Le vieil Hugues - la procureure

Une minute de lecture

Marie-Astrid est sur le pied de guerre. Elle sait qu’elle joue sa carrière dans cette affaire. Enfin, son téléphone émet une vibration. « Oui, Danielle, alors, qu’est-ce qu’on a ? — J’ai bien un dossier au nom de Monsieur Hugues Duprat, qui vous a adressé plusieurs courriers demandant le droit de mourir dignement. » Merde. « Merci Danielle. » Marie- Astrid se souvient parfaitement de ce dossier. Malgré plusieurs refus de sa part, les courriers n’ont jamais cessé – l’homme, atteint d’une maladie dégénérative, lui expliquait tout ce qu’il endurait, et il insistait sur son besoin d’une assistance pour abréger ses souffrances. « La voici ! » Un brigadier se dirige vers elle et lui tend une enveloppe : « Vous pouvez vous installer dans mon bureau, si vous le désirez. » Et comment qu’elle le désire ! Hors de question que quiconque découvre le contenu de la lettre en même temps qu’elle. C’est les mains tremblantes que la magistrate décachette l’enveloppe. Un carton rectangulaire s’en échappe, qu’elle saisit avec crainte :

Hugues Duprat a l'immense joie de vous faire part de son décès tant attendu.


Madame la Procureure,

Je tiens à vous remercier, ainsi que vos agents et les infirmiers de garde, d'avoir participé à ce beau projet.

Grâce à vous, l'euthanasie est désormais légale.

Le tatouage sur mon torse vous est dédicacé.



Marie-Astrid referme précipitamment l’enveloppe, non sans s’être assurée au préalable qu’aucun œil indiscret n’a assisté à la scène. « Alors ? demande le brigadier qui l’attend dans le couloir depuis deux bonnes minutes. — C’étaient ses dernières volontés. Il explique que si la maladie en venait à le foudroyer, il désirerait être incinéré. — Pas de légiste, alors ? — Pas de légiste, non. À quoi bon ? Cet homme me demandait le droit à l’euthanasie depuis quatre longues années, et ses appels ont tous été rejetés. »

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Créoline ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0