iL PLEUT DES CORDES

de Image de profil de Renard .Renard .

Avec le soutien de  Marylou 
Apprécié par 7 lecteurs

— Plus vite, t’as même pas fini ce tas. Incapable. Démêle ces cordes ! Plus vite, je te dis. Puis, non !!! Relève-toi et avale ça. MAIN-TE-NANT, Ok. Suis-moi.

Le vent souffle, le brouillard court sur la plaine et envahit le ciel, le sol. Un brouillard visqueux et tiède. Tous dégoulinent. Leurs corps nus, maigres, sont couverts de la poussière jaune que les bourrasques arrachent aux roches pelées. Certains redressent la tête pour observer l’avancée rapide des brumes chaudes, la plupart continuent à tisser les cordes, dos courbé.

Izmak se lève et suit un maître, elle a avalé l’entièreté du breuvage de Teurk sans rechigner, cela aurait été inutile. La docilité n’a jamais été un choix, c’est juste devenu une habitude. Elle grimpe prestement sur la roche bleue.

— Agenouille-toi et formule.

La potion agit déjà, les mots tombent. D’une voix rauque, elle psalmodie.

— Insatisfaction vile et lâche, insipide confusion et terne avenir, corps en décomposition, pourriture absolue et dépouilles funestes, tout, tout, tout et puis rien.

Le premier coup de fouet lui fend le dos, elle ne s’interrompt pas. Elle ne peut pas. Elle croise le regard de Smir et baisse vite les yeux. Les mots chutent plus fort, elle déteste se savoir vue par lui. Car il ne la consolera pas quand elle le rejoindra dans la hutte, il l’ignorera, ridicule pénitence, mal ciblée, une revanche de l’injuste. Tout cela est tellement habituel, pourtant le chagrin lui cuit le cœur.

— Sordide ennui, plate solitude, sentes de désespoir, moisissures de l’enfer. Aléas, perte et fracas, dérisoires dégâts.

Elle se mord la langue et crache du sang qu’elle étale sur sa figure avec ses mains jaunes de poussière. Tout est automatique, elle est incapable de cesser ce cirque. Nul ne la regarde, elle est là, à terre, à mimer ce désespoir intense qui n’est même plus le sien.

Et les autres tissent encore.

Et le vent souffle encore.

Et les cordes tomberont encore, cette nuit ou demain.

Tous droits réservés
3 chapitres de 2 minutes en moyenne
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

BoisChapitre1 message | 1 an
Bois pasChapitre5 messages | 1 an
BOISChapitre5 messages | 1 an

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0