Le scooter

de Image de profil de Ingirum NocteIngirum Nocte

Avec le soutien de  Salyne424, lala, JAC LYNN 
Apprécié par 5 lecteurs
Image de couverture de Le scooter

Rue Chateau d'eau. Après-midi chaud. Cette petite m'agace le coin de l'oeil mais je ne fais rien pour m'en détacher. Elle fume sa clope, bavarde dans la touffeur de l'après-midi, pour tromper l'air qui s'ennuie entre les corps compromis.

Elle prend la pose, le coude planté dans le creux de la hanche, l'avant bras rejeté sur le côté, la cigarette dans la main retournée avec une négligence calculée. Sur son corps arrêté, son visage est tout en mobilité. Elle pitche sa dernière soirée. Non. Cette intensité... elle argumente.

Face à elle, assis sur son scooter rangé, un mec hâlé juste ce qu'il faut, lunettes de soleil, moue les lèvres un peu avancées, l'air sûr de lui, sourire blanc carnassier, un brin forcé. Il la suit avec attention. Ce qu'elle dit, il l'enregistre.

Elle ne le regarde pas, le buste légèrement tourné de mon côté, elle égrène un interminable chapelet de mots. Ceux qu'elle a sur le coeur? Elle ne l'examine que pour porter ses coups, à intervalles réguliers. Elle s'anime, change d'appui, agite les mains pour chasser la fumée qui paresse dans l'air, d'un geste saccadé.

Il se passe la main dans ses beaux cheveux noirs bouclés - pas ce geste d'appel, la tête légèrement rejetée en arrière pour mieux offrir le visage, non. Il plonge son visage dans ses mains, qui glissent jusque dans sa nuque dans un geste de lassitude, de reddition.

S'ils étaient dans un appartement, soustraits au regard des gens, il y aurait peut-être plus de gestes, moins de retenue. Mais cela ne donne que plus de force aux manifestations furtives de leurs émotions.

Il parle à présent, le cou avancé, une main légèrement tendue vers elle, pour capter son attention, pour souligner sa conviction. Elle l'esquive du regard, perdu dans le lointain, et du corps, toujours détourné, un bras replié sous sa poitrine, l'autre à demi pendant, avec la cigarette qui se consume dédaigneusement.

Et voilà qu'elle part, après une courte phrase et un hochement de tête courroucé. Elle disparaît au coin de la rue, d'un pas décidé.

Pendant toutes ces minutes, son corps mince, serré dans une courte robe sombre, semblait trembler derrière le voile du contrôle. J'ai eu très envie de la voir se libérer, pleurer, crier... Ou lui peut-être.

ContemporainAmourConversation
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

La Discussion

Lancé par Auto-scribe

En terme de défi, en voici un qui peut donner du fil à retordre :
Faire le récit d'une discussion entre deux personnages sans jamais donner d'information sur le sujet de leur discussion. Pas de discours direct, ni indirect, ni indirect libre, juste la description d'une scène dont le motif doit rester inconnu. Pas de personne imposée.

Entre 100 et 200 mots, si vous faites plus, je vous tire mon chapeau !

Si vous abandonnez, envoyez quand-même vos essais, cela peut-être intéressant de voir les procédés que vous avez essayés ! Qui sait, peut-être seront-ils repris !

Sur ce : à vos claviers !

Commentaires & Discussions

Le scooterChapitre8 messages | 2 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0