Dans le grenier de Manon *1

2 minutes de lecture

Les cours son passée à une vitesse que Manon ne s’est même pas ennuier, elle qui dabitude s’ennerde en cours.

Et bah la c’est le ponpon, vite la petite fille cour aussi vite qu’elle le peut pour rentré chez elle et tout préparé.

Manon va au grenier et prépare la soirée, elle dépose pliens de cousins en cercle au millieux elle met des jeu de sociètte.

Sa mamn entre et demande à sa fille :

- Je peut entré ?

- Fait comme tu veut.

- Tu es encore faché ?

- Oui, frenchement maman tu as crus quoi ?

- Manon, arréte !

- Non, tu es jamais la pour moi, tu me montre pas que tu m’aime tu ne sais pas prendre de desisions et il faut toujours que je passe par papa !

Manon part en laissant en plan sa mère.

La filette revens 5 minutes après avec une caise remplit de jeux d socièttes, elle les dépose au millieux du cercles comme prèvut.

Sa maman la regarde et dit :

- Tu veut que je prépare les boissons et le manger ?

- Je vais demander à papa.

- Fait comme tu veut ma puce.

- Ne n’appelle pas comme ça, et je n’ai pas besoin de toi ici tu peut t’en allé !

Sa maman, nse savait pas quoi ajouter de plus Manon est vraiment fa ché contre elle.

Elle deside de partire, et nôtre princesse se met à pleurais elle n’en peut plus que sa mère soit gentille quand sa lui arrange.

Mais pas le temps de se lamanter sur son sort, les invitées ne vont pas tarder et Manon a des choses à faire avant.

Elle déssend dans la cuisine et prend trois bols qu’elle remplit de chips et d’autres bisccuits à grinoter.

Elle prend ensuite les bonbons et les anneme dans le grenier, elle redesend pour prendre les sodas quand son père entre :

- Ta mère n’a tout raconter, Manon comment tu peut lui faire ça aalors qu’elle vennait t’aider ?

- Je n’ai pas eu besoin d’elle je suis assez grande, j’ai toujours fait tout toute seule et ce n’est pas maitenant que j’aurais besoin d’elle !

- ça suffis Manon !

- Tu la crois toi aussi ?

- Je ssais pas c’est ta mère, c’est ma femme.

- ça je sais, mais cette femme na jamais était ma mère pour moi c’est rien !

- Manon !

- Quoi ? c’est la stricte vérité maitenant tu permet j’ai du travaille.

Manon s’enfuit encore une fois, elle en a marre de tous et elle voudrait que tous sa s’arrete.

Mais pas le temps de pensé à sa car les invitées sonne dèjà à la porte.

Le papa de Manon les fit entré et leurs dit :

- Manon est au grenier si vous voulez is allées.

- Merci.

Le petit groupe s’aventure dans la maison de Manon, puis ils arrive dans le grenier Julie crie :

- Manon !!!!!

- Ne crie pas Ju, je vous ai entendut.

- Désoler.

- Tous le monde est la ?

- Oui.

- La soirée peut commencer.

- Génial !!

Manon met de la musique et tous son groupe dance, après ils mettent un peut la télevission et regarde leurs séries préféré.

Peut après les parents de Manon appelle les files pour passée à table, mais leurs fille leurs crie du haut de l’éscalier :

- Nous allons manger ici !!!!!!

- Ont t’apporte quelque choses ?

- Oui, merci.

La maman de Manon grimpe au grenier, elle apporte aux filles la commande.

Au enu Pizza, Chips et bonbon seront de la partie, la maman crie avant de partir :

- Ne manger pas trop !

Perssonnes ne reppond, Manon refferme la porte et la soirée commence.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Orion

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Prolongeant l'envol du désir diluvien
Qu'ennivre d'essence la berge sur son refrain
Administrer un baiser événement qui revient

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Flot de lèvres et chaleur des terres créant
Iconique lettre de lumière au bal tournant
Sablier des airs lune sur ta peau poudrin

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Reine réale dans son palais de candeur
Larme d'amour forêt de charme dans le bain
Toute sa jeunesse en carnaval couleur

De l'oeuvre intégrale ce spectral parfum
Mont de sourire abrité sous l'aube florale
Matin de soie glisse la rivière astrale
Clairière d'opale sublime et long chemin
1
0
0
0
Défi
phillechat
Dictionnaire poétique 1 : Carte à jouer
4
2
0
0
Cannelle & Violette

Nouvellement promue à quelques aspirations modestement littéraires, n'ayant malheureusement plus de temps à lui consacrer, je suis dans l'obligation, avec (joie !) un immense regret (d'abandonner) de me séparer (YES !) de ma procrastination (exécrée) adorée.
Issue d'un élevage reconnu par la Fédération Internationale de Procrastination, pedigree fourni si besoin, elle ne possède aucun défaut (si, d'exister !).
Econome en entretien, (dévorante) peu gourmande, et très (collante) fidèle : pas besoin de la promener en laisse, elle vous suivra toujours partout ("Mais lâche-moi !"). Et si vous l'oubliez quelque part, ne vous inquiétez pas, avec son flair infaillible, (elle se rappellera toujours à votre bon souvenir !) elle vous retrouvera toujours.
Dès votre lever, elle démarre au quart de tour la journée. Elle sera toujours partante ("Non mais, lâche-moi, j'te dis !") pour n'importe quelle activité que vous entreprendrez.
(Bradée) Vendue pour la modique somme de 1,50 €. Toutes facilités de paiement acceptées (et même si vous la voulez vraiment, je vous la donne !). Ni reprise, ni échangée (une fois acquise, je vous en conjure, gardez-la, ou refilez-la à quelqu'un d'autre, mais oubliez-moi !).
Renseignements complémentaires auprès de Cannelle&Violette@plusjamaissilvousplait.fr
25
58
0
1

Vous aimez lire Luna Castalla ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0