre. La scène de la décapitation revient dans la mémoire de la centenaire. Elle aurait tant voulu le faire à la place de Svanhilde… 

  

Au campement des Vengeurs, la guerrière replonge de nouveau dans un sommeil violent et épuisant. Plusieurs amis proches se succèdent à son chevet. Le guérisseur fait du mieux qu’il peut, mais ses remèdes ne peuvent soigner la blessure que la femme s’est infligée elle-même. Arzhvael, son assistant, lui ramène le coffre contenant la tête de Nubes. Méfiant et dégoûté à la fois, le jeune apprenti donne son fardeau à son vieux maître. Tin prie les dieux de ne pas faire erreur. S’il utilise le bon sort en reliant ces deux corps, alors peut-être il pourra enfin la sauver.

Annotations

Vous aimez lire Komakai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0