Dans le grenier de Manon *2

2 minutes de lecture

La fête battait sont plien, Manon était heureuse d’étre avec ses copines.

La filette et Julie étaient assise sur deux cousins et parlent :

- La fête te convient ?

- Oui et toi tu es contente ?

- Que vous soyez toutes la oui, et tu sais, j'ai tout organisé seule

- Test parents ne t’on pas aider ?

- Je n’ai pas besoin d’eux.

Manon tourne la tête, Julie comprit vite ce qui se passait elle dit :

- Tu es encore faché contre ta mère ?

- Comment tu veux que je ne le sois pas, Julie tu es ma meilleure amie tu me connais et tu connais ma vie !

- Oui, mais je voulais savoir si c'était toujours le cas ?

- à ton avis ?

- Bah maintenant je le sais mais ce n’est pas normal Manon !

- à qui le dit tu.

- Je suis là si tu as besoi

- T'inquiète .

Manon part rejoindre ses autres amies, Julie se demandait comment elle allait l’aider.

Pour elle il n’y a plus rien à faire, mais qui sait, un espoir peut arriver d'ici là .

La meilleure amie de Manon se leve et rejoint le groupe.tous le mondes chante et danse sur des musiques espagnole.

C’est les musiques préféré de Manon.

Puis Sharon proprose :

- Et si ont fessait un jeu de sociètte ?

- Ho oui !!! Se réjouit tous le mondes.

- Allons y.

Le groupe suit Sharon et s'assoient sur les cousins, Mendy demande :

- Attrape monstres ou Monopoly ?

- Atrape monstre!Crie Manon.

- Arette de crier Manon, test parents dorment.

- Et alors ? On n’est en haut ils nous entendent pas.

- Ha bon ?

- Oui, il y a 3 étages dans nôtre maison.

- Et ça sert test fille unique. Demande Julie.

- Ta qua demander à mes parents !

- Bon on joues ?

- Oui.

Les filles commence à jouer, mais Manon ma pas l’ai enjouée Julie la remarquer et lui demande de venir avec elle .

Les deux meilleures amies se mettent de coteé et Julie demande inquètte :

- C’est ma question qui ta frené dans le jeu ?

- Non, c’est que j’aurais tellement voulus avoir un petits frère ou une petite sœur.

- Ho Manon, je te comprends mais peut être que tes parents y pensent ?

- Non, ma maman n’est même pas capable de s’occupper de oi alors si elle avais un autre enfant je suis sur que cela serais pire.

- Tu n’est pas trop dure envers ta mère ?

- Julie putain tu es presque toujours ici ttu sais comment se comporte ma mère avec oi !

- Peut étre, ais tu ne dois pas oublier quelle travaille et tous sa !

- Tu es de son coté maintenant ?

- Non..

- J’ai l'impression !

Et Manon retourne s’assoire avec ses copines, encore une fois elle fuit elle m’aime pas parler de ses parents et encore moin avec sa meilleure amie.

Au risques de disputes.

La fête se poursuit, jusquà tard dans la nuit et Manon s'exclame :

- Et si ont se racontais des histoires ?

- Celles qu’on veut ? Demande Mendy.

- Oui.

- Je peut commencer ? Demande Ambre.

- Bien sur.

Ambre conte son histoire.

( Désoler pour les fautes, vous pouvez anoter si vous le voulez.)

Que va t'il se passée dans le chapitre 4?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Orion

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Prolongeant l'envol du désir diluvien
Qu'ennivre d'essence la berge sur son refrain
Administrer un baiser événement qui revient

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Flot de lèvres et chaleur des terres créant
Iconique lettre de lumière au bal tournant
Sablier des airs lune sur ta peau poudrin

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Reine réale dans son palais de candeur
Larme d'amour forêt de charme dans le bain
Toute sa jeunesse en carnaval couleur

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Mont de sourire abrité sous l'aube florale
Matin de soie glisse la rivière astrale
Clairière d'opale sublime et long chemin
1
0
0
0
Défi
phillechat
Dictionnaire poétique 1 : Carte à jouer
4
2
0
0
Cannelle & Violette

Nouvellement promue à quelques aspirations modestement littéraires, n'ayant malheureusement plus de temps à lui consacrer, je suis dans l'obligation, avec (joie !) un immense regret (d'abandonner) de me séparer (YES !) de ma procrastination (exécrée) adorée.
Issue d'un élevage reconnu par la Fédération Internationale de Procrastination, pedigree fourni si besoin, elle ne possède aucun défaut (si, d'exister !).
Econome en entretien, (dévorante) peu gourmande, et très (collante) fidèle : pas besoin de la promener en laisse, elle vous suivra toujours partout ("Mais lâche-moi !"). Et si vous l'oubliez quelque part, ne vous inquiétez pas, avec son flair infaillible, (elle se rappellera toujours à votre bon souvenir !) elle vous retrouvera toujours.
Dès votre lever, elle démarre au quart de tour la journée. Elle sera toujours partante ("Non mais, lâche-moi, j'te dis !") pour n'importe quelle activité que vous entreprendrez.
(Bradée) Vendue pour la modique somme de 1,50 €. Toutes facilités de paiement acceptées (et même si vous la voulez vraiment, je vous la donne !). Ni reprise, ni échangée (une fois acquise, je vous en conjure, gardez-la, ou refilez-la à quelqu'un d'autre, mais oubliez-moi !).
Renseignements complémentaires auprès de Cannelle&Violette@plusjamaissilvousplait.fr
25
58
0
1

Vous aimez lire Luna Castalla ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0