6 - HASARDEUSES RETROUVAILLES (2/2)

8 minutes de lecture

Kyle, 4/7/2606, forge de Dabéorn

Tout en marchant derrière Lyra, Kyle échafaudait son plan d'attaque. Il l’observait, à la fois intrigué et fasciné. Au cou de la jeune fille s’enroulait une écharpe en fourrure noire dont les extrémités se terminaient par deux curieuses languettes de taille identique. Kyle se demandait comment elle pouvait supporter la chaleur avec une telle parure. Sans compter sa longue chevelure châtain foncé aux reflets rougeâtres qui lui arrivait au niveau des cuisses. Celle-ci, ajoutée aux nombreux épis rebelles sur le haut de sa tête, lui donnait une apparence un peu sauvageonne. Le dragonien trouvait de son côté cette couleur plutôt jolie et peu commune.

Il continua son observation et remarqua d'un air contrarié le manque de goût vestimentaire de sa guide. Cette dernière ne portait un simple pantalon cargo blanc presque trop large pour elle par-dessus une paire de vieilles bottes noires aux semelles bien usées. Kyle grogna de dépit : le vêtement était trop ample pour se faire une idée des jolies hanches qui se mouvaient là-dessous. Ils arrivèrent devant la forge et sa frustration s’accentua quand Lyra lui refit face. Un maillot sans manches de couleur mauve à motifs blancs assez enfantins moulait une poitrine plutôt menue.

« Bof, rien d’intéressant à voir par là... » songea-t-il avec une moue dubitative qui s’effaça bien vite quand Lyra reprit la parole.

— Voilà, c'est ici. Entre, l'invita-t-elle.

Kyle s'approcha en silence et, une fois à sa hauteur, constata avec un sourire sadique que la tête de Lyra arrivait à peine en dessous de son menton. La stature assez frêle de la jeune fille lui donna l'espoir d'une éventuelle facilité pour la maîtriser... à condition de ne pas être perturbé une fois de plus par ses intrigants iris rubis. Il chassa cette pensée de sa tête et se concentra de nouveau sur son objectif.

À peine furent-ils entrés dans l'atelier que Kyle passa aussitôt à l'action. Les muscles bandés, il se jeta sur Lyra et la projeta violemment contre un mur. Prise au dépourvu, cette dernière poussa un cri de douleur lorsque sa tête rencontra la pierre froide. Le jeune homme lui bloqua les bras tandis que son regard sauvage croisait les prunelles effarouchées de sa proie. Sous l'étreinte de ses mains, Lyra forçait sur ses poignets pour se débattre, mais il resserra son emprise.

— Hé ! Non mais ça va pas ? Qu'est-ce qui te prend ? Lâche-moi !

— Pas tant que tu ne m'auras pas rendu ce que tu m'as volé.

— Quoi ? Comment ça ?

— Ne fais pas l'innocente, tu sais très bien de quoi je parle !

Sous l’énervement, le dragonien ne fit pas attention aux mains de sa victime qui commençaient à se recouvrir de glace. Son pouvoir magique avait tendance à devenir instable selon ses émotions, aussi se fit-il moins insistant quand il le remarqua avant de le regretter aussitôt. À peine baissa-t-il sa garde que quelque chose le gifla à la tête et lui fit lâcher prise. Déséquilibré, Kyle buta sur un établi avant de s'écrouler par terre avec un gémissement. Il poussa un juron tout en massant sa joue meurtrie et chercha du regard ce qui avait bien pu le frapper.

« C’est quoi ce bordel ? Je lui tenais les mains pourtant... »

Il n’eut pas le temps de se poser plus de questions. Lyra était sur le point de s'enfuir. Le jeune homme se redressa et bondit de nouveau sur elle pour l’intercepter.

— Oh non, ma belle ! Tu ne vas pas te sauver comme ça !

Au moment où le dragonien pensait atteindre son but, la jeune fille psalmodia un sort et il passa à travers elle. Déstabilisé par son élan, Kyle s'étala de tout son long au sol dans un fracas d'objets métalliques et de bois renversés. Le nez dans la poussière, le chasseur toussa et cracha avant de s'essuyer la bouche du revers de son bras avec une mine dégoutée.

— De la magie d'illusion, manquait plus que ça ! pesta-t-il.

Un rire moqueur retentit au-dessus de lui et lorsqu’il leva les yeux, vit Lyra réfugiée sur une poutre en train de le dévisager d'un air narquois.

— Ah, mais ça y est, je te reconnais ! T'es le type d'hier ! T'es vraiment pas futé, hein !

Kyle fut surpris et en passant la main sur sa tête, il constata que son bandeau s’était détaché sous le choc, libérant ainsi sa chevelure rousse ébouriffée.

— Je vais t'en foutre moi des pas futés… Allez, amène-toi !

— Dans tes rêves ! C'est ça que tu cherches ?

Devant son regard médusé, Lyra sortit le pendentif de son sac et le fit osciller entre ses doigts fins pour le narguer. Le jeune homme se releva en grinçant des dents de rage et se planta juste en dessous d'elle.

— Rends-le-moi immédiatement, sinon...

— Sinon quoi ? Tu vas me mettre une fessée pour mauvaise conduite ?

Kyle resta muet, sidéré par l'insolence de cette insupportable effrontée. Ce n'était pas dans sa nature d'être violent, et encore moins avec une femme, mais il n'allait pas rater l'occasion de lui donner une bonne leçon. Il laissa une de ses mains en léger retrait et invoqua mentalement sa magie avant de reprendre avec un sourire en coin :

— Ce n'est pas l'envie qui me manque, mais je ne te ferai pas de cadeaux. Je te le demande une dernière fois. Rends-moi mon pendentif, sinon tu vas morfler.

Lyra lui répondit avec une grimace provocatrice. En réponse, et d’un geste rapide, Kyle brandit sa main droite avant de lancer son sort sur la jeune fille. Son opposante eut le réflexe de se défendre juste à temps tout en sortant un poignard qui prit aussitôt la forme d'un bouclier pour s’abriter derrière celui-ci. Elle ne s’attendait pas à pareille offensive et abaissa sa protection avec des yeux ronds.

— Tu es... un contrôleur de glace ? bredouilla-t-elle.

Le jeune homme demeura tout aussi étonné par son talent, mais frustré d'avoir manqué sa cible.

— Je te retourne la question, tu es quoi toi ?

— Ça te regarde pas ! renchérit-elle en tirant la langue.

C’était la goutte d’eau de trop et Kyle sentit sa patience atteindre ses limites. Il n'était pas venu ici pour jouer au chat et à la souris. Cette petite comédie devait cesser.

— Je vais vraiment finir par m’énerver ! Rends-moi ce putain de pendentif ! vociféra-t-il, les poings serrés d’où émanait une vapeur glacée.

Le dragonien n’avait plus envie de plaisanter, et sous la colère, son éther s'emballa. La température chuta brusquement et les murs de l’atelier se couvrirent de glace. Lyra tressaillit sous la menace et devint blême quand elle vit la pièce se transformer en chambre froide. Elle sauta de la poutre et courut vers une porte pour s'enfuir, mais se retrouva bloquée lorsque Kyle invoqua un laser gelé qui aussitôt condamna l'issue. Elle fit volte-face et se hâta vers une fenêtre, mais ce fut de nouveau peine perdue. Kyle jubilait presque d’un plaisir malsain à lui effacer toute échappatoire et finit par l'acculer dans un recoin de la forge. Lyra dégaina son poignard qui prit cette fois l'apparence d'une épée et se mit en garde.

— Reste en arrière ou tu le regretteras ! brailla-t-elle d’une voix tremblante.

Le prédateur avait capturé sa proie. Kyle la dévisagea d'un sourire en coin alors qu'il agitait sa main.

— Vraiment ? Encore faudrait-il que tu puisses m'attaquer.

Lyra sursauta lorsqu'elle vit ses jambes se retrouver progressivement emprisonnées jusqu’aux cuisses dans une épaisse couche glacée. Sous ses efforts, ses entraves cédèrent au niveau de ses pieds et la jeune fille tomba à plat ventre sur le plancher en laissant échapper un cri. Kyle s'esclaffa et fixa Lyra avec un sentiment de supériorité victorieuse. Cette dernière tentait désespérément de se sortir de son piège en se tortillant comme un ver de terre. Elle finit par capituler et se laissa choir sur le dos en ramenant ses bras autour d'elle pour se réchauffer du froid ambiant.

Kyle s'approcha d'elle et s'agenouilla avant de tendre la main.

— Bon, maintenant que j'ai toute ton attention, redonne-moi ce qui m'appartient.

Lyra darda un regard noir sur lui avant de se contorsionner pour fouiller dans son sac et lui rendre son dû d’un geste sec. Satisfait, Kyle se saisit de son pendentif pour le remettre autour de son cou de ses mains tremblantes. Son sang pulsait encore dans ses veines à cause de sa récente colère. Il se redressa et toisa Lyra de toute sa hauteur, les mains dans les poches, pendant que cette dernière se protégeait comme elle pouvait en claquant des dents.

— C'est bon, j’avoue ma défaite, mais... tu pourrais me libérer et annuler ta magie ? Je vais finir par mourir de froid !

Kyle hésita un instant. Il avait bien envie de la faire mariner un peu.

— Hum... je ne sais pas, je te livrerai bien aux flics.

Le visage de la brune devint livide, puis elle se mit à le supplier.

— Non ! S'te plaît ! Je ferai tout ce que tu voudras, mais ne fais pas ça ! Je t'en prie !

Sa réponse piqua la curiosité de Kyle, il revint s'accroupir à sa hauteur en faignant l'impassibilité.

— Tu ferais vraiment tout ce que je voudrai ?

Lyra le fixa avec un air embarrassé et ses joues rosirent légèrement.

— Ben, euh… oui, à peu près tout… confirma-t-elle avant de fuir son regard. J'accepterai même de… coucher avec toi s'il le faut.

Kyle la dévisagea, stupéfait, et évalua la proposition incongrue qui se présentait à lui avant de répondre avec une légère grimace.

— Tu es désespérée à ce point pour en venir à coucher avec le premier venu ? Désolé, mais je ne le fais pas avec les filles faciles et encore moins avec une gamine.

Agacée, Lyra fronça les sourcils avant de protester.

— Hé ! J'suis pas une gamine ni une fille facile !

— Ah bon ? Qui est-ce qui vient de me proposer son cul en échange de mon silence ? Tu n’es pas un peu jeune pour ce genre de jeu ?

La brune resta muette, les lèvres entrouvertes d’embarras tout en rougissant de plus belle et Kyle leva une main avant de plaisanter :

— Mais si tu veux une fessée, y a pas de problème !

— Non, c’est bon. Oublie ce que j’ai dit, tu veux ? ronchonna-t-elle.

— Bref, pour changer de sujet, j'ai peut-être une idée plus arrangeante à te proposer.

Lyra haussa les épaules et baissa la tête de résignation.

— J’imagine que je n'ai pas trop le choix...

D'un claquement de doigts, Kyle annula son sortilège qui s'évapora en une fine pluie de cristaux de glace. Lyra ainsi que toutes les portes de la pièce furent enfin libérées. Alors qu’il s’attendait à ce qu’elle s’enfuît de nouveau, la jeune fille resta à l’admirer avec une mine ébahie, toujours assise au sol.

— Waouh ! Tu es plutôt doué en magie !

— Je ne suis pas un amateur, même si ça peut paraître trompeur.

— Hum... et alors, qu'est-ce que tu veux ?

Kyle dénoua l'objet emballé dans son dos dans un silence presque pesant. Il dévoila devant Lyra une épée comme elle n'en avait jamais vu, à en juger par son regard abasourdi.

— J'aimerais que ton père répare cette arme. Mais au vu des circonstances, si tu tiens vraiment à ce que je ne dise rien, la prestation devra être gratuite.

Lyra sursauta et s'écria :

— Mais tu peux pas me demander une chose pareille ! C'est son gagne-pain !

— Tu préfères que je lui révèle tes petits exploits ? Je suppose qu'il n'est pas au courant de ce que tu fais.

La jeune fille poussa un soupir tout en levant les yeux au ciel.

— Bon d'accord, je vais voir ce que je peux faire.

Kyle gronda de satisfaction et alors qu'il se redressait, la grande porte en bois s'ouvrit soudain sur un homme, les bras chargés de sacs remplis de provisions. Ce dernier balaya du regard son atelier en désordre avec des yeux ronds d'incompréhension.

— Mais… qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? Pourquoi fait-il aussi froid ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Recommandations

phillechat
Laisser l’haïku
venir et tendrement lui
donner un baiser
495
95
1
6
Cœur de Lune
Lynn, une jeune sorcière, reçoit sa lettre d'admission à Poudlard et malheureusement, elle rejoint la maison Serpentard, que les autres élèves n'apprécient guère. Comment se faire apprécier d'autant plus que certains Serpentards complotent encore pour Lord Voldemort ? Lynn va apprendre bien des choses et rencontrer bien des alliés pour percer ce mystère.
21
24
3
23
Wergelde
Les portes de l'enfer se sont ouvertes et ont déversé sur le monde le Chaos, grouillant de garmes, harpies et démons. La seule et unique chance pour les humains d'y survivre est de se terrer dans les sept dernières villes existantes et protégées par des Divins, remplaçant des véritables Dieux disparus.
Aspen vit à Saint-Pétersbourg, l'une de ces villes protégées, et travaille pour le Wioletta, la dernière mafia russe encore existante. Malmené par ses membres, il n'obtient que des tâches dégradantes et insultes. Alors qu'il devait simplement livrer une valise dans un quartier ravagé par le Chaos, un démon va s'insérer dans sa tête. Il s'appelle Vassily et proclame être un humain datant du monde précédent l'apocalypse. Mensonge ou vérité ? Aspen a encore beaucoup à apprendre pour survivre au Wioletta et à ce monde qui se referme petit à petit sur lui.
5
7
27
112

Vous aimez lire Erika_Rbn ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0